Avertir le modérateur

07/09/2010

Bravo président°

phpyWyzv5paris2.jpg

2 500 000 manifestants en France ce mardi 7 septembre

On a beau dire, même si le président des riches, le président des vieux, et le président des cons, est nul, cynique et incompétent, il aura fait beaucoup pour la relance économique du merguez frites en ce pays.

On ne peut pas être mauvais tout le temps.

tgb

° Syndicat Français des vendeurs ambulants de merguez frites

31942991_87a97b9527.jpg

 

18:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

05/09/2010

Dominique Dord – au zénith de son incompétence

doiquedord.jpg



Rupture du talon d’Achille : mauvais présage.

C’est donc sur une jambe et deux béquilles, que le nouveau trésorier de l’UMP, Dominique Dord (Dodo pour les intimes), sera dorénavant chargé de collecter la menue monnaie du gros fretin copain/coquin de ce pays déliquescent, dans un échange fructueux de bons procédés et autres renvois d’ascenseurs affairo-politicards.

Il se trouve que j’ai l’honneur de bien connaître le nouveau percepteur remplaçant du très intègre Woerth, le néospécimen Dodo étant le député maire de Bled les Bains, ma ville natale et de villégiature à l’occase.

J’eus d’ailleurs  plusieurs fois le privilège de ne pas voter pour lui, ce qui ne l’empêcha d’ailleurs pas d’être élu et réélu par le quatrième age local  particulièrement peu regardant sur les coulisses d’une gestion slalomeuse et dans la mesure où les guirlandes scintillent généreusement dans les colis de noël et que les feux du 14 juillet en foutent plein les mirettes.    

La politique de façade étant la spécialité de DODO l’endormeur, tandis qu’il brade à ses amis promoteurs, murs et jardins publics, tout à sa détestation des arbres sauf dans sa nouvelle propriété arborée, acquise récemment par le néo-châtelain au prix d’un million et demi d’euros.

Il est heureux de constater que grâce à une politique à peine clientéliste, certains français méritants gagnent en pouvoir d’achat.

Il est à signaler d’ailleurs que Dodo l’esbroufeur doit être le seul maire au monde à avoir refusé le versement à sa ville de 300 000 euros (par la société « Léon Grosse ») suite à une condamnation pénale, faisant appel afin d’épargner royalement à l’ami entrepreneur la pénalité et amputant ainsi de la somme juridiquement acquise, le budget municipal.

Du bénéfice individuel ou de l’intérêt collectif, il y a longtemps déjà que l’ami Dodo à choisi son camp.

doiquedord.jpg



« sérieux et rigoureux »

S’il y a bien deux qualificatifs dont on ne peut affubler sans rire, l’opportuniste Dodo, ce sont bien ces deux adjectifs, comme le fait le décidément peu inspiré Xavier Bertrand, en revanche pour ce qui est des petits arrangements entre amis nul doute qu’on pourra compter sur lui et son suppléant, associé notaire en de juteuses affaires : Claude Giroud.

Dodo ? Ni sérieux, ni rigoureux, comme le soulignait encore, en juin dernier la chambre régionale des comptes, mais un talent certain de bonimenteur largement favorisé par une presse locale platement complaisante, dont la Daube libéré  toujours prompte à lécher les godillots merdeux des petits potentats de province et l’insipide chaîne de télé 8 Mont Blanc, aux versions frelatés de Pujadas régionaux.

Un penchant très net également à fermer hôpital et maternité et privatiser tout ce qui bouge, le Dodo, des thermes nationaux au camping municipal face au lac, promis à un bétonnage immobilier, idéal pour doper la pompe à finance. Camping municipal déjà amputé d’un tiers par les soins de Dodo l’argumenteur qui, dans une démonstration au foutage de gueule implacable, peut dorénavant claironner que le camping est devenu trop petit pour accueillir l’estivant de passage.

Fallait oser.

L’ambitieux Dodo, un de ces faux jeune libéral, à la cravate dynamique plus trente ans de retard, comme on se le représente chez les ringards de la France moisie et qui commence aujourd’hui à sentir le vieux jeune narcisse un peu rance, se vit si longtemps nourrir un destin national, ministre ou secrétaire d’état de n’importe quoi, rapport à sa grande compétence en la matière, et ne voyant décidément rien venir, ne gambergea sans doute pas trop avant de sauter sur la promotion trésorière encore chaude du cadavre d’Eric W. d’autant qu’en ces temps pourris de sarkozisme nauséabond ça ne devait pas se bagarrer au portillon.

doiquedord.jpg


Troisième star locale, après la speakerine engrossée Laurence Ferrari et le jeune sprinteur peu dégrossi Christophe Lemaître (entraîné par mon ancien et respectable prof de gym - je ne me compte pas ce serait par trop déloyal) Dodo passe enfin de l’obscur à la lumière, le temps de finir à l’ombre, là où terminent en général les comptables des partis politiques. On en a vu de bien plus scrupuleux encore, y laisser leur carrière.

Car, un petit cailloux dans la chaussure de Dodo l’enchanteur devrait finir par devenir un gros rocher dans sa grande gueule ; la ténacité d’un journaliste opiniâtre et obnubilé, qui depuis plus de dix ans et dans une relative indifférence médiatique  à planté les crocs dans le mollet de Dodo et ne lâche pas le gras : le coriace et entêté Jacques Girard que je lis depuis toujours et très quotidiennement. 

Suite à une investigation constante « sérieuse et rigoureuse » elle, Jacques Girard possède tous les dossiers documents et archives sur toutes les affaires du petit père Dodo, restées jusqu’à présent confidentielles et qui se révèlent être une mine d’or pour ses confrères parisiens, servies sur un plateau.

Il n’y à plus qu’à puiser. Les affaires de Dodo devraient ainsi s’égrener tout au long des semaines et mois à venir et finir par émouvoir une justice  savoyarde assoupie et une opinion publique (aixoise entre autre) fort anesthésiée.

Comme quoi l’acharnement assidu d’un plus petit que soi, considéré comme nuisance négligeable et traitée par le mépris, peut s’avérer désastreuse pour le puissant et être un jour récompense pour le misérable.

Dodo, le petit apprenti sarkozien de province qui fit de mon joli coin alpestre un bien sale laboratoire micro libéral, au service de son laborieux  destin vient d’officialiser son seuil d’incompétence.

Il devrait rapidement retourner d’où il vient, nulle part, pour redevenir ce qu’il ne cessa jamais d’être, personne.

tgb

08:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

26/08/2010

Aldo s'en va t'en guerre

sarkozyhardy.jpg


« aussi longtemps que nécessaire »

Ainsi s’exprimait hier, avec une précision diabolique, devant les ambassadeurs français réunis, Aldo s’en va t’en guerre, le matamore déterminé de la mort des autres, rapport à la présence de l’armée Française en Afghanistan.

« aussi longtemps que nécessaire », donc « et aussi longtemps que le souhaitera le peuple afghan », car le Richard Virenque de la politique à rétropédalage, qui vainquit lui-même cet été à la force de ses petits mollets épilés le col du Canadel (269 mètres d’altitude) qui fit ses classes sur le terrain miné et exposé des ministères et qui bouta le Rom patibulaire hors de nos frontières, connaît personnellement l’opinion des diverses ethnies composant ce territoire vaguement montagneux : Pachtounes, Tadjiks,  Hazaras, Ouzbeks, Aimak, Turkmènes, Baloutches, Pashayis, Kirghizes et Nouristanis…

C’est dire si, à la pédale et tout en danseuse, Aldo en connaît un rayon géostratégique.

Certes, comme le reconnaît lui-même et en personne notre héros déterminé à rester déterminé pour une durée indéterminée jusqu’à ce qu’il change déterminé d’avis, si " le prix humain est lourd", la salive est légère, car « imaginons ce qu'il en serait si nous n'étions pas là ? »

Et effectivement nous n’osons même pas imaginer ce que deviendrait l’Afghanistan et ses  6 52 5 0 0 k m 2, si nos 3500 pious-pious (-47) venaient subitement à manquer à l’appel du monde libre, glabre et non faussé pour combattre l’hirsute barbarie enturbannée.

Le chaos, pas comme l’Irak apaisé.

Un léger bémol toutefois.

diapo_24h.jpg
diapo_24h.jpg



Forte de 150 000 hommes (nonobstant les milliers de mercenaires de la guerre privatisée) l’Isaf (force internationale d’assistance à la sécurité) devra se passer très vite des 2000 soldats des Pays-Bas qui ont commencé le 1er août à retirer leur contingent militaire, des 3000 soldats du Canada, des 4400 soldats allemands et des 100 000 soldats US dés 2011, mais ce n’est pas ce qui va troubler la détermination déterminée d’Aldo génie militaire, pas du genre à se laisser dicter sa conduite par les opinions publiques, pensez bien.

Là où les anglais, les soviétiques et les américains prirent une branlée mémorable, Aldo rouleur de mécaniques et ses 3500 mousquetaires parviendront hop là à pacifier l’immense territoire Afghan ravagé, parce que c’est comme ça na ! sinon Aldo, retient sa respiration "aussi longtemps que nécessaire".

C’est dire si, à l’échelle de l’histoire, Alexandre le Grand et Gengis Khan resteront, à côté du cycliste vagal, de petites bites.

tgb

 

à dans huit jours....

11:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

23/08/2010

Mais c’est quoi ces milliardaires gauchistes qui font rien qu’à « bien penser » dans nos campagnes…?

IMG_0881.JPG



Dominique de Villepin, Michel Rocard, Mrg Hyppolyte Simon, le cardinal André Vingt-Trois, Christine Boutin, l’archevêque Christophe Dufour, Rachida Dati, Alain Juppé, François Bayrou, Hervé Morin, Nicolas Dupont Aignant, le père Arthur…

C’est donc un dangereux groupuscule de « milliardaires de gauche »  qui au nom des valeurs de notre nation républicaine ose dénoncer l’infâme bouillie néo raciste gouvernementale à vocation électoraliste, inspirée par le maître à penser du brushing identitaire, le briseur de tabous et tambouilles, le néo-shampouineur Zemmour (voir photo)

Quant à Tocard premier, président fin stratège en tricycle bi chrômé, il voulait du gros rouge qui clive ; pour cliver, rien à dire ça clive et particulièrement à droite.

Car notons encore parmi la bande de dangereux excités de la bien pensance et de l’activisme révolutionnaire, la présence du crypto marxiste bien connu Benoît 16, du radical bolchevique Jean-Pierre Raffarin, de la tête pensante de l’agit prop trotskiste si peu milliardaire mais tellement gauchisant BHL, ainsi que le renfort modeste mais symbolique du bon arabe de service Ump, Amine Benalia-Brouch, qui valut à notre valeureux ministre anti-Auvergnat son notoire et libérateur coming out raciste.

Relevons également parmi les parutions extrémistes et autres tracts clandestins néo-castristes, rapport à la stimatisation des Roms et autres bouc émissaires jetés en pâture aux bouseux de la haine profonde, les indignations du Times, du Wall-street journal, de La vie, la Croix, du Pèlerin magazine…ainsi que les critiques à peine voilées des dangereuses officines clandestines pré insurrectionnelles bien identifiées que sont la Commission européenne et l’ONU.

Signalons également le silence prudent et distancié du redoutable agitateur maoïste Fillon.

Quant aux militants staliniens, Khouchner, Bockel, Yade et Amara, nul doute qu’une fois fixés sur le sort réservé à leurs voiture de fonction, ils afficheront cela va s’en dire, leurs fortes convictions humanistes.

Aussi c’est avec un immense plaisir que nous invitons tous ces dangereux milliardaires gauchistes à rejoindre les milliers d’autres milliardaires gauchistes à la manifestation du 4 septembre, afin de démontrer que non seulement la France compte au mètre carré la plus forte densité de milliardaires gauchistes du monde mais encore, de dénoncer les mauvaises manières faites à ce pays.

Car pour ce qui est de l’offense à la France et de l’outrage au drapeau, nos voyous Elyséens s’y entendent parfaitement pour se torcher avec.

tgb

 

photo : D.A

20:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (18)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu