Avertir le modérateur

30/09/2019

Dernière sortie avant autoroute

IMG_5360 - copie.jpg

Bon ça pue. Du régime policier qui s’installe, à l’instrumentalisation du fascisme qui vient ; de la canonisation post mortem à grand spectacle pour mieux faire écran aux nuages toxiques qui ne dépassent pas les frontières de la Seine Maritime ; des procès politiques iniques aux manifs des milices barbares en marche, en attendant l’effondrement et la guerre civile : oui ça pue. Et je me sens un tantinet dépassé, désarmé, devant tant d’abrutissement récurrent et l’accélération de l’histoire qui nous promet le pire de l’empire.

Et comme une tentation irrépressible d’aller cultiver mon jardin ailleurs, gorgé d’hydrocarbure.

photo copie 118.JPG

Mais ce 980eme billet ne parle pas de ça. Il vient vous informer que fin décembre, affr’euses, affr’eux, ce blog ouvert le 07 10 2006, fermera. Du moins la plateforme 20minutes qui l’héberge. 20Minutes oui, ce média appartenant au groupe Bouygues, celui là même qui offre une monumentale caisse de résonance à la parole raciste, option nazie, et qui, soyons honnête, m’a foutu une paix royale durant 13 ans.

Sauf ce fameux 15 aout de je ne sais plus quelle année ou un stagiaire étourdi avait tout verrouillé avant de partir faire du pédalo avec les clefs. Ce jour là, j’avais bien percuté que ce blog ne m’appartenait pas et dépendait du bon vouloir commercial d’un groupe en béton armé qui pouvait m’en déposséder à tout moment.

photo.affreG.JPG

J’ai commencé à écrire ce blog au 21 de la Rue Affre dans la Goutte d’Or, où je possédais et c’est tout ce que je possédais, un bureau de 13m 80. Ce fut 13 années de galère. 5 dégâts des eaux, 6 restaurations d’appart, 2 procès divers, 1 ravalement de façade à rebondissements, 2 règlements de comptes avec cadavres sur le seuil, plus 1 escroquerie avec squat, 1 incendie raciste et criminel à quelques mètres, deux assureurs qui finirent par me jeter, une dizaine de tentatives d’effraction et j’en passe. Bref, un condensé de la très pittoresque rue Myrha en pleine gentrification malgré tout (ça mériterait d’être raconté tant ce fut une épopée).

Ce bureau je l’ai vendu en mai 2018 et franchement j’en suis assez soulagé. En tout cas, question stage en immersion dans la vie réelle, ce fut une sacrée formation. L’école de la rue (Affre) ça existe. Ce fut même, on peut le dire à ce niveau d’emmerdements, une université.

IMG_5360 - copie.jpg

Donc Rue Affre va déménager. Migrer comme on dit. Je ne sais pas encore où…si vous avez des idées, je suis preneur. Migrer déjà, pour en garder la mémoire, le témoignage de ces 13 années archivées, vos 10 714 commentaires en sus, et pour, pourquoi pas, me laisser à l’occase continuer en cas d’urgence et de fourmillements au bout des doigts, à pousser un cri de rage numérique qui m’aide tant à survivre.

Même si en ces heures automnales, je suis sur un autre projet d’écriture, qui m’aère un peu la tête et dont je vous parlerai plus tard.

Donc tout ce mois d’octobre (novembre aussi je pense) il vous sera encore possible d’échanger ici avec moi et d’interagir, ensuite, dès le mois de décembre (si j'ai tout compris), les notes s’afficheront encore mais sans plus d’intervention possible. Enfin à la dernière seconde de la dernière heure du dernier jour de décembre et de 2019, la Rue Affre à cette adresse, deviendra une impasse. Il vous faudra alors bifurquer et venir me retrouver à une autre adresse. Je vous dirai ça quand je serai moi même un peu plus orienté…

salutations affreuses, fraternelles et distinguées

tgb

Share|






tgb

16:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (20)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu