Avertir le modérateur

29/10/2011

Technique de diversion en tenue camouflage

250_1000.jpg

La stratégie est maintenant bien rodée.

Avec les éléments de langage synchronisés, les ballons d’essai pour prendre la température et tâter de la réaction populaire, après les ‘propositions tests’ outrées pour mieux faire passer, au soulagement général, les mêmes propositions assouplies, voici la déclaration provocatrice en tenue camouflage servant de diversion tactique.

1) Le doucereux et sournois Bertrand doit annoncer un mauvais chiffre du chômage, par exemple, + 30 000 chômeurs au mois de septembre, soit 0,9% d’augmentation, sans compter les milliers de radiations.

2) ça tombe mal, le lendemain, vous avez une grande émission de propagande sur les deux chaînes de l’ORTF interrogé par Léon Zitrone et Jean Nohain, intitulée ’Zorba est arrivé’.

3) Vous demandez à Wauquiez, expert social de la droite populaire ou l’inverse, ratissons large, de balancer une boule puante, une bonne grosse saloperie bien dégueu du genre : les logements sociaux seront réservés aux travailleurs et non plus aux chômeurs (et pourquoi pas aux rouquins ?)

 

comme si chômeur était un statut en soi définitif

 

 

comme si salarié ou chômeur s’opposaient

 

 

comme si asphyxier un noyé était adéquat

 

 

comme si jouer l’hypothétique clivage allait faire avancer le schmilblick

Après une proposition aussi fraîche, aussi mentholée, le jeune stagiaire en politique nauséabonde Wauquiez doit puer de la gueule pendant 15 jours, je plains sa bonne amie, mais bref :

 

1) ça sert de thermomètre, on sonde la clientèle, on note comment ça réagit, on habitue tranquillement les français à la chose. ça passe ? on pousse ! ça regimbe ? on retire ! n’empêche, ça normalise, ça crée un climat.

 

2) ça occupe l’indigné professionnel qui se jette sur l’os qu’il ronge avec frénésie.

 

3) ça occulte avantageusement le mauvais chiffre du chômage que Léon Zitrone s’empresse d’omettre opportunément et qui passe à la trappe.

 

Tout bénef !

 

Tout ça pour dire que, plutôt que suréagir à chaque immondice gouvernementale, à chaque leurre manipulatoire, regardons surtout ce que le fumigène pestilentiel planque sous le tapis ordurier et gardons l’oeil fixé sur la proie plutôt que sur l’ombre.

 

C’était mon conseil de la semaine, sinon demain n’oubliez pas de passer l’hiver…

 

tgb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

26/10/2011

Le crincrin humanitaire

 

 

 

3054454-4354616.jpg

.J’voudrais pas me moquer, pas mon genre, mais savoir que Botul, l’homme qu’à vu l’homme qu’à vu l’homme qu’à vu le philosophe, a roulé (des mécaniques) pour les ‘islamo-fascistes’du CNT, péril vert dont il fit son fonds de commerce vertueux, me paraît, si ce n’était désolant, assez cocasse.

Savoir que grâce à ce brillant droit-de-l’hommiste distingué, la femme libyenne libérée (et c’est pas si facile) verra l’instauration de la charia, de la polygamie, de la répudiation et autres fantaisies émancipatrices ne peut que nous conforter dans le génie visionnaire du guignol.

Justifier la guerre d’un côté pour libérer l’afghane de la burqa et la faire, de l’autre pour soumettre la femme libyenne pourrait poser comme un léger problème de cohérence.

‘Pourrait’, car en vérité, pas plus de problème de cohérence ici que d’honnêteté intellectuelle chez Bulot, puisque libération des peuples et démocratisation ne sont que prétextes pour mieux nous enfumer et faire passer la pilule impériale.

Sinon quid de Gaza ?

tony.jpg

Tout ça pour dire que, contrairement à ce que nous racontent les hystériques de la chose islamique, l’intégrisme n’est pas un problème mais un levier servant, selon la saison de repoussoir ou de justification.

Ennemi de complaisance un jour, allié de circonstance le lendemain…

Car si l’enjeu était vraiment la démocratie, il faudrait alors qu’on nous explique en quoi Paul Biya 78 ans président du Cameroun depuis 30 ans réélu à 78% est plus légitime que Laurent Gbagbo ex président de la côte d’Ivoire, réélu avec 51,5% des voix avant de se prendre des bombes démocratiques sur la gueule, ou en quoi Juppé peut se féliciter du 94% de oui au référendum bidon marocain et la fermer sur le coup d’état au Honduras ?

Pas d’autre explication que la nécessité de jeter un voile pudique sur les véritables enjeux :

camoufler notre volonté de domination par des guerres coloniales relookées à la sauce humanitaire parfaitement dévoyée.

 

Après tout que les empires cherchent à conserver leur suprématie, leurs sphères d’influence et leurs matières premières vitales, quoi de plus ordinaire au regard de l’histoire ?

Après tout, si on nous présentait les choses du genre : « si y’en a que ça démange qu’on bute des ‘bougnoules’ pour mettre la main sur leur pétrole qui vous permettra d’aller acheter des saloperies chez Ikea le dimanche en bagnole qu’ils le disent ? »

Y’a des chances que le peuple dans sa grande lucidité humaniste ne moufte pas.

Mais au moins, ce que l’on perd en pseudo morale on le gagne en brut de décoffrage.

Ce qui me fait particulièrement gerber c’est précisément cette morale à deux balles, cette tartuferie du bien contre le mal, cette arnaque de la civilisation contre la barbarie justifiant toutes les horreurs pour mieux masquer le rapport de forces.

Ensuite, question rapport de force c’est une autre histoire.

Qu’au grand jeu du qui domine qui, que le meilleur gagne et que l’histoire tranche. Simplement, faudra pas venir pleurer le jour où les Thaïlandais viendront faire du tourisme sexuel à Paname.

Après tout, que Botul et ses sbires néo-cons défendent la politique coloniale d’Israël, c’est leur affaire, mais qu’ils l’habillent d’oripeaux éthiques est juste abject.

arton171389-2c4ef.jpg

Si l’imposture libyenne que je renifle depuis le début comme une copie conforme assez minable de l’arnaque irakienne, même propagande fumeuse, même humanitaire de pacotille, même alibi démocratique se vérifie, alors, après la phase tapis de bombes libérateur, puis discours de chef de guerre triomphant, enfin lynchage du despote en direct (qu’il la ferme ad vitam aeternam arrange à peu près tout le monde) viendra l’inévitable chaos, puis la réélection de mini Bush, avant qu’il ne finisse au tri sélectif des mini poubelles de l’histoire.

Si l’histoire ne se répète pas, parfois elle balbutie.

Ce chaos donc, avec son stock d’armes colossal débordera bien au-delà des frontières libyennes vers la Tunisie par exemple en première ligne. Car si des salopards nous expliquèrent main sur le cœur qu’aider les ‘rebelles’en Libye était le seul moyen de sauver le printemps arabe (qu’ils proposaient pourtant de mater 3 mois avant à coup de lacrymo français) c’est pourtant bien à une tentative d’y mettre un point final dont il s’agit ici.

« Plutôt barbu que coco » comme « plutôt Hitler que Staline ».

Toujours la même rengaine.

j.jpg

Incontestablement, au concours de bowling, du chien dans le jeu de quilles, du clivage sanglant, de la machine à générer du conflit ethnique, à souffler sur les braises communautaires, Yougoslavie, Irak, Soudan, Libye… l’Otan est devenu un cador.

Qu’au grand « strike » géopolitique, qu’au dépeçage d’états souverains, demain la Syrie, le Liban, l’Algérie, l’Iran, la Somalie, le Venezuela, la Bolivie… que l’empire au moins nous épargne son crincrin humanitaire.

Que son premier violon Kouchner et son orchestre se mettent leur archet dans le fion serait un premier pas vers la décence.

tgb

08:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

22/10/2011

Selon que vous serez fils de pute ou fils de pute...

le-corps-de-mouammar-kadhafi-a-ete-exhibe-a-misrata-le-21-octobre-10570692klsot_1713.jpg

 

« Somoza est un fils de pute mais c’est NOTRE fils de pute »

Ainsi parlait Roosevelt à propos du dictateur du Nicaragua bien avant qu’il ne soit renversé par la révolution sandiniste.

Selon donc que vous serez motherfuck collabo, motherfuck discipliné ou motherfuck indépendant, vous finirez par sucrer les fraises en Arabie Saoudite, ou une balle dans la tête du côté de Syrte, les armes à la main.

Syrte.jpg

Syrte martyrisée, Syrte bisée, Syrte outragée mais Syrte botulement libérée.

On peut être fils de pute agrée par les forces dominantes, un temps, puis fils de pute dézingué par les mêmes, en fonction des aléas de l’histoire et de la fidélité au donneur d’ordre (mondial).

La morale en real politik étant facultative.

Ainsi le président despote du Panama Norièga, dit face d’ananas, fils de pute labellisé CIA, longtemps chouchouté par les ricains, jusqu’au jour où lui vint l’idée saugrenue de nationaliser le canal de Panama. Du statut de fils de pute estimable, il passa du jour au lendemain au statut de fils de pute trafiquant de drogue notoire et fut balancé aux oubliettes.

Ainsi l’islamiste distingué Ben Laden, longtemps instrumentalisé et patenté par l’hyper puissance à tailler des croupières aux rouges mécréants d’Afghanistan, jusqu’au jour où il décida de monter son autoentreprise en toute autonomie pour piquer des parts de marché à la maison mère. Erreur fatale de stratégie qui lui fit nourrir rituellement les poissons tout récemment.

On ne badine pas avec la concurrence chez Obama.

allende_1973_fr.jpg

Il est vrai, que le fait de disputer la date du 11 septembre au fils de pute chilien Pinochet sponsorisé par les oreilles de Mickey, fut assez mal perçu par les forces de l’empire un brin soupe au lait sur le coup et pas vraiment fair-play.

Ainsi Saddam Hussein, fils de pute couvé longuement par ses amis atlantistes, durant le conflit Iran Irak et client exemplaire et généreux d’armes occidentales, jusqu’au jour où il décida de rouler pour sa pomme du côté du Koweït. Déterminé à se payer sur la bête suite à l’ingratitude du commanditaire rapport aux services rendus, il finit par se balancer, avec quelque amertume au bout d’une corde.

arton4333.jpg

On notera en revanche qu’en tant que fils de pute studieux et servile, Uribe, l’ex président assassin de Colombie, porte flingue sud américain de l’oncle Sam, ayant plus de sang sur les mains par l’entremise de ses escadrons de la mort que tous les FARC réunis défrayant la chronique de nos mérdias forcément objectifs, coule aujourd’hui, récompensé, des jours heureux du côté de l’ONU.

Forcément impartial, il participe à l’enquête sur l’assaut de la flottille par les forces israéliennes, et enseigne à l’occasion dans quelque université française comment devenir en 2 leçons un enfant de putain. Gageons que nos étudiants en seront brillamment édifiés.

On le constate ici, et cette liste est loin d’être exhaustive, au royaume des fils de pute, tous les fils de pute ne sont pas exactement égaux.

carriles_afp220.jpg

Au rayon fils de pute terroriste, selon que vous serez fils de pute anticastriste, tel Luis Posada Carriles, enculé de première, auteur de l’explosion d’un avion cubain (73 morts) avec la complicité consciencieuse des services américains, ou fils de pute libyen, soupçonné de l’attentat de Lockerbie (200 morts) vous finirez au bord de votre piscine quelque part au Texas ou la gueule tuméfiée en une des journaux sans autre forme de procès.

Un sondage parmi les différentes victimes pourrait nous éclairer.

Et selon que vous aurez tels les Brigades Rouges ou le « Reseau Gladio » (Otan CIA M16 Loge P2) participé aux années de plomb et à la stratégie de la tension en Italie : 600 attentats - les 3/4 attribués à l’extrême droite dont celui de la gare de Bologne – 80 morts) on vous traquera tel Cesare Battisti jusque dans les chiottes brésiliennes ou vous ferez bunga-bunga en compagnie d’un fils de pute rererelifté, membre éminent de la loge maçonnique P2, devenu opportunément président du conseil.

Il n’est donc point surprenant aujourd’hui de voir que des tyranneaux de monarchies aussi démocratiques qu’éclairées, tels Le Qatar, les Emirats Arabes, la Jordanie, ou l’Arabie Saoudite, participent à buter d’une main un fils de pute en Libye, et de l’autre, soutenir solidairement le fils de pute en chef du Bahreïn, massacrant, sous le regard pudique des pays occidentaux particulièrement soucieux d’humanitaire, sa population.

On notera d’ailleurs qu’au grand jeu des fils de pute, il est plutôt conseillé d’être islamiste conservateur, converti au libéralisme, plutôt que laïc, progressiste et non-aligné.

Le nouvel ordre mondial étant particulièrement chatouilleux sur tout ce qui n’entre pas dans son officiel périmètre décrété avec le résultat que l'on sait, sans alternative.

le-corps-de-mouammar-kadhafi-a-ete-exhibe-a-misrata-le-21-octobre-10570692klsot_1713.jpg

On peut aussi légitimement se demander si, le fils de pute rebelle Muammar, avait réellement acheté à coups de pétrodollars comme promis sous la tente plantée dans les jardins de l’hôtel Marigny des « Mirage » centrales nucléaires et autres diverses saloperies à la bande du Fouquet’s, mini-Bush sur les conseils avisés de Botul, observateur borgne assis sur un char de Tsahal, eût gardé tant de rancune au colonel.

Comme on peut tout aussi bien s’interroger sur la pertinence d’une guerre préventive façon « Minority Report » quand on sait aujourd’hui que les « massacres » de Benghazi firent entre 100 et 300 morts de part et d’autre et que l’opération compassionnelle de l’Otan déboucha sur + ou – 50 000 victimes.

En termes de ratio, on peut discuter de l’intérêt phénoménal de l’ingérence.

Mais ne gâchons pas notre plaisir à constater qu’au grand concours de l’ADM (armes de distraction massive) l’intox propagandiste n’a pas pris une ride et que la cible médiatique dégaine toujours plus vite son mouchoir plutôt que sa mémoire ou sa capacité d’analyse.

Pour conclure, on ne saurait trop conseiller au fils de pute syrien, prochainement éjectable, Afez el-Assad, d’acheter le PSG et autre babiole occidentale plutôt que des chars russes.

Le massacre des populations, on l’a vu n’étant pas forcément éliminatoire.

Le fils de pute néo conservateur Botul n’y connaissant rien au foot (rien au reste non plus mais c’est une autre histoire) il ferait l’économie d’une campagne indignée avec mèche rebelle à géométrie variable de chez Maniatis en option.

tgb

15:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (30)

19/10/2011

ben finalement no he can't

 

obama-turkey-m.jpg

glop

pas glop

 

tgb

20:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu