Avertir le modérateur

06/12/2006

Libertador

medium_dyn003_original_649_467_pjpeg_34457_c438be38aaa972099305075e63c18e18.jpg


Hugo Chavez, le Simon Bolivar Vénézuélien vient d’être plébiscité par 61 pour cents des électeurs.

Ça casse l'ambiance dans le paf socio-démocrate et bon teint de notre hexagone juste pensant.

En effet 'Libération' (qui avait sorti l'intox : Chavez ‘antisémite’) et 'Le Monde' vont devoir ramer sévère pour nous expliquer comment un "dictateur populiste" peut être élu démocratiquement et triomphalement contre la quasi-totalité des médias privés de son pays. (mais rassurez vous, ils ont des idées)

Quand même, qu'est ce que c'est que ces électeurs Vénézuéliens qui préfèrent aux joies du LIBRE marché et de la sublime compétitivité des choses aussi futiles que l'éducation ou la santé ?

Et pendant qu'on y est pourquoi ces autochtones attardés ne nationaliseraient-ils pas les terres en friche des grandes Latifundiaires ou même les matières premières du pays - eau - gaz - pétrole…- si généreusement exploitées par des multinationales étrangères extrêmement compétentes ?

Faudrait voir à ce que ça ne donne pas des idées à l'Afrique par exemple. S'accaparer ses propres ressources…quelle faute de goût !!!

Ces indigènes-là sont-ils vraiment mûrs pour la démocratie ?

Déjà que le peuple Français a voté non à une géniale constitution Giscardienne malgré les éclairages affectueusement matraqués de l'intelligentsia française…Y'a des jours, je vous jure, faudrait dissoudre ces peuples un peu cons qui préfèrent défendre leurs intérêts plutôt que ceux des classes privilégiées clairvoyantes.

En plus croyez vous que Chavez s'excuserait auprès du gouvernement Bush d'avoir fait échouer le coup d'état des patrons et de la CIA en 2003 ?

Même pas. Ce sale provocateur au contraire, ose retourner le compliment de 'Diable' à Bush en pleine séance de l'ONU et recevoir officiellement les diabolisés Loukachenko et Ahmadinejad, ce qui est fort peu diplomatique et un signe évident de mauvais esprit.

Si on ne respecte plus le patron….

Alors que Fidel Castro enfin, bouffe son dernier Havane par les deux bouts à Cuba (là où est implanté un certain Guantanamo) voilà t'y pas qu'une autre grande gueule se met à hurler du haut de son balcon de Miraflores dans le mégaphone révolutionnaire empêchant (et c'est une honte) les gens du CAC 40 de s'écouter compter leurs bénéfices.

Triste constat : l'Amérique du sud est à Gauche. Dangereusement émancipée de la tutelle paternelle et conviviale de son patron US. Un pur scandale.

Heureusement dans cette gauche alternative, il reste quelques présidents fréquentables et bien élevés, ceux qui ne mettent pas les pieds sur la table du cocktail dînatoire libéral par exemple…

Michelle Bachelet au Chili
Ignacio de Lula au Brésil
Tabare Vasquez en Uruguay
Nestor Kirchner en Argentine (et encore… bien un peu populiste celui-là)…

Et puis les autres, les infréquentables…ceux qui refoulent un peu du populo...

Rafael Correa en Equateur
Evo Morales en Bolivie
Daniel Ortega le sandiniste échaudé au Nicaragua
et le camarade Chavez au Venezuela.

Une chance, la Colombie cocaïnée de Uribe et le Mexique (avec ses élections un poil frauduleuses) ont échappé à cette sale engeance.

Certes il y a bien du côté de la ville d'OAXACA, une vague rébellion populaire contre la corruption du gouvernement et au Chiapas quelques Zapatistes folklos et un sous commandant Marcos pittoresque mais bon… l'essentiel est sauf :

L'Alena (accord de libre-échange entre USA Canada et Mexique)

Il est quand même consternant de constater que L'Amérique Bushienne, prise par ses laborieux travaux démocratiques et libérateurs en Irak ait oublié de fomenter quelques 'golpe de estado' dans son arrière-cour.

Si les meilleures traditions se perdent…

Manquerait plus que la patrie de Coca-Cola se voit soufflée le monopole tragique du 11 septembre au profit de l'autre 11- O9 - celui de1973 :

Le coup d'état du Chili.

En cette triste semaine où Pinochet se meurt et où Chavez est encore vivant est-il bien raisonnable de sabler le champagne ?

Que viva Guevara….

tgb

09:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

J'ai beaucoup apprécié la verve de votre billet. Une verve qui, inévitablement, conduit à une certaine naïveté.

Les "gens du CAC 40" et leurs équivalents à l'échelle internationale s'accomodent fort bien de Hugo Chávez avec qui ils font des affaires, des affaires qui n'ont jamais été aussi florissantes.

Et c'est tant mieux, puisqu'une (petite) partie des revenus qu'en tire le Venezuela est effectivement consacré à la santé et l'éducation.

Écrit par : Francis | 06/12/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu