Avertir le modérateur

01/03/2013

Le nouveau désordre mondial

beppe-grillo.-satira.jpg

Y’a comme un malentendu !

Contrairement à ce que présupposent nos zéditocrates distingués en leurs gros titres alarmistes, non seulement le vote en Italie qui inquiète tant les marchés ne nous angoisse pas particulièrement, mais plus encore, il nous fait bien marrer.

Qu’ils se rassurent, le peuple, s’il existe, se fiche comme de sa dernière chemise en lambeaux de l’inquiétude de la finance et ce qui l’empêche éventuellement de dormir n’est pas l’insomnie du banquier mais ses saloperies.

Il est sans doute rageant pour ces zélés zexperts payés 30 000 euros mensuels afin d’expliquer à longueurs d’ondes et de journées à ce peuple un peu con qu’il n’est d’autre alternative que de vivre avec 600 euros par mois d’avoir au final si peu d’influence.

Quant à justifier leur salaire…

Et de se désoler une fois de plus que ce peuple décidément immature ait voté avec ses pieds plutôt que d’embrasser par exemple les mains de l’abbé Monti de chez Goldman Sachs, ce professeur émérite qui lui veut tant de bien à lui faire tant de mal.

papademos_draghi_monti.png

Titrer que les marchés inquiètent les peuples n’étant pas d’actualité, de sentir poindre en creux, comme la tentation irrésistible, chez nos clairvoyants du paf, de confisquer cette démocratie au peuple irresponsable, le temps de faire leurs petites affaires entre adultes consentants.

Le nouvel ordre mondial qui a visiblement une nette tendance à foutre un bordel monstre, valant bien une entorse totalitaire à l’expression souveraine des peuples.

Non pas que le peuple soit forcément bien inspiré de l’isoloir, imperméable à la démagogie ou aux pulsions scabreuses, quand il met Hitler au pouvoir, réélit Bush ou Orban…mais ainsi en va t’il du jeu démocratique.

Est-ce une raison pour le dissoudre quand il répond ‘mal’ à la question, l’obliger à voter jusqu’à ce que le oui s’ensuive ou dégainer le mot qui tue, qui paralyse, le mot valise qui définit tout ce qui n’est pas dans les clous et s’use tant on en abuse : le populisme ?

Ard8XImCEAIHpoX.jpg

Quand le choix électoral se résume à pareil au même, jusqu’à l’apothéose accomplie du gouvernement d’union nationale, que reste t’il d’autre en rayon que le n’importenawak ?

Quitte à faire dans le simulacre, autant privilégier le carnaval et les clowns marrants aux pantins pas drôles.

Que le peuple, s’il existe, passablement excédé de bipartisme stérile et de démocratorépublicanisme devienne un rien soupe au lait du piège à cons devrait logiquement les faire gamberger mais non.

Suite à l’échec de leur référendum, juré craché qu’ils avaient saisi le message, visiblement à les voir se shooter dans le même entre soi ‘raisonnable’ à la même pensée unique avec cette docte suffisance qui déplore ce populisme dont ils sont les premiers ferments, prouve qu’à ce degré d’autarcie ne reste plus qu’à abréger leurs souffrances.

Que le peuple, s’il existe, se foute de rassurer les marchés et les inquiète enfin ne peut être que bon signe.

Aucune raison que ce soit toujours les mêmes qui rigolent.

tgb

15:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

quand on creuse un peu, on trouve des éléments qui nous inclinent à moins de sympathie.. Quand on sait ce que font les élus de ce mouvement, on a beaucoup moins envie de rigoler. Et quand on sait que cela ne dérange nullement ce clown un peu triste d'accueillir parmi les siens des militants d'extrême droite, alors on ne rigole plus du tout... Désolé, pour une fois (c'est rare..) je ne suis pas d'accord avec toi.

Écrit par : GdeC | 01/03/2013

mais je ne crois pas spécialement en la politique ou au programme de Grillo (que je ne connais d'ailleurs pas)et n'ai aucune confiance, pas mon genre, je me réjouis du n'importenawak qui découle du système d'alternance interdisant toute alternative


cela dit le lien sur le grand soir mérite quand même le détour

Écrit par : tgb | 01/03/2013

Le " n'importenawak " est jouissif, ça oui , l'article du grand soir excellent...et maintenant ...Vont-ils nous montrer comment nous sortir de cette prison ( parce que tout est verrouillé ) qu'est l' UE ?

Écrit par : turandot | 02/03/2013

faut reconnaître que ces crétins de l'oligarchie européenne, à faire une Europe sans peuple ou contre lui aura réussie à foutre en l'air cette belle idée qu'était le projet Européen.

Écrit par : tgb | 02/03/2013

Oui pour le projet européen voulue par les populations , mais ces fameux crétins avaient déjà tout décidé dès le départ , dès 1957 .

Écrit par : turandot | 02/03/2013

il est vrai - le dernier numéro de Fakir en fait la brillante démonstration

Écrit par : tgb | 02/03/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu