Avertir le modérateur

16/12/2010

Plaisir d’offrir !

_IGP4123.jpg


Bande de petits veinards !

Alors que les assurances, les complémentaires, les abonnements gaz, électricité, internet et autres taxes diverses augmentent, vous smicards, allez être crédités royalement de 17 euros de plus par mois.

Le Super Bonus !!!

Alors que les laborieux patrons du cac 40, à tout juste 190 smics mensuel, soit grosso merdo 1000 euros de l’heure à peine, voient leur salaire baisser de 14% et leurs frais exploser, vous smicards de mon cœur, allez accroître vos revenus de 1,6% par mois, atteignant le prix horaire vertigineux de 9 euros, sous le regard envieux des 2 000 000 de millionnaires français, qui, comme le résume superbement le dénommé Cyril de Lacoste, fin lecteur du Figaro, vont jalousement penser que :

- C'est un scandal! Ces gens
(c’est à dire vous) sont payés à rien foutre. Encore l'argent des honnêtes citoyens (c’est à dire lui) qui va partir dans les poches de fumistes, qui passent leur journée à boire, ou à jouer au PMU. (les fautes d’orthographes sont certifiées d’origine).

Quel poète !

Bande de petits veinards disais je, puisque c’est bientôt le temps des joujoux par milliers, et que voici quelques idées de cadeaux, que vous ne pourrez, même en économisant trois sous par semaine et je me demande bien comment, jamais vous offrir et c’est bien fait :

paquet-cadeau-humour-chien.jpg



Le Goldstriker iPhone 3GS Suprême en or, sertis de petits diamants, du bijoutier Stuart Hughes à 2,11 millions d’euros.

Le sac Chanel Diamond Forever en or blanc véritable, serti de 334 diamants à 190 000€.

La paire de chaussures tissées de fils de platine et incrustées de 642 rubis de chez Stuart Weitzman à 1 450 000 €

La paire de lunette de soleil en or Dolce & Gabbana à 270 000 €

voiture-3d-cadeau.jpg



Le parfum « N°1 » de chez Clive Christian, flacon en crystal de Baccarat, orné d’or et d’un diamant, à 160 000 €.

La Koenigsegg Trevita ; 1 018 chevaux, courbes aérodynamiques, trois modèles au monde, à 1,58 000 000 .

Le Phœnix 1000, sous marin personnel, le yacht classique étant devenu un peu trivial, à 78 000 000 € (on peut négocier)

Une île tout confort avec piste d’hélicoptère, piscine et solarium à partir de 50 000 000 € (Dubaï, côtes grecques, Caraïbes...)

Le paquet cadeau ainsi que le bolduc autour est fourni gracieusement.

Mini-Cooper-Amsterdam-ambient-guerilla-marketing-street-paquet-cadeau-emballage-alternatif-rue-1-600x311.jpg



Merci ! fallait pas…

Chers smicards besogneux, pour digérer votre légitime frustration, mon conseil de la semaine : Avec 17 euros de rab, offrez vous plutôt une bonne bouteille de tequila à consommer direct au goulot à la santé de Cyril, ou plus festif si c’est pour offrir, carrément en cocktail Molotov.

tgb

Share |

07:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

14/12/2010

Le vote inutile de l’idiot utile

d_02.jpg



« Que feriez-vous au second tour si celui-ci devait opposer Jean-Luc Mélenchon à Nicolas Sarkozy ? » « Je ne répondrai pas à votre question. »
déclare le dirigeant de la non gauche socialiste, Michel Sapin, idiot utile de l’émission « mots croisés » à Yves Calvi.

Fort civiquement pourtant, la non-gauche socialiste a tenu à ébaucher un début de réponse ce week-end  à Noisy-le-sec, qu'un simple clic, en votre aimable curiosité, permettra d’assouvir.

Ce qu’il y a de bien avec nos socio-démocrates préférés, c’est qu’on est jamais déçu. On s’attend au pire : ils font mieux.

Il m’est arrivé dans ma vie de voter utile. Il m’est même tellement arrivé dans ma vie de voter utile que je ne me souviens plus avoir voté autre chose qu’utile depuis un certain temps.

En me bouchant le nez

Chirac, Royal…

Ce fut tellement utile que le Front National est aujourd’hui aux portes du gouvernement et que le choix prochain risque de se résumer à Strauss-Kozy puis Valls-Copé.

C’est dire si le vote utile est utile.

Mais que je ne cède pas à la culpabilité de ne pas voter utile, et me voilà consacré illico par la police de la pensée subtile, idiot utile du Sarkozisme et le piége honteux et misérable de se refermer sur moi.

Pourtant il faudrait se demander déjà, si voter est utile.

J’ai voté non au référendum du traité de Maastricht , suivant pour une fois mon intime conviction ; ce fut si redoutablement utile qu’on rendit mon vote inutilisable.

M’en souviendrai.

Voter utile ou inutile c’est un peu comme prôner la rigueur ou ne pas la prôner : dans tous les cas, on finit par dégrader ton AAA.

A ce jeu-là autant se la faire au feeling, et oublier toute pseudo stratégie.

Parce que si voter utile c’est voter Strauss Kahn pour ne pas se retrouver l’idiot utile du Sarkozisme, il se pourrait bien que voter DSK soit le plus sûr moyen de devenir l’idiot utile du FMI.

Strauss Kahn n’ayant pas plus d’idée que Sarkozy ou la même, je n’exclue donc pas que le vote utile ce coup ci, soit strictement inutile.

Je voterai donc, si je vote, assurément et sans complexe absolument comme j’en ai envie. Et que personne, personne ne vienne en juger à ma place.

Quitte à être un idiot utile, je serai mon propre idiot utile à moi.

Avec un peu de bol ça pourrait m’être utile.

tgb

00:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (60) | Tags : idiot utile, vote utile

11/12/2010

La compé TITI vité

112098893796.jpg


La meilleure réponse à la crise : la compétitivité ! nous déclare l’impayable mais fort bien rémunéré Baverez, fonctionnaire libéral, bouffant à tous les râteliers, privés, publics, du Merdef à l’ENA, occultant par distraction sans doute, le fait, que la crise précisément provient de cette compé titi vité même :

Moins de salaires, plus de profits, moins de pouvoir d’achat, plus de crédits….subprimes.

Juste un détail, passons.

Ce qui fait le charme de ces chiots de garde des puissances d’argent, ces athlètes ramollis du cerveau, le fauteuil dans leur cul, c’est que plus ils bavent de conneries démenties par les faits, plus ils tapent l’incruste dans les médias, déclinant à toutes les sauces une misérable idée à 1 concept cinquante :

La compé titi vité…

Pendant que Baverez, tout à dérouler ses obscènités du genre « L’antilibéralisme est un fléau qui se trouve au principe du déclin et de la régression de la France » il ne se trouve personne d’assez bien réveillé et muni d’un minimum de savoir vivre pour lui claquer un « ta gueule » définitif.

Car précisément sans le matraquage incessant de ce genre de petit soldat appointé du système idéologique le plus archaïque, le plus inepte, amoral et intellectuellement affligeant et qui plus est parfaitement inefficace, absolument personne, doué d’un minimum d’intelligence et d’un soupçon d’humanité n’y souscrirait.

Car le principe même de la compé  titi

1190106351870.jpg vité, hormis le fait qu’il est économiquement, écologiquement et sociologiquement, parfaitement suicidaire, n’a d’autre utilité ici, que d’obliger chacun à lutter contre l’autre, à défendre sa peau, à jouer sa survie, à canaliser l’énergie qu’il mettrait sinon à penser et donc par évidence à se révolter.


Cette compé titi vité brandie comme un sauf-conduit vers la croissance heureuse n’est en fait qu’une aliénation à peine déguisée, visant à empêcher toute émancipation.

En un sens, l’on peut louer à titre posthume le seul quart d’heure de lucidité de cet autre expert en pitreries, Jacques Marseille, qui eut au moins la décence de casser sa pipe avec le libéralisme.

Car il est une évidence, ce système est mort. Mort de sa sale mort, mort même si par réflexe panique et conditionné, il s’acharne encore à dévorer frénétiquement ce qu’il reste à dépouiller encore.

Les derniers services publics, les derniers services sociaux
, les derniers sous dans les dernières poches trouées des derniers contribuables.

vilcoyote.jpg



Tel Vil Coyote pris dans son élan du haut de sa falaise, le libéralisme en mort clinique, continue mécaniquement à pédaler dans le vide avant d’être avalé par son propre néant.

Ne reste plus qu’à compter les jours d’avant son écrasement. Ecrasement dans le chaos et la violence et d’où émergera probablement, régime policier, obscurantiste et xénophobe avant peut être, dans le sens même de l’histoire, de voir poindre cette renaissance, vouée à la civilisation et au progrès humain.

Ni traîtres à leur patrie, ni traîtres à leurs idées (qu’ils n’ont pas n’étant que de vulgaires passeurs de plats) mais simplement traîtres et fossoyeurs de toute humanité, l’emblématique Baverez et ses acolytes en mission commandée en resteront comptables.

On en fusilla pour moins que ça.

J’ai la liste.

tgb

 

 

14:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

06/12/2010

Eyjafjöll ou la constituante

1287508539.jpg



On se souvient de l’éruption imprononçable du volcan islandais Eyjafjöll dans notre ciel médiatique encombré, au comble de l’enfumage.

Un peu comme les chutes de neige du moment.
De la neige en décembre, pensez si c’est un scoop.

Les brumes dissipées et les avions redécollants des tarmacs, la mondialisation heureuse pouvait reprendre son cours, l’Islande, capitale Reykjavik, ressortir de nos écrans de fumées et Pujadas laisser tomber sa phonétique pour les nuls.

Pourtant s’il y a de belles nouvelles aujourd’hui sur cette planète wikileakée qu’on passe naturellement sous silence, comme les occupations d’universités en Angleterre ou les manifs d’étudiants en Italie, faudrait voir à pas donner de mauvaises idées, c’est bien de cette île lointaine qu’elles proviennent.

De là à se propager….

En effet après l’effondrement économique de ce petit pays, la faillite de ses trois principales banques suite au krach boursier de New York en 2007, la condamnation de ses dirigeants poursuivis pour fraudes et enrichissements illicites et le refus par la population suite à un referendum de rembourser les dettes bancaires et cela malgré la pression internationale, le peuple islandais vient d’élire son assemblée constituante choisissant parmi 523 citoyens, les 31 acteurs qui élaboreront la future constitution, dont le programme pourrait donner des sueurs froides à tout patron de FMI en pleine hallucination sondagière :

Séparation de l’Eglise et de l’Etat, nationalisation de l’ensemble des ressources naturelles, séparation claire des pouvoirs exécutif et législatif, soins médicaux et éducation gratuits…

Aujourd’hui où, partout en Europe, les gouvernements se soumettent sans conditions aux chantages AAA des pouvoirs financiers, où partout en Europe, l’on institutionnalise des plans de rationnement des populations, des pillage des fonds publics, où l’on se couche devant les responsables des crises à répétition, où s’accroissent les inégalités, où s’exhibent d'indécents privilèges, la volonté et la détermination d’un petit peuple (320 000 habitants) d’un état riquiqui, prouve qu’il n’y a aucune fatalité à entrer dans le rang et à baiser servile, la main invisible du divin marché.

Ce magnifique exemple de souveraineté islandaise, pas vue à la télé ni à la une de vos kiosques favoris, est l’illustration singulière que les peuples peuvent reconquérir enfin leur indépendance.

Si ce pays aux 130 volcans qui fument a pu le faire, notre nation aux 400 fromages qui puent pourrait y réfléchir.. .

M e ô  l ög u m  s k a l  l a n d  b y g g j a : L a  N a t i o n  e s t  c o n s t r u i t e  s u r  l a  l o i .


tgb



12:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (30)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu