Avertir le modérateur

30/10/2009

L’esclavagisme libre et non faussé

IMG_0757.JPG



Du restaurant panoramique du centre Pompidou chez «Georges», restaurant chicobobo du groupe Costes, occupé par ses travailleurs  sans-papiers, vous pourriez contempler, avec une acuité visuelle toute mobilisée, les 4107 autres travailleurs étrangers en grève dans la capitale  et la quarantaine de lieux d’occupation, dont les médias respectables et bien informés ne vous informent surtout pas.

Faudrait voir à pas trop déranger.

On verrait, les piquets de grève, des agents de sécurité du Monoprix de Strasbourg St Denis (depuis mars 2009) ceux de l’hôtel Majestic, de la cité des sciences de la Villette (évacué depuis peu) du groupe SELPRO porte Champerret (700 occupants) du chantier du tramway porte des Lilas…

Ce mouvement social général de « clandestins », abonnés à la confidentialité donc, concernant aujourd’hui 33 départements et les communautés  chinoises, kurdes, turques, africaines, amérique latine, afrique du nord...tente de mettre au grand jour enfin les pratiques obscures et crapoteuses d’ un monde du travail chouchouté par un état hypocrite et négrier, expulseur à ses heures mais pas trop regardant sur l’identité nationale quand il s’agit d’exploiter des travailleurs taillables et corvéables, capitalistiquement parlant plus que rentables.

IMG_0758.JPG



Car s’il est de bon ton symboliquement, d’éjecter 3 lampistes Afghans en charter à l’heure du 20 heures pour faire mouiller la ménagère ménopausée UMP, il est quand même très appréciable, soyons pragmatiques, d’offrir au medef une main d’œuvre discount, docile et particulièrement vulnérable, obligée de raser les murs tout en faisant tourner, en sous-traitance et dans des conditions de travail déplorables, la bétonneuse du btp, entre autre.

Le travailleur clandestin ? le rêve éveillé du patronat et de l’état réuni ; pensez donc : cotisations et impôts perçus sans droits sociaux reçus dont au final nous bénéficions à leur place, flexibilité et précarité totale, horaires à rallonge avec accidents du travail qui n’apparaissent pas dans les statistiques, pénibilité sans revendication possible, employeurs multiples…bref une forme moderne d’esclavagisme libre et non faussé.

Ils nettoient nos bureaux
Ils goudronnent nos routes
Ils récurent nos casseroles
Ils torchent nos vieux
Et assurent même (le gag) notre sécurité.

IMG_0757.JPG



Quand un travailleur illégal, vigile de métier, rallonge son itinéraire de boulot de deux heures pour esquiver tout risque de contrôle, on commence à friser le kafkaïen. Surtout lorsque l’on sait, que le travail des agents de sécurité est soumis à une autorisation du ministère de l’intérieur.

Si, par simple humanité et souci d’équité, on se doit d’être solidaire, il y va évidemment de notre intérêt aussi, puis qu’ils sont aux avants postes de l’exploitation misérable qui nous pend au nez avec cette obsession malsaine du gouvernement à détricoter le droit du travail et les acquis sociaux.

A la limite et par pur cynisme, les défendre eux, c’est nous défendre nous, ce qui ne semble pas émouvoir plus que ça, le manager Delanoë aux abonnés absents comme d’hab.

A l’heure du débat bidon des valeurs de la France et de son identité, inutile de chercher bien loin ce qui nous définit et de se perdre en polémiques  à la mord-moi-l-nœud  : Liberté Egalité Fraternité - c’est marqué sur tous les frontons des écoles, des mairies, des batiments publics et ça suffit largement à nous rassembler.

Autant dire pour aller à l’essentiel et c’est pas pour cafter, que la mauvaise France, rapport à la république, c’est pas les piquets de grève qui dénoncent mais bien ceux qui exploitent : à savoir

tgb

 

photos : DA - (et en plus ce sont mes pognes)

17:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

28/10/2009

Peut-on chanter la marseillaise en burqa ?

 

useuflag-d35d7.jpg


Le petit joueur avait enfin perdu la pogne.
Entre le blagueur raciste anti-auvergnat, le touriste Fredo aux michetons de 40 balais, et le livreur de pizza de chez Darty-la Défense, de l’épate à l’Epad, les emmerdes volant en escadrille, il courrait à contre-temps derrière l’actu emballée sans plus rien contrôler du buzzeur ; sale temps pour le matamore.

Le toréador encorné se retrouvait « toro » enfin.

Commando diversion en catimini de chez Gandrange : fiasco
Castration chimique « qu’un zob impur n’abreuve plus nos sillons » :  laborieux
Charité bien ordonnée de 600 millions saupoudrés à la FNSEA : mitigé

Ça tapait à côté, ça souquait mou du genou, ça ramait grave et puis…

Et puis la bonne vieille recette à la sauce bien dégueu gauloise
La bonne vieille enfumade pour fumer le hareng de base
Un de ces fondamentaux de fond de tiroir éprouvé, pour ramener au troupeau la brebis grégaire égarée ;

l’insécurité ayant déjà beaucoup servie :

L’identité nationale.

Fier d’être français
drapeau à colorier

marseillaise tricolore

Max Gallo en érection (il est libre Max ?)

le tout sous la baguette BBR de l’homme qu’on aime particulièrement haïr, le traître à gueule de faux jeton du félon Besson et c’est reparti comme en 40 :

Maréchal nous voilà
Pétain is back
Lepénisation tsoin tsoin
Ligne Maginot de nos pseudos valeurs chauvino-patriotiques
Allez la France et Forza Italia

useuflag-d35d7.jpg



Et toute la blogosphère y compris moi, pas dupes pas cons, pas folle la guêpe, gros comme une maison avec de l’énorme ficelle à tête de noeuds, à pas nous la faire avec le paravent du trompe l’œil du leurre du faux semblant du mirage de l’attrape couillon de l’appât de l’hameçon de la muleta du pipeau de l’écran de fumée pour faire diversion…de replonger fissa dans le court-bouillon crapoteux, de retomber dans le panneau indiqué par la direction pleine cible.

Et voilà le nabot vagal de reprendre la main. De remettre à découvert le couvert et de nous indiquer à nouveau le caniveau conseillé pour faire là où on nous dit de faire nos révoltes outragées.

Et tout à démonter le piège de se complaire dedans et de l’entretenir, dans le cercle vicié vicieux de l’effet pervers et de lâcher la chair du mollet droit là où ça faisait mal pour mordre le bois du mollet gauche juste sur les pointillés là où ça fait rigoler.

Ne serions-nous devenus rien d’autre, que de bons professionnels de l’indignation programmée qu’on ballade  ?

Au jeu cruel de la corrida et de la mise à mort, c’est toujours celui qui court qui se fait embrocher.

Olé.

tgb

17:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

26/10/2009

Le non-choix pour la France

placebo.jpg



Quand même un peu ballot, le doigt d’honneur taquin du député UMP, Jean-François Lamour, ancien escrimeur, ripe, manque une touche du boîtier, et l’index qui pensait oui, tapote non. Résultat de cet acte manqué de ce lapsus digital consternant : l’assemblée nationale dans sa divagation  politique gauchisante colle un petit 10% de taxes sur les bénéfices des banques.

« Fauuuuuuuuuuuuuuuuuuute !!!   - déclare illico l’arbitre Lagarde impartiale des banques - on refait le match. »

Explication de texte : on va quand même pas demander à des gens qui t’ont, privés de boulot, expulsés de ton pavillon et raclés soigneusement tes poches de renoncer à remettre le couvert et à palper des bonus qui dépassent ton entendement (parce que toi, sorti d’un chiffre à 3 zéros…)  sous prétexte d’un doigtage doigté  approximatif. Car je te rappelle, pauvre innocent aux mains vides, les fondamentaux de l’égalité selon Libéral : le principe  de la solidarité « moderne »  va de bas (les pauvres) en haut (les riches) et travailler plus ( dimanche, heures sup, congés maladie …) pour gagner moins – consiste, et c’est la moindre des justices sociales, à partager ce moins avec ceux qui ont déjà trop.

Ce concept, pour ta culture G, gros nigaud, se nomme : nouvel ordre mondial. 

Bref, il faut reconnaître qu’il y a, en termes ergonomiques j’entends, un vrai dysfonctionnement au niveau du bouton électronique et du bulletin  électoral, qu’il s’agit de résoudre au plus vite pour éviter de nouveaux et fâcheux malentendus.

placebo.jpg



Déjà que les français, dans leur grande confusion mentale s’étaient trompés de vote lors du référendum sur la constitution européenne et que l’oligarchie dans sa grande sagesse avait du rattraper le coup et corriger le tir à Versailles, idem pour les Irlandais tellement distraits qu’ils durent s’y reprendre à deux fois pour valider un scrutin, pourtant assez basique – tu lis la question – tu réponds oui – et on s’occupe du reste – et je ne te parle même pas de la première élection de George Bush junior, ripolinée velue, par les juges suprêmes, il est quand même assez navrant de constater que c’est de la Bougnoulie centrale autrement appelée Tunisie que nous vient une leçon d’exemplarité ergonomiquement civique :

85% de participation – 90% en faveur de Ben Ali.
Ben Ali plébiscité comme convenu et fermez le ban.

Quand même pas sorcier :

Un seul bouton sur le boîtier électronique
un bulletin de vote unique sur la table des scrutateurs
(on peut toujours conserver l’isoloir pour la tradition et le folklore)
Gain de temps, gain d’argent, d’énergie et de suspens
et aucune embrouille possible.

Avec ce remarquable mode d’emploi, simple, balisé, efficace, transparent, inutile de dissoudre le peuple, qui fait enfin là où on lui dit de faire, ou de faire revoter les députés de l’assemblée nationale au doigté erratique. (voire dissident)

Si un barbare même pas français, d’un pays en voie de sous-développement peut comprendre ça, un énarque de civilisation sarkoïzée super éclairée, doit pouvoir l’intégrer

placebo.jpg

aussi.

Ou alors c’est à désespérer de la démocratie.

tgb

13:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (19)

23/10/2009

Euro-crétinisation


h-3-1598346-1246215064.jpg


338 voix contre 335 – L ‘Europe moisie s’assoit sur la liberté de la presse.

Il a manqué 4 voix pour adopter une résolution demandant à la Commission européenne de proposer une directive « sur la concentration des médias et la protection du pluralisme », y compris dans les médias de service public.

C’est la troisième fois qu’une telle résolution échoue.

La bande à Berlusco harcelée par les médias comme tout le monde le sait exulte.
La bande à Sarko victime de complot médiatique traumatisant (pauvre petit Jean) comme tout le monde le constate se félicite.
La bande à Murdock qui a corrompu Blair et défie ouvertement Obama se marre.
La bande à Bertelsmann se frise les moustaches teutonnes.
Le journaliste à la déontologie de soupière, Jean marie Cavada, qui s’est courageusement abstenu s’honore une fois encore.
Et les membres du PPE (conservateurs et démocrates chrétiens) peuvent laisser exploser leur joie démocratique et vertueuse par l’exemple, sur les bancs du parlement européen.

Toute la droite réactionnaire et fascisante donc – accusant les eurodéputés de se prêter à une « farce absurde » - (la liberté de la presse, quel gadget rigolo en effet) peuvent savourer dignement leur défense héroïque de la lobotomie démagogo pour temps de cerveau disponible et continuer peinard, à fabriquer du consentement et de l’auto-aliénation.

Pensons à remercier Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la société de l’information liberticide et des médias au pas, pour service rendu à la supériorité de la civilisation « implants , lifting et gros nichons » du pizzaïolo de Mediaset.

Crachons une fois de plus sur cette Europe pourrie qui pue le slip totalitaire , anti-social et vulgaire de Barroso et de bientôt Blair. (sympathiques criminels de guerre).

Notons aussi que pour une fois les libéraux ont, avec les socialistes, les Verts et la gauche de la GUE votés cette proposition avortée.

Et ouvrons là une fois encore, avant qu’on ne nous la ferme définitivement, qu’on nous épile maillot tout ce qui dépasse, avant que de balancer nos boîtes à cons sur la tronche de quelque ministre, esthétiquement carlabrunisé par devant, et allié objectif dans un opportunisme pédant par derrière, de la culture trash, de la communication cash et de la berlusconisation cérébrale en marche vers l’euro crétinisation.

tgb

10:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu