Avertir le modérateur

11/12/2009

Légitime dépense

securedownad-2.jpeg



Lutte contre le terrorisme  Escalade : mille  soldats US et 300 millions  de dollars par milicien d’Al Qaïda en Afghanistan (ABC News)


Il faut bien reconnaître que se battre à 700 contre 1 était une sorte de gageure romantique un poil irresponsable et qu’en rajoutant 30 000 soldats, le prix no(b)el de la guerre loin de chez lui, rééquilibre quelque peu l’état des forces en présence.

C’est donc maintenant, à peu prés à armes égales qu’un véritable combat à la loyal peut commencer.

En effet, à 1000 contre 1, plus quelques dizaines de milliers de supplétifs de l’armée afghane, de mercenaires privés en sous-traitance et de bataillons étrangers de l’Otan et d’ailleurs, appuyés par une technologie aérienne de haute définition, le monde occidental se donne enfin une chance raisonnable d’éradiquer le terroriste barbare (et immigré sans papiers en plus) dont la densité dans les montagnes afghanes (1 par 1000km2  environ) menace directement notre identité nationale.

D’autant que ce 1 en question, sournois comme pas deux, connaît le terrain comme sa poche, s’explose en rigolant, et ne porte pas sur le dos, le fourbe, 40 kgs d’ingénierie létale.

Oui il était temps que mister Obama offre une riposte proportionnée aux agresseurs perfidement barbus et augmente sa capacité de frappe chirurgicale consistant à raser héroïquement un village au missile délicatement phosphoré pour éliminer un quart au moins de terroriste sauvage.

D’autant qu’à 300 millions de dollars le tricot de peau du milicien d’Al Qaïda, les primes de Proglio et Domenech finissaient par nous rendre un peu minable. Notre élite exemplaire et prestigieuse mérite quand même mieux que la charité.
securedownloa.jpeg

femmes afghanes en burqa



Bref, pendant que nos soldats se barricadent dans des Mac Donald géants et fortifiés, à peine climatisés, était-il acceptable encore qu’une centaine d’ignobles islamofascistes (copains d’islamogauchistes combattus courageusement en son petit commerce segmenté par sœur Caroline Fourest sur quelques médias confidentiels – le Monde , Arte, radio France, France 2…) s’oxygènent tranquillement les poumons dans des trous de neige au milieu des montagnes ?

Et pourquoi pas les sports d’hiver pendant qu’on y est ?

Grâce enfin aux renforts résolus d’un président pacifico-belliciste audacieux, savoir qu’à 1 contre 1000 on se donne une chance réelle enfin de signer une retraite honorable ne peut que nous remplir d’allégresse et de fierté patriotique.

Car dans ce colossal choc des civilisations entre terrorisme artisanal et Hyper terrorisme d’état, il serait dramatique pour la démocratie, la liberté et le complexe militaro industriel que ce soit le petit commerce poujadiste qui l’emporte et à coups de lance pierre encore.

Ce serait alors, un véritable affront fait à la supériorité indiscutable de notre civilisation à l’âge avancé. 

Ben Laden sors de cet igloo tu es cerné !

tgb

15:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

09/12/2009

En queue de poisson

9529291.jpg





Révolution nationale pétainiste :


416x208_1343106_0_aaf0_ill-1053318-000-sapa970418400610.jpg
un enfumage passionnant
2009_12_06_Besson_calque.jpg
avec Marcel Déat
SC0296024.JPG

SC0296024.JPG
et son orchestre

1754098978.jpg
2009_12_06_Besson_calque.jpg
sur une histoire de minaret

sarkosalutnazi1218656099.jpg
haut comme ça

h_14_ill_1272787_0f0d_293528.jpg
ou comme ça

2009_11_29_Sarkozy_Aubervilliers_0.jpg
plat comme ça

1259681068.jpg
large comme ça

et la participation exceptionnelle

societe_090519_islamfr2.jpg
blanche white blanco

islam-burka.1202336790.jpg
mais discrète

742564.jpg
de miss France 2012


dernières représentations

1260233384.jpg

pour cause de Copenhague


tgb




11:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

07/12/2009

EVO de NUEVO

hugo_chavez_fidel_castro_evo_morales640_1_-b5082.jpg




La politique parfois peut être simple et limpide.

Evo Morales, premier président indigène de Bolivie, élu avec 54% lors de son premier mandat est réélu triomphalement avec 62%.

En refusant les compromis et compromissions pourris, en revendiquant sans complexes ses valeurs : justice  sociale, éducation, santé, nationalisation des matières premières, rupture avec le libéralisme (rupture prudente puisque même le FMI l’a félicité pour sa bonne gestion) EL présidente Morales démontre que la gauche, quand elle s’inscrit dans une véritable alternative au capitalisme, est populaire majoritaire et victorieuse.

Victorieuse oui, et malgré les pouvoirs économiques et merdiatiques (voir l’énième article infâme de Paulo A. Paranagua dans le journal atlantiste  « le monde » ou le communiqué AFP ) qui continuent envers et contre tout à traiter Morales, vainqueur légitime de deux élections présidentielles  et d’un referendum, de leader populiste, démagogue, aux dérives anti-démocratiques, tout en léchant servilement le fion sanguinolent du pantin président Porfirio Lobo (loup pour les intimes) installé aux forceps suite au coup d’état Hondurien.

On a les journaux de référence que l’on mérite.

En revanche, la gauche complexée aseptisée recentrée sociale libéralisée bref 'modémisée' du Chili, éclatée en 22 chapelles et actuellement au pouvoir sous les traits de l’encore très populaire Michelle Bachelet, (qui ne peut constitutionnellement se représenter) cédera (probablement) sa place à peine tiède sous quinzaine à la droite du milliardaire Sébastian Pinera, qui pourra sous les applaudissements de nos journalistes de révérence concentrer tous les pouvoirs dans son baise en ville.

A suivre tout de même, le seul représentant non pas de la gauche de la gauche non pas de la gauche radicale non pas de l’autre gauche mais de la seule gauche à gauche, Jorge Arrate de la coalition ostracisée "Juntos Podemos" dont les 5% anecdotiques aujourd’hui dans les sondages sont un modeste mais exigeant pari sur l’avenir. (mieux vaut être dur à quelques uns que mous et nombreux)

Ainsi donc la pseudo gauche ramollo de Michelle Bachelet aux 75% de popularité va donc réussir l’exploit de perdre son âme et le pouvoir au profit de la droite arrogante et revancharde.

Lumineuse stratégie.
Allende eut bien tort de mourir les armes à la main pour ces cons-là.

Bref, la politique parfois peut être simple et limpide.

Quand la gauche fière d’elle-même est de gauche, elle gagne.
Quand la gauche honteuse se recentre, elle se dissout.

Et comme tout le monde le sait, dix sous c’est pas cher, mais pour cette triste gauche suicidaire et affadie c’est encore trop payé.

Que Viva Evo !!!

tgb

15:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

05/12/2009

du minaret au mirador…

 

h-18-1821307-1259859274.jpg
h-18-1821307-1259859274.jpg


" Le boulevard Barbès (Paris 18e) est toujours occupé chaque vendredi par les musulmans, qui confisquent les trottoirs, forçant les piétons à marcher sur la chaussée, et qui bloquent l’entrée de la rue des Poissonniers avec une barrière, empêchant ainsi tout véhicule de l’emprunter. " Jean René le Leannec - obscur élu UMP brestois à lunettes.

En tant qu’habitant depuis 5 ans de la Rue Affre, perpendiculaire à la rue Myrha au cœur même de la goutte d’or, je ne pouvais que réagir aux propos de Jean René, touriste ump Brestois, se livrant à une analyse sociologique extrêmement fouillée, on le constate, derrière la vitre de son taxi en direction probable de Roissy.

Nonobstant le fait qu’il ferait mieux d’arrêter de se shooter aux algues vertes phosphatées de ses électeurs éleveurs de porcs qui pourrissent les nappes phréatiques de sa Bretagne natale, Jean René réussit l’exploit de tenir à jeun des commentaires de piliers de bar rejoignant ainsi avec mention, le comptoir des Dédés en voie d’extinction (voir plus bas).

Car si effectivement tous les vendredi après midi qu’Allah fait ou pas, la rue Myrha ainsi qu’une partie du trottoir du boulevard Barbes deviennent impraticables, ce n’est évidemment pas par souci de prosélytisme et de démonstration de je ne sais quelle force de la 5eme colonne de la Musulmanie intérieure mais bien parce que les dévots de Mahomet ne disposent pas (encore) d’une mosquée digne de ce nom dans le quartier.

Je me dois de rappeler au Jean René, fin observateur des us et coutumes de Château Rouge, qu’aucun fidèle ne prend particulièrement plaisir à mettre le nez dans les merdes de chien en se prosternant, pas plus qu’il ne prend son pied à se geler le cul sous une pluie battante.

Si le 18 ème arrondissement avec sa centaine de communautés n’est pas forcément le paradis métissé de la bande à Babel, il n’est pas non plus le cauchemar fantasmé du beauf aigris qui regarde trop la télé, n’en déplaise aux démagogos qui rêvent de troquer les six minarets de France contre des milliers de miradors avec video surveillance.

Et ce n’est pas parce que je connais mieux la rue de Siam Brestoise que Jean René, le Boulevard Barbes, que je m’autorise à faire de l’exégèse politico-urbanistique bretonnante.

Par paresse ou par opportunisme, cela me permet de ressortir un des premiers textes diffusé sur rue Affre qui me semble plus que jamais d’actualité et qui ravira j'en suis sûr le saint Jean Néné de la clairvoyance express.

Boursouflure


tgb

11:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (47)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu