Avertir le modérateur

15/10/2009

Ah que coucou !!!

492-QMT-G.jpg



Réjouissons nous enfin, avec son slogan « Genève et les Genevois d’abord », le Mouvement citoyen genevois (MCG) a été le grand vainqueur des élections au parlement de Genève. Dénonçant avec lucidité le lien direct entre la présence des travailleurs français frontaliers et le taux de chômage du canton, le plus élevé de Suisse, Eric Stauffer, leader visionnaire du MCG déclare que Genève risque de devenir un dépotoir "déversoir « pour les 3 millions de mendiants chômeurs français".

Dans la même veine, l'UDC, autre parti patriote, a publié un encart publicitaire courageux, alertant la population helvétique du risque, si une nouvelle liaison ferroviaire transfrontalière était établie avec la ville française d'Annemasse, que la "racaille" et les "criminels  étrangers" envahissent Genève.

Il était temps.

Car que dire, devant cette jungle sordide, dans les environs d’Annemasse, où les travailleurs immigrés français dépenaillées, sans hygiène, cadres bancaires hirsutes, infirmières négligées et sentant l’ail, faux réfugiés politiques bouffés par la gale et autres sales mangeurs de grenouilles  n’utilisant leur baignoire que pour y stocker des litres de vinasse tiède, ces hordes de travailleurs immigrés clandestins, prêt à tout pour franchir la frontière, se massent dans des camps de fortune, sinon notre profond dégoût helvétique.

« Nulle chasse à l’homme » nous explique notre ministre de l’immigration et de l’identité confédérale, tout à la préparation, dans sa vertueuse politique d’expulsion aux objectifs ambitieux (30 000 par an) de charters délicats renvoyant définitivement cette population étrangère dans son pays en voie de clochardisation, mais bien plutôt la volonté de faire tomber les filières de passeurs exploitant sans vergogne toute cette plèbe misère humaine.

4-norvegian_cookies.jpg



Car il est évident, que ces réfugiés en exil, incapables de traverser dans les clous, de compter en septante et nonante, de troquer leur calendos  qui pue pour une bonne raclette savoureuse dans le karnotzet familial, ces catholiques papistes et braillards, n’ont l’ambition ni les moyens de s’intégrer à notre calvinisme rigoureux, ni même les facultés culturelles pour une parfaite assimilation.

« On ne peut accueillir toute la misère du monde » nous déclare d’ailleurs un célèbre socialiste de Carouge, dont la caution morale fait toute autorité.

Il est d’ailleurs assez révoltant de constater, que certains genevois de souche, tristes humanistes au romantisme douteux, osent, en toute illégalité, non seulement ne pas dénoncer ces individus louches et répugnants, mais encore, pour certains, (une infime minorité heureusement) aider ces barbares à survivre.   

Oui, Genève aux Genevois, karchérisons cette mauvaise racaille française, venant tremper son pain moisi, dans l’onctueuse fondue Suisse.

L’Helvétie, tu l’aimes ou tu la quittes et même si tu l’aimes, tu la quittes quand même – (non pas toi Johnny)

tgb

13:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

Commentaires

Promis moi aussi quand je serais pété de thunes, je serais genevois et Genève sera à moi!
see ya!

Écrit par : skalpa | 15/10/2009

ah ah skalpa de retour !? bonne idée

Écrit par : tgb | 15/10/2009

Très bon billet d'humeur, qui ironise sur une France devenue pays du tiers-monde, et sur les frontaliers, perçus comme immigrés ou demandeurs d'asile :)
Et qui a le mérite de remettre un peu à leur place ceux qui voient la nationalité française comme un gage de qualité que le monde entier nous envierait, telle la norme iso9001 pour un système de gestion (!!!) ou le label rouge pour les poulets...
Les termes employés par le MCG comme l'UDC sont certes déplacés, surtout que le fait de pouvoir employer des frontaliers à moindre coût n'est pas pour déplaire à beaucoup d'employeurs suisses. Néanmoins, ayons une petite pensée pour certains de nos pays voisins (Suisses, mais aussi du Luxembourg, d'Allemagne...) sur qui repose en grande partie la charge d'assumer la faillite de régions industrielles françaises en déclin, sans aucune politique pour l'emploi : Haut-Rhin, Moselle, Meurthe-et-Moselle...

Écrit par : Mik | 15/10/2009

ben oui on est tous la racaille de quelqu'un y compris ce quelqu'un

Écrit par : tgb | 15/10/2009

Vous me recopiez octante fois ; ne pas confondre Belgique et Suisse !
Oui je sais mais bon...

Écrit par : yelrah | 16/10/2009

Rire.
Mais c'est du chocolat ton texte ! Du chocolat, du vrai, du bon qui fond dans les mains, sur la langue en te laissant un goût délicieux dans la bouche.
Sont carrés ces suisses comme leur drapeau.
La phot est pleine de tendresse, une mamie qui prépare des biscuits pour ses petits enfants. Quelle émotion.
Merci tgb.

Écrit par : uovo | 16/10/2009

@ yelrah - je vais me contenter d'un copié collé

http://denisdefrance.hautetfort.com/archive/2009/06/09/septante-octante-nonante.html

@ uovo - elles sont comme ça les mamies suisses pleines de touchantes attentions - un peu point Godwin mais bon...

Écrit par : tgb | 16/10/2009

Y font pareil avec les allemands ? lol

Écrit par : Gatsby | 16/10/2009

avec les allemands les suisses s'arrangent toujours

Écrit par : tgb | 16/10/2009

oui c'est bien ça la mentalité des suises.

(et des flamands ! d'ailleurs cette vieille Tatie-Danielle bien représentative me fait penser à ma vieille tante Suzanne)

Écrit par : roland | 16/10/2009

J'aime beaucoup ce billet tgb, la meilleure démonstration de la connerie humaine est celle-ci bien répartie sur la planète.

Écrit par : agathe | 16/10/2009

@ roland - on a tous une vieille tante Suzanne quelque part avec des poils au menton et des patisseries douteuses mais pas celles là

@ agathe - connards de tous pays surtout ne vous unissez pas !

Écrit par : tgb | 16/10/2009

Bien vu. Bravo. On devrait envoyer un exemplaire du texte à chaque membre du gouv. et de leur chef qui croient que la Terre tourne autour d'eux.

J'aime beaucoup les gâteaux nazis parce que, si on a quelque notion de biologie, on sait comment ça va finir tout ça.
Peut-être, après tout, était-ce une métaphore ...

Écrit par : emcee | 16/10/2009

crise populisme racisme autoritarisme fascisme guerre
en général c'est comme que ça finit mais bon moi je m'en fous je suis Grolandais

Écrit par : tgb | 16/10/2009

Oui, mais bon, faut les comprendre, les gens du MCG, il était temps qu'ils réagissent. Parce que : quand il y en a un ça va, c'est quand il y a beaucoup de "criminels étrangers" d'Annemasse que ça pose des problèmes.

Écrit par : JBB | 16/10/2009

et ceux d'Annecy et de Megeve c'est encore pire des milliers de criminels bourgeois de droite umpiste prêts à tout pour passer la frontière et ensauvager Geneve - ça fait peur quand même

Écrit par : tgb | 16/10/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu