Avertir le modérateur

11/12/2007

Tango/Blairo

6c099b6a30e8b2c609f39f873def177c.jpgRama yade : un pas en avant

« Mouammar Kadhafi doit comprendre que notre pays n'est pas un paillasson sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits… La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort ...la France n'est pas qu'une balance commerciale"
  

Rama yade : un pas en arrière  (après convocation à l'Elysée)

"Je n'ai absolument aucune hostilité vis-à-vis d'une visite du colonel Kadhafi, à partir du moment où il a renoncé à tout programme militaire nucléaire. (...) Dans ces conditions, il vaut mieux parler avec lui plutôt que de le marginaliser ou de le rejeter aux confins du terrorisme."


Rama yade fait du sur place

Le président Nicolas Sarkozy a publiquement renouvelé aujourd'hui sa confiance à Rama Yade, malgré la polémique autour des propos de la secrétaire d'Etat aux Droits de l'Homme sur la visite en France de Mouammar Kadhafi. (le figaro.fr)

Rama Yade rentre au bercail

"je ne démissionnerais pas…on ne déserte pas en rase campagne"

Fin de l’épisode.

Et je me pose des questions


Et je me demande...

Si, des fois on ne nous baladerait pas un peu, si on n’amuserait pas la galerie à scénariser l’actu, à nous la raconter façon farce, à occuper tout le spectre médiatique ( Comme Coca qui génère sa propre concurrence avec des sous-produits, des ersatz couvrant ainsi tous les segments du marché de la superette mondiale) jusqu’à rendre l’opposition inaudible (entendez vous dans nos campagnes les mugissements outrés du parti socialiste ? )

On désamorce la critique en secrétant sa propre critique, ses propres anti-corps :
- A moi la politique business  - A Yade, Kouchner, Amara… les états d’âme.

- voyez comme mes ministres d’ouverture expriment librement leur sensibilité de gauche ….-

Tout benef
ET la caravane du grand barnum passe.

Les ministres potiches n’étant que des avatars, les figurants d’un casting télévisuel à la Ruquier/Fogiel, on les sort, on les rentre, on les expose à peu prés comme des nains de jardin avant zapping.

C’est l’art du recyclage et de la lessiveuse familiale.
L’art du tango/Sarko

On lance des leurres, Yade, ADN (Souvenons nous pendant que toute la France pensante pétitionnait le corps de la réforme sur l’immigration passait comme une lettre à la poste) on nous donne un os à ronger, on nous fait prendre la proie pour l’ombre et au final, on mord là où on nous dit de mordre.

Le petit matador agite la muleta, instrumentalise et canalise nos dénonciations en les anticipant et on s’indigne et on s’outrage droit dans le chiffon rouge et on défoule nos révoltes au coup de sifflet, et on se scandalise en suivant bien les pointillés et on passe à aut’chose.

On courre derrière le maestro avec toujours un coup de retard
On n’agit pas on réagit
On n’attaque pas on se défend
On ne fait pas le jeu, on le subit.
Bref on se fait bananer.

Il est bon
On est mauvais.
Il est grand parce que nous sommes à genoux

Il serait temps que nous sortions de ce conditionnement, de ce schéma pré-établi et que nous anticipions enfin les coups tordus, que nous reprenions l’initiative en choisissant l’angle de nos attaques, sans zapper en permanence l’actualité, sans nous éparpiller au gré des leurres qu’on nous lance, cogner enfin ensemble et surprendre l’adversaire particulièrement là où est, où sont les faille(s).

Sinon il se pourrait bien que chacun finisse en autarcie dans le propre spectacle de sa sidération, dans le propre narcissisme de sa vaine résistance, un œil sur le cadran de son audience, un autre sur le baromètre de « sa capacité de révolte intacte »

et stérile.

tgb

14:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

CQFD...C'est tout à fait ça...et chaque fois c'est pareil...et le temps passe ...et on oublie....et on se fait M..... comme il faut...et il le sait et il jubile...Tout n'est que leurres et paillettes pour en permanence tenir le devant de la scène à n'importe quel prix....

c'est le même technique qu'il a utilisé pendant la campagne, laissant son outsider très loin...être toujours en avance d'un coup...de toute façon les médias ratissent pour lui ensuite...

Écrit par : list | 11/12/2007

Excellent ce billet, je vois aussi là une stratégie de communication très bien huilée et qui fonctionne à merveille.
Mais c'est qui le 'nous' de la conclusion du billet?

"Il serait temps que nous sortions de ce conditionnement"

Parce que pour le moment tant que le pékin moyen n'aura pas conscience de ce grand foutage de gueule déballé à longueur de grands médias je ne vois pas très bien où est la sortie ni le chemin à emprunter pour y parvenir.

Mais bon, "lâche pas la rampe" comme diraient Sally Mara et D.Mermet

Bonne continuation

lt2ab

Écrit par : lta2ab | 11/12/2007

Effectivement , j'ai bien failli tomber dans le panneau "Vive Rama et les droits de l'homme en France" mais .. pas longtemps , la jolie petite garce a bien compris l'art de la politique et du retournement de veste , elle est dans la vitrine et compte bien y rester , elle et ses semblables donnent au maître l'occasion de montrer son autorité et sa soi disant ouverture envers les gens de gauche , en réalité il n'a rien à cirer de l'opinion de ses adversaires et quand les sondages baissent comme aprés les décisions sur le pouvoir d'achat, il nous fait un scoop sur la Colombie et ça remonte .. son numéro est bien rodé mais il va finir par lasser

Écrit par : kulturam | 11/12/2007

Bien vu....
Rama Yade bonne conscience de sarkozy?
jimini cricket va se faire écraser

Écrit par : skalpa | 11/12/2007

oui ça fait parie de sa bonne conscience "apparente" et de sa politique "d'ouverture" et la visite lucrative de Khadafi en France est révélatrice des contradictions de ce monde : Droits de l'homme contre Pouvoir de l'argent , Sarko a choisi son camp depuis longtemps : le fric avant tout
Mais qui va nous expliquer pourquoi Khadafi a déclaré à Pujadas que Sarko ne lui a jamais parlé des droits de l'homme en Libye , alors que ce dernier a affirmé le contraire ? là c'est pas bien huilé ...du coup Kadhafi ne s'est pas géné pour déclarer à l'UNESCO devant un parterre d'africains ravis que la France ne respecte pas non plus les droits de l'homme au vu de sa politique actuelle sur l'immigration ... et pour le moment, je n'ai pas entendu un seul politique français de droite comme de gauche contredire ce discours

Écrit par : kulturam | 12/12/2007

"nous anticipions enfin les coups tordus"

Comme il est capable de coups tordus que nous n'imaginons même pas, comment veux-tu qu'on anticipe ?

Le prochain coup tordu, et je pense qu'il sera de taille, c'est la réforme de l'État et la "modernisation des politiques publiques". On part pour un régime qui sera tout sauf une république démocratique. Avec politique sécuritaire et un seul "patron" pour tout diriger. On est très mal parti...

Écrit par : Françoise | 13/12/2007

@ Françoise
Je crois que vous faites trop d'honneur à Sarko et à ses capacités intellectuelles propres.
Lui et son "think tank" ne font que ressortir et appliquer des projets qui attendent bien au chaud depuis des années dans les tiroirs de l'OCDE, de l'UE, du MEDEF, du FMI et de l'OMC.
Le drame c'est que la "gauche" parlementaire approuve tous ces projets et ne cherche à les amender qu'à la marge, pour faire croire qu'elle est une "force d'opposition".
Si le problème se résumait à une question de personnes, la solution pour contrer Sarko et ses "coups d'avance" serait toute trouvée: on fait venir Garry Kasparov, on le naturalise et on en fait le chef de l'opposition en France :-)

PS: un grand BRAVO à tgb pour la qualité de cette analyse.

Écrit par : lev | 14/12/2007

@ Lev,

Oh mais non, je n'ai aucune confiance dans ses capacités, sauf celles de nuisance.

Bien sûr qu'il applique la sacro-sainte politique ultra-libérale à l'anglo-saxonne. Il est une digne émule de Mme Thatcher, Mr Reagan, et autres. En effet le drame est qu'il n'y a plus d'opposition.

Mais ce que je voulais faire remarquer, c'est qu'en plus il faut compter avec la personnalité de ce monsieur. Et là ça n'arrange pas les choses, parce qu'à mon avis il a des tendances "un peu" despotico-tyranniques". Alliées à ses incompétences manifestes, à son agitation nerveuse et à son ego monumental, le mélange risque d'être désastreux.

Écrit par : Françoise | 14/12/2007

merci a tous vos commentaires - c'est un peu ce que je voulais initier - un débat - je n'ai pas les réponses aux pièges qu'on nous pose et je n'ai pas la prétention de penser juste mais je crois (et ce sera peut etre l'objet de mon prochain billet) que le fait que l'on soit aujourd'hui au fond du trou nous oblige à phosphorer contrairement aux puissants gavés qui peuvent se contenter d'acheter et d'imposer et donc finalement se laisser aller à une forme de paresse intellectuelle - la créativité et l'intelligence est forcément de notre côté par le fait même que nous n'avons pas d'autre choix

Écrit par : tgb | 14/12/2007

Très intéressante analyse.

Il semble en effet que toute l'information que nous recevons est prémâchée.
Tout est trop évident, trop manichéen, trop simple.
Tout est joué, Sarkozy et sa troupe, comme des acteurs de reality show ou le scenario est écrit d'avance.
Tout cela rappelle Patrick Lelay et sa manipulation, son conditionnement du cerveau du téléspectateur pour coca-cola puis pour sarko.

Le nec plus ultra de sarko c'est qu'il pousse le vice à nous laisser l'opportunité de nous indigner. Patrick lelay lui dénonçait lui-même sa propre machination par suffisance ou par cynisme nous retirant lui même l'opportunité de le dénoncer. Rama yade qui n'a aucun talent littéraire a ma connaissance (il suffit de l'entendre s'exprimer dans les talk show pour se faire une idée) s'en va d'envolée lyrique très suspecte flattant si bien notre besoin d'indignation.

Heureusement les aléas du direct laisse la place à de savoureuse vérité. Le comble c'est que le dictateur Kadhafi devient plus crédible que le président français et quand le Libyen déclare que Sarkozy a menti sur les droits de l'homme, j'ai tendance à le croire.

Quand on en vient à croire le dictateur plus que le démocrate...on peut vite se retrouver avec un candidat d'extrême droite au second tour... Ah pardon c’est déjà arrivé.

Écrit par : alexandrovitch | 19/12/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu