Avertir le modérateur

05/03/2017

Le Monde, journal de révérence

proxy copie.jpg

CAF : près de 43000 fraudes en 2016 Ainsi titre Le Monde, journal de référence, juge et parti, qui vient d’inventer dans sa grande mission d’assainissement de l’information, le ministère de la vérité autrement appelé

« décodex ».

C’est qui qui informe tout propre, c’est qui qui informe tout cracra ? c’est Le monde qui dit qui sait qui c’est en toute objectivité, du haut de sa légitimité institutionnelle, cédant à cette déviance contagieuse d’une époque performeuse : l’évaluation.

Et de me souvenir de cette anecdote narrée par Sacha Guitry :

- Maître j’ai fait un livre objectif !

- Bravo, maintenant vous n’avez plus qu’à ne pas le signer !

Co9YaIjWYAAvLt4.jpg

Donc Caf : près de 43 000 fraudes en 2016 - Voici en l’état, une information factuelle, vérifiable et incontestable - Un fait ça ne ment pas - un fait ça ne prend pas parti, un fait est un fait et nul dogmatisme là dedans, rien que du réalisme autrement nommé par ces sérieux gens là, pragmatisme.

A voir !

A voir, car lorsqu’on lit l’article, on découvre que ces 43 000 fraudes qui paraissent innombrables ne représentent que 0,36% des bénéficiaires, soit quasi que dalle, pas de quoi en tout cas fouetter un lecteur électeur d’un journal de révérence macroniste.

Or titrer - Caf : près de 43 000 fraudes en 2016 ou Fraude CAF : 0,36% des bénéficiaires - ça vous change, l’angle d’un article, son message politique et en ces temps d’élections présidentielles sensibles, l’info, qui devient en l’occurence, prise de position. On appelle ça un - biais d’intentionnalité -

Oui le choix d’un fait plutôt que d’un autre, son éclairage, son interprétation, est parfaitement idéologique et totalement subjectif - qu’il soit conscient, inconscient, implicite, explicite. Il est en tout cas toujours plus ou moins orienté et inductif.

Il n’est pas de vérité vraie révélée mais qu’une vérité relative : le choix éditorial.

CZZ8vmRWIAAje4b.png

Ainsi la démonstration est faite. Le Monde dans son titrage opte certes pour du factuel (logos) mais aussi du conceptuel (éthos) voire franchement de l’émotionnel (pathos). pour ne pas dire du sensationnel (proxos).

Il est évident qu’en termes d’impact et de racolage, 43 000 fraudeurs c’est bien plus vendeur que 0,36% et que ça ne joue pas sur les mêmes registres.

OUI, le donneur de leçons, le celui qui dit qui y est, le délateur rouge jaune vert, le ministère officiel de l’information propre sur elle, la police montée de l’intox et de la propagande, le commissariat de l’éthique professionnelle et de la plume assermentée avec label, le politburo de la mérdiocratie, véhicule sa part dogmatique, sa logique mercantile, nous livre sa vision biaisée donc politique, bref tapine tout autant que les copains.

L’arbitrage en plus.

CqzDXsoWIAA5iY8.jpg

Comme pour Fillon, plus on a tendance à se draper de vertu et à en faire son fonds de commerce plus le vice ( de forme comme de fond) finit par percer et par faire tâche.

C’est bizarrement en ces périodes de carnaval que les masques des tartuffes font le moins illusion.

tgb

Share|






 

13:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu