Avertir le modérateur

10/05/2014

François Hollande, l'autre pays du fromage

Capture-d’écran-2014-02-28-à-20.28.04-300x232.png

Ah mes amis, vous croyiez naïvement habiter un pays, une histoire et une géographie, avec ses paysages contrastés, ses légendes, ses héros, ses salauds et ses gens. Toute une sociologie mélangée, toute une mythologie universalo-franchouillarde. Vous pensiez innocemment que la France dans toute sa transcendance, avec sa conscience tourmentée et son inconscience tranquille était la matrice de voltaire et Rousseau, de Hugo et Rimbaud…et de la divine cantatrice Morano.

Cette exception culturelle.

Que nenni mes amis, vous vous trompiez lourdement, vous vous égariez dans cette sorte d’immanence et de mauvais territoire. Vous habitiez sans le savoir une petite entreprise d’import export dont vous élisiez tous les cinq ans le chef comptable.

"Il faut aller encore plus loin, encore plus vite", pour obtenir des "résultats", remettre en marche "l'entreprise France" et améliorer sa "compétitivité" alors qu'elle a failli "déposer le bilan"

Ainsi parlait l’ectoplasme plat en cette novlangue corporate, ce sabir de la fonctionnalité énarque, cet art de la métaphore de supérette, devant son staff HEC, ses N+1 N+2 à tête de genoux binoclards, tout à tracer de la courbe power point pour mieux offrir comme destin au peuple de France l’épopée ardente de la réduction du coût du travail.

Anaphore en trois Bullet points au conseil d’administration :

1) Moi chef comptable, je ramènerai l’endettement à 3%

2) Moi chef comptable j’allègerai les charges patronales

3) Moi chef comptable j’ouvrirai les magasins de bricolage le dimanche

4412930_3_cc91_la-macif-qui-est-actionnaire-du-reassureur_a1f8fb645641129bd834f9ba37b6c036.jpg

Immense idéal, qui allait à coup sûr faire souffler sur nos têtes les grands vents de l’histoire et faire résonner à nouveau la voix singulière de la France éternelle dans le concert des nations : ouarf ouarf.

Accroché au gouvernail du pédalo le capitaine dans la tempête, en gilet de sauvetage jaune fluo bedonnant, fixait le cap au doigt mouillé et nous exhortait à pédaler ferme afin de tenir la trajectoire, de ne pas sortir de l’histoire sans que l’idée même de la faire puisse l’effleurer un instant en cette ambition décoiffée de la synthèse du macaroni cuit et du chamallow rose.

La France, vous la rêviez conquérante, indépendante, humaniste et pionnière, vous lisiez au fronton des mairies de la république non sans une émotion certaine, les mots "liberté égalité fraternité" avec ce petit frisson révolutionnaire qui sommeille encore en chaque auditeur des grosses têtes.

« Productivité, compétitivité, employabilité » répondait en chœur la chorale HEC du fond de la succursale. L’histoire de France s’écrit avec une calculette.

Mitterrand disait qu’après lui il n'y aurait que des comptables, François Nollande tout à présenter du camembert de parts de marché, lui rétorque avec cet humour et ce panache qui le caractérise tant :

Power point l’autre pays du fromage

slide suivant !

tgb

11:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

Commentaires

La technocratie tue la France à petit feu

Luttons contre cette élite technocratique avant qu'elle nous engloutisse définitivement.

Ce pays n'est pas un plan comptable.

J'aime bien parler comme ces communicants de merde qui cherchent à nous manipuler par slogans...
.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | 10/05/2014

écoute mon cui cui tu es bien gentil mais je ne t'adresserai dorénavant la parole que lorsque tu auras fait de ton stand du marché une multinationale et que tu gagneras un smic toutes les 3 secondes -

...et tu ferais bien de licencier un peu de ton personnel afin de faire grimper tes actions et comme tu es tout seul en tant que patron tu pourrais te licencier toi même parce qu' écrire des histoires pleines de sarcasmes sur ton blog

http://cuicuifitloiseau.blogspot.fr/

c'est pas ça qui va faire tourner la boutique France.

je vais t'en foutre moi du plan comptable !

Écrit par : tgb | 10/05/2014

Sur ton conseil, j'accepte de me licencier mais il faut que j'envisage avec mon actionnaire, c'est à dire moi-même, l'octroi d'un conséquent parachute doré.
Je vais en discuter avec mon banquier.

NB : il n'est pas impossible qu'en tant qu'employé, j'entame une grève illimitée avec séquestration du gérant (moi).
J'entrevois hélas une issue fatale...
.

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | 10/05/2014

ben tu vois tu as déjà de bons réflexes tout de suite tu penses à t'octroyer un parachute doré - bravo !!!

pour l'autoséquestration là tu me poses une colle - faudrait voir si c'est possible avec Michel Sapin un homme qui me parait bien avisé - la perte d'un employé est en elle même pas très importante en revanche il serait dommageable de perdre un entrepreneur

Écrit par : tgb | 10/05/2014

Cet article est très très méchant envers les petites personnes un peu trop enveloppées. C'est de la discrimination, on avait pourtant bien dit, pas le physique ! En tout cas, not' bon président fait bien son boulot de casuiste en mission pour Washington and Co : le GMT est passé comme une lettre à la poste en démarrant en fanfare avec "le sauvetage d'Alstom" par les américains de General Electric (qui sont, soi-dit au passage, des gens très corrects qui n'ont rien à voir avec la mort d'ALlende puisque ce dernier s'est désormais officiellement suicidé en voyant arriver les soldats disciplinés du fringant Pichchet) ). Il nous faut donc saluer l'immense capacité de dissimulation de celui qui sous des dehors patelins très mous nous sauve du méchant Poutine et des islamistes du Mali en servant au mieux les intérêts de Wall Street, de l'OTAN, du Pentagone et de tous ces braves en uniforme qui nous protègent. Amen.

Écrit par : rushes.infos | 10/05/2014

Non pas le physique, pas se moquer d'un mollasson avec une gueule de con, c'est indigne et un peu facile

Écrit par : tgb | 10/05/2014

On pourrait appliquer une tout autre comptabilité comme celle exposée par Gérard Filoche hier soir chez Ruquier. Personne ne l'a contredit! Il faut en premier prendre l'argent là où on sait tous qu'il se trouve, et partager le temps de travail capitalisé. La seule chose que je regrette, c'est qu'il n'a parlé du salaire universel et de l'énorme potentiel du numérique.

Écrit par : Robert Spire | 11/05/2014

quand on sait qu'effectivement 67 personnes possèdent la moitié de la planète c'est pas très compluqué de trouver le pognon ce qui est compliqué c'est de se mettre d'accord pour le faire

Écrit par : tgb | 11/05/2014

Coté accord des exploités,c'est vrai que pour l'instant ça sent le sapin!

Écrit par : Robert Spire | 12/05/2014

-idealisme,humanisme
-pragmatisme,économisme

-homme politique,visionnaire,reve
-technocrate,gestionnaire,statistiques


-épanouissement, realisation de soi, humanité
-pib, cac 40, moral des menages

-avenir,projet de societé,generations futures
-profit à court terme,trading haute frequence,rentabilité

... etc

-vie
-mort

On avait le choix pourtant!

Écrit par : markhoss | 12/05/2014

@Robert Spire - ouais comme une odeur de St Marc ménage

@markhoss - le comptable domine toujours le poète mais c'est pas lui rentre dans l'histoire - cite moi un seul comptable célèbre ?

Écrit par : tgb | 12/05/2014

ah... un comptable célèbre : Necker, peut-être ? ou Law ? Leur nom reste généralement, quand il est associé à un scandale.

Écrit par : babelouest | 13/05/2014

bien vu ! c'est vrai que dans ce sens là ça reste - chez nous Woerth pourait faire l'affaire bien que petit bras

Écrit par : tgb | 13/05/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu