Avertir le modérateur

25/02/2015

Efkharisto !

4505891_mab1052-010137-01-02_545x460_autocrop.jpg

Je ne sais si le gouvernement grec a capitulé, gagné astucieusement du temps ou résiste encore et toujours à l’envahisseur. Je ne sais si, comme veulent nous le faire gober les medias mainstream avec cette jubilation soulagée de ceux tellement vendus aux puissants qu’ils prennent en affront personnel de voir en gros plan leur propre servilité ou leur lâcheté tandis qu’ailleurs à mains nues on lutte encore à échapper à l’ordre établi, Tsipras a déposé les armes.

Ce que je sais, c’est que je ne donnais pas cher de leur peau, seuls face au rouleau compresseur de l’argent, à se fracasser contre le sordide et que durant un mois Tsipras, Varoufakis… auront si bien mené la danse et se seront si admirablement battus dos au mur, jusqu’à faire souffler un vent de panique dans les institutions établies et dans les atermoiements inquiets des petits kapos zélés à hurler en meute, que c’est déjà une victoire.

S’ils se résignent et le sort est loin d’être jeté, ils ne l’auront pas fait sans se battre. Et c’est inestimable.

_80582307_025627698-1.jpg

Oui, ce que je sais, c’est que l’audace de résister aux injonctions de Bruxelles ne pouvait qu’être insupportable à tous ceux qui, sans même combattre, ont capitulé à peine élus. Et que quoi qu’il arrive, rien que d’avoir essayé, l’honneur est sauf et la Grèce a retrouvé sa dignité et son honneur.

Dans ce monde vautré où la reptation en forme d’allégeance est devenue un passeport pour la carrière, simplement d’avoir osé est un encouragement au possible. Car ce qui se joue avec la Grèce n’est pas seulement le dogme de l’austérité, du nouvel ordre mondial et de la suprématie de la technocratie sur la démocratie, mais aussi et surtout la peur du « mauvais exemple » et de la contagion de l’espérance.

Or, on ne doit rien espérer.

Yanis+Varoufakis+Alexis+Tsipras+Attends+New+haBtpJDAhtol.jpg

Non, je ne sais si dans ce rapport de force, comme le titre Médiapart, entre un article anti Maduro et la pitoyable chronique du fils de son père, le néojeunecon Glucksman « l'Allemagne fait plier la Grèce, première capitulation ... ». Ce que je sais, c’est que Médiapart file étrangement du mauvais coton à l’international et que chopper une rallonge de 4 mois en cédant à minima n’est pas une reddition, quitte à faire grincer les valets de pisse de la propagande Tina.

Quand Mélenchon dans son programme annonçait qu’une fois élu, fort de la France, il ferait gronder sa voix et taperait du poing sur la table pour renverser le rapport de force, franchement je trouvais l’argument bien faiblard pour lutter contre à peu près le reste du monde et son mur de pognon.

J’avais tort.

Car si Tsipras et les siens avec ce merveilleux mais si petit pays, si peu d’armes et si peu d’amis, est arrivé un tant soit peu à tenir la dragée haute, même quelques semaines à la toute puissance européenne et à faire, même un instant, changer la peur de camp, alors que dire de la France, 5 ou 6eme puissance mondiale, forte de son droit de veto à l’ONU, de son armée et de sa frappe nucléaire, sans compter ce qu’elle symbolise encore, même au rabais, en termes de valeurs universelles aux yeux du monde.

C’est donc jouable plus que jouable.

Grèce-Tsipras-Varoufakis.jpg

En ce sens la Grèce, quelle que soit l’issue du combat, a ouvert une brèche essentielle. Et c’est pourquoi on ne peut être qu’impitoyable avec Hollandremou qui aura échoué sans même avoir tenté. Qui n’aura rien osé, rien risqué et aura mis tout son conformisme résigné à bien faire ses devoirs et à recevoir les félicitations du jury Merkel:

- Persévérez mon petit François, satisfaisant mais peut mieux faire…

- Merci maîtresse !

Dans le peu à se mettre sous la dent alternative : efkharisto ! Merci aux grecs de nous avoir montré qu’avec des convictions, un peu de ruse et le sentiment de n’avoir rien à perdre et donc tout à gagner, David contre Goliath avait sa chance.

"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Brecht)

Tsipras est là, Hollandréou t’es où ?

tgb

14:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

19/02/2015

Payer plus pour travailler plus

sncf-bornes-automates-photo.jpg

 "Ce n'est pas un signe de bonne santé que d'être bien adapté à une société profondément malade..."(Krishnamurti)

N’empêche, cette société libérale avancée, à peu près aussi moderne que Valls ou Macron, ces rétropédaleurs poudrés qui nous font du Thatcher/Reagan trente ans après, au-delà de ses dévastations, nous aura bien fait marrer.

C’est déjà ça.

Parce que quand on en vient à supprimer des automates pour défaut de productivité, on touche quasi au sublime.

De quoi de quoi, cette machine qui ne fait jamais grève, qui n’est jamais malade, (mais toujours en panne) qui travaille jour et nuit sept jours sur sept, même s’il faut bien reconnaître qu’elle n’en fout pas lourd le dimanche, qui ne se plaint jamais, ne serait pas, par un surcoût de maintenance, un bon retour sur investissement ?

Serait-ce à dire qu’un humain, par exemple un de ces chômeurs, qui n’attendrait pas tout de l’autre et prêt à se battre pour devenir milliardaire, serait plus avantageux ?

L’heure de la revanche de l’homme sur la machine aurait-elle enfin sonnée ?

B-JNCEeCYAAjZDw.png

Dans le monde idéal de Maître Gattaz, un stagiaire, précaire à vie, tremblant à l’idée d’être jeté sine die sans autre préavis, promis à un brillant avenir de SDF, soumis, docile, non syndiqué, payé 1 euro de l’heure - et encore ne vivrait-il pas au-dessus de ses moyens ? - pourrait certes faire l’affaire.

Un esclave, mieux qu’un esclave puisque ni nourri, ni soigné, ni logé, capable d’initiative, et comble du luxe, que l’on pourrait, contrairement aux machines, humilier, terroriser, abrutir, avec un certain mépris de classe, deviendrait en effet plus rentable que le robot.

Sans compter que question main au cul c’est quand même plus sympa.

Car dans le monde optimisé du profit, de la joyeuse compétitivité et de la rationalisation, dans le cauchemar climatisé du Dieu chiffre et des stats alignées, on gagnerait à privilégier la chair formatée sur la tôle programmée.

D’autant qu’un homme méthodiquement exploité dont on se débarrasserait à la décharge dès lors qu’il serait usé, estropié, casse couilles, polluerait nettement moins et serait d’un bien meilleur ratio question autodestruction.

B2wYGEgCIAEsCNq.jpg

Aussi redeviendrait-il envisageable de supprimer, escalators et ascenseurs pour y substituer des porteurs, les pompes automatiques au profit de pompistes, les distributeurs automatiques pour les remplacer tenez vous bien par des guichetiers obligatoirement aimables quoique faméliques.

Tandis que dans cette perspective harmonieuse de l’humain réifié mais souriant, les machines vivraient enfin une retraite méritoire.

Oui dans ce monde merveilleux de la calculatrice où l’on aura mis la fin au service des moyens, quelques milliardaires vivront comblés, bien qu’en apesanteur, faute de planète pour y poser les pieds.

Sauf que le capitalisme est plus tordu que ça.

Ni esclave, ni machine, non non, puisqu’au final c’est le consommateur lui même qui fait le travail. C’est lui qui cherche,trouve imprime son billet, lui qui passe ses achats à la caisse, lui qui remplit son réservoir de bagnole et comble de l’ironie, non seulement sans être rémunéré mais en payant pour ça.

Sorte de monde renversé. Comme lorsque vous essayez de réparer les conneries de votre opérateur et qui par une ligne surtaxée en tire encore bénéfice.

B-JNCEeCYAAjZDw.png

Oui dans cette subtile société productiviste, inutile de s’exploiter les uns les autres puisque chacun s’exploite lui-même.

Payer plus pour travailler plus : l’accomplissement rêvé du capitalisme.

Quand même mieux que les machines non ?

tgb

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

15/02/2015

Sachant que...

B9uBC4wIgAAkkDU.jpg

Sachant qu’en France il est de bon ton à l’instar de l’élite exemplaire de frauder le fisc et de coûter à la communauté des milliards tout en dénonçant indigné la fraude sociale qui se chiffre en millions

Sachant que pour être considéré comme bon français mieux vaut chanter la marseillaise à tue-tête que de payer ses impôts en France

cahuzac-fraude-fisc.jpg

Sachant qu’il est plus prudent judiciairement parlant de mettre son pognon dans un paradis fiscal que de fouiller dans une poubelle pour survivre

Sachant que pour ne pas être Charlie vous risquez la comparution immédiate alors que pour être Balkany (par exemple) vous risquez de finir vos jours dans une de vos maisons aux caraïbes

B9iuN9mIUAAoD4O.jpg

Sachant que le schizophrène TIKI ex président des jeunes de l’ump militait au sein du courant moisi la France Forte pour s’expulser lui-même

Sachant que l’on vend au gentil dictateur égyptien à la justice pour le moins expéditive nos rafales tandis que nous nous abstenons de livrer au méchant Poutine nos frégates au nom des droits de l’homme

Sachant que des revues subventionnées par l’argent public passent leur temps à dénoncer l’assistanat de l’état providence sans qui elles n’existeraient pas

Sachant que les chiens de garde nous reprochant de vivre au-dessus de nos moyens depuis trente ans avec un smic par mois vivent au dessus des nôtres avec un smic par jour depuis toujours

Sachant qu’un chef d’état faisant une politique de droite totalement libérale nous rappelle fort heureusement qu’il est de gauche depuis le début

B90I_-eIMAAkCne.jpg


Sachant qu’un ancien président de parti mis en examen enseigne le droit in english à Sciences Po tandis qu’un ancien président de la république va vendre ses casseroles au Qatar plutôt que de les récurer ici

Sachant que l’état a donné plus de 40 milliards au Medef qui a donné plus de 56 milliards de dividendes à ses actionnaires

Sachant que la liste Falciani des évades fiscaux compte 3000 noms mais aurait du en contenir 6000 dont de très nombreux élus opportunément volatilisés

Sachant que mr Macron veut que les jeunes deviennent milliardaires à tout prix

Sachant que mr Malki avocat de Charlie Hebdo est aussi l’avocat de Clearstream

Sachant qu’en France on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin (Chamfort)

B8wBs3XCQAECjqH.png

Sachant qu’il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens déclare le président de l’Europe Juncker mouillé jusqu’au coup dans l’affaire Luxleaks

Sachant que mr Rebsamen ministre du travail qui propose de mieux contrôler ces feignants de chômeurs a endetté sa ville de Dijon à 45 % d’emprunts toxiques tout en étant administrateur rémunéré de Dexia

Sachant que vu le comportement de nos élites, conflits d’intérêts, pantouflages, corruption, copinages… c’est à l’Ena, l’Essec ou HEC qu’il faudrait d’urgence réintroduire de la morale

Sachant qu’avec Nadjat Belkacem, il est mal venu que les élèves se posent des questions à l’école

...

education-civique-ecole-primaire-124.jpg

je souhaite bon courage et bonne chance à tous les instits profs et autres pédagogues pour instruire et sensibiliser la jeunesse à l’éthique, au civisme et aux valeurs républicaines dans l’exemplarité.

tgb

11:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

09/02/2015

Le djihadisme fiscal

 

2205-PARADIS-VLAHOVIC.jpg

D’après des sources bien informées, ils seraient plus de 10000 français à avoir rejoint l’Etat Helvétique, ce sultanat fondamentaliste du secret bancaire, pour y mener le djihad fiscal.

Si certains sont revenus sur notre territoire notamment pour s’y faire soigner, d’autres ont choisi de poursuivre le combat à Monaco, aux Iles vierges ou à Panama, enfin certains s’y sont définitivement implantés et à ce titre, pourraient être déchus à terme de leur nationalité française.

Mais c’est probablement plus de 100 000 combattants de l’exil fiscalo-fasciste, venus de 200 pays, véritable armée internationaliste, qui auraient rejoint clandestinement la Suisse, dont pas moins de 2000 Grecs, exfiltrés de la dette et de l’impôt y compris Monsieur Papandréou lui-même.

Car dans ce choc de défiscalisation et cette radicalisation de la fraude fiscale, si nombres de filières disséminées notamment dans les banlieues ouest de Paris ont été démantelées, l’on trouve des complicités dans les plus hautes fonctions de l’état, tel Jérôme Cahuzac ancien ministre des finances, Jean Claude Juncker patron actuel de l’Europe ou Stephen Green ministre du commerce anglais, ancien Emir de la mouvance HSBC, faisant émerger le risque même d’une cinquième colonne contre laquelle nous met en garde Manuel Valls en dénonçant à juste titre « l’ennemi intérieur ».

arton4959.jpg

Si de nombreux sites radicalisés sur Internet, le Monde, les Echos, Le Nouvel Obs… font dangereusement l’apologie de l’optimisation fiscale, heureusement un certain nombre d’hebdomadaires vigilants, Le Point, l’Express, Valeurs Actuelles…nous alertent régulièrement sur les dangers du fiscalo-fascisme par des unes brisant courageusement les tabous :

L’évasion fiscale que l’on cache

HSBC les vérités qui dérangent

Le danger fiscaliste

Ces banques sans gènes

Le spectre Suisse

Les fanatiques du compte anonyme

L’occident face aux paradis fiscaux …

Car en effet, les terroristes endoctrinés du secret bancaire et convertis au djihadisme fiscal sont prêts à tout pour rejoindre ce « paradis fiscal » promis par des banquiers intégristes sans scrupules.

Je suis Suisse !

Du côté de Neuilly on aura remarqué durant la minute de silence honorant les 1000 milliards d’euros sauvagement escamotés en Europe, de nombreux incidents, provocations et incivilités de certains enfants n’hésitant pas à crier au milieu de l’hommage « je suis Suisse » ou « je suis fraudeur » ou « ni imposé ni imposable ! » ou même pour certains de reprendre le slogan d’un certain extrémiste Macron « Nous voulons devenir milliardaires, réussir à tout prix ».

Des propos immédiatement dénoncés aux autorités et sanctionnés par la ministre de l’éducation nationale.

tgb

17:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu