Avertir le modérateur

06/01/2011

Petit lexique du discours dominant à l’usage des ruminants dans le champ sémantique

vache.jpg


Populisme :  ce mot valise, aux définitions diverses et variées, permet aux tenants de la pensée officielle à court d’arguments, de faire l’économie d’une dialectique et de discréditer à bon compte toute personne sortant du cadre de référence capitaliste. Ce terme accolé à tout déviationniste sortant de l’ordre établi, a pour fonction essentielle de marquer du sceau de l’infamie, l’empêcheur de penser en rond dans le champ politico-médiatique. Tel un cri qui paralyse, cette notion est le Taser utile de la rhétorique paresseuse. Il évite une fastidieuse réfutation dont le mode d’emploi ne tient pas forcément dans les fiches de lecture utilement fournies par l’employeur.

Exemple : Melenchon = Lepen. Ce raccourcis démonstratif a l’avantage de déconsidérer le président du parti de gauche sans s’astreindre ni à lire ses livres ni à se confronter à son programme.

Mots tasers équivalents : Antisémite – Munichois

vache-1.jpg



Briser un tabou : Cette expression fort tendance sur les ondes permet de revenir sur des acquis sociaux tout en soulignant l’audace de l’émetteur et son côté iconoclaste. Briser « courageusement » le tabou des 35 heures, par exemple, consiste à redire pour la énième fois ce que toute l’oligarchie dominante et ses larbins répètent à l’envi, tout en paraissant à la pointe du combat. Si on peut briser "courageusement" le tabou de la retraite à 60 ans, on doit noter que le « bouclier fiscal » ou « la spéculation » n’étant pas de l’ordre du tabou, l’utilisation de l’expression n’est donc pas appropriée. Briser un tabou consiste par petites touches à justifier toute régression sociale et à revenir au 19ème siècle tout en affichant une posture avant-gardiste.

Mots équivalents : réforme – modernisation.

vache-1.jpg



Etre pris en otage : contrairement au sens commun, cette expression ne signifie pas « être prisonnier au fond d’une grotte afghane durant un an, attendant le versement d’une rançon» mais ne pas avoir de métro pour se rendre à son turbin et participer activement aux profits des actionnaires. Faire la queue à la poste peut être considéré comme une forme de prise d’otage (on en souhaitera donc vivement la privatisation) contrairement au fait de subir une file d’attente à Carrefour. La preuve ? vous n’entendrez jamais personne dans la queue souhaiter la nationalisation du temple marchand.

Expressions similaires :  feignants de grévistes, fonctionnaires…

vache-1.jpg



Etat providence : Cette locution est à prendre dans son sens le plus péjoratif. Il ne s’agit évidemment pas d’y voir l’organisation solidaire d’une société civilisée qui répartit l’argent, le redistribue et évite aux plus fragilisés, par exemple, de finir dans la rue, mais bien l’expression d’une administration dilapidant l’argent des vrais français en le donnant à des bons à rien, immigrés bien souvent. Quand le gouvernement achète à Dassault des "Rafale" dont aucun autre état ne veut on ne peut à proprement parler d’état providence, en revanche il est conseillé de le faire quand on évoque le RSA ou toute autre indemnité sociale. 

Notions similaires : assistanat, charges…

vache-1.jpg



Maintenant faisons une phrase avec toutes ces notions mises bout à bout et apprécions le résultat :

Pour en finir avec les populismes , il est temps de briser le tabou de l’état providence prenant en otage nos impôts.


Vous me la copierez cent fois et pourrez remplacer opportunément tout éditocrate du barnum médiatique.

Avec les mêmes notions et dans un ordre différent jouez aussi...

A suivre….

tgb

15:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (28)

Commentaires

il faudrait aussi definir charges patronales ,acquis sociaux, management, croissance, mondialisation, redeploiement, et bien d'autres encore

Écrit par : francois | 06/01/2011

clap clap clap
A l'envers : L état providence encourage des bons à rien
qui nous prennent en otages, brisons les tabous des avantages sociaux défendus par ces populistes de gauche!

Écrit par : tralala | 06/01/2011

@François - ça va viendre ça va viendre

@tralala - c'est bien - joue encore

Écrit par : tgb | 06/01/2011

Autres exemples : Et j'en oublie des tonnes...

Bon, ben moi qui fait pas de politique, je trouve que la gauche est populiste et conduit la France à sa perte. (la gauche n'est plus au pouvoir depuis 9 ans !)

Je suis pas raciste puisque j'ai un pote arabe mais je trouve qu'un auvergnat, ça va, c'est quand il y en a beaucoup que ça pose problème.

Si il n'y avait pas de riches, qui créerait des emplois ?

Qu'on nationalise nos entreprises et la France tombe en faillite !

Heureusement qu'il y a l'Euro, sinon la France serait ruinée ! (qu'a t-on fait pendant 50 ans ?)

La France n'a qu'à s'inspirer de l'Allemagne ! [|on n'a pas du tout la même économie]

La France n'a qu'à être compétitive ! (Impossible de réduire les salaires à 200 €/mois !. Elle ne sera JAMAIS compétitive économiquement)

J'en oublie des tonnes !

Écrit par : novlangue de cui cui fit l'oiseau | 06/01/2011

boah cui cui avec les salaires des chinois qui augmentent chaque année et les nôtres qui descendent on devrait finir par se croiser bientôt autour du salaire grec à savoir 500 euros à peu prés et encore en faisant 48 heures

Écrit par : tgb | 06/01/2011

Encore!
Si nous ne brisons pas ce tabou des avantages injustement donnés aux pauvres nous courons à la faillite d'un état providence où de braves gens sont pris en otages par des irresponsables manipulés par des populistes de gauche

Écrit par : tralala | 06/01/2011

je vois que la rhétorique pour les nuls commence à rentrer

joue encore...

Écrit par : tgb | 06/01/2011

Ho putain tgb, en en mettant autant ensemble, je suis toute crispée!
Et en plus, si vous vous y mettez tous...
Ben je ris.

Écrit par : meriem | 06/01/2011

tu ferais mieux de faire tes cent lignes au lieu de te gondoler belgement :-)

Écrit par : tgb | 06/01/2011

Il faudrait déjà commencer par remplacer notre propre vocabulaire Mr le presidente.
Par exemple :
Au lieu de "vas te faire enculer !"
"Je vais t'enculer !"
Cela prépare à l'action.

Écrit par : Henri A | 06/01/2011

je retiens cette proposition pleine d'à propos mon ministre intermittent et je vais proposer aussi sec (si je puis dire) une réforme en ce sens

Écrit par : tgb | 06/01/2011

Très bien .
Pour le prochain exercice voici les nouveaux termes à recycler :
Modernisation ( et inversement : Archaïsme ),
Dangerosité ( à bien distinguer du substantif ancien : Danger ) ,
Plan Social ( bien faire le rapport entre les deux termes et expliciter l'usage du second ),
Fuite des capitaux ( brosser un tableau épique , plein de mouvement et d'ampleur )

Écrit par : urbain | 07/01/2011

modernisation est déjà indirectement abordé (briser un tabou) - archaïsme est prévu

Plan social et fuite des capitaux méritent qu'on se penche dessus

il y a de toute façon beaucoup de boulot à démonter cette novlangue pernicieuse et le maitre du mot est le maitre du monde

Écrit par : tgb | 07/01/2011

Il faudrait que je me regarde le journal TV et je pourrais faire quelques propositions, j'en suis sûre.
Personnellement, j'ai toujours admiré ne plus toujours être simplement "chômeuse" mais "demandeuse d'emploi"... C'est beau, hein? Ça fait presque envie.

Henri, tgb, chers ministre et président, comme vous y allez.

Écrit par : meriem | 08/01/2011

proposeur de non emploi c'est pas mal aussi comme fonction

comme nous y allons - non c'est juste passer de la proposition à l'action - ça n'a l'air de rien mais notre ministre ponctuel sous des formes assez triviales j'en conviens, ne dit pas que des conneries

Écrit par : tgb | 08/01/2011

Ouioui, je fais la sainte-nitouche mais c'est juste pour faire rebond.
Si la proposition de Henri et ta réforme s'appliquaient dans le vrai monde en dur, les dirigeants diraient exactement (ou presque) la phrase "réformée": Je vais t'enculer.

Écrit par : meriem | 08/01/2011

@urbain - merci Docteur

@meriem - ah mais non mais non tel n'est pas l"objet de notre réforme mais bien de dire à nos dirigeants - "on vous encule"ou plus policé - que se vayan todos

Écrit par : tgb | 08/01/2011

Ha mais très bien! Mais ce que je dis reste vrai...
C'est avec plaisir que je leur dis "Je t'encule", bien que je ne sois pas outillée pour (un outil métaphorique quelconque fera l'affaire: manif, non-vote, bottage de culs à coups de tongs...)

Écrit par : meriem | 08/01/2011

@meriem,

et ceux-là:

http://www.dailymotion.com/video/xghg6d_hessel-et-sa-vie-de-merde-selon-lizabeth-levy

qu'est-ce que tu leur dit ?

j'espère que tgb appréciera la fine rhétorique de ces deux éminents Nietzschéens ...

Écrit par : urbain | 09/01/2011

@meriem - à coups de tongs oui c'est une autre réforme à envisager

@urbain _ cette harpie bouffie de haine n'est pas Nietzschéenne, Nietzsch/Hyene peut être avec l'haleine qui va avec - On dirait que s'indigner pour la Palestine à 800 000 exemplaires n'a pas l'air de passer - le mépris hystérique pour l'honorable Hessel de toute cette bande de salopards a presque quelque chose de réjouissant.

Écrit par : tgb | 09/01/2011

(Je n'ai pas lu "Indignez-vous!" mais j'ai vu Hessel en interview, je l'ai écouté.)
Hé ben je crois que je n'ai vraiment rien à leur dire... Ils me fatiguent...
On peut les laisser dans leur coin? Ils sont d'accord, ils se sourient: très bien.
On les laisse avec leurs cubes et on continue d'avancer?

Écrit par : meriem | 09/01/2011

pas trop quand même parce que ces "attiseurs" de haine ces clones du tea party finissent par donner des idées à quelques bourrins tarés qui flinguent dans le tas

Écrit par : tgb | 09/01/2011

Je sais bien...
Mais là, à part dire Ta gueule... dans ces commentaires, je ne vois pas ce que j'ai comme option.
Je suis fatiguée, je te dis.
Demain, je serai peut-être d'humeur à tataner leurs culs!

Il faut que je lise Hessel.

Écrit par : meriem | 09/01/2011

Tes articles sont excellents, au plaisir de lire de nouvelles aventures.

Écrit par : Raspoutitsa | 10/01/2011

@meriem - ça te prendra 10mn

@raspoutista - merci pour ces encouragements - il y a des jours où je fatigue

Écrit par : tgb | 10/01/2011

je viens de découvrir. Excellent. Certaines formules comme "populisme, taser de la rhétorique paresseuse" me font pâlir d'envie.....


je partage.

Écrit par : GdeC | 10/01/2011

j'en suis assez content faut dire :-)

Écrit par : tgb | 10/01/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu