Avertir le modérateur

09/01/2018

Le petit Cash Flow à sa moman

IMG_0004.JPG

 “Notre civilisation : une jolie fille, pomponnée et maquillée, assise sur un tas de merde.”  François Cavanna 

Donc, dans notre jolie start up nation, de ce monde occidental particulièrement civilisé et corporate, il existe un « délit de solidarité ».

Je repose la formule là et vous la laisse apprécier « délit de solidarité ».

Cela veut dire que dans ce pays où la modernité le dispute à la performance, il est de votre devoir de laisser crever les gens de faim de froid de soif et d’enjamber les cadavres avec la bonne conscience d’un apprenti milliardaire aspirant miraculeusement au tout et craignant fatalement le rien.

On appelle ça l’humanité.

DTAXYDoW0AAgsa0.jpg

Donnez à manger à un réfugié vous deviendrez suspect, montrez lui le chemin vous deviendrez coupable, hébergez le et vous serez exécuté.

Donc, dans notre jolie start up nation, de ce monde occidental particulièrement civilisé et corporate, donnant des leçons universalistes au reste de l’univers, il est également interdit de se nourrir dans les poubelles.

Je repose la phrase là, afin d’en capter toutes les finesses humanitaires et d’en relire posément les subtilités : Il est interdit à un affamé de se nourrir dans les poubelles.

Donc, dans notre jolie start up nation, de ce monde occidental particulièrement civilisé et corporate, donnant des leçons universalistes au reste de l’univers et exigeant sur le champ d’être Charlie gentil ou ennemi méchant, un miséreux se retrouve avec moins de droits qu’un rat.

DSy0WtjWkAE9U2K.jpg

Il vous reste maintenant à expliquer à vos enfants dans une saine morale compétitive, individualiste tout en rentabilité financière et affective, qu’il est profitable de tricher, de plagier, de truquer les élections, de bidonner les reportages, de s’enrichir sur les licenciements et de finir ministre du travail, de ne pas payer d’impôts mais de profiter des infrastructures publiques, de renier sa parole, sa signature, de faire la guerre aux pauvres, de mépriser les faibles et de compatir aux tourments des riches audacieux, responsables, entrepreneurs, en serrant vos derniers chicots pour ne pas en faire partie.

Capture d’écran 2018-01-08 à 18.05.35.png

Bienvenue au petit Cash Flow, dans ce monde marche ou crève aux valeurs renversés, ce monde sans pitié, sans amour, sans même de charité, où nous voilà ennemis jurés les uns les autres, tous désunis dans une somme d’individus carburant au mépris, à la suffisance et à la barbarie financière, où l'amour est un produit,

DM_m_HaWsAED8En.jpg

où « avant Airbnb, une chambre inoccupée à la maison était une chambre d’ami, et où c’est désormais un manque à gagner." (Comité invisible)

DM-heBVW0AE1P_A.jpg

Mais peut-être est-ce dans l’ensauvagement, en tuant l'humanité en nous et l’humanité tout court qu'on sauvera la planète du jeune Cash Flow ayant mis aux enchères dés 16ans les organes juteux de maman.

Restons positifs.

tgb

Share|






10:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu