Avertir le modérateur

20/05/2019

Le règne de la confusion

Dnqnc-UUUAAmkwn.jpg

Enguerrand de Marigny à Philippe le Bel : ‘’Ne leur demandez pas de penser, ils cesseraient vite d’obéir.’’

L’époque est confuse. La lecture en devient complexe et acrobatique, bien loin des modèles manichéens de confort et des prêts à penser épuisés.

DbLnLCFW4AAG5Sw.jpg

Où l’on découvre que l’on peut être féministe, révoltée, tout autant que voilée

DRKRTIgX0AAd4h4.jpg

que tout nationaliste étriqué est déjà à l’ insu de son plein gré un vecteur de la mondialisation uniformisée

C49IcbXWYAI5Fcg.jpg

qu’on a beau avoir gravé dans la peau un reste de jeunesse guévarien, on a la bedaine nourrie à l’anticommunisme d’extrême droite

D6rwl5xWwAAviBo.jpg

 

et tandis qu’on théorise de la bonne conscience au balcon, il y a comme une permanence Banania dans la pratique.

Les faits sont cruels. Les images impitoyables, telle cette république qui raccourcit le monarque

Dvp8brQWsAA4LMK.jpg

et se retrouve tout autant mal élevée que plus royaliste que la reine.

Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’à châtrer les mots, à tuer le signifiant,

D61mRUtWsAAnoQv.png

 

à foutre le bordel dans les concepts et les valeurs pour toujours se perpétuer,

Cahuzac-et-la-lutte-contre-la-fraude-fiscale.jpg

nos dirigeants éclairés au projo participent méchamment à tout enténébrer.

Quand les mots se font la valise, la morale la malle, et qu’il devient illégal de faire son devoir d’humain, on se dit qu’il n’est guère plus que le désastre pour remettre du sens dans le bordel général tandis que certains accros du profit spéculent déjà sur l’effondrement du monde.

Alors dans ce fourbis trouble, dans ce chaos sans pitié, en revenir a des idées simples.

Se dire que dans la saloperie ambiante celui qui obéit aux ordres jusqu’à la bestialité aura toujours tort.

Que celui qui n’est pas saisi d’effroi devant telle image

D3nRMlMW0AAvIUq.jpg

ou telle image

Dt0B0GdW0AIiPkT.jpg

a basculé du côté obscur de la banalité du mal.

Que celui qui, bien nanti, bien policé, traite qui que ce soit de « vermine » ne peut pas être honorable.

Que celui qui éborgne un homme dans l’impunité éborgne tous les hommes et mérite moins de respect qu’un chien.

D5AAAGZX4AEC7NH.jpg

Qu'il y a plus d'intelligence dans l'instinct de solidarité que dans l'égoïsme cultivé du larbin.

Qu'un "rien" altruiste est plus civilisé qu'un "tout" pour ma gueule retourné en barbarie.

 

 tgb

Share|






16:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu