Avertir le modérateur

29/09/2010

De la fabrication de bon français

img294.jpg



« Si la conclusion de cet entretien est que mon ministère doit être une fabrique à bons Français, j'y souscris bien volontiers …Qu'est ce qui serait gênant à ce que le ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale…soit une usine à production de bons Français ? C'est très bien ! »


N’étant pas tout à fait nigaud et conscient que cette déclaration putassière du sinistre Besson est un enième os à ronger, épaulé jeté, afin de nourrir et canaliser notre indignation blogueuse en jouant de la diversion et du leurre°, je me permets quand même de rappeler au « fabricateur » ministre que sous Pétain, vrai français de boue de France qui ne ment pas, était considéré comme bon français, tout citoyen dénonçant fort civiquement un juif à la milice.

Il ne nous surprendra pas que le haut délégué à la question étrangère, l’aspirant veule et zélé au poste de Xavier Vallat, futur directeur de camp de rééducation hexagonale, rajoute une ligne infâme à son copieux CV, encore faudrait-il qu’il nous définisse précisément ce qu’il entend par "bon français".

Commençant à cerner le personnage et la politique de bar-tabac à laquelle il collabore activement, je veux bien tenter ici et pour l’aider une ébauche de définition :

En Sarkozie centrale est considéré comme bon français tout citoyen de plus de 65 ans souscrivant avec allégresse à la dénonciation motivée de métèques, prêt à renvoyer crever chez eux les étrangers qui forcément grèvent la sécurité sociale, à priver par pur ressentiment les plus jeunes de retraite, de rémunération décente et de protection sociale et enthousiaste à l’idée, dans ce fort climat d’insécurité islamiste, à mettre en prison les parents de délinquants pauvres, sauf le chef de la police, père privilégié de sale petit con riche et arrogant.

Quelques têtes exemplaires de « bons français » répondant plus ou moins à cette définition :

Dominique Paillé

dominique-paill2-190x190.jpg



Condamné en 2004 par le tribunal correctionnel de Paris à une peine de dix mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende, pour « abus de confiance » : 40 000 euros d’argent public, prélevés pour ses voyages privés et des dépenses personnelles .

Patrick Balkany

400px-patrick_balkany.jpg



Condamné en 96 par la 9e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre, à quinze mois de prison avec sursis, 200 000 francs d'amende et deux ans d'inéligibilité pour rémunération aux frais du contribuable, d’employés municipaux, s'occupant de son appartement et de sa résidence secondaire.

Gérard Longuet

gerard_longuet.jpg



Condamné en 67 à 1 000 francs d'amende pour complicité de « violence et voies de fait avec armes et préméditation », en même temps que douze autres militants d'extrême droite, dont Alain Madelin et Patrick Devedjian. (autres bons français)

Bernard Tapie

148407-bernard-tapie-637x0-1.jpg



Condamné en 97 par la cour d'appel de Paris à 18 mois de prison dont 6 mois ferme pour fraude fiscale et à 30 mois de prison avec sursis pour abus de biens sociaux et banqueroute.

brice-hortefeux-cout-depense.jpg


Brice Hortefeux

Condamné en 2010 par le tribunal correctionnel de Paris à 750 euros d'amende pour injures à caractère raciste, 2 000 euros de dommages et intérêts et à publier le jugement dans un journal.



je vous laisse imaginer ce que sont, en revanche, les mauvais français…

tgb

 

° Je visualise assez bien le ministre et ses collaborateurs assis sous les ors de la république à se demander quelle nouvelle saloperie ils pourraient bien balancer à la meute pour occuper la journée.

10:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

27/09/2010

Dépasser la dose prescrite

21a0fc8ad35019929874705140a0-grande.jpg



Dans cette subtile et délicate odeur de pieds et de graillon populiste qui exhale partout en Europe sa pestilence assumée et exalte sa beauferie flatulente, décomplexée et avachie - on est habilité maintenant par exemple à penser très fort que les Roms sont une sale race et Zemmour un brillant intellectuel - on trouve quand même de ci de là quelques relents fleuris embaumant l’odorat des derniers raffinés du groin, résistant encore et toujours au remugle bourrin, dont moi.

Par exemple l’élection quasi surprise en Grande Bretagne, de « ED le rouge », frangin cadet d’une fratrie supposée rose bonbon, à la tête du parti travailliste.

Simplement, que l’escroc et criminel de guerre Blair, ait pu considérer selon le Mail on Sunday, qu'une victoire du petit dernier des Miliband serait un « désastre » devrait suffire à notre bonheur relatif.

On a les plaisirs modestes ces temps ci.

j49-2-100920_une-47-490.jpg



Cela dit, rassurons immédiatement les parents des petits Manuel Valls, Dominique Strauss Kahn (candidat en cours de fabrication médiatique) et Gérard Collomb, (le club des socialistes de droite ayant loupé leur examen d’ouverture gouvernementale à quelques points près) à peine élu « Ed le rouge » s’est déjà rué à la téloche pour, fort libéralement, se défendre d ‘« opérer tout virage à gauche », affirmer qu’il ne s’opposera pas à toutes les coupes budgétaires et confirmer que les services publics devront apprendre à faire mieux avec moins.

Il ne s’agit quand même pas de désespérer la City : nous voilà soulagés.

Oui Dieu soit loué, le jeune Miliband, s’il est bien travailliste sur les bords n’est quand même pas de gauche. Quand même pas déconner mon ami. La honte j’te dis pas, des fois que ça viendrait à se savoir au FMI, alors que la planète compte déjà un bolchevique islamiste à la tête des USA…

Autant le dire, nous ne nous faisions aucune illusion et supposions que le positionnement un poil de cul socialiste du petit dernier des Miliband, tenait plus à une fine stratégie électorale (son aîné occupant l’aile droite, lui restait guère le choix) qu’à de la pure conviction couillue, mais en ces heures d’émanations rances de tricot d’porc douteux, que le bonhomme soit autant à gauche que Laurent Joffrin ne doit pas occulter le fait qu’il existe enfin une aspiration anglaise à une réelle inclination gauchère (quand même pas dire gauchiste, restons corrects).

C’est toujours ça de pris.

Néanmoins, constatons avec accablement qu’il est pour le moins curieux et révélateur mes amis, qu’à l’heure où la machine à décerveler arrive à faire avaler grosso merdo que si les banques nous ont enflés de 700 milliards c’est quasi la faute à la burqa, qu’on soit à ce point pusillianime rapport à nos idées et aussi prompt à s’excuser d’oser penser ailleurs.

Nous vivons curieusement une de ces époques où l’on peut vomir sa bestiale connerie soi disant briseuse de tabous et de pensée unique sur tous les écrans de la machine à cons et se croire voué au déshonneur pour quelque humanisme à peine conscientisé.

A ce jeu-là, et je le dis comme je le pense, à s’excuser de rien, à avoir honte de tout, on n’est pas prés de renverser la vapeur et de botter le cul des dominants. Et, face à la centrifugeuse hyper droitière, on a plutôt intérêt à bien s’ancrer à l’extrême gauche de Besancenot, pour tenir à peu prés une position Giscardienne.

securedownload-1.jpeg


Je ne vous parle même pas d’Hugo Chavez, qui par simple postulat de base, est décrété dictateur officiel par à peu prés tous les médias planétaires et dont la dernière victoire législative, engrangeant les 2/3 des députés, est analysée comme une déroute électorale par le tam tam médiatique.

Ici 2/3 on s’en contenterait.

Sûr qu’il va falloir sacrément augmenter les doses prescrites pour faire bouger le curseur et carrément assumer Staline pour oser Castro.

C’est pas avec des sarbacanes qu’on répondra aux bazookas.

L’histoire ne retient pas les tièdes.

tgb

17:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

25/09/2010

Lafrançapeur 2

201009242098_w350.jpg

SI SI SI SI, dans un mouvement de foule spectaculaire et malgré l’absurde déni du gouvernement, des centaines de milliers de Français, suite aux menaces d’attentat sanglant avec de vrais morceaux de bidoche dedans dont les vôtres, ont préféré fuir les transports en commun jeudi 23 septembre et opter pour la marche à pied dans les rues de notre pays terrorisé.

L’effet panique sans doute des annonces alarmistes et maladroites des autorités de la Françapeur.

tgb

08:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

22/09/2010

Lafrançapeur

 

securedownload-1.jpeg



« Si si si si, je vous jure sur la tête des Roms, des auvergnats qu’un ça va et de la racaille sans frontière, qu’il y a une menace réelle d’attentat sanglant avec toute sorte de morceaux de bidoche dedans dont les vôtres, sur le territoire français »
nous déclare (plus ou moins) Brice Boutefeux ministre approximatif et raciste de l’intérieur.

Et comment ne pas apporter de crédit quant à cette alerte rouge quasi écarlate, alors qu’elle est renforcée par les propos expert de Xavier Raufer, ancien militant du mouvement Occident, ex membre dirigeant d’Ordre nouveau, fondateur de la société SERVICE qui réalisa des brochures anonymes anticommunistes financées par l’UIMM, (syndicat patronal de la métallurgie), conseiller es sécurité de l’UMP et commentateur neutre et avisé de l’émission « C dans l’air » (entre deux pubs pour incontinence) où l’on lui conserve aimablement son rond de serviette alarmiste ainsi que celui de son ami sécuritairement compétent et même pas orienté Alain Bauer.

entretien-avec-le-criminologue-xavier-raufer_illustration.jpg



Oui un pic de menace semble avéré, aussi avéré d’ailleurs que le terrorisme actif et anti-français de la bande à Tarnac, que la fiabilité reconnue des services de sécurité algérienne source de tuyaux peu percés, que la bouteille de shampoing effervescente à triple action retrouvée sur les rails du TGV en gare de Massy (Essonne) ou que l’attentat de Karachi islamo-subaquatique.

« je ne suis pas là pour inquiéter les gens » explique d’ailleurs Frédéric Péchenard premier flic de France et papa poule privilégié « mais ( et j’interprète quelque peu) je serais un passager de RER qui se lève tôt pour faire gagner plus à un rentier qui dort encore, je ferais carrément dans mon froc »

securedownload-1.jpeg



Si l’on peut déplorer sans doute (du point de vue gouvernemental) que la femme Kamikaze en burqa autoexplosive qui devait se répandre façon puzzle le 16 septembre ait quelque peu différé sa performance, il se s’agit pas pour autant de baisser la garde mais bien de conserver le plan Vigipirate à son niveau d’alerte maximum en suscitant la panique sans toutefois la provoquer.

remember...

Et si (par malheur - toujours du point de vue gouvernemental ) il n’y avait finalement pas d’attentat sanglant avec de gros morceaux de bidoche dedans dont les vôtres, l’état français serait bien en droit d’en produire lui même ; la France devant soutenir par souci d’indépendance et de protectionniste sa technologie artisanale et industrielle et la réelection de son président en apnée.

D’autant qu’une autre menace bien plus inquiétante encore semble peser sur notre territoire : la prise d’otage de millions de Français innocents jeudi 23 septembre par quelques groupuscules syndicaux fanatiques dont les leaders radicaux Chérèque et Thibault, sont les activistes bien connus.

Selon certaines sources bien informées, une demande de rançon exorbitante et parfaitement irréaliste pourrait d’ailleurs être exigée suite à ce rapt d’envergure : la suppression de la loi sur les retraites.

Nul doute que le gouvernement français dans son intransigeance lucide et pragmatique refusera de céder à cet odieux chantage, comme il continuera à focaliser l’attention médiatique sur son majeur qui montre la lune.

( affaire à suivre)

tgb

12:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu