Avertir le modérateur

30/08/2014

Manu, premier loufiat

BwRRJX_CcAAkVh1.jpg

un grand salon bourgeois un patron paternaliste et condescendant un larbin en gants blanc droit et obséquieux :

- vous m’avez sonné monsieur ?

- non sifflé mais c’est pareil …où en est mon gouvernement ?

- le gouvernement de monsieur est avancé...

- c’est bien Manuel c’est bien, vous m’avez viré les 3 dangereux bolcheviks ?

- c’est fait monsieur

- je vous sais gré de me les avoir dénoncé

- je n’ai fait que mon devoir monsieur

- (taquin) on dit d’ailleurs que vous même dans votre jeunesse vous fûtes un peu socialiste…

- (offusqué) ce sont des calomnies monsieur jamais je ne me serais abaissé…

- (geste un peu las) ah l’exaltation juvénile, moi même je fus un peu rebelle, j’assistai une fois au conseil d’administration de père, sans cravate…(rires)

- (encore marri) c’était bien audacieux monsieur mais je vous jure que pour ma part…

BwRRJX_CcAAkVh1.jpg

- (coupant court ) j’ai appris qu’on avait engagé un nouvel intendant…

- oui monsieur, le jeune Macron, un homme bien de sa personne…

- vient-il d’une bonne maison ?

- de la meilleure monsieur, de chez Bilderberg tout comme moi

- c’est une bonne référence en effet…vous lui direz de passer le code du travail à la broyeuse

- c’est déjà fait monsieur

- (surpris et satisfait) décidément mon bon Manuel vous m’étonnerez toujours

- pour vous servir monsieur…(claquant des talons )

- avec zèle, avec zèle… (pensif)…bien sûr ce monsieur Macron se devra de faire travailler mes gens tous les jours y compris le dimanche…

- cela va sans dire monsieur, il en sera comblé, il me confiait d’ailleurs à l’instant que « les droits des travailleurs se transforment en handicaps pour ceux qui ne travaillent pas. »

- le brave garçon…(un peu ému) …savez vous mon cher Emmanuel « que j’ai vu de mes propres yeux sur les Champs Elysées des jeunes gens pleurer de ne pouvoir travailler le dimanche après 21 heures… »°

- bouleversant monsieur, proprement bouleversant

- n’est-il pas ? (indigné) on voudrait dégoûter la jeunesse de l’esclavagisme moderne et de l’exploitation heureuse qu’on ne s’y prendrait pas autrement…

- hélas monsieur…il y a encore un mot fort déplaisant dans ce social libéralisme…

BwRRJX_CcAAkVh1.jpg

- (hochant la tête – un temps ) …dites moi mon cher Manu, permettez que je vous appelle Manu ?

- c’est un honneur monsieur…

- mon cher Manu donc, vous qui êtes un homme compétitif, ça vous dirait de passer major d’homme prochainement…ouvrir, fermer les portes, annoncer les visiteurs sur le perron, chasser les importuns, humilier les domestiques, trousser les boniches, devenir mon valet de pisse...un métier somme toute passionnant…à la hauteur de vos légitimes ambitions rampantes…

- c’est mon vœu le plus cher monsieur mais il y a déjà monsieur François…

- ce monsieur François est bien serviable certes, mais il se fait pluvieux et court la gueuze dit t-on… -

- (perfide quoique évasif) il est vrai que certain soir en triporteur…

- (songeur)…bien nous en reparlerons plus tard …n’oubliez pas que ce soir nous recevons les Merdef…

- la table est déjà dressée monsieur…

- c’est fort bien et amenez moi les 35 heures sur un plateau…

- (embarrassé)… c’est que…à vrai dire monsieur…

- oui mon ami… ?!…

- c’est que…je les ai mises au rebut

- (s’esclaffant) au rebut ??!! … vous savez quoi mon petit Manu ?

- (un brin méfiant)… non monsieur ?

- vous êtes encore plus servile que ce mr Sarkozy et c’est un compliment…

- j’en Jouy en Josas Monsieur…

- jouissez jouissez mon ami mais pas sur le tapis…vous pouvez disposer…

BwRRJX_CcAAkVh1.jpg

Il congédie le larbin qui s’incline et qui sort rompant et rampant.

tgb

(° entendu de la bouche même de Pierre Gattaz sur France culture)

15:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

Commentaires

Heureusement qu'il s'agit d'une caricature sinon on pourrait qualifier cet article excellemment documenté de diffamatoire. Manu est fidèle, c'est une si belle qualité, si rare de nos jours...Nous la saluons comme dans les Phalanges. Honneur et Patrie !

Écrit par : rushes.infos | 30/08/2014

Comment diffamatoire ? Il est si rare de nos jours de trouver du bon personnel dévoué et tout et tout

Écrit par : tgb | 30/08/2014

Ca ne me fait plus rire.
Ça ne m'amuse plus.
Valls, Gattaz, Hollande sont déjà des caricatures.
Il n'y a pas besoin de forcer le trait, plus besoin de guignols de l'info. Ils nous enlèvent jusqu'à la possibilité de la satire.

Écrit par : alexandrovich | 01/09/2014

c'est vrai qu'ils sont au réel dramatiquement risibles mais au moins moi ça me soulage un peu - faut pas négliger la chose

Écrit par : tgb | 01/09/2014

Il est vrai que la réalité des relations entre ces bons bienfaiteurs de l'humanité la plus seizième qui soit, celle qui possède quelques louis affublés d'une tête (de turc ?), me paraît bien édulcorée. Les Seizièmes peuvent se l'arrondir, le bas ( oui, bas, très bas, toujours plus bas) de laine.

A comparer à une amie : petite, habitant ce fameux Seizième, elle était paraît-il citée en exemple de "bon ton" par la duchesse voisine de ses parents, à Madame la Comtesse de Paris. Depuis, elle est devenue presque pauvre, par choix délibéré de sortir de ce milieu si exaltant. A chacun ses ambitions.

Écrit par : babelouest | 02/09/2014

A propos du seizième, il y eut un roi du même montant - il rentra dans l'histoire sans queue (dit on) et en sortit sans tête

Écrit par : tgb | 02/09/2014

Yesss.... je me souviens avoir lu autrefois un bouquin sur Marie-Antoinette, où il était narré les difficultés du petit robinet, qui purent par intervention être résorbées. Pour laisser place à d'autres péripéties à couper... le souffle.

Écrit par : babelouest | 02/09/2014

Pourtant la serrurerie aurait pu l'inspirer à défaut de plomberie

Écrit par : tgb | 02/09/2014

Comment se fait-il que j'ai pu louper un chef d'œuvre pareil ?
On dirait un de ces films des années 60 avec Pierre Fresnay et un Paum Meurice en manuloufiat !
Les dialogues sont excellents et plus réalistes que la réalité !

Écrit par : cui cui fit l'oiseau | 04/09/2014

Pas faux moi je pensais à Désiré de Guitry

Écrit par : tgb | 04/09/2014

"loufiat" quel joli mot, folklorique et tout ! au féminin, donne-t-il "loufiate" ? ça rimerait avec Najat ;-)

Écrit par : Salvadorali | 05/09/2014

Je ne sais pas si c'est une rime riche elle m'a l'air un poil plus habile que les autres mais à l'éducation nationale en général ça se finit mal

Écrit par : tgb | 05/09/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu