Avertir le modérateur

03/01/2009

Quoi de 9 ?

 

securedoad-1.jpeg

En cette année neuve, en 9, comme du télescopage d’infos sorties de l’œuf, entre le marronnier de saison et le tire aux larmes compassionnel.

L’enfant !!!


Accroche médiatique du bouleversement familial à l'heure de la soupe télévisuelle, qui à l’instar de l’indéfrisable ne se démode pas.

securedownload-10.jpeg


De la rubrique pipo/le à la rubrique nécrologique (faut il y voir comme un mauvais augure ?) du fait divers bouleversant sans rien signifier, mais qui ouvre pendant huit jours le JT avant quelque évènement international historique que ce soit à la rubrique sociologique rapport à la natalité française, l’enfant racole à la une de l’actualité l’émotivité et la sensiblerie nationale, pendant que le président présente ses vœux vieux à la France rance.

securedownload-4.jpeg


Il est du mort km comme de l’actu de proximité une normalité prioritaire.

Dans votre daube locale, le gamin qui s’est foulé la cheville dans la cour de récré, prendra toujours le pas sur le carnage africain ; sauf si dans ce carnage là on découvre O joie, un cadavre français.

On écrira alors : 253 morts dont 1 Français.
Précision utile qui nous fait de suite comprendre que tous les morts ne sont pas exactement égaux.

En tout cas des enfants ou plutôt des depouilles d’enfant qui n’encombreront pas vos medias ordinaires (sauf sur Al Jazira) ce sont ces petites filles çi ou ces petits garçons là – imaginons juste un instant qu’ils soient israéliens….

Juste un isntant…

Vous venez de voir passer dans votre esprit les éditoriaux outrés de BHL Sarkolovitch Philippe Val, les mots terrorisme, barbarie, sauvagerie… barrer les unes de vos journaux, les flashs spéciaux aux images insoutenables , les C dans l’air avec experts en que dalle, les condamnations américaines les indignations européennes, les communiqués définitifs du blablateur président  …

….et là rien.

938733-1164350.jpg


Rien car ces enfants ne sont que palestiniens, c’est à dire pas grand chose, c'est à dire dire pas tout à fait humains en tout cas beaucoup moins humains qu’un enfant Israélien tué par une roquette du Hamas. (je vous rassure il n’y en a jamais eu)  (Hamas créature d’Israel pour faire contre poids au Fatah laïque d’Arafat à l’époque)

Plus de 1000 enfants palestiniens tués par Tsahal depuis le début de cette décennie, contre une dizaine de victimes par roquette en tarristoire Israélien ;

securedownload-1.jpeg


Déduction logique de nos politiques occidentaux ; Pour avoir la paix : faire pression sur le Hamas.Autant dire que la paix n'est pas pour demain.

Comme le dit avec un courage admirable et qui sauve la conscience juive, Gideon Levy journaliste Israélien et juste au pays des justes :

« Nos excellents pilotes sont désormais devenus des voyous… et des lâches, en envoyant leurs bombes à l'abri dans un ciel sans résistance sur des cibles qu'ils peuvent difficilement identifier. »

Reste la question désespérante :

Comment un peuple génocidé peut il, à son tour en génocider un autre et ainsi additionner les traumatismes ?

en répondant avec Freud : comme un enfant battu qui bat ses enfants ;

autre question désespérante  :

Y a t’il quelque chose de possible après la shoah ?

réponse désespérée :

Oui et quelque chose de pire encore…

Qu’un peuple victime devienne bourreau dans l’indifférence générale et comme si cela allait de soi.


quoi de 9 ?

rien.


tgb

12:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Vite du vieux, on étouffe!

Écrit par : skalpa | 03/01/2009

Il est possible que tu passes le premier trimestre en taule avec ton texte. Attention les yeux et les oreilles ont des murs.

Écrit par : Henri A | 03/01/2009

En cette année neuve et pourtant déjà si vieille, “Il ne faut pas avoir peur de la multiplicité de ses indignations.” comme dit Stéphane Hessel dans une tribune parlant de Dieudonné et d’Israël à Gaza.

"Mettre en parallèle ce qui s’est passé au Zénith et ce qui se passe à Gaza cette prison à ciel ouvert), est une double indication: celle qui nous oblige à rester vigilants sur ce qui est de l’antisémitisme, mais aussi celle qui nous impose de rester combattifs sur la violence sioniste et israélienne tout à fait inacceptable en terme de droit international."

Lire là: http://www.liberation.fr/monde/0101308678-la-multiplicite-de-mes-indignations

Voilà une bonne façon de ne pas laisser tout mélanger par les Val, BHL et les autres hémiplégiques de la pensée dès qu'on parle d'Israël.

Arf !

Zgur

Écrit par : Zgur | 04/01/2009

Ce n'est pas dans l'indifférence générale, tgb: des dizaines de milliers de manifestants en Europe notamment.

A Bordeaux nous n'étions qu'une grosse centaine à nous rassembler dans le froid, des vieux et des moins vieux militants de gauche ou pas, Palestine 33 et quelques représentants de l'Union juive française pour la paix.

Pas de slogans haineux, des gens dignes, silencieux, donc aucun intérêt pour les médias locaux. Comme d'hab, quoi.

Écrit par : christine | 04/01/2009

Ce n'est pas dans l'indifférence générale, tgb: des dizaines de milliers de manifestants en Europe notamment.

A Bordeaux nous n'étions qu'une grosse centaine à nous rassembler dans le froid, des vieux et des moins vieux militants de gauche ou pas, Palestine 33 et quelques représentants de l'Union juive française pour la paix.

Pas de slogans haineux, des gens dignes, silencieux, donc aucun intérêt pour les médias locaux. Comme d'hab, quoi.

Écrit par : christine | 04/01/2009

Désolée pour le doublon!! J'en profite pour rajouter les quelques voix de justes qui s'élèvent: lire par exemple la tribune de Gidéon Lévy. Je sais c'est peu mais ça permet de ne pas désespérer....

Écrit par : christine | 04/01/2009

A Zgur
Non.
Stéphane Hessel a un background impressionnant, intelligent, raisonnable, humaniste, enfin bref, je le considère comme un humain exemplaire, cet avis est il me semble partagé par pas mal d’autres.
Mais autant Mr Hessel par son vécu et son expérience sait de quoi il parle concernant le conflit du moyen orient passant par-dessus le consensus des gouvernements occidentaux, le « travail » des gros médias, autant il répète pratiquement mot à mot ce qui est dit dans ces gros médias concernant « le cas dieudonné ».

« le pseudo-humoriste Dieudonné », « un homme vêtu d’un pyjama rayé. »
« le spectacle abject de cinq mille personnes ovationnant le négationniste Faurisson, »
« On connaît Dieudonné, c’est un hurluberlu que personne ne peut respecter, »
« Mettre en parallèle ce qui s’est passé au Zénith et ce qui se passe à Gaza cette prison à ciel ouvert), est une double indication: celle qui nous oblige à rester vigilants sur ce qui est de l’antisémitisme, »
« On dit que parmi les cinq mille spectateurs du Zénith, se trouvaient beaucoup de jeunes Français d’origine arabe qui s’identifient aux jeunes de la bande de Gaza. Raison de plus pour ne pas laisser passer une démonstration comme celle-là. Mais ça ne me paraît pas vraisemblable et la présence de Jean-Marie Le Pen dans l’assistance suffit à démontrer que le public était essentiellement constitué de membres de l’extrême droite. »

Concernant ton commentaire, zgur :
Ce que je trouve étonnant c’est cette manie de critiquer en permanence les médias sur leur manque de sérieux, leur superficialité, leurs erreurs, leur propagande souvent, sur pratiquement tous les sujets sauf pour certains cas. Dieudonné est un de ces cas.
Six ans de démolition continue par les médias sur cet individu. Six ans de black listage, mais la presse pour une fois est à prendre au sérieux.
On peut bien entendu critiquer les provocations de ce dieudonné, mais de là à énumérer les exemples ( trafiqués par les médias ) que j’ai mis au dessus entre guillemets….et les approuvés comme des faits avérés….( je parle de l’anti-sémitisme et de l’idéologie d’ extrême droite de ce dieudonné ).

Stépnane Hessel :
« Si la communauté internationale doit intervenir en Israël c’est parce qu’elle est liée par les résolutions du Conseil de sécurité, et parce qu’on a promis à Annapolis. Or elle ne fait absolument pas face à ses obligations internationales.
Pourquoi est-elle quasi silencieuse ? Parce qu’elle est intimidée par Israël, elle redoute de se faire traiter d’antisémite, elle craint qu’on ne fasse pas toute sa place à ce peuple qui a été tellement martyrisé.
Et il est faux de prétendre que le Hamas ne veut pas discuter. »
Dieudonné ne dit rien d’autre depuis 6 ans.

J’insiste sur le deux poids, deux mesures sur la crédibilité des médias.

Écrit par : Henri A | 04/01/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu