Avertir le modérateur

28/06/2014

Manu, ventriloque !

Ventriloque2.png

Ainsi donc, d’après notre ventriloque premier ministre qui fait dans la prosopopée, « Jean Jaures aurait voté le pacte de responsabilité ».

C’est bien aimable à lui !

Notre médecin légiste de la politique droitière donc, fait non seulement parler les morts, sorte d’autopsie du cadavre historique, mais de plus les fait agir…

Bref, fait dans la rhétorique de cimetière.

Il est vrai que quand on est furieusement libéral et atlantiste, s’approprier une figure de gauche décomposée, la faire parler et agir à sa place n’a que des avantages : non seulement elle ne risque pas d’ouvrir sa gueule et de porter la contradiction, mais en plus elle permet de s’offrir un argument d’autorité gratos et un petit vernis socialiste à peu de frais.

Il faut dire que le pantin Valls aime se faire manucurer la mimine gauche tandis que sa main droite nous vient dans la tronche.

1309172385__26_dunham.jpg

A ce jeu-là et vu l’état de la culture historique en ce pays on aurait tort de se gêner et de ne pas soutenir que Martin Luther King ou Mandela auraient voté Jean-Marine Lepen, que Gandhi aurait validé les guerres d’Irak de Libye de Syrie et tutti quanti, que Léon Blum aurait porté la retraite à 70 ans et pris sa carte à la CFDT, tandis que De Gaulle aurait signé direct le traité transatlantique en embrassant les ricains sur la bouche alors que Chavez votait Flanby sans même le démouler en 2017.

Mais quitte à s’approprier les morts, on peut aussi bien, à l’inverse, s’accaparer les vivants et jurer que Valls aurait rejoint Franco durant la guerre d’Espagne, que Sapin aurait collaboré avec les nazis en 40 et que François Hollande aurait fait une politique de gauche en France si un Geerd France avait été élu en Hollande.

Bref, si ma tante en avait, on l’appellerait mon oncle.

Djo+Dexter+ventriloque+10.JPG

Surfer sur les âmes de nos héros, instrumentaliser à coups de scalpel médiatique, Jeanne d’Arc, Jean Moulin ou Guy Moquet, faire de la tambouille historique, de « la guerre c’est la paix » et de la novlangue pour les nuls, permet à nos politiques charognards de vendre leurs fadaises tout en dévalorisant tout et en nourrissant allègrement le grand n’importenawak.

Quitte à être gouverné par des morts vivants en pleine pourriture pourquoi ne pas installer directement le gouvernement au panthéon.

Aux grand hommes la patrie reconnaissante, aux petits, la patrie méprisante !

tgb

10:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

23/06/2014

Libérez les otages !

 

otages-francais-300x150.jpg

Ainsi, allant passer quelques jours dans mes montagnes, je fus pris en otage par la pire espèce de la talibanie syndicaliste ferroviaire sudécégétiste, expliquant mon silence forcé de dix jours.

Pour dire mon calvaire, mon TGV fut avancé d’une heure, je dus voyager ensuite sans même de voisin pour converser dans la convivialité, ce qui m’obligea à m’étaler généreusement sur la banquette sans être contrôlé de tout le trajet.

Un véritable cauchemar.

Durant les 10 jours de ma terrible détention, on m’obligea à aller en moto à la plage, je fus contraint également de me rendre chez des potes bouffer des merguez sournoisement épicées, je dus regarder intégralement plusieurs matchs de foot avachi dans un canapé, dont un indigeste Iran Argentine, enfin on me conseilla avec insistance de réaliser aux aurores (9H 30) certains travaux de jardinage sous un soleil pas encore accablant mais presque.

Des conditions de vie affreusement éprouvantes tant physiquement que psychologiquement.

valeurs4047_001_0.jpg

Oui durant près de dix jours tout comme moi la France fut prise en otage, comme le dénonce avec pertinence et modération « Valeurs actuelles » qui ne prend pas ses lecteurs en otage mais pour des cons et réussit à extorquer à l’état chaque année une rançon de près d’un million d’euros pour mieux lui cracher à la gueule son assistanat.

Oui durant 10 jours le pays fut littéralement livré à de dangereux terroristes de la fonction publique, de purs cheminots djihadistes luttant sauvagement et à leurs frais pour sauver les derniers lambeaux d’intérêts général dans cette fatalité fabriquée à coups de sondages et de micros trottoirs d’une privatisation aussi inéluctable que forcément populaire.

Populaire oui, vu que tout le monde sait bien et les témoignages télévisés en témoignent ainsi que la CFDT représentative du PS autant dire de personne, que la concurrence fait baisser les prix, voir l’eau, le gaz et l’électricité par exemple et la compétitivité améliore largement la sécurité, voir le rail anglais ou le nucléaire japonais.

Bref donc, après dix jours d’un confinement douloureux, je fus enfin libéré sans même être accueilli gare de Lyon par le président en grandes pompes accompagné d’ une horde de journalistes d’info continue à scruter le vide du rien dans la perspective fuyante des voies ferrées.

2173415-otages-640x280.jpg

Ainsi puis-je participer au retour en grâce médiatique de la racaille du black blanc beur footeux à brailler de la marseillaise, tout en bouffant de la pizza tricolore.

Dernière minute, on m’apprend que des feignants de la précarité dont je suis, des privilégiés de l’intermittence et du spectacle crève la dalle s’apprêtent eux aussi à prendre les festivals de l’estival en otage pour défendre leur statut et celui des salariés précaires à savoir quasi tout le monde aujourd’hui ?

Fumiers de fanatiques de la bobo bohème qui veulent empêcher madame joli Valls de jouer avec sensibilité du joli crincrin au bon monsieur Gattaz.

tgb

10:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

12/06/2014

François Hollande vise les 3%

 

1080708-1372856.jpg

On dira ce qu’on voudra de notre président lambda, au-delà des moqueries faciles et des multiples sarcasmes, n’empêche, peut-être sera t’il en mesure tout simplement d’atteindre les critères de convergence des 3% avant la fin de son mandat.

En effet et malgré toutes nos préventions, on ne peut qu’apprécier le chemin parcouru en deux ans et la performance remarquable due à une constante persévérance, à savoir, passer d’un préoccupant 61% en mai 2012 à un 15% plus qu’honorable aujourd’hui.

Si, dans un effort soutenu et inflexible, François Hollande parvient à perdre 1 point chaque mois, et c’est largement à sa portée, il devrait atteindre le seuil admirable et fatidique des 3% en moins d’un an et gagner son pari haut la main à la grande satisfaction de Bruxelles.

Galvanisé par ce succès impressionnant, Michel Sapin encore plus ambitieux envisage même maintenant la possibilité d’un 1% dans l’année. Ce qui serait tout simplement un record inégalé en Europe, puisque même le Pasok de Papandréou dans le chaos Grec et avec la meilleure mauvaise volonté du monde, n’atteint qu’un encourageant mais laborieux 8% aujourd’hui.

1349774197.png

Il faut évidemment reconnaître à François Hollande que tout à son objectif, il sait s’en donner les moyens et mettre les bouchées double.

Par exemple cette semaine, la nomination de Jacques Toubon comme défenseur des droits, ou celle de la banquière ultra libérale Laurence Boone comme conseillère économique à l’Elysée.

Ainsi également que ce plan stratégique génial en trois étapes :

1 – Je baisse les cotisations charges sociales des entreprises

2 – Je constate holalala quelle surprise !!! que le trou de la sécu s’aggrave

3 – J’en propose une privatisation partielle puis totale avec mes amis du Medef

où plus subtil encore avec ses alliés de la CFDT, la signature de ce genre d’accord à la novlangue d’une remarquable pureté :

BpS8u1VCcAAzxUO.png

ou encore, constatant l’inefficacité d’une SNCF scindée en deux sociétés concurrentes, le projet de les réunifier en trois structures distinctes, (fallait y penser) provoquant immédiatement une grève des transports avec prise d’otages.

Oui gageons qu’avec tous ces admirables efforts et cette fascinante inventivité, dans cette vison globale au long cours qui est la marque indéniable de François Hollande, il se pourrait bien que le président réalise son objectif des 3% et même tout à son optimisme obstiné celui admirable du 1%.

 

assurances-chiffres-1.jpg

Le 0% idéal, même pour un perfectionniste de sa dimension n’étant hélas pas de ce monde.

Respect !

tgb

12:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

07/06/2014

Libé est mort, qu’il crève !

martel.jpg

Pour échapper une seconde à l’instant t de l’heure h du jour J rebaptisé DDAY depuis que 'libérés' nous sommes devenus une sous colonie de l’empire, intéressons nous au journal « libération » plus connu sous son charmant diminutif « libé » qui a cessé de me noircir les doigts quotidiennement depuis que le pique-assiette de la chronique formaté, le préhistorique Duhamel y diffuse ses fadaises.

Autant dire que ça fait un bail.

Bref si nous apprenons par ce triste torche-cul indigné scandalisé outragé …que Philippe Martel, chef de cabinet de Jean-Marine Lepen veut « attaquer à mort les journalistes » tout en dressant des listes noires, il me paraît judicieux de revenir sur une péripétie de la campagne électorale de ma compagne se présentant pour le front de gauche dans le 18éme arrondissement de Paris aux dernières municipales.

Entre autre adversaires, Danièle Atala affrontait le candidat de dernière minute et de rechange du FN, le précédant ayant jeté l’éponge, un certain Philippe Martel.

Comme quoi y’a des coïncidences dans la vie.

Ce « candidat fictif » ne mit quasiment pas un doigt de pied dans l’arrondissement, se contentant d’une conférence de presse express dans un bistrot, puis les 10 derniers jours, d’un affichage massif. Affiches que j’eus l’honneur plusieurs petits matins à l’aube de dégager à la truelle avant que de rentrer me recoucher dégoulinant de colle.

Résultat des courses : le FDG finissait par devancer le FN d’une courte tête certes, mais fort symbolique en notre arrondissement métissé.

martel.jpg

Nonobstant durant la campagne, quelle ne fut pas notre surprise de voir fleurir en 4éme de couverture du torchon à l’agonie susnommé, le portrait de l’arlésienne de la candidature, Martel, lui donnant un relatif coup de pouce et de projecteur passager.

Pas un portrait assassin ou critique non non, un portrait quasi élogieux, voire hagiographique signé par une certaine Charlotte Rotman d’une délicate complaisance qui ne risque pas de figurer sur quelque liste noire mais bien plus probablement sur le carton d’invitation du carré VIP de la fille à son père.

Bref, libé promo du facho les jours pairs pour mieux en dénoncer les jours impairs ; toute la saloperie concentrée dans ce triste constat : libé est définitivement un journal collabo que seuls quelques attardés mentaux croient encore gauchisant.

Il n’y avait plus guère qu’une seule raison de lire encore ce canard de merde, le papier hebdomadaire de l’impeccable Pierre Marcelle : sa censure récurrente règle définitivement l’affaire.

Libé est mort, qu’il crève !

tgb

10:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu