Avertir le modérateur

30/06/2008

la France qui gagne

y’a plus d’boulot,

1009284492.JPG                                                                        y’a plus d’pognon,

2057374852.jpg

                                                                                                                                                                     y’a plus d’buts, 556690353.jpg

 

 

 

 

 

y’a plus d’sécu, 1375400869.jpg

y’a plus d’infos, 736522435.jpg

 

y’a plus d’opposition,       

1910871326.jpg

 

 

 

 

 

y’ a plus d’europe, 1356557507.jpg

 

y’a plus d’clops, 2144102669.jpg

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                      y'a plus d’abeilles, 59618289.gif 

y’a plus d’forêts1663530512.JPG,

 

 

y’a plus d’pétrole, 574888710.JPG

y’a plus d'code du travail,1625745919.jpg

 

 

y’a plus d’vacances,2112979204.jpg

 

 

 

 

 

 

                y’a plus d'eau859089636.jpg

 

 y'a plus d'pain944187425.jpg

 

 

 

 

 

 

 

y'a plus1350330146.jpg

 

 

 

 

 

 

                                                          mais y’a  toujours

 

 

    

 

 

 et bientôt le plus grand tour de France du monde.

 

 tgb 

20:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

28/06/2008

scoop toujours

 

 

Scoop

1985715529.jpg

Le port du voile serait toléré aux usa sous certaines conditions

Scoop encore
 
1225715248.jpg
Les talonnettes de notre président seraient fabriquées en chine

Scoop toujours
829088589.jpg

En pleine hausse du pétrole
Le génie de l’économie
Carlos Goshn patron de Renault Nissan
Arrive à multiplier mentalement 4X4
 

En exclusivité

La photo volée par un paparazzi
du moral des ménages
1312174222.jpg

Indiscrétion


Xavier Darcos nous confie :
 
Grâce au boulot fantastique de Brice Hortefeux nous aurons beaucoup moins d’élèves dans certaines classes de banlieue à la rentrée
178334942.jpg

Dernière minute

Le nouveau président de L’ORTF ferait une commission tous les matins ; Jean François Copé confirme
1141918866.jpg

Scandale

1070211819.jpg

Georges Bush aurait vu sa demande en mariage rejetée : le Dalaï Lama ne serait pas vierge


Incroyable
1562331187.jpg

Selon certaines rumeurs persistantes Christine Albanel serait ministre de la culture. Prudence cependant l’info reste à vérifier. No comment du côté gouvernemental.


Flash spécial

L’éminent chercheur scientifique, ancien et futur ministre Claude Allègre aurait mis au point un nouveau carburant révolutionnaire et pas cher.   Et le prouve devant les photographes

 

888450832.jpg

Investigation
1047780119.jpg


Après enquête approfondie, on est en droit de révéler que, dans sa jeunesse, le libéral Bertrand Delanoë aurait été socialiste. Indigné Manuel Valls dément catégoriquement :

- On n’a pas le droit de salir un homme avec ce genre de calomnies – nous dit il.

Délinquance


Un gang très dangereux sévit toujours dans le 19éme arrondissement  (Buttes Chaumont).

1845400016.jpg


La mairie réclame officiellement des renforts de police.


Spectaculaire

156897412.2.jpg


Notre généreux président aurait proposé d’offrir l’un de ses six cerveaux au receveur compatible Serge Dassault

160850085.jpg

                     (merci président titre le figaro)



Bonne nouvelle


Après la crise des subprimes l’économie américaine repart à la hausse

1062051597.jpeg



Le mot du jour

tgb nous déclare : Si la vieillesse est un naufrage, la jeunesse aussi.

8923836.jpg


Pas mieux.

tgb

08:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

25/06/2008

les jolies colonies de vacances ?

1288307342.jpg




Bon positivons.

Si le sarkozisme pour moi, a finalement une utilité pédagogique, c’est de bien me faire comprendre et concrètement encore, ce que fût le pétainisme, spécificité locale, et comment une énorme partie de la population française, en sa majorité silencieuse et consentante, a pu s’en accommoder, voire s'en réjouir.

Moi qui ai la chance (sans avoir à m’en vanter vu que je n’y suis pour rien) d’être issu d’une famille rangée instinctivement, presque par nature, dans le camp estimable et justement vainqueur, la collaboration restait un avatar de l’histoire de France, une tâche honteuse et indélébile mais circonstanciée et lointaine.

Or, je suis en train de prendre péniblement conscience qu’elle est fondamentalement une constante de notre peuple, une composante de notre mode de fonctionnement, une inclinaison assez naturelle de notre culture ordinaire.

Certes nous avons échappé au fascisme à l’italienne, (qui renaît de ses cendres) au franquisme espagnol (et Aznar rode encore), au national socialisme Hitlérien, mais notre particularité qui perdure reste ce goût tranquille pour le conformisme servile, l’obéissance consciencieuse et la délation pépère de bon Français faisant respectablement son devoir de bon français.

Car évidemment, comme les copains, on a assez facilement la haine des autres, le mépris facile des plus faibles, le goût malsain du bouc émissaire et des penchants scabreux qui ne demandent qu’à s’épanouir pour peu qu’on les caresse dans le bon sens du poil.

Et il se trouve donc que ce sarkozisme, que l’on nous survend moderne, a du talent pour la chose, s’y connaît en viles flatteries de reptilien beauf et a en lui, quelque chose de pathétiquement archaïque, de l’ordre précisément de cette trinité poisseuse et indémodable :

travail, famille, patrie : cette trinité qui sent bon son populisme satisfait et étroitement bourgeois.

Le flic obéissant aveuglement dans son souci servile de l’objectif quantifié et de la rafle performante
L’administration scrupuleuse dans son efficacité pointilleuse et ses statistiques lissant les drames humains en colonnes de reporting.

                                                                                                   

695616699.jpg

Le ministre zélé et adipeux, appliqué dans sa culture du résultat et tout à ses records espérant la reconnaissance du chef et la promotion qui s'ensuit.  (les bons cons faisant les bons amis)      

 

Colonel noius voilà....                                                                             

148681324.jpg

Le propagandiste suffisant dans sa morgue décontractée tout concentré à dénoncer les témoins de l’incendie plutôt que ceux qui l’attisent.
Le journaliste complaisant dans sa soumission ambitieuse, faible avec le fort, fort avec le faible.
L’intellectuel de service s’indignant du fascisme d’hier ou du bout du monde et justifiant, arrogant, celui sous ses yeux et devant chez lui.

Et toute cette populace, vengée du malheur des uns, indifférente au mieux, dans sa lâcheté ordinaire, à l’humiliation des autres, tout à son aspiration à l’ordre misérable et hiérarchique, et prête à échanger deux barils de liberté dont elle n’a que faire contre un pur baril de sécurité fantasmée et méchamment matraquée.

Cette France normalement hideuse qui se dessine, dont la traque aux sans-papiers, n’est finalement qu’un avant-goût obscène, un laboratoire du contrôle à venir, ce sont les pauvres, puis les classes moyennes, qui se croient à l’abri car n’ayant rien à se reprocher, (sauf de laisser faire), qui en seront les inévitables et prochaines victimes.

Inévitable car c’est un processus classique et constant dans l’histoire.

Bien sûr et heureusement la France vigilante secrète ses anti-corps et des femmes et des hommes de tous milieux, de toutes origines et dans leur souci de dignité et d’humanité sauvent l’honneur d’un pays retournant à ses plus bas instincts.

 Mais tant que les centres de retention (ah ces charmants euphémismes) mais plus sûrement les camps d’internement, cet arbitraire concentrationnaire, cet été carcéral du triage, se dilueront dans les joyeuses colonies de vacances et les campings des flots bleus, les barbelés en attendant les miradors, s’incrusteront bien peinards dans le paysage estival de notre douce France en toute sa triste laideur…

Oui, tant que la révolution, c’est pour après les vacances…


tgb

12:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

21/06/2008

Rauque n’ Râle

420919887.jpg



Il y a quelques années : soirée nomade à la fondation Cartier.

J’accompagnais ma douce.
Un peu au flan, sans billet, nous allions écouter, idée saugrenue avec le recul mais bon, Michel Houellebecq dans un de ces récitatifs poétiques et musicaux, assez tendance à l’époque.
 
Juste avant, dans un troquet pas loin, on avait pris une bière, histoire de…

C’est là que nous l’avons vu.

Assise, discrète et désinvolte, juste à la table à côté. On se demandait bien ce qu’elle foutait là. Un peu lasse, un peu froissée.

J’avais déjà croisé Nick cave à Pigalle, Arno à Bruxelles… mais elle, là, à quelques centimètres…

Sans abuser, avec pudeur tout en osant, évidemment nous la regardions. Tenue vestimentaire savamment négligée, cheveux gras, visage gris. Elle avait cette étrange présence à la fois triste et fragile et foutrement sereine.

Revendiquée nature.

On l’avait laissé là, à regrets, pour rallier Cartier.
Devant la fondation : une foule considérable, mélangée, métissée, toutes générations.

En ces temps-là, le phénomène  Houellebecq démarrait déjà, mais, tant de monde pour écouter les poèmes d’un écrivain incertain…

Alors nous sommes rentrés. Alors nous avons assistés, assis par terre et affligés au spectacle Houellebecqien.

Un Houellebecq figé, pétrifié, inerte : absent !!!

Admirablement désincarné, au charisme stupéfiant de macaroni cuit.

Une voix inaudible
Des textes insipides
sur une musique d’ascenseur à chier.

Un Rimbaud de maison de santé.

Alors la salle s’est vidée. Alors la salle d’à côté s’est remplie. Alors nous avons planté là, le clown inconsistant dans toute sa fadeur ânnonée.

Et nous avons compris
La foule c’était pour elle
Rien que pour elle.

Elle est entrée, accompagnée de deux musiciens
Elle a dit quelques mots en français
Quelques mots en anglais
Elle a psalmodié un texte qui indistinctement et dans une litanie, est passé du récit linéaire au chant bouleversé.
Sa voix s’est élevée, mélodieuse, lancinante
Et somptueusement sale.
En cette alchimie bizarre du pur et du crade
Du rauque et du râle et du cri retenu.
Quelques accords de guitares acoustiques
Et ce fut l’irruption du réel mêlé à la magie
Jusqu’à la flamboyance.

Et La grâce.

Instant d’autant plus rare qu’inattendu.

Et nous laissions Houellebecq, le réfugié fiscal irlandais, à ses pauvres flatulences et en sa posture de poseur faussement désabusé et mal dégrossi. (visiblement depuis il ne s'en est pas remis)
 
Si aujourd’hui le Libé du cuistre farceur Joffrin-Mouchard, avait quelque peu encore le respect de ce qu’il fût et un reste de teneur éthique et journalistique, il ne ferait évidemment pas sa une marketing sur un produit mannequiné lisse, clinique, vaguement de gauche tout en plastique, avec CD sous vide ( et reprenant il n’y a pas de hasard un texte de Michel Houellebecq) mais bien le portrait sublime et radical de notre îcone rockeuse de l’anti bling bling et du vrai de vrai.

Ce que l’Amérique dans son génie peut nous offrir de mieux.
 
En ce 21 juin, jour de la fête du saucisson à l’ail musical et Languien, un de ces gadgets socialiste , nuit blanche, véli’b et paris plage, qui permet l’air de rien de justifier son libéral décomplexé tout en restant super de gauche cool et sympa, que Carla sois belle en son plan média et la ferme, tandis que la beauté rebelle de chez Cartier nous saoule de toute son âme soul et déchire sa race.

1137442495.gif


Libé est mort, Patti Smith est vivante
Finalement deux bonnes nouvelles.

 

 tgb 

 

land 250 - exposition photos de patti smith - fondation Cartier _ Présence dédicace de l'auteur 21 juin - Fin de l'expo 22 juin . 

15:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu