Avertir le modérateur

04/11/2011

4 poids sur mesure

balance-1.jpg

1) - Selon que vous serez prisonnier de guerre ou prisonnier politique, vous ornerez les unes des médias, les frontons des mairies ou pourrirez dans une geôle israélienne suite à un procès expéditif pour une INTENTION d’attentat jamais prouvée.

Selon que vous serez franco-israélien, ne parlant pas un mot de notre langue ou franco-palestinien parfaitement bilingue, vous serez soutenu par Claude Goasguen, membre actif du comité de soutien et inspirateur de la loi Besson, réclamant un niveau scolaire de 3ème en français pour toute naturalisation, pas à une contradiction démago pourrie prés, ou parfaitement ignoré par le ministre de la défense un tantinet Longuet à la détente.

arno.jpg

Selon que vous serez soldat d’occupation en treillis, quelque chose comme le petit kapo à roulettes Klarsfeld en sa jolie panoplie ou militant d’indépendance, vous serez échangé contre mille prisonniers palestiniens mais pas Barghouti, ou l’on n'accordera même pas à votre mère 5 minutes d’intérêt entre deux portes.

Selon que vous serez l’otage du Hamas Gilad Shalit ou l’otage d’Israël Salah Hamouri vous embrasserez enfin vos parents au bout de 5 longues années ou serez confiné au secret au bout de 7 ans interminables, après avoir purgé la totalité de votre peine.

charlie_hebdo.jpg

2) - Selon que vous serez Charlie hebdo ou Roméo Castellucci, le ministre expulseur de l’intérieur Guéant viendra vous rouler une pelle médiatique à domicile et vous offrir ses matraques érectiles pour soutenir la liberté d’expression d’anars super subversifs mais avec dividendes, ou considérera que les intégristes de la calotte pontificale eux, ne font pas dans l’autodafé et s’en poncepilatera les mains tout autant que le néantissime ministre de la sous-culture benaliste en son boudoir.

images-1.jpg

3) - Selon que vous aurez, piscine avec la communauté musulmane à Lille chez la dangereuse islamiste Aubry ou piscine avec la communauté juive à Aix les Bains chez le dévoué trésorier maire ump Dord, sœur Caroline Fourest, Tripote (moi) Laïque et Jean François Copé vous exploiteront leur fonds de commerce opportunément laïcard bien indigné ou iront faire trempette dans le petit bain en apnée.

chien-dans-un-couffin.jpg

4) - Selon que vous serez Giulia ou Dolores-Christina, vous bloquerez tout un quartier de Paris durant 15 jours, réquisitionnerez tout un étage de la meilleure maternité du pays, la Muette, ou crèverez dans la rue le nez dans le caniveau comme un chien. Et encore dans ce pays, même les chiens sont mieux traités.

Bref, selon ou selon, vous serez considéré ou pas, citoyen ou pas, intégriste ou pas, égal ou pas, sur n’importe quel critère autre que celui de la justice républicaine.

tgb

13:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (29)

01/11/2011

Une balle dans la dette

chien-fleur-jaune.jpg

Les bourses européennes s’effondrent suite à l’annonce du referendum Grec.

Ben voilà, phase 1, on te chiade un sommet franco-allemand DE LA DERNIERE CHANCE avec dramatisation et tout que si ça marche pas tu meurs direct dans d’atroces souffrances mais qu' heureusement à 3 ou 4 heures du mat justement ça marche et que l’Europe du monde de l’univers galactique est sauvé et qu’en plus j’ai gagné un ours en peluche à la tombola.

Après, phase 2, on te bichonne une grande émission sur mesure à l’ORTF en couleurs, pour te narrer comment que c’est moi tout seul (et un peu Angela) entre deux biberons que je t’ai sauvé l’Europe du monde de l’univers galactique pendant que le pauvre Obama en est à compter ses 14 derniers amis sur sa liste « fesses bouc » des potes d’Israël et de supprimer l’argent de poche de l’Unesco pour passer ses p'tits nerfs.

Enfin phase 3, juste avant le pince-fesses du G.20 à Nice où je devais faire une entrée triomphale sur le porte bagage d’un destrier blanc monté par le ténébreux pilote de motocrottes Estrosi, le scalp de Kadhafi à la ceinture, je te fabrique du sondage cousu main par « ho pis non ouais » et bidouillée par la baderne Moujeotte qui dit combien que je fus convaincant en super héros président protecteur.

C’était bien ficelé.

CHRYSANTHEME_1143_250.jpg

Et voilà t’y pas que l’espèce de danseur chef de sirtaki qu’à même plus de quoi se payer une bouteille d’Ouzo à crédit, décide de consulter par referendum son peuple bouffeur de moussaka au bord de l’insurrection, avec une question con du genre :

- Oui ou non que tu veux te la mettre la balle dans la dette ?

Tu parles d’une connerie !

Allez allez faut pas me la faire à moi, que je le connais le peuple, français, irlandais, hollandais, grec tout pareil, que je me suis déjà assis dessus, sûr qu’il voudra pas se la coller tout seul la bastos dans la tronche l’ingrat, qu’il entrave que dalle à l’économie des riches qui fait banquer les pauvres et qu’il préfère privilégier sa survie de merde plutôt que de rassurer la dictature des gentils marchés. Qu’après faudra encore le dissoudre dans l’acide parlementaire et trouver une combine pour lui faire avaler la pilule austère.

Tu paries que ça va finir par me coûter mon AAA et que je vais me retrouver à changer les couches de Giulia pendant tout le prochain quinquennat à regarder Flamby à la télé, faire ma politique à moi ?

Pensez si un referendum populaire « c’est irrationnel et dangereux ». Question peuple, ils sont 99 on est 1. Pour dire si c’est pas malin en termes arithmétique de lui poser la question de confiance de chez Darty même si on leur bourre le mou avec du Aphatie rayon « la bourse ou la vie ».

chrysanthemes-toussaint1.jpg

P’tain y’a des jours, des années ou des siècles, on ferait mieux de rester couché entre deux chrysanthèmes.

tgb

12:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

29/10/2011

Technique de diversion en tenue camouflage

250_1000.jpg

La stratégie est maintenant bien rodée.

Avec les éléments de langage synchronisés, les ballons d’essai pour prendre la température et tâter de la réaction populaire, après les ‘propositions tests’ outrées pour mieux faire passer, au soulagement général, les mêmes propositions assouplies, voici la déclaration provocatrice en tenue camouflage servant de diversion tactique.

1) Le doucereux et sournois Bertrand doit annoncer un mauvais chiffre du chômage, par exemple, + 30 000 chômeurs au mois de septembre, soit 0,9% d’augmentation, sans compter les milliers de radiations.

2) ça tombe mal, le lendemain, vous avez une grande émission de propagande sur les deux chaînes de l’ORTF interrogé par Léon Zitrone et Jean Nohain, intitulée ’Zorba est arrivé’.

3) Vous demandez à Wauquiez, expert social de la droite populaire ou l’inverse, ratissons large, de balancer une boule puante, une bonne grosse saloperie bien dégueu du genre : les logements sociaux seront réservés aux travailleurs et non plus aux chômeurs (et pourquoi pas aux rouquins ?)

 

comme si chômeur était un statut en soi définitif

 

 

comme si salarié ou chômeur s’opposaient

 

 

comme si asphyxier un noyé était adéquat

 

 

comme si jouer l’hypothétique clivage allait faire avancer le schmilblick

Après une proposition aussi fraîche, aussi mentholée, le jeune stagiaire en politique nauséabonde Wauquiez doit puer de la gueule pendant 15 jours, je plains sa bonne amie, mais bref :

 

1) ça sert de thermomètre, on sonde la clientèle, on note comment ça réagit, on habitue tranquillement les français à la chose. ça passe ? on pousse ! ça regimbe ? on retire ! n’empêche, ça normalise, ça crée un climat.

 

2) ça occupe l’indigné professionnel qui se jette sur l’os qu’il ronge avec frénésie.

 

3) ça occulte avantageusement le mauvais chiffre du chômage que Léon Zitrone s’empresse d’omettre opportunément et qui passe à la trappe.

 

Tout bénef !

 

Tout ça pour dire que, plutôt que suréagir à chaque immondice gouvernementale, à chaque leurre manipulatoire, regardons surtout ce que le fumigène pestilentiel planque sous le tapis ordurier et gardons l’oeil fixé sur la proie plutôt que sur l’ombre.

 

C’était mon conseil de la semaine, sinon demain n’oubliez pas de passer l’hiver…

 

tgb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

26/10/2011

Le crincrin humanitaire

 

 

 

3054454-4354616.jpg

.J’voudrais pas me moquer, pas mon genre, mais savoir que Botul, l’homme qu’à vu l’homme qu’à vu l’homme qu’à vu le philosophe, a roulé (des mécaniques) pour les ‘islamo-fascistes’du CNT, péril vert dont il fit son fonds de commerce vertueux, me paraît, si ce n’était désolant, assez cocasse.

Savoir que grâce à ce brillant droit-de-l’hommiste distingué, la femme libyenne libérée (et c’est pas si facile) verra l’instauration de la charia, de la polygamie, de la répudiation et autres fantaisies émancipatrices ne peut que nous conforter dans le génie visionnaire du guignol.

Justifier la guerre d’un côté pour libérer l’afghane de la burqa et la faire, de l’autre pour soumettre la femme libyenne pourrait poser comme un léger problème de cohérence.

‘Pourrait’, car en vérité, pas plus de problème de cohérence ici que d’honnêteté intellectuelle chez Bulot, puisque libération des peuples et démocratisation ne sont que prétextes pour mieux nous enfumer et faire passer la pilule impériale.

Sinon quid de Gaza ?

tony.jpg

Tout ça pour dire que, contrairement à ce que nous racontent les hystériques de la chose islamique, l’intégrisme n’est pas un problème mais un levier servant, selon la saison de repoussoir ou de justification.

Ennemi de complaisance un jour, allié de circonstance le lendemain…

Car si l’enjeu était vraiment la démocratie, il faudrait alors qu’on nous explique en quoi Paul Biya 78 ans président du Cameroun depuis 30 ans réélu à 78% est plus légitime que Laurent Gbagbo ex président de la côte d’Ivoire, réélu avec 51,5% des voix avant de se prendre des bombes démocratiques sur la gueule, ou en quoi Juppé peut se féliciter du 94% de oui au référendum bidon marocain et la fermer sur le coup d’état au Honduras ?

Pas d’autre explication que la nécessité de jeter un voile pudique sur les véritables enjeux :

camoufler notre volonté de domination par des guerres coloniales relookées à la sauce humanitaire parfaitement dévoyée.

 

Après tout que les empires cherchent à conserver leur suprématie, leurs sphères d’influence et leurs matières premières vitales, quoi de plus ordinaire au regard de l’histoire ?

Après tout, si on nous présentait les choses du genre : « si y’en a que ça démange qu’on bute des ‘bougnoules’ pour mettre la main sur leur pétrole qui vous permettra d’aller acheter des saloperies chez Ikea le dimanche en bagnole qu’ils le disent ? »

Y’a des chances que le peuple dans sa grande lucidité humaniste ne moufte pas.

Mais au moins, ce que l’on perd en pseudo morale on le gagne en brut de décoffrage.

Ce qui me fait particulièrement gerber c’est précisément cette morale à deux balles, cette tartuferie du bien contre le mal, cette arnaque de la civilisation contre la barbarie justifiant toutes les horreurs pour mieux masquer le rapport de forces.

Ensuite, question rapport de force c’est une autre histoire.

Qu’au grand jeu du qui domine qui, que le meilleur gagne et que l’histoire tranche. Simplement, faudra pas venir pleurer le jour où les Thaïlandais viendront faire du tourisme sexuel à Paname.

Après tout, que Botul et ses sbires néo-cons défendent la politique coloniale d’Israël, c’est leur affaire, mais qu’ils l’habillent d’oripeaux éthiques est juste abject.

arton171389-2c4ef.jpg

Si l’imposture libyenne que je renifle depuis le début comme une copie conforme assez minable de l’arnaque irakienne, même propagande fumeuse, même humanitaire de pacotille, même alibi démocratique se vérifie, alors, après la phase tapis de bombes libérateur, puis discours de chef de guerre triomphant, enfin lynchage du despote en direct (qu’il la ferme ad vitam aeternam arrange à peu près tout le monde) viendra l’inévitable chaos, puis la réélection de mini Bush, avant qu’il ne finisse au tri sélectif des mini poubelles de l’histoire.

Si l’histoire ne se répète pas, parfois elle balbutie.

Ce chaos donc, avec son stock d’armes colossal débordera bien au-delà des frontières libyennes vers la Tunisie par exemple en première ligne. Car si des salopards nous expliquèrent main sur le cœur qu’aider les ‘rebelles’en Libye était le seul moyen de sauver le printemps arabe (qu’ils proposaient pourtant de mater 3 mois avant à coup de lacrymo français) c’est pourtant bien à une tentative d’y mettre un point final dont il s’agit ici.

« Plutôt barbu que coco » comme « plutôt Hitler que Staline ».

Toujours la même rengaine.

j.jpg

Incontestablement, au concours de bowling, du chien dans le jeu de quilles, du clivage sanglant, de la machine à générer du conflit ethnique, à souffler sur les braises communautaires, Yougoslavie, Irak, Soudan, Libye… l’Otan est devenu un cador.

Qu’au grand « strike » géopolitique, qu’au dépeçage d’états souverains, demain la Syrie, le Liban, l’Algérie, l’Iran, la Somalie, le Venezuela, la Bolivie… que l’empire au moins nous épargne son crincrin humanitaire.

Que son premier violon Kouchner et son orchestre se mettent leur archet dans le fion serait un premier pas vers la décence.

tgb

08:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu