Avertir le modérateur

27/01/2014

Dur du mou !

 

iMessage-Icon.jpg

Pour rejoindre la grande cohorte du bourrage de mou médiatique aux éléments de langage rudimentaires pas besoin d’avoir fait polytechnique, puisqu’il vous suffit d’apprendre par cœur une poignée d’éléments de langage rudimentaire, summum de la pensée dans toute sa vacuité :

Baisser : les charges, les dépenses publiques, les impôts, le coût du travail !

Briser le tabou de : l’assistanat, de l’état providence, du smic…

Réduire le nombre de fonctionnaires…

En intégrant adroitement le mot « compétitivité » quelque part.

Félicitations donc à Valérie Pécresse qui aura réussi l’exploit de placer quasiment tous les mots clés en une seule phrase :

" Le gouvernement dit que notre politique est la bonne, la baisse des charges, la compétitivité, l'emploi marchand, la baisse des dépenses, la baisse des impôts. Maintenant, qu'il le prouve !"

On regrettera toutefois qu’elle n’ait pas pu placer le « coût du travail » pour réussir d’emblée le grand chelem et le côté un peu scolaire et laborieux du procédé façon Valou.

iMessage-Icon.jpg

Avec ce bréviaire basique et minimal, vous pouvez maintenant courir en tant qu’expert les émissions radios télés, tenir chroniques dans quasiment tous les journaux hebdos et mensuels rédiger ou faire rédiger une dizaine de best-seller opportunément déclinistes ou entreprendre une brillante carrière politique.

On notera l’économie de moyens, le peu d’investissement intellectuel nécessaire et la facilité d’assimilation de cette méthode. Ne reste plus ensuite qu’à la décliner inlassablement avec une évidence de conviction.

Bien sûr dans la vraie vie, tout le monde sait qu’appliquer ce discours ne fonctionne pas. Qu’il est folie de répéter les mêmes erreurs en espérant des résultats différents.

Sauf qu’en fait, personne n’espère de résultats différents.

Dans la vraie vie, Hollande sait que Moscovici sait que la CFDT sait que Gattaz père et fils savent que tout cela n’est qu’un vulgaire habillage pour au final « défaire méthodiquement le programme du CNR » comme l’a déclaré explicitement et sans complexes Denis Kessler vice président du Merdef.

Bref, qu’il s’agit dans un esprit revanchard de détruire ni plus ni moins l’état social, profitant d’un rapport de force favorable.

iMessage-Icon.jpg

Prochaine cible miam -miam : la sécu !

Dans la vraie vie, l’on mesure depuis 30 ans que pas plus la niche fiscale Copé, que la suppression de la taxe professionnelle, ou la baisse de TVA pour restaurateurs, ou quelque CICE ou ANI quelconque n’a crée le moindre emploi ou « libéré » quelque croissance que ce soit.

Le pacte de responsabilité mon cul pas davantage.

Dans la vraie vie quand papa Gattaz déclarait «Supprimez l’autorisation administrative de licenciement, et je m’engage à échéance de trois ans à créer 540 000 emplois.» tout le monde sait que 3 ans plus tard, la France comptait 200 000 chômeurs de plus et que Gattaz senior s’engageait à que dalle.

Dans la vraie vie, l’on s’insurge surtout du coût du capital, des salaires dépassant tout entendement, du creusement des inégalités, des paradis fiscaux et d’une nouvelle forme de communisme inversé : le nivellement par le bas.

Dans la vraie vie, l’on se doute qu’avoir pour toute utopie un taux de croissance à 3% ne peut constituer sérieusement le socle d’un projet de civilisation durable et enthousiasmant. Qu’il faut avoir toute la finesse d’un expert-comptable flatulent pour saliver devant une courbe power point.

iMessage-Icon.jpg

Il faut donc bien du décervelage pour nous persuader que l’on peut envisager le 21éme siècle avec une mentalité du 19éme et bien du matraquage pour nous contraindre à faire notre malheur nous-même.

tgb

17:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (21)

Commentaires

C'est exactement ça !

Sur les médias, ils nous répètent INLASSABLEMENT les mêmes slogans éculés !

Ils sont tenaces ces connards mais ils ont un défaut rédhibitoire : ils manquent complètement d'imagination et de ce fait, plus personne ne les croit !

BFMTV, iTélé et LCI sont de véritables volières où le doctorat en psittacisme est le seul diplôme reconnu des experts ou journalistes crétins qui y officient pour un salaire bien surévalué.

Vive les blogueurs !
.

Écrit par : Cui cui fit l'oiseau | 27/01/2014

oui cui cui ils n'ont aucune imagination, aucune créativité, aucune inventivité, le problème c'est que la matraquage ça marche - et que la servilité propulse d'avantage les carrières et les comptes en banque que l'esprit critique - c'est pas qu'on les croit c'est qu'on finit par rabâcher bêtement les mêmes conneries à force de baigner dedans avec leur vocabulaire dont on s'imprègne malgré nous. Cela dit je ne les envie pas - la liberté est un luxe qu'on paie cher mais qui permet de leur pisser au cul qu'ils ont assez douteux d'ailleurs.

Écrit par : tgb | 27/01/2014

En pleine LQR... C'est le principe, même les opposants utilisent sans le savoir la novlangue du néolibéralisme.

Écrit par : des pas perdus | 27/01/2014

Et ça a toujours été mon obsession : reconquérir le langage pour reconquérir les idées pour reconquérir la culture politique pour reconquérir le pouvoir - assez de résistance : offensive !!!

Écrit par : Tgb | 27/01/2014

BON TRAVAIL de désintox, merci d'avoir remis les points sur les i !

Écrit par : rushes.infos | 27/01/2014

Bien modeste mais bon...

Écrit par : Tgb | 27/01/2014

Echec économique,désastre écologique,déroute sociale,libertés mises à mal,mensonge,corruption,propagande décervelante:

bilan de 50 ans de communisme totalitaire ? non 30 ans de capitalisme ultra libérale !

Écrit par : markhoss | 28/01/2014

C'est bien dit tout cela, avec moins de pointes ironiques que d'habitude (je suis déçue) mais malheureusement comme vous le relevez très bien pour cui-cui, ce rabâchage continuel sans aucune autre perspective (toujours les mêmes qui passent à la télé)finit par être ancré dans la cervelle des gens qui n'essaient même plus de penser mais opinent de la tête en déclinant sur tous les tons le même mantra : TINA !
En attendant, tous les acquis se font la malle, mais c'est pour le bien de la compétitivité .. tu parles ...
un truc qui me hérisse systématiquement c'est le terme "charges sociales" ce sont des "cotisations sociales" le seul à rectifier le tir, c'est Besancenot, les autres l'ont intégré dans leur langage et certains se disent de gauche (ricanement)
Pfffff... on n'est pas sortis des ronces ...

Écrit par : Nade | 28/01/2014

Echec économique,desastre écologique,deroute sociale,mensonge,corruption,libertés mises à mal,propagande décervelante...
Bilan de 50 ans de communisme totalitaire ?
Non, 30 de capitalisme ultra-liberal!

Écrit par : markhoss | 28/01/2014

Oui ils se sont empressés de faire le livre noir du communisme, il serait plus qu'urgent de faire celui du capitalisme qui charrie ses millions de mort directs ou indirects et ses désastres sociaux écologiques...

Écrit par : tgb | 28/01/2014

Collectivisme ou indivudualisme exacerbé dans une vision productiviste et oligarchique du pouvoir c'est tout ce qui les separent.

Écrit par : markhoss | 28/01/2014

Il y a quand même un but essentiel qui les sépare : le communisme voulait tendre vers une société égalitaire et fraternelle, le capitalisme n'en a jamais rien eu à foutre

Écrit par : Tgb | 28/01/2014

Je fais un net distingo entre communisme totalitaire et communisme humaniste, dans le capitalisme point d'humanisme le pire est promis.L'humain doit etre un but pas un outil.

Écrit par : markhoss | 28/01/2014

vous êtes gentils les amis avec vos distinguos distingués mais vous oubliez 150 ans d'impérialisme civilisateurs des peuples arriérés...

@ markhoss
"distingo", c'est un livret de caisse d'épargne ancré parait-il dans l'économie réelle. c'est vrai que vous aurez réussi, entre communisme et capitalisme, à inventer l'économie irréelle ;-)

Écrit par : Salvadorali | 30/01/2014

J'ai écris ça hier soir :

France Sale, France Chagrin, tu te flagelles vulgairement en déversant du "Hollande, on t’encule", "Hollande, ta mère, est-ce qu’elle s’appelle Robert", ferme-la et ouvre un Robert (un vrai) afin de quitter ses pauvretés du verbe et de la forme.

France Sale, France Chagrin, tu manifestes non pas pour avancer mais pour reculer sur des acquis sociaux pourtant fontamentaux, reviendras-tu aux avortements clandestins alors que tu défends la vie quand celle-ci n´est même pas presente.
D´ailleurs ne disons-nous pas "Interruption Volontaire de Grossesse" et non plus avortement afin de ne pas froisser la sensibilité déjà bien malmené de ces petites cellules embryonnaires ?!

France Sale, France Chagrin, tu comptes en toi cette mère de famille catholique traditionnelle qui part en croisade contre la laïcité et le droit à la reconnaissance devant la loi, mère indigne jetant aux ordures les pages du dernier livre de Etienne bellegueule*.

France Sale, France Chagrin, tu acceptes injustement le racisme au quotidien comme celle qui trempait un matin ses tartines dans du banania pour après oser brandir une banane devant madame Taubira.

France Sale, France Chagrin, tu oublies les victimes ainsi que les auteurs du facisme à la dérive dont ceux qui se lustrent le crâne, et lèvent le poing en l´air peuvent cracher avec indécence "On n’entends pas chanter Clément Meric" sans avoir de compte à rendre ni à la morale ni à la justice.

France Sale, France Chagrin, tu répètes les sévices d´un temps cruel en arguant sous ton sweat à capuche, ta quenelle en guise de doigt d’honneur, "Juifs, sionistes, hors de France", est-ce de la haine raciale ou une autre fierté médiatique d´un Dieudonné en manque d´audimat ?

France Sale, France Chagrin, tu nies l´autre, tu hais le barbare, l'étranger identifiable par sa peau ou son accent car ta vieille peau de parisienne à toi, elle a peur de devoir partager sa place de bus avec un barbu, alors tu cries "Dehors les voleurs, la France aux travailleurs" car tu la mérites ta retraite mais pas eux.

Et pour autant que tu sois sale et que tu me chagrines, France, tu n'es pas qu'un mauvais portrait de circonstance. Tu es aussi une france belle, une france heureuse. Une France persévérante, rebelle contre l'inégalité et l´intolérance, une France républicaine et laïque. Une France qui t´accueille sans carte d'identité...
Alors, O France de mon âme refuse ce chaos ambiant.
Résiste et persiste en redorant de lumière,
le temple des luttes du passée ...


Marie. Un article dessus dans la semaine ?!

Écrit par : Ma.ri-jaune | 30/01/2014

A salvadorali

"c'est vrai que vous aurez réussi, entre communisme et capitalisme, à inventer l'économie irréelle ;-)"
C'est quoi ce "vous" il cache quoi ? Un mépris, un jugement ? Et "vous" de votre coté ça va? innocent comme l'agneau qui vient de naitre? Etranger à tout cela, blanc comme neige ?
Alors ne m'incluez pas dans votre mepris et votre jugement merci, je ne suis ni un méchant capitaliste colonialiste,ni un méchant soviet imperialiste.
Et je le dis le veritable communisme est un humanisme,et tout pouvoir: politique,religieux,économique, qui n'est pas profondément encré dans un humanisme authentique finit un jour ou l'autre dans le mepris de la vie en générale et le mepris de la vie humaine en particulier.

Écrit par : markhoss | 30/01/2014

@marie - finement balancé et 'achement bien torché ma belle -

@markhoss non non ne relance surtout pas salvadoradamo c'est tout ce qu'il souhaite et c'est sans fin qu'à la fin je vais être obligé de le bloquer

Écrit par : tgb | 30/01/2014

Prononcé par rue-affre, c'est d'une toute plus grande valeur !

Écrit par : Ma.ri-jaune | 30/01/2014

tu peux effectivement en faire usage sur ton cv :-)))

Écrit par : tgb | 30/01/2014

Mouais, pour l'instant, je me contente de me proposer avec des potes en tant que "collectif etudiant indépendant" dans le but de re-présenter les étudiants au sein de l'immonde créature universitaire Sorbonne. Enfin, tu m'avais suggèré de le faire... J'attends de voir si ça marchera.

Écrit par : Ma.ri-jaune | 30/01/2014

@ tgb

il n'y avait qu'une piquante taquinerie dans mon interpellation.
tgb poussif toi-même ;-)

Écrit par : Salvadorali | 31/01/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu