Avertir le modérateur

01/03/2011

Madame du Baril

 

petrole.jpg

ça commence sérieusement à faire tache, à faire de l’huile, à faire tache d'huile du côté du détroit d’Ormuz.

Le détroit d’Ormuz ?

Oh un détail, juste le gros tuyau ventru qui remplit de benzine la mobylette planétaire.

Que ça bouge à Oman, que ça se trouble au Bahreïn, que ça cafouille au Yemen, que ça se délite en Libye, c’est pas tellement le problème. Ni que ça ramasse du cadavre d’arabe à la pelle par ci, ni que ça tend du flux migratoire par là. Ça c’est du dégât collatéral toujours bon à instrumentaliser pour mieux nourrir les peurs de l’électeur à basse fréquence.

Non, le problème occidental, qui fait se mouvoir soudain l’armada ricaine, c’est que tout ça touche le joyeux pays dont le nom est issu en toute simplicité de la famille régnante : L’Arabie Saoudite.

Le Pays pétroleux des Saoud. Ces gus avec des serre têtes enfilés sur des taies d’oreiller, genre bocal à cornichons.

Trois octogénaires gâteux à la tête de l’émirat, 8000 princes et neveux à nourrir blanchir, 10 millions d’habitants payés à rien foutre (qu’on arrose encore de pétrodollars en ces temps enragés - on n’est jamais trop prudent) plus 10 millions d’esclaves immigrés qui font le reste, à savoir modestement : tourner la boutique.

baril-petrole1.jpg

 

L’Arabie Saoudite donc.

Ce sultanat qui ne fait surtout pas la une des journaux mais dont le régime obscurantiste et rétrograde ferait passer la Corée du Nord pour une principauté monégasque et l’Iran pour une confédération helvétique. (précisément là où on est assez regardant sur le minaret et assez peu sur le compte pudiquement voilé.)

L’Arabie Saoudite tout à sa Mecque et à ses 3/4 de réserves pétrolifères mondiales, peut s’offrir quelques danseuses, un palace parisien par exemple où l’on verbalise assez peu les dames en tchador de chez Dior, mais surtout le sponsoring à forte dose de subvention gazolinée du wahhabisme, forme radicale d’islamisme arriéré qui n’autorise pas madame à prendre le volant mais recommande à monsieur de couper la main du voleur de string.

Genre d’ambiance à te donner une vocation de Ben Laden fissa pour foutre en l’air la dynastie.

C’est donc le pire des pays fermés qui se trouve être l’ami intime du « meilleur » des pays « ouverts » : l’Amérique (sic).

Non pas qu’ils aient grand chose à se dire mais quelques intérêts communs.

Le pétrole contre la bombe au phosphore. Bon deal.

baril-petrole1.jpg

 

Que cet Emirat peuplé de dégénérés endogamiques saute et c’est "l’american way of life" qui devient urgemment négociable, tandis que toi, à 10 euros le litre, t’ iras camper en vélo avec Paulette sur le porte bagage, si on ne t’as pas supprimé tes congés payés, ce dont je doute.

Trois fois rien donc. Juste un léger (et heureux) basculement de civilisation.

C’est pourquoi au premier éternuement du pays tout pourri des barbus emmaillotés (de ceux qui ne dérangent pas le raciste entarté Zemmour et ses amis vu que ce sont NOS barbus) tu verras débarquer pour raisons humanitaires et autres tartuferies la grosse cavalerie et apprécier un planter de drapeau stars and stripes pas dégueu en haut de la dune bitumeuse.

C’est D’Abou Dabi, base militaire française, aussi nouvelle que provisoire, au cœur du bordel d’Ormuz, qu’une paire de jumelles à la main (de la marque Bogdanov), ce qui nous sert encore d’Hyper de supérette président pourra déclarer sa petite guerre suiveuse, nez sur les sondages et finir de bousiller définitivement la France, pendant que Carlita, juchée sur un baril à 1000 euros du brut, fera la tournée des popotes militaires.

En tant que plus médiocre président de tous les temps, mini Bush pourrait faire alors ses deux mandats réglementaires.

Sinon, à part ça et même en engrossant madame du Baril, je ne vois pas.

tgb

26/02/2011

Ben dis donc...

001.jpg

Mauvaise nouvelle pour les tenants du choc des civilisations

 Les peuples affranchis disent merde à Samuel Huntington

Mauvaise nouvelle pour les islamophobes abonnés

 Il y aura bientôt plus de démocratie en Tunisie qu'en Hongrie

Mauvaise nouvelle pour les garçons coiffeurs

Bientôt moins de barbus kamikazes que de glabres immolés

Mauvaise nouvelle pour Israël

L'extrême droite règne à Tel Aviv et plus au Caire

Mauvaise nouvelle pour les partisans du statu quo

Les siamois ben Ali et Ben Laden tombent à l'eau

Ben dis donc...

Mauvaise nouvelle pour Tina, il y a à nouveau des alternatives

Entre Ben Sarko et Ben Strauss Kahn un autre Ben est possible

Mauvaise nouvelle à moyen terme pour Lepen stratégie

La rue Myrha en passe d'exotisme

Mauvaise nouvelle pour les aficionados de Fukuyama

L'histoire n'a pas fini de mettre la pagaille dans la géographie

C'est une bonne nouvelle pour les éditeurs d'Atlas.

tgb

11:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

22/02/2011

La révolution du camembert

dwVPSD9CgI.jpg

Il faudra quand même analyser un jour en laboratoire, le cerveau d'un patron de la BCE touchant 345 252 euros d'argent de poche annuel, aprés majoration significative, déclarant qu'"augmenter les salaires serait la dernière des bêtises à faire" tout en sachant pertinemment qu'un quart de la population française reçoit pour toute rémunération la somme mirobolante de 750 euros mensuelle.

Pour l'avancement de la science, faudra quand même un jour, et le plus tôt sera le mieux, disséquer au scalpel le crémol de Trichet jean-Claude, pour vérifier quelle hypothèse psychiatrique est la plus vraisemblable :

anomalie génétique

détérioration mentale par abus d'onanisme libéral

immoralité ploutocratique de base

incontinence economico-politique

acte manqué méprisant ou maladie de la Tourette

totale déconnexion psychique du réel

provocation monomaniaque de classe

obssession pathologique d'inflationite aiguë

effets de consanguinité oligarchique

pur foutage de gueule

travail de sape d'un infiltré de l'internationale bolchevique

étrange certitude d'impunité chronique

connerie

Parce qu'à l'heure où la valeur "dignité" revient très fort à l'avant du peloton, où le mot "peuple" ressurgit des catacombes de l'histoire, et où, la population mondiale, particulièrement arabe ces temps ci mais faut voir large, a comme une overdose d'humiliation ordinaire et redresse la tête, faut être sacrément suicidaire pour oser une saloperie pareille.

Je voudrais pas cafter mais, quand les peuples en sont à affronter à mains nues les hélicoptères des salopiots du genre Kadhafi, même pas peur, le Trichet a quelques raisons de mouiller son gilet pare-balles.

On en a tondu pour moins que ça.

h-20-2410216-1298043908.jpg

Faut dire qu'ils ont pris de méchantes habitudes ces gens-là.L'habitude de l'arrogance en string (syndrome Paloma sans doute) à traiter leur monde en larbin transparent°, jusqu'à ce qu'un petit malin tire sur la ficelle du calbut et fasse découvrir en quasi direct sur la toile qu'ils  en ont une toute petite et que tout le reste c'est juste que de la gonflette.

Pas la peine d'être une pointure de l'expertise éditocratique pour comprendre que quand les Emirats en sont à distribuer des chèques-cadeaux à leur "populace" en toute panique, tendant à démontrer qu'en cas d'urgence le pognon à une certaine capacité à ressortir de derrière les fagots, c'est que la peur a changé de camp.

Une immolation par le feu devant le palais de justice de Paris et hop, voilà les prémices un peu tendance de ce qu'un Seguela calamiteux et peu inspiré (pléonasme) pourrait nommer "révolution du camembert".

La tête de Trichet au bout d'une pique avant autopsie, pourrait faire progresser la psychiatrie à grand pas.
Si à 50 ans t'as pas fait la révolution, t'as raté ta vie mon ami.
tgb

voir sur Fakir (lien colonne de gauche) l'excellent reportage "la france de tout en haut"

14:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

18/02/2011

Va comprendre, Charles...

 

55733128_p.jpg

 

 

A l’instant T de l’heure H du jour J, c’est à dire maintenant tout de suite, où 58% des français sont au bord de la révolte tout en plébiscitant à 79% d’opinions positives (Paris Match) le patron du FMI, garde chiourme de l’oligarchie mondiale, qui gagne 3 points selon Saint Ifop et en perd 7 selon Saint Ipsos, une telle schizophrénie mentale dans un tel bordel de chiffres me pousserait quelque peu à la circonspection.

Parce qu’un peuple confus au point de souhaiter à la fois le nouvel ordre mondial et la révolution, a, soit besoin de médocs de chez Servier et de toute urgence, soit joue à se rendre illisible aux experts de service et à lui-même. Symptôme s’il en est, que ça le travaille quelque part et qu’il nous couve quelque chose, entre fièvre et dépression.

Et ce n’est pas parce que la machine à fabriquer du DSK est portée à sa toute puissance que je risquerai un rond sur le mari de la speakerine à mohair.

1288769623.jpg

 

A l’instant T de l’heure H du jour J où « la fille à Lepen » commence sérieusement à renifler le trou de balle de l’umps dans les sondages, le syndrome Balladurien/Jospin de l’affaire me pousserait à penser qu’à un an de la compèt finale, mieux vaut ne pas être champion toute catégories de l’entraînement à blanc et se la faire outsider plutôt que favori.

Toussa toussa me poussant à ne pas mettre non plus un jeton sur la prunelle de l’œil à Jean Marie.

Scénario 21 avril à l’endroit ou à l’envers, je n’en sais foutre rien et personne n’en sait plus que moi aujourd’hui.

Parce que la divination politique dans le marc à café du médiocrate qui se plante tout le temps et en fait des bouquins c’est bien gentil mais à l’instant T de l’heure H du jour J, c’est à dire maintenant tout de suite, où personne n’a vu venir 2 révolutions plus une demi douzaine en chantier, dont le Maroc, devrait nous inciter à la modestie chroniqueuse.

Ce qui n’a aucune chance d’advenir rassurez vous, sinon à quoi servirait le ménopausé de la tambouille électorale, Alain Duhamel, rentier de l’éditocratie tiède et servile.

Parce qu’à l’instant T de l’heure H du jour J, où l’on balance quelques millions à l’Otan pour chopper les clefs du parking à chars d’assaut et quelques milliards à Bouygues pour se construire un Pentagone à la française, on peut toujours se demander dans la cale de l’air force One en partance pour le G20 à quoi sert d’avoir les talonnettes plus grandes que les pompes quand on est juste en train de disparaître du radar international tout en misant sa réélection sur son envergure planétaire.

securedownload..jpeg

 

Et que je t’ultimatum du Gbagbo toujours là et que je te déclare la guerre au Mexique pour de faux, pendant que Mam et Pom, les Plic et Ploc de la politique papa maman, sont en voyage d’affaires et que le Boris Boillon, bulldozer officiel de la diplomatie subtile roule des mécaniques à Tunis.

Vaste foutoir.

Bref, dans la série j’analyse, je sonde, je projette, j’anticipe, pas sûr que la méthode power point l’autre pays du camembert, nez sur les sondages Opinion ouais…du visionnaire à vue basse soit hyper la bonne :

- mince ça baisse chez les vieux…envoyez du Pernaut

- zut y’a du mou chez les ploucs…inaugurons une usine à bouses

- fichtre y’a du malaise chez les cons…sortez moi du barbu

- diantre y’a du rififi chez les beaufs…trouvez moi de la meuf découpée en morceaux

Une certaine idée de la France.

Parce qu’à l’instant T de l’heure H du jour J quand on ne sait même pas de quoi sera fait la semaine prochaine, sentir ce qui va sortir de ce grand merdier est une sacrée gageure.

Une chose est certaine : l’histoire a forcément plus d’imagination que Christian Estrosi.

tgb

15:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu