Avertir le modérateur

02/10/2009

La carpette coréenne


monument-a-kim-il-sung1.jpg

Quand même c’est caustique ;

Quasi humiliant ;


Missionner Jack Lang en Corée du nord, faut admettre, c’est limite cruel.

Moi même, qui n’éprouve pas une tendresse démesurée pour la précieuse ridicule moumoutée, l’égérie 80 des " love parade " et autres joyeusetés carnavalo-cultureuses, je n’aurais pas osé.

Je sais bien que lécher langoureusement le fion gominé du président, faire adopter (à deux voix prés) la réforme de la constitution française ou soutenir, seul membre du PS, la loi Hadopi (sans la lire) ne suffit pas à vous faire passer de l’ombre à la lumière sarko-télévisuelle, ou de la gauche caviar à la droite camembert qui pue, mais tout de même, on aurait pu espérer de la part du nabocrate un peu plus de mansuétude.

Du genre  : Mesdames messieurs nous allons passer parmi vous, si vous avez un petit maroquin ministériel, un ticket électoral ou une quelconque  mission gouvernementale un tantinet prestigieuse, soyez généreux, cela aidera notre collègue sans domicile fixe de Calais, à se tenir propre et à payer sa chambre du Ritz cette nuit.

J’t’en fous, directement déporté en Corée du nord, le Jack.
Déjà que parachuter Michel Rocard au pôle nord frisait l’ingratitude.

5532826af0101924d54bdcf7d49fa6d8.jpg



J'admets qu’en France, on manque terriblement de mines de sel, qu’on a fermé les bagnes de Cayenne et qu’il a beau faire frisquet dans le Doubs du côté de Mouth, ce n’est quand même pas la Sibérie, mais est-ce une raison suffisante pour infliger aux renégats zélés en pré-retraite, des heures de fanfares officielles lors des fêtes de musiques coréennes ?

Sûr qu’il va pas rigoler tous les jours le Jack, sûr que c’est pas du côté de chez Pyongyang qu’il va s’émoustiller le col mao, versus carpette coréenne, en se chatouillant sous les bras avec le pote Polanski.

Et imaginez que le facétieux Kim jong-il nous le garde en otage…
Ou pire qu’il nous le renvoie fissa 
accompagné d’un courrier diplomatique du style :

On est salaud, mais quand même on n’a pas mérité ça
Recyclez vous-même vos déchets politicards !


On aura l’air malin.

Je suis bien conscient qu’exporter à l’étranger nos députés absentéistes aussi grandiloquents qu’inutiles, aussi verbeux que désopilants et aussi coûteux qu’improductifs, pourrait, à terme, doper notre balance commerciale mais quand même, doit on pour cela sacrifier nos vieilles reliques de style pompier, traces mineures mais caractéristiques de notre patrimoine national ?


Je pose la question.

tgb

12:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

29/09/2009

Démanagement - 2

IMG_0088.JPG



Ben moi je dis y’en a la dedans !!!

De la ressource, de la créativité, de l’esprit de synthèse finaud, rapport à de l’analyse systémique trapue.

Faut reconnaître : ça phosphore fort du brain storming dans la téléphonie française sur fond de quatre saisons vivaldiennes à 1 euro 34 la minute..

Car, quand on a du haut cadre manager, capable, face à une situation dégradée de pondre de la réponse idoine et adaptée, y’a pas, tout mauvais esprit au sarcasme facile que l’on soit, faut la jouer fair-play, voire élégant.

J’admire donc, je m’incline  platement. Et je m’explique :

IMG_0088.JPG



Ainsi donc France-tétécom, suite à quelques dégâts collatéraux dans  le bétail humain, la ressource humaine construit à saint Denis, un immeuble zero suicide « le Balthazar », pour prévenir toute défénestration dommageable.

Fenêtres condamnées – passerelles  et terrasses inaccessibles  – rambardes rehaussées – " un immeuble le plus sécuritaire possible "  nous déclare avec fierté Sylvie Robin, membre du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

et je plussoie.

Je plussoie  avec un enthousiasme non dissimulé, car un esprit simple (disons moi ) se serait naturellement penché (pas trop quand même) sur les causes des multiples dépressions et autres comportements mortifères dans cette bonne vieille entreprise du 22 à Asnières.

Je sais pas moi au hasard : management par la terreur – objectifs hors d’atteinte – turn over systématique - ambiance malsaine et délétère sur les plateformes téléphoniques  – déconsidération et harcèlement des salariés poussés à la démission …

Mais le côté visionnaire  de l’équipe dirigeante m’ouvre des perspectives que je ne soupçonnais pas. Andouille que je j’étais, puisque là où les managers de France télécom sont balèzes, c’est qu’eux, sans atermoiements inutiles, s’en prennent directement aux conséquences en s’épargnant le facteur causes et ç’est à cela que l’on reconnaît le fleuron du haut commandement français formé aux méthodes performantes d’Anglosaxonie.

IMG_0088.JPG



Donc, c’est dans un climat sympathiquement carcéral, forcément ragaillardissant que va pouvoir s’épanouir le salarié orange choyé aux petits ognons managériaux.

Soulagé de clope café et de pause détente sur la terrasse ensoleillée, protégé de l’air frais et vicié de l’extérieur, avec ce sentiment rassurant d’être enfermé à l’intérieur d’un bunker sur la ligne Maginot de l’accident du travail, nul doute que le moral du travailleur s’en trouvera fortement rassénéré.

Dans la tension de l’hyper compétitivité inter personnelle, le climat oppressant de l’enfermement ne peut, et c’est une évidence, que générer un sain et serein sentiment maternel confortable et protecteur.  

Remercions donc France télécom pour cette brillante  initiative et cette avancée sociale éminemment cogitée en vue de la protection de l’intégrité  physique et de l’hygiène mentale du salarié passé au presse orange.

IMG_0088.JPG



Un bémol toutefois : je me demande si cet immeuble zéro suicide, empêchera de se taillader les veines dans les toilettes, de se pendre dans la salle de réunion au barko, ou d’avaler des barbituriques à la cantine …je ne parle même pas de faire un carton sur le comité de direction dont l’humanisme lucide le dispute à la fertile imagination. 

- Ah zut de zut -
nous déclarerait sans ambages Sylvie Robin, un tantinet perplexe, ressortant illico son paper board pour circonvenir ces derniers détails :

- avec des couverts en plastique à la cantine, de la vidéo surveillance dans les toilettes et des détecteurs à l'entrée ça peut le faire…accoucherait elle sans doute du haut de son mirador neuronal.

Apprécions donc la finesse de tant de jus de crâne : quand la société atteint une telle sophistication dans l’intelligence, c’est que notre civilisation  n’en a plus pour longtemps.

On peut prendre ça comme une bonne nouvelle !!!

tgb

 

photo : D.A

12:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

28/09/2009

Demanagement

violence-travail_384.jpg

 

Dans le cadre de la réduction des effectifs, sans licenciement, à france-telecom :

24éme départ volontaire d’un salarié

"fashion victim" selon Didier Lombard, patron humaniste de FT

 

tgb

 

 

18:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

25/09/2009

Regarde les Rafale tomber

image004.JPG


Dialogue téléphonique (virtuel) entre Baratin 1er, président bonimenteur de foire expo, technico commercial de la maison Dassault père fils et retrocommissions, refourgueur laborieux d’avions plongeurs et Serge D, fabricateur subventionné d’avions invendables et submersibles et de jet Falcon pour la jet set siliconée

- Dis donc mon Sergio, t’te foutrais pas un peu de ma fiole des fois ?

- Oh président, mais quoi mais qu’est ce ? z’êtes pas jouasse de vous trouver si beau en ce miroir du Figaro, vous le sauveur messianique du monde militaro-industriel libre ?


- te cause pas de ça mon Sergio, ni de tes électeurs achetés à coups de bifetons dans l’urne, j’te parle de tes avionnettes pourries qui font rien qu’à sombrer dans la piscine de Carlita, qu’après faut tout serpiller des heures. Y sont water-proof tes engins ? parce que s’ils sont amphibies, faut l’dire, ça peut aider à la retape.


- ben non monsieur le président, en principe pas, mais c’est juste une malencontreuse collision entre deux chauffards avinés mon président, une regrettable erreur humaine qui va leur coûter un max de points sur leur permis de pilote d’essai, je vous le garantis.


- tu m’étonnes !!!  j’me doute qu’on va pas crier sur les toits que c’est tes zincs de merde qui tiennent pas la route en l’air, mais franchement ça la fout mal, moi qui me casse la teub à les refourguer à des péquenots brésiliens et qu’aussi sec, pour me donner un coup de moule, tu me les plonges dans la bouillasse, si je disais ça à Tonton Marcel…


- C’était pas signé monsieur le président ?


- Ben mon Sergio, tu regardes trop la télé toi, si tu crois toutes les conneries que j'raconte sur le paf de Chabot. A c’t’heure et à ce jour, pas un qu’on en a refilé aux bouseux, pas un. On a du réquisitionné l’armée Française pour nous les éponger tes aéroplanes aquatiques, en menaçant de fusiller quelques généraux en plus, c'est dire...


- On a quand même récupéré un pilote monsieur le président…


- Et alors y vaut 500 000 patates ton aviateur ? parce que larguer un milliard d’euros dans la méditerranée, j’te cache pas que ça fait cher de l'épuisette. Une chance qu’ils soient pas tombés direct sur le yacht de Bolloré encore…


- On va leur faire une ristourne aux cariocas, ça va s’arranger…

IMG_0091.JPG


- Ouais et à part que tes hydravions sont hors de prix, qu’ils pompent un max, qu’ils adorent se baigner et que leur entretien coûte la peau des fesses liftées de Carlita, t’as d’autres arguments de vente ?


- Que le siège éjectable  est en véritable cuir de yack…


- …


- qu’ils font des looping avec des jolies fumées tricolores le 14 juillet


- des loupés ?!…


- ….que les Emirats Arabes Unis sont preneurs…


- Sont preneurs que dalle, comme Kadhafi, et avec tes avions dans la poiscaille, ça va pas s’arranger. A part nous les faire exploser direct en vol t’as une autre idée de promo ? parce que j’lui dis quoi au barbudo, que je lui refile du sous marin nucléaire gratos pour aller se les chercher au fond de l’aquarium ses épaves…


- y’a qu’à dire que c’est un coup des Iraniens, monsieur le président…


- ….


- ou de la bande à Tarnac ou de Galouzeau de Villepin


- Ils sont cons à gober du calamar géant, mais là, ça va quand même être duraille à faire avaler mon Sergio…va falloir sacrément lubrifier…


- On demande qu’à lubrifier à la une du Figaro mon président, Mougeotte demande qu’à…

IMG_0091.JPG


- Et sinon mon Falcon il avance ? parce qu’avec ma petite douzaine d'appareils, j’te raconte pas comment que j'suis un peu juste pour faire les courses à monop moi


- un siège éjectable en véritable cuir de yack ça vous dirait ?

- et pourquoi pas un strapontin en ronce de noyer…le siège éjectable c’est pour Fillon et sans parachute doré encore. C’est le roi de la turbulence le François, avec sortie en vol plané double salto crashé


- on a qu’à dire que c’est lui qui pilotait alors…


- t’en as d’autres des idées à la con mon Sergio ?


- ben…sinon on a sorti un gros dossier bien dégueu sur les aiguilleurs du ciel qu’en branlent pas une…


- ben voilà quand tu veux mon pépère, une idée à creuser bien à fond, bien au fond…j’t’envoie les palmes…


- académiques ?


- t’es au radar ou quoi ? quand t’auras lu tout Alain Proust comme moi sur la photo du Figaro mon Sergio.


- Et pour ma flotte de Rafale alors monsieur le président ?


- Ma flotte pfffff….


- Monsieur le président ?


- Appelle Manaudou….

 

tgb

 

photo 2 : D.A

13:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu