Avertir le modérateur

18/01/2010

cadavres exquis

wnload-3.jpeg


Si, pour notre très inspiré président, pourtant à l’agonie fétide « mourir n’est pas facile » en revanche pour un haïtien pauvre, jouer au zombi tout droit sorti d’un clip jacksonien dans les rues macabres de Port au Prince, est assez aisé.

Il n’a, à vrai dire que l’embarras du choix.

S’il n’est pas déjà mort étouffé dans l’indifférence générale, par une de ces bonnes galette de terre, spécialité culinaire du FMI, qui à l’art consommé de paupériser un pays tout en prétendant lui offrir la prospérité, s’il n’est pas dévasté par un cyclone anticapitaliste primaire faisant 793 victimes ici et 4 à Cuba, un cataclysme de 7 sur l’échelle de Richter (qui eut fait quelques victimes au Japon) devrait finir par le convaincre de jouer le rôle que lui a dévolu l’occident tout à sa compassion médiatiquement condescendante  :

Celui de mort vivant dopant l’audimat.

Car il faut bien reconnaître que le pauvre à décidément une prédilection certaine pour crever comme un con sous les gravats. Pour peu qu’il échappe aux tsunamis, aux inondations, ou aux pandémies, il finira tout de même et ce parce que telle est sa vocation génétique n’en doutons pas, de pourrir sous nos bombes chirurgicales qui ne lui veulent c’est évident que du bien :

Ne serait-ce par exemple, que pour le libérer d’un oppresseur sanguinaire ou d’une burqa dégradante, autrement aliénante qu’une bombe au phosphore.

wnload-3.jpeg



Indéniablement oui, le pauvre a le don inné du dommage collatéral et prend un plaisir certain, peut être bien pervers, à égayer sensiblement nos soirées télévisuelles de charité bizness.  Il n’y a qu’à voir d’ailleurs notre bon à rien de ministre Kouchner re-frétiller soudain de l’humanitaire pour s’en réjouir.

Parler de malédiction pour Haïti, ou de triste fatalité, serait admettre que Dieu lui même en aurait après ce peuple voué au vaudou et lui ferait payer possiblement le fait de s’être inconsidérément libéré de l’esclavage sans nous en demander la permission. 

Que la justice divine frappe de ses foudres les fils de Toussaint Louverture rejetant notre aimable tutelle n’est pas en soi scandaleux certes, mais ce serait renier toute aptitude au désastre du pauvre programmé et accepter au final que le miséreux n’ait aucune responsabilité dans sa vocation de cadavre exhibé. Rôle dont il s’acquitte pourtant avec un talent exemplaire.

Imagine-t’on sérieusement des Haïtiens affalés dans leur sofa, zapper larmoyant des Parisiens hagards dans les décombres d’une capitale  quadrillée par des soldats chinois prévenant tout pillage et contrôlant déjà l’aéroport de Roissy ? 

En cela chacun est bien à sa place. Les riches dans leur sensiblerie misérabiliste de dame patronnesse, les ricains dans leur débarquement à tendance hégémonique et anti-castriste, les pauvres dans leur fosse commune, les médias dans leur voyeurisme émotionnel avec reportages à haute valeur ajoutée sur les chiens renifleurs et Bono au micro de la bienfaisance blairisée.

Le nouvel ordre mondial est dans les clous et ce n’est pas le peuple chilien mettant au pouvoir son propre malheur qui nous démentira.


tgb

17:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (28)

Commentaires

On ne saurait mieux dire.

Va t-on reconstruire des maisons aux normes antisismiques ? Rien de moins sûr !
Les Haïtiens mangeront ils à leur faim dans 1 an ? Rien n'est moins sûr !
Les entreprises s'installeront elles en Haïti dès la reconstruction ? Rien n'est moins sûr !

Dans 10 ans retrouverons nous les mêmes conditions qu'avant la catastrophe ? J'en suis hélas, presque sûr...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | 18/01/2010

sauf qu'en plus nous serons nous dans nos propres décombres

Écrit par : tgb | 18/01/2010

Ecrit par : tgb | 18.01.2010

Exactement ! ;-))

Autre chose : je n'ose penser aux conséquences d'un tremblement de terre dans la région PACA.

Les normes antisismiques ? Toutes bidonnées...

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | 18/01/2010

Oui, je pense exactement comme toi, ça t'étonne ;-))

Et dire que quand nous devrons raconter cette période politique à nos petits enfants, notre vocabulaire sera limité à médiocrité, nullité, manipulations, magouilles, minable. Alors que d'autres ont pu dire foisonnant, brillant, riches de luttes et de combats ...

Et comment supporter que Les haïtiens et les autres victimes collatérales de ce système pourri le sont pour une poignée de dollars/d'euros ?

Le problème avec le coupe-têtes c'est qu'elle repoussent en pire.

Écrit par : agathe | 18/01/2010

Oups qu'elleS

Écrit par : agathe | 18/01/2010

@ cui cui - c'est pas grave y'a que de vieux sarkoziens en paca

@ agathe - le plus simple c'est de ne pas avoir de petits enfants on peut toujours adopter des orphelins haitiens sinon

Écrit par : tgb | 18/01/2010

@tgb

Tu ne serais pas un peu extrémiste ? ;-))

Écrit par : agathe | 18/01/2010

non penses tu si on espère pas que les mômes soient moins cons que nous (même si j'ai des doutes) c'est même pas la peine - en fait je suis très fleur bleue.

Écrit par : tgb | 18/01/2010

"on espère pas que les mômes soient moins cons que nous"

Ce qu'il y a de rassurant, c'est que ce n'est pas difficile. Et puis, ils pourraient difficilement être pires…

J'aime beaucoup ton avant-dernier paragraphe, celui qui commence par 3et chacun est bien à sa place". C'est exactement ça. Et c'est ainsi que les vaches seront bien gardées…

Écrit par : JBB | 18/01/2010

et même quand par hasard le bien inoffensif Peillon fout le bazar dans la machine on s'empresse bien entendu de s'excuser

Écrit par : tgb | 18/01/2010

Ca devient lassant: je suis entièrement d'accord avec cette analyse. Tout y est dit, et, comme toujours, bien dit.
Et pourtant, c'est pas mon genre de flatter les bas instincts de mes congénères ;-))

Une petite remarque, toutefois: "c'est pas grave y'a que de vieux sarkoziens en paca", De quoi? Et que fait-on des vaillants résistants de la région qui se prennent des gamelles depuis des décennies? On les jette avec l'eau du bain? On les raye de la carte aussi?

Eh, oui, il y en a, même si ce n'est pas évident, même si la droite, quelle qu'elle soit, rivalise dans l'abjection, même si la région est devenue le terrain de prédilection des discours officiels les plus musclés et des annonces de "réformes" les plus infâmes.

M'enfin, je comprends l'observateur lointain: on pourrait bien croire que non. D'autant que les socialisses locaux ne brillent pas non plus par leurs fulgurances.
*sigh*

Écrit par : emcee | 19/01/2010

"Imagine-t’on sérieusement des Haïtiens affalés dans leur sofa, zapper larmoyant des Parisiens hagards dans les décombres d’une capitale quadrillée par des soldats chinois prévenant tout pillage et contrôlant déjà l’aéroport de Roissy ?"
Mouarf !
Dans le genre j'avais tenté d'expliquer que les Afghans à Calais c'était une sorte d'échange culturel, quelques uns "chez nous" un peu pouilleux certes mais bon, et nous chez eux ... beaucoup mieux habillés, style 14 juillet ...
C'est vrai aussi qu'on me trouve un peu bizare parfois...

Écrit par : yelrah | 19/01/2010

@emcee - je sais pour paca c'est injuste ce cliché et ça doit etre dur pour les qq resistants mais bon c'est le prix a payer pour manger dehors presque toute l'année :-)

@yelrah - mais oui c'était une excellente idée je crois qu'on refait un autre échange culturel avec haiti - pompiers contre orphelins

Écrit par : tgb | 19/01/2010

@ tgb: "bon c'est le prix a payer pour manger dehors presque toute l'année":

Ca, ce n'est pas (entièrement) faux - il y a des jours en été où on ne peut pas manger dehors, trop chaud. Mais, c'est bien pour ça qu'on se cogne tous les retraités pourris de fric qui viennent s'installer au soleil pour nous changer le paysage et imposer le leur - et interdire à nos coqs de chanter.

Et c'est comme ça aussi qu'il y a, par ex, à Marseille le maire le plus bête de France (d'une courte tête, mais quand même).

Écrit par : emcee | 19/01/2010

Des preuves... des preuves "sanguines" ! Il faut toujours que le sang coule, que la victime soit indélébilement marquée pour que la justice humaine se mette en route. Là, la générosité de conscience s'applique car on n'a plus le choix. "Mieux vaut tard que jamais" !
Et les autres "chantiers" où les vies humaines disparaissent de la surface du globe en bien plus grand nombre depuis des décennies et de façon encore plus insupportable puisque totalement ignorée !
Le Statu Quo est maintenu : Eviter le pire !... qui de toute façon finira par arriver si l'on ne profite pas de ce nouvel évènement planétaire pour enfin prendre conscience, et "mûrir" un peu.
Tant que l'égocentrisme ravageur de certains restera légitime, voire adulé, la conscience humaine ne pourra pas prétendre à son épanouissement.

Écrit par : Nats | 19/01/2010

@emcee - le plus bête mais avec accent quand même

@Nats - égocentrisme ethnocentrisme narcissisme individualisme et jemenfoutisme pour le moins....

Écrit par : tgb | 19/01/2010

Cette photo avec les chiens enfermés et laissant passer seulement leurs gueules est immonde. A partir de là, je n'ai eu aucune envie de lire l'article. J'ai sauvé de l'euthanasie, parfois à peine 2-3h avant, 5 chiens et montrer cette cruauté n'est pas digne d'un être humain.

Écrit par : Naguima | 19/01/2010

vous avez tout à fait raison madame d'ailleurs vous avez tapé juste : je ne suis pas un être humain

sinon vous avez bien raison de préférer les chiens aux Haitiens les chiens eux au moins ne pillent pas !

Écrit par : tgb | 19/01/2010

Ben le chien noir ça passe encore, mais l'autre faut pas deconner c'est un souchien quand même !

Écrit par : yelrah | 19/01/2010

la dame ne fait aucune discrimination chez les chiens elle aime les chiens noirs ou blancs tout pareil elle fait juste une différence entre les chiens et les Haïtiens - une belle leçon !!

Écrit par : tgb | 19/01/2010

Nom d'un chien, bel article!!!
Ce soir, encore une mauvaise action contre le peuple français qui s'enfonce dans le crétinisme béat!
La désinformation ordurière de notre télévision publique de la pensé unique, et du fric va encore frapper!
Vous voyez à quoi je pense?

Écrit par : mochica74 | 19/01/2010

La pensée, j'y mettrais bien un "e" même si ça peut être masculin!

Écrit par : mochica74 | 19/01/2010

ça pourrait bien être l'oeuvre d'un type qui porte bien son nom genre Zero d'une mauvaise ecri vaine de la cia genre zoé valda et qui s'en prendrait mon dieu quel courage au méchant barbudo
;-)

Écrit par : tgb | 19/01/2010

Avé l'accent, bof, on sait pas où il l'a pêché, celui-là, mais certainement pas dans le port de Marseille!

Pour changer de sujet, et pour faire concurrence à Yelrah ;-D, mais ça va être dur, je dirai que la madame troll ne supporte pas les Haïchiens ...

Quant à Zéro, eh bien, il ne faiblit pas. Egal à lui-même.

Écrit par : emcee | 19/01/2010

http://louisprefontaine.com/2010/01/13/haiti-tremblement-de-terre-malediction
Cela remet les choses à leur place.

Écrit par : Henri A | 19/01/2010

hop dans le marque pages le cousin de monpayscestlhiver

Écrit par : tgb | 19/01/2010

@Mochica74 @emcee

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=10173

excellent portrait de zoé zero

Écrit par : tgb | 19/01/2010

Excellent oui... Je l'avais déjà lu.

Écrit par : mochica74 | 19/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu