Avertir le modérateur

27/03/2015

L’appareil du PS s’écrase

1400203-crash-d-avion-pour-survivre-mieux-vaut-etre-assis-a-l-arriere.jpg

A ce stade des investigations, et grâce à l’analyse minutieuse de la boîte noire, on connaît un peu mieux maintenant l’enchaînement des faits qui conduisit au crash de la gauche, enfin d’une certaine gauche solférinienne en ce mois de mars 2015.

C’est donc bien le jeune copilote inexpérimenté Manuel Valls aux 5% d’heures de vol tout mouillé qui, enfermé dans son cockpit a délibérément actionné le bouton programmant la descente inexorable et vertigineuse de l’appareil (du PS) vers le crash.

D’ailleurs, l’on sait, après une enquête scrupuleuse, qu’il aurait, il y a quelques mois, prévenu de ses intentions malfaisantes en envisageant de changer le nom de la compagnie et en déclarant carrément :    

« oui la gauche peut mourir »

On se doutait déjà qu’il serait pour quelque chose dans cette mort programmée, on n’imaginait pas qu’il était prêt à sacrifier ses millions d’électeurs coincés à l’intérieur.

parti-socialiste-rose-logo2.jpg

Le déroulement probable des évènements :

On entend très distinctement sur la bande magnétique retrouvée dans la boîte noire, le pilote François Hollande ancien capitaine de pédalo recyclé dans l’aérien lowcost, sortir du cockpit pour aller faire un brin de causette à l’hôtesse Julie Gayet.

Puis quelques minutes plus tard, on entend ce même commandant de bord tambouriner mollement à la porte blindée et verrouillée du cockpit. Selon la stratégie bien connue du pilote Hollande – « je tambourine un peu mais pas trop histoire de pas déranger » ou « je suis l’ennemi de la finance mais I am not dangerous ! »

Une certaine aptitude en effet à s’écraser.

On perçoit également dans la bande son quelques mots de Pierre Laurent , le chef de cabine inquiet mais philosophe, se disant qu’après tout, perdu pour perdu, autant profiter encore huit minutes de son siège éjectable et de son plateau repas.

On reconnaît également la voix du jeune Macron, l’un des stewart assurant péremptoire, que tout cela ne serait pas arrivé s’ils avaient choisi l’autocar et se désolant de ne pas avoir pris plus tôt le virage du Thatchérisme en privatisant le bastringue et en misant sur le pilotage automatique à réduire les coûts.     

« Une gestion quand même plus moderne » conclut-il, tout en ajustant son parachute doré.

4626727_163-338563-01-02_545x460_autocrop.jpg

Vers la fin de la bande magnétique on distingue en fond sonore assez précisément la psalmodie du second stewart JC Cambadélis répétant inlassablement et à mesure que l’appareil se rapproche dangereusement du sol et de ses habitations « plus proche de vous, plus proche de vous, plus proche de vous… » tandis que domine la voix du contrôleur aérien Jean Luc Mélenchon implorant fermement l’équipage suicidaire d’attaquer la cloison du cockpit à la hache sous les commentaires moqueurs de son assistante Clémentine Autain, le traitant de dangereux complotiste voyant le mal partout.

Une fine analyse de Clémentine qui finit visiblement par aller se faire éplucher ailleurs.

Voilà à peu près reconstitué le vol kamikaze de l’appareil socialiste bien décidé à exploser en plein vol mais au final privilégiant le crash au sol tandis que les passagers résignés, se laissaient à ironiser sur le slogan de la compagnie : le changement c’est maintenant !

Ils ne le voyaient pas comme ça.

tgb

14:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (20)

Commentaires

On se demande où tu vas chercher ton inspiration — tu dois vivre sur une autre planète pour inventer des trucs pareils ! — mais tu nous fais bien rire. Il y a plus guère que le rire qu'ils ne nous ont pas encore confisqué. Mais la nouvelle réglementation d'internet devrait sûrement y mettre bon ordre...

Écrit par : Un partageux | 27/03/2015

Oh je leur fais confiance pour tout nous interdire mais c'eet des contraintes que naît la créativité donc on a pas fini de se foutre d'eux - faut dire qu'ils sont désespérément droles

Écrit par : tgb | 27/03/2015

Pourvu qu'ils ne nous dirigent pas tous vers une catastrophe (nucléaire?)
Pour moi cette histoire de socialistes qui foncent dans le mur est tellement bizarre car en fait et malgré la vitesse à laquelle ils fonçent personne n'entend de boum et le mur n'a même pas tremblé. Pourtant on nous a répété à quel point il était fragilisé par la pluie et la neige.
Dimanche au moins on verra peut etre enfin le point d'impact!

Écrit par : Isabelle | 27/03/2015

C'est la méthode Flanby ca se désagrège par petits bouts pas bie. Spectaculaire

Écrit par : tgb | 27/03/2015

La méthode Valls-Hollande ne permet que de se couper un peu plus du peuple et faire grimper abstention et extrémisme ! http://thalasrum.over-blog.com/2015/03/departementales-la-fracture-politique-avec-la-nation-abstention-electeurs-programme-rigueur-emploi.html
Quant à la direction libérale de Valls, Piketty et consors en ont analysé les conséquences ! http://thalasrum.over-blog.com/2015/03/la-recette-de-la-potion-magique-devoilee-liberalisme-precarite-fn-macron-valls.html

Écrit par : thalasrum | 27/03/2015

Je ne sais pas s'il y a une méthode mais ils feraient bien de relire le discours de la méthode

Écrit par : tgb | 28/03/2015

Excellent !!!!!
Mdr !!!!
Ces 2 connards sont responsable de la division inouie de la gauche et de larrivee a grande vitesse du front national aux commandes du pays... Pays ou il regne quand meme une drole dambiance : tt le monde est soulagé alors que le fn est a 23% a la suite d'une campagne odieuse ou ils se sont lâchés comme jamais... Merci manuel merci francois.. Tous les ans on voudrait ke ça recommence....
D bizzz ma poule

Écrit par : Oli | 28/03/2015

23% de 40% de votants, ça fait autour de 10% de force légitime. Autant que de véritables fidèles d'un Roi, sous la Royauté. Quelle que soit la version de la République (aujourd'hui la cinquième), la révolution des Bourgeois de 1789 (consacrée grâce au sang rouge prolo) fut une belle fumisterie... En ce siècle de la dématérialisation, Nobles et Aristocrates sont toujours paisibles et influents, protégés par les escrocs pourfendeurs de la res publica et de la demos kratos,"légitimement" élus...
Le CNR aussi est cocufié !

Écrit par : dominominus | 28/03/2015

@Oli - Salut Olivier - faire baisser le FN la méthode est simple faire une politique de gauche - c'est meme tellement simple qu'il est interdit de le faire - dans les crises et en Europe les mêmes causes ayant les mêmes conséquences on se demande s'ils ont ouvert un livre d'histoire - mais rien n'a changé mieux vaut hitler que le front populaire - bon mais le pire n'est jamais sur alors....

- des bises...

@dominomonus - 10% ou pas on perçoit bien qu'ils sont dans une dynamique et qu'ils ont mis la main sur les valeurs culturelles avec cette capacité a tout recycler et récupérer y compris d'ailleurs le cnr -

Écrit par : tgb | 28/03/2015

10% : c'est sans doute à peu près la proportion en France de personnes qui se croient importantes, influentes, indispensables, supérieures, et qui en fait sont les plus trompées, les plus influencées, les plus standardisées, les plus inutiles en somme.

Écrit par : babelouest | 28/03/2015

en tout cas pour ce qui est de l'oligarchie ça fait beaucoup moins que ça

Écrit par : tgb | 28/03/2015

Merci pour ce petit billet ! Quand ça tape juste, l'ironie est l'arme la plus puissante contre la bêtise obtuse de ce quarteron de nuisibles qui emmènent la gauche et le pays entier dans le mur.

Écrit par : Jean-Charles | 28/03/2015

Á part l'ironie il ne nous reste pas grand chose et puis plus c'est grave mieux vaut être léger

Écrit par : tgb | 28/03/2015

La joie de relire ses classiques : Remplacer les termes artistiques par politique dans l'Education sentimentale de Flaubert et vous y trouverez nos commentateurs : "Pellerin lisait tous les ouvrages d'esthétique pour découvrir la véritable théorie du Beau, convaincu, quand il l'aurait trouvée, de faire des chefs-d'œuvre. Il s'entourait de tous les auxiliaires imaginables, dessins, plâtres,modèles, gravures; et cherchait, se rongeait ; il accusait le temps, ses nerfs, son atelier, sortait dans la rue pour rencontrer l'inspiration, tressaillait de l'avoir saisie, puis abandonnait son œuvre et en rêvait une autre qui devait être plus belle. Ainsi tourmentée par des convoitises de gloire et perdant ses jours en discussions, croyant à mille niaiseries, aux systèmes, aux critiques, à l'importance d'un règlement ou d'une réforme en matière d'art, il n'avait, à cinquante ans, encore produit que des ébauches."

Écrit par : Ma.ri-jaune | 29/03/2015

He oui l'éternel débat de la théorie et de la pratique ...et de la tarte aux poireaux :-))

Écrit par : tgb | 29/03/2015

Ouf...il reste du rose...On est sauvés du bleu et du rouge...mais l'abstention majoritaire de GAUCHE est blanche donc invisible. C'est tout le charme de la République.

Écrit par : rushes.infos | 30/03/2015

Encore trop de rose pour moi vive la page blanche

Écrit par : tgb | 30/03/2015

Je préfère : rien que du noir......

Écrit par : babelouest | 30/03/2015

C'est pas gagné !

Écrit par : tgb | 30/03/2015

.... oh je sais.....

Écrit par : babelouest | 30/03/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu