Avertir le modérateur

18/11/2014

Les termites

flytox.jpg

 « Les termites sont des insectes sociaux, qui vivent au sein de colonies hiérarchisées et organisées en castes. » (wikipédia)

Donc tu intègres l’école de journalisme de sciences PO, tu signes la charte déontologique qui stipule que    " tout étudiant ne commet aucun plagiat, ne fait pas passer la pensée d'autrui pour la sienne, et cite explicitement les confrères dont il reproduit un texte ou même un fragment de texte de quelques mots " et fier de marcher sur les pas d’ Albert Londres tu finis stagiaire bandeau à I télé, où tu apprends que ta directrice à l’instar des immenses penseurs du branlage de manche, Minc Attali…, copie-colle allègrement ses petits camarades.

Et te voilà tout chose.

Un peu comme si tu découvrais, mais c’est impensable, que tel ministre du budget chargé de fraude fiscale possédait un compte en Suisse..., tel premier ministre déclarant martial que « nous vivons au dessus de nos moyens » dissimulait l’étendue de son patrimoine ou que tel dirigeant Luxembourgeois faisait la chasse aux paradis fiscaux à la tête de l’Europe.

Bref, tu percutes enfin que dans ce vaste foutage de gueule, les règles du jeu auxquelles on t’astreint ne s’imposent qu’à toi et tes semblables, tandis que tous les pontifiants trichent, truquent, falsifient, resquillent, maquillent, bernent, abusent… s’exonèrent en s’essuyant les pieds sur les principes sans plus de honte et que c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Ils ont l’amour propre sale.

cahuzac-fraude-fisc.jpg

Dans le genre xylophage, du sol au plafond, avec cette absence tranquille d’exemplarité, ces insectes ravageurs rongent les poutres de la confiance, ces nuisibles grignotent les boiseries civiques, ces parasites gangrènent les charpentes sociales, tout ce cadre sans qui il n’est point de vie commune.

Sauf que quand plus personne ne respecte les règles du jeu de société, il n’est plus de jeu ni de société.

Et un grand matin ou un petit soir, crac, ça s’effondre.

Quand tu commences à gratter et que tu perçois derrière les papiers peints et les vernis de la jolie baraque France, tous ces petits tas de sciure, tu supputes le vermoulu et l’état de décomposition et subodores que tu devrais te tirer avant de te prendre le toit sur la tronche.

La termite à se goinfrer la panse est le fléau de la maison commune.

Faut fissa flytoxer.

tgb

22:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Et pendant ce temps là les petits tas de sciure ....

Écrit par : tgb | 18/11/2014

Une chance que la flemme des citoyens blasés limite le nombre des émeutes en Europe. On s'habitue à tout, la preuve.

Écrit par : rushes.infos | 18/11/2014

Hi hi.... les scieurs à gage...

On se croirait dans la scène de la demande en mariage, des Tontons Flingueurs... et puis, il y avait peut-être des taupes, aussi !

Écrit par : babelouest | 19/11/2014

ah oui je revois bien la scène le bruit des balles avec silencieux les nuages de plâtre

y'a de ça !

Écrit par : tgb | 19/11/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu