Avertir le modérateur

01/08/2011

De source sûre !

3034475-4323695.jpg

L'offensive sanglante menée à la veille du ramadan par l'armée syrienne contre la ville d'Hama, un des principaux foyers du mouvement de contestation, a déclenché une vague de condamnations internationales. Un dernier bilan établi par les ONG de défense des droits de l'homme basées à l'étranger fait état de 80 à 100 morts civils dans la journée de dimanche.

Le monde.fr 01/08/2011

Voilà de l’info de terrain du journal de ré(v)férence qui te pose d’emblée du fait du fiable du recoupé avec de l’argument d’autorité décisif autrement plus creusé que de la branlette blogueuse : les ONG de défense des droits de l’homme basées à l’étranger.

De L’ONG tu penses, d’emblée ça t’en impose au niveau de l’argument non contestable et précis, beau et honnête comme du Caroline Fourest, c’est dire.

Comme je ne suis qu’un obscur pinailleur de blog d’égout et de couleurs parfaitement tendancieux et incompétent, je m’empresse donc de me poser la question fastidieuse et anecdotique qu’aucun journaliste sérieux de presse rigoureuse à la déontologie insoupçonnable n’oserait jamais inutilement se poser :

- Mais dis donc mon coco c’est qui c’est quoi ces ONG de défense des droits de l’homme lesquelles ? basées à l’étranger où ? dont les infos vérifiées ? sont reprises sans barguigner par tous les organes de presse de France et d’ailleurs ainsi que ces chiffres approximatifs aussi définitifs qu’impressionnants ?

Et donc après enquête vaguement fouillée de cinq minutes de ma part au péril de mon déjeuner sur le ouebe crapoteux et de pas sur le terrain du tout, il s’avère que ces ONG sont au nombre de UNE. Que celle-ci, l'observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), est basée à Londres et que son directeur vivant en Suède se nomme Rami Abdel Rahmane.

Donc résumons : tous les organes de presse du monde reprennent sans discuter sans étayer sans même de conditionnel, les chiffres des victimes de la répression en Syrie, d’un type peu identifié, dirigeant en Suède une espèce d’ONG basée à Londres, Point.

Si c’est pas de la putain de source ça !

Et pourquoi donc que me revient soudain cette histoire d’étudiante lesbo-syrienne enlevée se révélant être un étudiant américain basé en Ecosse ?

Ce mauvais esprit que j’ai quand même !

C’est pas que je doute spécialement de la répression qui s’abat sur les contestataires syriens et sur la faculté de tirer dans le tas de la famille El Hassad, c’est juste que je m’étonne que tous les journaux du Mondeuhlibre, de ces journaux dont la rigueur éditoriale n’ont d’égale que l’éthique adossée au factuel, du genre le SUN de l’exemplaire groupe Murdoch, honneur de la presse dépendante et corrompue titrant en tout gros tout chaud rapport au carnage novégien : "Massacre d'Al Qaïda: le 11-Septembre de la Norvège." reprennent in extenso à l’unisson sans se poser de questions superflues, les communiqués d’un type habitant la Suède et dirigeant une ONG basée à Londres, source unique et universelle.

Ça doit être juste pour ça que je ne suis pas journaliste et qu’eux le sont. Cette capacité à me poser sournoisement des questions secondaires, mal curieux que je suis, quand il suffit de reprendre sans la moindre investigation, les communiques AFP clés en main de l’info de masse toute moulinée.

Toute la différence entre le vulgaire amateur que je fais et le pro de chez profit que je ne serai jamais snif.

tgb

11:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (40)

Commentaires

salut, tgb,
Ca devient lassant: nous sommes encore d'accord! ;-)
Depuis un QG installé dans quelque pays occidental, un blogueur isolé prétend remplacer les observateurs sur place et sert de référence aux propagandistes médiatiques du monde entier.
Et quand je dis "observateurs", je veux dire des gens qui se déplacent sur le terrain, pas ces charlots qui sont installés (à grands frais), comme en Libye, dans un hôtel confortable dont ils ne sortent pas et qui prennent les infos sur la Toile.
Voici un billet intéressant de Piccinin http://pierre.piccinin-publications.over-blog.com/article-syrie-vicissitudes-et-realites-du-printemps-arabe-79266951.html, qui est allé enquêter sur place en Syrie. Malgré cela, un de ses pairs le conteste de façon virulente (voir les commentaires).
Cela ressemble, en effet, au hoax de la "blogueuse lesbienne" - que j'ai moi-même évoquée ici: http://blog.emceebeulogue.fr/post/2011/06/15/Derri%C3%A8re-le-personnage-d-Amira-Araf%2C-l-arrogance-de-l-homme-blanc-occidental. (désolée pour la pub, mais l'angle est intéressant, il n'est pas de moi).

(NB: j'ai déjà envoyé le même com': s'il est passé, merci d'en supprimer un des deux..)

Écrit par : emcee | 01/08/2011

salut emcee - le fait que nous soyons en phase une fois de plus ne m'étonne guère et me rassure nous sommes au moins 2 c'est toujours ça - fais de la pub autant que tu veux je laisse parfois ici des liens bien moins honorables et les tiens sont toujours parfaitement pertinents - oui cette histoire pue l'embrouille - qu'il y ait des spécialistes de l'intox ne me surprend pas c'est que tous les journaux reprennent ça sans se poser de questions - par paresse ? par négligence ? par consensus ? par idéologie ? en tout cas le meilleur moyen d'être bien informé par ici c'est de surtout ne pas lire les journaux

Écrit par : tgb | 01/08/2011

Enfin de retour, je commençais la phase de sevrage, zut reparti pour un tour.
Je me pose une petite question toute bête, du fond de ma province, n'étant ni téméraire, ni en état pour crapahuter partout dans le monde, comment fais-je pour avoir des informations viables.
Déjà qu'en France, il devient de plus en plus compliqué de faire le tri entre la réalité et les scénaris que l'on veut nous vendre, pour l'international, j'avoue être désemparée entre la non information et les vérités assénées ou voyeurisme imposé (ex. Somalie, Ethiopie);
Alors que faire, s'en désintéresser, difficile, mais le fait de lire chaque nouvelle information en doutant de sa véracité ou de son existence pour manipuler notre conscience ou notre inconscience me fait devenir chèvre chaque jour de plus en plus, et comme c'est mon signe astral chinois, je ne vous raconte pas comment mes bêlements montent en intensité sonore.

Écrit par : Nade | 01/08/2011

Si je n'avais pas lu ton billet , j'avalais cette info . Et tout ça au péril de ton déjeuner ...merci TGB .
As-tu passé de bonnes vacances ? Tes lecteur(trice)s sont content(e)s de ton retour.

Écrit par : turandot | 01/08/2011

Depuis que j'ai eu connaissance de cette source, je tends l'oreille. Quand même.. quand même, je note que France Inter utilise le conditionnel mais le conditionnel... dans la bouche des professionnels du conditionnement, ça s'emballe.

Écrit par : mochica74 | 01/08/2011

@nade - boh je vais et viens juste pour garder ma clientèle accro hihihi - je reviens d'ailleurs du pays des biquettes en liberté du côté de la crête -

@turandot -de bonnes vacances oui et ça continue - ne pas s'habituer encore à la régularité - ce ne sont que quelques piqures de rappel en passant - sinon rien avaler sans étudier la posologie

@mochica74 - le conditionnel c'est déjà ça mais l'effort parait surhumain pour certains y compris le monde journal de révérence comme tout le monde le sait

Écrit par : tgb | 01/08/2011

à tgb: "en tout cas le meilleur moyen d'être bien informé par ici c'est de surtout ne pas lire les journaux": disons, non pas d'être "bien informé", puisque nous ne saurons rien, mais, du moins, pas désinformés et pas induits en erreur. ;-)
@Nade: en effet, il n'est pas toujours facile de savoir si ce qu'on nous dit est proche de la réalité ou si c'est de la propagande. Pour cette dernière, ce n'est pas difficile à savoir: il suffit de voir qu'il y a unanimité dans les médias, que ce soit la presse audiovisuelle ou écrite, détenue par les marchands de canons.
Si les pouvoirs (politiques, médiatiques, etc.) disent tous pratiquement la même chose, c'est qu'on nous ment. Si, en plus, il y a des images dramatiques à l'appui diffusées en boucle, Méfiance, c'est qu'on veut probablement nous vendre une petite invasion de territoire souverain, un assassinat de dictateur ou d'autre épouvantail devenu encombrant et inutile, ou quelque autre fourberie. A moins qu'elles ne servent (les images) à détourner l'attention pour éviter de parler d'autres problèmes. Ou nous faire envoyer de l'argent qui ne servira certainement pas au petit enfant en larmes ou mutilé - ou les deux - qu'on a vu plein écran.

Bon, une fois qu'on a constaté qu'il y a surmédiatisation et unanimité sur un sujet, on commence à fouiller la Toile énergiquement.
Si c'est BHL qui l'a dit, on ne le laisse même pas finir: on fonce. :-)
Quant au conditionnel, il est, généralement, dans les médias officiels, signe qu'il y a (début de) propagande. La méthode "mettre le ver dans le fruit", sans mentir directement.
Comment trouver l'info? C'est ce qui est le plus difficile. Il y a plus de chances de la trouver sur des sites étrangers.
Sinon, la contradiction des thèses dominantes, les enjeux pour les intérêts occidentaux et la logique de l'analyse aident à se faire une idée. Mais, il faut parfois attendre un peu avant d'être sûr(e) et la version la plus plausible finit par sortir.
Comme pour la Libye ou la Syrie.

Écrit par : emcee | 01/08/2011

@ emcee
merci de me répondre, pour la France, il y a longtemps que j'ai compris que le matraquage dans les médias sur certains sujets cachent en général une vérité pas bien jolie, jolie.
Je suis d'accord avec vous sur le fait d'analyser les enjeux permet parfois de se faire une réelle idée de la réalité, mais le problème, c'est de se dire qu'on nous ment en permanence et de devenir accro à la théorie du complot.

Écrit par : Nade | 01/08/2011

y'a pas de complot juste des intérêts la vieille question "à qui profite le crime" est toujours fort pertinente

Écrit par : tgb | 01/08/2011

@ Nade: je ne te répondais pas à toi plus spécifiquement, mais j'indiquais un peu ma méthode, je me doute bien que tu as déjà une large idée de la question.
"Le problème, c'est de se dire qu'on nous ment en permanence et de devenir accro à la théorie du complot": eh bien, oui, c'est un "complot" ou, en tous cas, un plan établi entre la caste des dominants (le grand capital, quoi) et la caste politique, destiné à faire main basse sur toutes les ressources mondiales. Et ils progressent bien, puisqu'ils s'attaquent désormais à leur propre population.
L'idée, c'est se faire élire grâce à une propagande mensongère (cf les promesses de sarkozy, et celles d'Obama), distribuer l'argent public éhontément aux riches, mentir constamment sur les motivations, etc. En parlant de démocratie et d'"humanitaire".
Il n'y a qu'une solution pour que ce cycle infernal cesse: un soulèvement mondial. Mais ils ont tout bien verrouillé (voir la montée de l'extrême droite qu'ils orchestrent, la stigmatisation de tout mouvement de gauche, la division qu'ils organisent dans la population, etc.) et ils se sont dotés d'armes redoutables (qu'ils testent actuellement à l'étranger, mais qui nous sont destinées également) pour parer à toute velléité de rébellion.
C'est terrifiant.

Écrit par : emcee | 01/08/2011

c'est terrifiant mais ne surestimons pas du tout leur compétence ils sont parfaitement cons et paresseux - ils ne sont forts que parce que nous sommes faibles - tout cela n'est qu'une affaire de cycle - ils nous suffit d'être plus cruels qu'eux - leur fuite en avant est un excellent présage

Écrit par : tgb | 01/08/2011

Certes. D'ailleurs, ils ont montré combien ils sont nuls. En Libye par ex: malgré le matériel militaire sophistiqué des plus grandes puissances mondiales, ce sont des gens avec des mousquets qui leur tiennent tête. L'avidité doit empêcher de réfléchir.
Ce qui est terrifiant, c'est le carnage qu'il faut envisager pour qu'ils capitulent. Rien, actuellement, ne les arrête.
Ils organisent des crises pour profiter encore plus et anéantir encore plus les populations. Les fameuses "dettes", les "crises budgétaires" qui servent à ôter une à une toutes les protections sociale, à supprimer tous les services publics, etc.
Ailleurs, c'est déjà la famine qui ne fait qu'augmenter parce qu'ils spéculent sur la nourriture, qu'ils arment (des armes qu'ils vendent) des factions contre d'autres, qu'ils détournent les terres arables et l'eau des populations, etc. On connaît les mécanismes.
Oui, eh bien, il aurait déjà fallu qu'on soit tous dans la rue jusqu'à ce qu'on les vire manu militari. Tant qu'il reste un peu quelque chose de nos acquis sociaux.
Mais ça ...
Parce qu'un jour, sarkozy décrétera que la "France est en faillite" et ne peut plus payer tout ça. Tout son mandat est consacré à ce but final.

Écrit par : emcee | 01/08/2011

@ tgb


si désormais n'importe qui basé n'importe où peut faire croire n'importe quoi à n'importe qui et à plus forte raison à de respectables journaux et d'honorables journalistes, ceux qui s'en réjouissent feraient mieux de craindre c'est clair la fin des haricots...

quand même, je trouve indécent parfois le droitdel'hommisme de l'Occident face à la barbarie de l'Orient, tous ces cruels satrapes et sanguinaires de surcroît certes mais bon, les pères fondateurs des états unis d'Amérique n(ont pas vraiment de quoi être fiers non plus, vus sous l'angle des Bisons et des Indiens !

le pire c'est que personne n'ira probablement jamais se faire passer pour un sanglier parent d'une des victimes de l'empoisonnement en France d'une troupe de sangliers par les algues vertes (à cause du sulfure d'hydrogène ou une saloperie du même genre) en créant un blog au nom des Sangliers victimes collatérales de la voracité humaine.

mais peut-être que si le faux-sanglier blogueur se déclarait également homosexuel, alors là son témoignage ferait vite-fait la une de la grande presse ?

il y a quelque chose pourri au royaume de l'humanité...

Écrit par : Salvadorali | 02/08/2011

@salvadorali - tu féliciteras tes petits camarades de la liberté d'expression versus M6 pour avoir foutu en l'air Demain on line

Écrit par : tgb | 02/08/2011

@ tgb

"foutu en l'air Demain on line" ? tu veux dire que demain on line a été hacké ? je n'étais pas au courant vu que je ne lis pas demain online et que l'actualité du hacking ne me passionne pas.
mais je n'ai pas compris le sens exact de ton sarcasme sur d'une part mes petits camarades et d'autre part la liberté d'expression versus M6 comme tu dis ?
de toute façon cela ne change rien au fait que personnellement je réprouve le "journalisme" que pratique M. Lmrabet et que je déplore son activisme déloyal pour ne pas dire séditieux.

Écrit par : Salvadorali | 02/08/2011

@ emcee

il est bizarre comme universitaire ce bon monsieur Piccinin ;-) ce type m'est tombé dessus un matin dans ma messagerie via sa lettre d'information sur ses travaux de recherche, particulièrement sur le "printemps arabe"...

après lecture, j'avais trouvé son approche et ses conclusions peu digne d'intérêt, sinon au titre d'une espèce de désinformation sous couvert de neutralité universitaire.

preuve en est que ce brave professeur refuse d'admettre qu'au Maroc, qu'il aborde dans la foulée de son périple arabomaghrébin, l'association para-islamiste "al adl wal ihsane" (justice et bienfaisance) n'est aucunement fondée à représenter le courant spiritualiste de l'Islam de tradition marocaine, au contraire de la confrérie authentiquement soufie, elle, des Boutchichis. qui d'ailleurs appelaient publiquement et massivement à voter "oui" au récent référendum de révision constitutionnelle. au titre de la loyauté spirituelle et patriotique de leur confrérie...

bon, il faut commencer évidemment par admettre qu'au Maroc, la tradition religieuse fait une place considérable aux confréries d'inspiration prophétique, c'est-à-dire relevant de l'extrême révérence à la personnalité spirituelle du prophète Mohammed (SP). et d'en percevoir également les interactions avec le champ du pouvoir politique,notamment monarchique, ce que M. Piccinin, pour une raison qui m'échappe, se refuse à faire. même pas au nom d'un minimum syndical d'analyse systémique : au Maroc, le paramètre mystique fait partie de l'équation.

je comprends donc qu'il fasse l'objet d'une telle controverse, ses anciens amis du CCMO ont sans doute de bonnes raisons de lui retirer leur bénédiction, vu qu'ils lui reprochent en substance de parler d'une Syrie qu'il aurait parcourue embeddé aux camions de troupes des nervis du régime ! dans le cas du Maroc, on dirait qu'il s'obstine plutôt à ne rapporter que le point de vue des énervés contre le "régime" ;-)

pas fiables en résumé les conclusions de ce monsieur. d'autant qu'il n'a hélas pas assez d'humilité ni d'humour pour admettre que l'expression "printemps arabe" relève de la plus stupide rhétorique poético-politique. il faut imaginer un printemps qui durerait toujours pour percevoir toute l'ineptie de l'approche piccinienne.

le Prof. Piccinin serait-il adepte de la secte de ceux qui jugent qu'il fait "beau" automatiquement lorsque le soleil brille et que le ciel est bleu ? alors que des fois, ça peut devenir gravement désespérant !... bref, il manque encore une case ou deux à son raisonnement. l'imprévision, ça peut avoir du bon...

Écrit par : Salvadorali | 02/08/2011

PS
si y'avait pas l'été, vu que le printemps ne suffit pas à faire mûrir, comment on ferait pour moissonner ?

Écrit par : Salvadorali | 02/08/2011

étant à peu prés sur la même ligne que le clairvoyant va t'en guerre chez les autres BHL je commence à me demander ce que tu fous chez moi. Quoique depuis un petit moment je me doute...

Écrit par : tgb | 02/08/2011

@salvadorali

Je comprends mieux, à la lumière de ce que dit tgb, pourquoi tout ce long post pour (tenter de) discréditer Piccinin. La hasbara déteste les intellectuels indépendants qui vont sur le terrain, la hasbara a ses propres pseudo-intellectuels et chercheurs patentés, et ses propagateurs de désinformation.
Or, il suffit de faire une recherche sur Google pour comprendre que Piccinin les dérange et qu'ils veulent le faire taire. Raison de plus pour penser qu'il touche où ça fait mal.

"les anciens amis du CCMO ont sans doute de bonnes raisons de lui retirer leur bénédiction, vu qu'ils lui reprochent en substance de parler d'une Syrie qu'il aurait parcourue embeddé aux camions de troupes des nervis du régime".

LES ancienS amiS"? Déjà, étant donné que vous vous appuyez sur un mensonge, formellement démenti par l'auteur, on voit qu'on peut se fier à ce que vous dites. Il n'y a qu'UN contradicteur dans ce cas sur son blog http://pierre.piccinin-publications.over-blog.com/article-syrie-vicissitudes-et-realites-du-printemps-arabe-79266951.html, si c'est de cela que vous voulez parler. Et un qui décide de ce qui se passe en Syrie depuis l'étranger. C'est dire s'il est crédible!
Et ce contradicteur dit, en outre, que Piccinin était accompagné de Syriens pro-Al Asad. Evidemment, depuis son observatoire, ce chercheur qui ne cherche pas où il faut devait être aux premières loges!

Mais c'est ce que VOUS, vous préférez retenir pour le dénigrer, comme vous le faites aussi ici: "j'avais trouvé son approche et ses conclusions peu digne d'intérêt, sinon au titre d'une espèce de désinformation sous couvert de neutralité universitaire". Cela ne vous a pas empêché, pour autant, d"'étudier ses recherches sur le Maroc. Encore une preuve de malhonnêteté intellectuelle.

Ensuite, vous noyez le poisson en parlant du Maroc. Méthode bien connue employée par les propagandistes.
Qui parle du Maroc ici? Le sujet, c'est, si je ne m'abuse, la Syrie.
Vous en dites quoi, de la Syrie, à part diffamer ceux qui ont été voir sur place?

Écrit par : emcee | 02/08/2011

@emcee : excuse-moi je n'avais pas repéré que le lien de ton 1er post était de Pierre Piccinin (en effet chez moi ce lien ne fonctionne pas ...si TGB peut régler ça , merci à lui ) .
Et donc , j'ai mis un lien du même auteur dans mon dernier commentaire .
Ok, comme souvent , avec tes propos . Bien à toi , emcee!

Écrit par : turandot | 02/08/2011

oui les 2 liens de emcee ne donnent rien bon pour l'un je peux faire quelque chose quant à l'autre....

http://pierre.piccinin-publications.over-blog.com/article-syrie-vicissitudes-et-realites-du-printemps-arabe-79266951.html

Écrit par : tgb | 02/08/2011

@Turandot: A quoi ça sert que Mâme Ducros se décarcasse à mettre des liens? ;-)
J'ai remis le lien dans mon dernier post, justement parce que j'avais constaté que le précédent ne fonctionnait pas. Argh! Sabotache!
Merci tgb de l'avoir corrigé.
Moi aussi, je suis d'accord avec toi, turandot. d'ailleurs, on fréquente plus ou moins les mêmes comptoirs. Un signe :-)

Écrit par : emcee | 02/08/2011

Merci TGB , et merci emcee , je suis très touchée .
Good night !

Écrit par : turandot | 02/08/2011

@ emcee et tgb


ok, c'est clair mais pas la peine de monter sur vos grands chevaux hasbaresques ;-)

je ne me reconnais absolument pas dans le portrait que vous faites de mon profil de blogueur et ne mérite certainement pas un tel procès d'intention : je ne m'intéresse qu'au débat contradictoire en agréable compagnie et d'une certaine hauteur de vues, ce que je croyais avoir trouvé ici.

concernant M. Piccinin, s'il faut l'évoquer en mon âme et conscience, j'en redirai tout ce que j'ai dit. de quelle sacralité peut-il donc se prévaloir pour que l'on ne puisse pas lui reprocher d'éventuelles erreurs d'appréciation, d'autant qu'elles sont établies par les faits... à moins qu'il n'accepte d'ouvrir le débat épistémologique qui permettrait de trancher sur le bien-fondé de son approche d'historien, comparée à d'autres plus ou moins pertinentes.

certes, le sujet du billet n'était pas directement le Maroc, mais la déformation de l'information, la fiabilité d(e s)es sources et la complaisance sélective des grands médias. voila précisément dans quelle logique j'ai évoqué le témoignage réputé probant du Pr Piccinin, pour en réfuter la teneur au point de parler de "désinformation". OK j'avoue le malin plaisir que j'ai pris au déboulonnage. mais faut bien faire honneur au mauvais esprit de notre hôte -)

à part ça, on a encore le droit d'être Persan, non ?

Écrit par : Salvadorali | 02/08/2011

@ emcee

la Syrie, j'en dis que Bachar el Assad paiera probablement très cher son délire dictatorial sanguinaire, l'ombre funeste de Saddam Hussein lui plane au-dessus de la tête... j'en dis aussi qu'on peut tout faire avec des baïonnettes, sauf s'asseoir dessus ;-)

Écrit par : Salvadorali | 02/08/2011

tout faire avec des baïonnettes, sauf s'asseoir dessus, ce que fait pourtant souverainement ta marionnette royale et son marzen, remarque question empalement...

Écrit par : tgb | 02/08/2011

Si Bachar continue de faire le vilain on va lui envoyer Gerard Longuet ...

Écrit par : urbain | 03/08/2011

avec Jean-Marc Sylvestre en sus et en port dû - p't'ain ça c'est vache quand même !

http://www.lemonde.fr/tunisie/article/2011/05/31/la-tunisie-confirme-le-sejour-de-longuet-aux-frais-de-ben-ali_1529877_1466522.html

Écrit par : tgb | 03/08/2011

@ tgb


après mûre réflexion je préfère encore une marionnette royale à un guignol présidentiel ;-)

sérieusement, les forces telluriques qui déterminent foncièrement la monarchie sont plus belles et plus nobles que les ressorts foncièrement marchands de la république, je trouve ça parfait, moi, comme idéologie...
d'où ma bonne foi revendiquée dans ce débat d'idées, CQFD.

au Maroc, il y a un proverbe plutôt vicelard qui dit, je traduis au mieux : "il m'a frappé et il a pleuré, il m'a précédé et il s'en est plaint !

en clair, maintenir le mot d'ordre de manifestations au lendemain du discours royal du 9 mars équivalait à engager un bras de fer avec le "régime", dans la logique pourrie qui n'a que trop sévi dans ce pays, hélas.

dieu merci, le Maroc n'est pas la Syrie, nous aurions d'ailleurs des leçons de démocratie à leur donner... quant à bachar el assad, ce piètre fils de son père ex-militaire, c'est sans doute ce à quoi nous aurions eu droit finalement au Maroc si le coup d'état de Skhirat avait réussi.

pour ce qui est des manifestations persistantes, ce gaspillage d'énergie me désole, sans parler des risques de dérive anarchique, ce qui ne pourrait s'achever que par le déclenchement d'une logique martiale.

saper les fondements de la légitimité monarchique est donc, sans doute, l'entreprise la moins intelligente et la moins profitable au Maroc dans l'état historique des choses...

en revanche, si tu parvenais à convaincre les idéologues du Mouvement du 20 février de se constituer en parti politique et de viser 20% des suffrages aux prochaines élections, je crois que tu ferais avancer grandement la cause qui semble te tenir tellement à coeur :-)

Écrit par : Salvadorali | 03/08/2011

les forces telluriques qui déterminent foncièrement la monarchie :
la cia - Véolia (amendis) - Sarko - Jean Daniel - le Makhzen - le holding royal Siger/SNI/ONA...

http://www.telquel-online.com/382/images/businessman_382.pdf

l'essentiel étant d'échapper à l'émancipation face à l'empire ce qu'aurait du comprendre Saddam Hussein El Hassad Kadhafi Arafat... tant les ricains préfèrent les barbus aux laïques

Écrit par : tgb | 03/08/2011

la grille d'analyse de telquel est trop tendancieuse pour être prise en considération. cela ne fait que renforcer l'impératif voire le devoir de méfiance à l'égard des "sources"...

puis il y a d'autres façons, plus rigoureuses, moins péjoratives, d'apprécier en l'occurrence la valeur historique de la fortune royale. en tous cas, le schéma d'un roi qui s'enrichit de la laine du peuple ne tient pas la route, la donne socio-économique et politique marocaine est infiniment plus complexe que ça...

de plus, telquel s'est largement discrédité au Maroc par son refus, soi-disant militant, de se soumettre au principal devoir de sa charge : BIEN informer !

telquel s'est distingué en réalité par son éditorialisme lâchement subversif, voila tout. d'ailleurs M. Benchemsi, son fondateur, n'a jamais fait mystère de ses convictions disons ultra démocratiques et de son opposition de principe à la raison d'état monarchique, à moins que sa démarche n'ait été qu'œdipienne ?

cela dit, je suis prêt à remplacer "tellurique" par "écologique" pour qualifier un système vertueux de gouvernance monarchique et islamocratique.

laissons donc les enragés s'empoigner dans les rues et tenons-nous en à confronter des modèles et des idéologies.

c'est ramadan, discuter intelligemment ça fait du bien pour passer le temps...

Écrit par : Salvadorali | 03/08/2011

bon dans la mesure où tout ceux qui égratignent ton roi (et généralement finissent dans les geôles royales) ne sont jamais crédibles autant en rester là - je ne fais pas ramadan mais même discuter intelligemment ne me fait pas bien passer le temps -

donc ton commandeur des croyants est bon est grand est irremplaçable est vertueux est divin et n'en parlons plus - du moins ensemble -

c'est mon dernier mot Jean Pierre - et bonne rupture de jeûne...

Écrit par : tgb | 03/08/2011

« "écologique" pour qualifier un système vertueux de gouvernance monarchique et islamocratique. »

J'avoue que je n'avais pas pensé à associer ces termes dans une définition de l'écologie politique , mais à la réflexion ça me semble une synthèse assez lucide , de nature à éclairer les écolocandides sur les fondements de leur naturalisme antirationaliste .

Écrit par : urbain | 04/08/2011

oui on attend avec impatience l'écolonazisme par exemple !

Écrit par : tgb | 04/08/2011

ça , mon cher, c'est déjà un fait ... d'expérience ( ne t'en déplaise ) :
http://editionsdelga.fr/104-neo-fascisme-et-ideologie-du-desir-mai-68-la-contre-revolution-liberale-libertaire.html

et c'est exactement ce dont atteste les commentaires de salvadorali :
"Plutôt les verts que le front populaire " comme évolution logique de :
http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1961

Écrit par : urbain | 04/08/2011

@ urbain


pourquoi rebondir sur le nazisme ? faut-il y voir un sarcasme l'égard de l'Islam et du fait qu'au Maroc, cette religion fonde le système de gouvernance ? le nazisme, ça ressemble plutôt à la Libye ou à la Syrie, OK, pas au Maroc. puis, si les Alliés s'étaient montrés plus intelligents à Versailles, l'Allemagne n'aurait pas eu le sentiment d'avoir été humiliée, etc. tandis que les lois de la guerre en Islam recommandent au contraire la magnanimité à l'égard de l'adversaire vaincu...

pour ce qui est de l'écologie, je plaide personnellement pour un gouvernement de cet ordre à l'échelle de la planète, les nationalismes, les patriotismes et les étatismes s'avèrent par trop égoïstes et meurtriers...

mais encore une fois, ma démarche se borne à modéliser dans le cadre d'un système étatique donné, sans propagande ni chercher à cautionner quoi que ce soit.

et puisqu'au Maroc, les jeux sont désormais ouverts politiquement, j'ai bien l'intention d'en profiter pour contribuer à faire avancer le débat.
notamment avec les idéologues islamistes, dont le poids électoral est conséquent et qui imposent notamment au roi de garder la main sur l'autorité religieuse, d'où son titre réaffirmé de "commandeur des croyants".

autrement, et c'est d'ailleurs là mon point de divergence de vues avec notre ami M. Piccinin, une secte d'illuminés fanatiques du genre "justice et bienfaisance", dont il fait, lui, un parangon de vertus spiritualistes, pourrait se prétendre légitime à refonder l'état marocain sous la forme d'un califat.

voila également pourquoi la société civile marocaine serait bien inspirée de se réapproprier elle aussi les clés du champ religieux, quand bien même les valeurs laïques gagneraient du terrain au Maroc...

il se trouve que l'Islam est une religion foncièrement ouverte à l'effort d'interprétation. il y a quelques années, au Maroc, le roi a entériné une réforme quasiment révolutionnaire du code de statut personnel, avec de remarquables avancées en faveur des femmes, en dépit de la nature disons patriarcale de l'ordre social islamique.

quant aux valeurs écologiques, elles sont absolument compatibles avec les enseignements essentiels de l'Islam qui invite au respect de toute forme de vie et reprend à sa façon l'image d'un"jardin" dont l'espèce humaine serait responsable.

mais à part ça, le fond du problème t'as bien raison demeure la fiabilité des sources d'information ;-)

Écrit par : Salvadorali | 04/08/2011

Le rapprochement avec le nazisme a été fait "spontanément" ... par tgb.
Sinon pour le reste c'est ton commentaire qui fait le lien entre les diverses idéologies relevant du naturalisme anti-rationaliste dans ses variantes diverses . L'écologie politique est parfaitement compatible avec ton monarchisme tellurique et sa gouvernance islamocratique comme avec le nazisme ou le libéralisme (libertaire ou pas ) .

Écrit par : urbain | 04/08/2011

@ urbain

milexcuses pour l'erreur de destination de mon commentaire :-)

bon, revenons sur "tellurique" pour commencer. ce terme renvoie dans mon esprit à la dimension naturelle de tout ordre politique, en premier lieu le sentiment d'attachement des humains à leur terre (exception faite pour les Nomades, ces petits malins...) et tout ce que cela peut engendrer de ressentis, de convictions, de mythologies et bien entendu d'idéologies.
la terre, dont nous sommes issus, ne peut donc être exclue de nos déterminismes, qu'ils soient biologiques ou politiques. sauf qu'à la différence des animaux, nous n'avons pas le sens de prévoir les séismes...

à part ça, les bondieuseries ne ne sont pas vraiment ma tasse de thé mais si je prétends contribuer à la dynamique d'accomplissement démocratique qui s'est amplifiée au Maroc, force m'est de partir des fondamentaux de ce pays qui sont "Dieu, la Patrie, le Roi", le guévarisme étant toujours la pire des solutions, le blanquisme également.

qu'on le veuille ou non, le débat sur l'avenir du Maroc politique doit tenir compte de la dimension religieuse (et mystique) du système de gouvernance réaffirmé (avec la force que chacun sait ;-) dans la nouvelle Constitution récemment (et machiavéliquement :-) adoptée.

penses-tu sérieusement, mon cher, que c'est en opposant aux islamistes marocains de tout poil - qui traversent d'ailleurs le champ politique marocain, des militants islamisants du PJD (l'équivalent de l'AKP turc) aux notables de Centre-Droite du parti de l'Istiqlal actuellement aux affaires et jusqu'aux barons socialistes - les valeurs du matérialisme marxiste ou de la laïcité ultralibérale et républicaine, qu'il sera possible de les contrer ?

alors qu'en acceptant de considérer le bien fondé des valeurs islamiques, en matière de justice sociale notamment, la société civile et démocratique marocaine pourrait efficacement et harmonieusement concilier son "authenticité" et sa "modernité".

mais on peut difficilement prétendre vouloir le bien d'un pays dont on commencerait par nier les caractéristiques essentielles. c'est en cela que je conteste le regard que portent des universitaires tels M. Piccinin sur le Maroc, et le crédit qu'il accorde aux plus irréalistes des opposants au "régime" marocain.

évitons donc les crispations intellectuelles et idéologiques. et le nazisme n'a rien à faire dans un débat sur l'ordre moral et politique islamique. hélas les musulmans n'ont pas fini de payer collectivement la bouffée délirante du grand mufti de jerusalem qui avait eu le grand tort de céder aux sirènes hitlériennes... hitler, ou la misère de l'Homme sans Dieu.

Écrit par : Salvadorali | 04/08/2011

bon pour mettre les points sur les I de ceux qui n'ont aucune distance je tenais juste à préciser qu'écolonazisme était de l'ironie - histoire de dire qu'on pouvait accoler n'importe quel mot à n'importe quel autre - en substituer un à un autre - bref du pur sophisme - je regrette d'ailleurs l'absence du point d'ironie qui pourrait être très utile - la prochaine fois je rajouterai sic -

ensuite pour ce qui est d'une certaine logomachie dois je préciser qu'elle me saoule grave...

Écrit par : tgb | 04/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu