Avertir le modérateur

26/08/2010

Aldo s'en va t'en guerre

sarkozyhardy.jpg


« aussi longtemps que nécessaire »

Ainsi s’exprimait hier, avec une précision diabolique, devant les ambassadeurs français réunis, Aldo s’en va t’en guerre, le matamore déterminé de la mort des autres, rapport à la présence de l’armée Française en Afghanistan.

« aussi longtemps que nécessaire », donc « et aussi longtemps que le souhaitera le peuple afghan », car le Richard Virenque de la politique à rétropédalage, qui vainquit lui-même cet été à la force de ses petits mollets épilés le col du Canadel (269 mètres d’altitude) qui fit ses classes sur le terrain miné et exposé des ministères et qui bouta le Rom patibulaire hors de nos frontières, connaît personnellement l’opinion des diverses ethnies composant ce territoire vaguement montagneux : Pachtounes, Tadjiks,  Hazaras, Ouzbeks, Aimak, Turkmènes, Baloutches, Pashayis, Kirghizes et Nouristanis…

C’est dire si, à la pédale et tout en danseuse, Aldo en connaît un rayon géostratégique.

Certes, comme le reconnaît lui-même et en personne notre héros déterminé à rester déterminé pour une durée indéterminée jusqu’à ce qu’il change déterminé d’avis, si " le prix humain est lourd", la salive est légère, car « imaginons ce qu'il en serait si nous n'étions pas là ? »

Et effectivement nous n’osons même pas imaginer ce que deviendrait l’Afghanistan et ses  6 52 5 0 0 k m 2, si nos 3500 pious-pious (-47) venaient subitement à manquer à l’appel du monde libre, glabre et non faussé pour combattre l’hirsute barbarie enturbannée.

Le chaos, pas comme l’Irak apaisé.

Un léger bémol toutefois.

diapo_24h.jpg
diapo_24h.jpg



Forte de 150 000 hommes (nonobstant les milliers de mercenaires de la guerre privatisée) l’Isaf (force internationale d’assistance à la sécurité) devra se passer très vite des 2000 soldats des Pays-Bas qui ont commencé le 1er août à retirer leur contingent militaire, des 3000 soldats du Canada, des 4400 soldats allemands et des 100 000 soldats US dés 2011, mais ce n’est pas ce qui va troubler la détermination déterminée d’Aldo génie militaire, pas du genre à se laisser dicter sa conduite par les opinions publiques, pensez bien.

Là où les anglais, les soviétiques et les américains prirent une branlée mémorable, Aldo rouleur de mécaniques et ses 3500 mousquetaires parviendront hop là à pacifier l’immense territoire Afghan ravagé, parce que c’est comme ça na ! sinon Aldo, retient sa respiration "aussi longtemps que nécessaire".

C’est dire si, à l’échelle de l’histoire, Alexandre le Grand et Gengis Khan resteront, à côté du cycliste vagal, de petites bites.

tgb

 

à dans huit jours....

11:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

23/08/2010

Mais c’est quoi ces milliardaires gauchistes qui font rien qu’à « bien penser » dans nos campagnes…?

IMG_0881.JPG



Dominique de Villepin, Michel Rocard, Mrg Hyppolyte Simon, le cardinal André Vingt-Trois, Christine Boutin, l’archevêque Christophe Dufour, Rachida Dati, Alain Juppé, François Bayrou, Hervé Morin, Nicolas Dupont Aignant, le père Arthur…

C’est donc un dangereux groupuscule de « milliardaires de gauche »  qui au nom des valeurs de notre nation républicaine ose dénoncer l’infâme bouillie néo raciste gouvernementale à vocation électoraliste, inspirée par le maître à penser du brushing identitaire, le briseur de tabous et tambouilles, le néo-shampouineur Zemmour (voir photo)

Quant à Tocard premier, président fin stratège en tricycle bi chrômé, il voulait du gros rouge qui clive ; pour cliver, rien à dire ça clive et particulièrement à droite.

Car notons encore parmi la bande de dangereux excités de la bien pensance et de l’activisme révolutionnaire, la présence du crypto marxiste bien connu Benoît 16, du radical bolchevique Jean-Pierre Raffarin, de la tête pensante de l’agit prop trotskiste si peu milliardaire mais tellement gauchisant BHL, ainsi que le renfort modeste mais symbolique du bon arabe de service Ump, Amine Benalia-Brouch, qui valut à notre valeureux ministre anti-Auvergnat son notoire et libérateur coming out raciste.

Relevons également parmi les parutions extrémistes et autres tracts clandestins néo-castristes, rapport à la stimatisation des Roms et autres bouc émissaires jetés en pâture aux bouseux de la haine profonde, les indignations du Times, du Wall-street journal, de La vie, la Croix, du Pèlerin magazine…ainsi que les critiques à peine voilées des dangereuses officines clandestines pré insurrectionnelles bien identifiées que sont la Commission européenne et l’ONU.

Signalons également le silence prudent et distancié du redoutable agitateur maoïste Fillon.

Quant aux militants staliniens, Khouchner, Bockel, Yade et Amara, nul doute qu’une fois fixés sur le sort réservé à leurs voiture de fonction, ils afficheront cela va s’en dire, leurs fortes convictions humanistes.

Aussi c’est avec un immense plaisir que nous invitons tous ces dangereux milliardaires gauchistes à rejoindre les milliers d’autres milliardaires gauchistes à la manifestation du 4 septembre, afin de démontrer que non seulement la France compte au mètre carré la plus forte densité de milliardaires gauchistes du monde mais encore, de dénoncer les mauvaises manières faites à ce pays.

Car pour ce qui est de l’offense à la France et de l’outrage au drapeau, nos voyous Elyséens s’y entendent parfaitement pour se torcher avec.

tgb

 

photo : D.A

20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (18)

10/08/2010

Florilège 3

1273641670.jpg

sjer.jpeg

Sortez vos cahiers de vacances pour une révision générale de la saison Rue Affre - ou comment faire du neuf avec du vieux et continuer à produire sans écrire une ligne de plus.

Ginkgo biloba saison 4

Le fin stratège

Ga bu zo meu

La main invisible dans la culotte du Zouave

 

tgb

15:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

06/08/2010

La France archivée

camera-videosurveillance.jpg



Ile de Ré. Atlantique. Je me tape quelques huîtres laiteuses, en buvant le regard iodé de ma belle enivrée. Instant insouciant et frivole. La vie quoi…

Et j’observe.

Remontant l’allée qui mène à la mer, une jeune femme blonde, bcbg lambda flâne, un enfant à la main.

Juste derrière elle, son mari, la trentaine, grand, chemise bleue ump, profil cadre HEC, marche fièrement poussant une poussette mac queen au design impeccable.

On pourrait en rester là. Au bonheur Ricoré d’une famille de la « France d’après » nageant en pleine oisiveté estivale.

Sauf que l’homme ne marche pas seulement. Sauf que l’homme ne marche pas vraiment. Sauf que l’homme ne jouit pas de son bonheur estampillé. Car l’homme, avant tout se regarde marcher et tout en se regardant marcher filme sa petite famille, l’œil vissé sur l’écran de sa caméra.

jvc-video-cameras.jpg



Tout à immortaliser pour personne, son bonheur conforme, l’homme de la France archivée n’est pas dans son instant à lui mais dans l’idée de l’instant qu’il se projette de lui. Dans la représentation même de l’idée de sa félicité et la contemplation archétypale de son aboutissement et de sa réussite sociale.

Bref, l’homme s’emmerde et se fuit.

A vivre ses vacances par le truchement de la vidéo, dans la peur justement de n’avoir rien à vivre que le vide d’une représentation idéalement bourgeoise sans autre finalité qu’elle même et qui n’a rien à dire et rien à se dire, l’homme semble ne se convaincre réellement de son bonheur existant qu’en le vérifiant en différé sur l’écran pixélisé.

1037758.jpg



A l’heure de la guerre en Sarkozie moisie, contre toutes les différences, contre tout ce qui dérange, le gitan, l’étranger et nos banlieues  énergiquement enragées, bref les grosses vieilles ficelles populistes du bon gros rouge qui tache, cette France qui meurt de se regarder marcher, qui phosphore au sentiment d’insécurité et finit par se convaincre d’avoir peur de son ombre tant elle s’ennuie, est mure pour la taxidermie.

Les ricains qui ne sont quand même pas si cons, l’ont bien capté. Ce sont eux qui aujourd’hui possèdent le meilleur réseau des leaders de quartier, le meilleur carnet d’adresse des personnalités « racaille »,  le meilleur répertoire des talents des cités.

Car, à l’heure où la France retraitée qui n’espère rien d’autre que de se perpétuer encore un peu devant Pujadas à croquer du Prosac, se méfie de toute effusion de vie et de ses inévitables dégâts collatéraux, faut il le rappeler, vivre tue, les américains eux, ont bien compris qu’au delà de la vieillerie xénophobe et sclérosée, l’avenir vital de ce pays est dans ceux qui ont tout à gagner et rien à perdre.

Pendant que le président rassis du haut de sa sarkomobile blindée excomunie, les ricains investissent.

Que la France cadavre à 80% de haine dans les sondages se rassure, elle qui se matte encore dans le confort de sa caméra et de ses vieux clichés rances et pétainistes n’aura plus peur longtemps encore. Elle est en voie d’extinction.

Permettez moi de m’en réjouir.

tgb

18:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (29)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu