Avertir le modérateur

08/06/2009

Jusqu’au-boutisme

mouche_verte.jpg



Depuis que j’ai l’âge légal et que je reçois ma carte de membre du comité, j’ai toujours consciencieusement et par devoir citoyen et militant, été à la pêche le dimanche. Retrouvant ainsi camarades et compagnons qui comme moi cédaient à leur devoir piscicole et à leur passion républicaine poissonnière.

Ce droit, à taquiner le goujon acquis de haute lutte valait bien que l’on sacrifiât, je le crois, quelque grasse matinée paresseuse et confortable, donnant ainsi un juste exemple éducatif et formateur à mes enfants, futurs pratiquants de la pêche à la ligne dominicale en ce beau pays démocratique de France.

Pourtant et n’en déplaise à la fédération française de pêche et à son oligarchie dirigeante autiste et corrompue et pour la première fois de ma vie, la mort dans l’âme, ce dimanche 7 juin, je me suis abstenu.

mouche_verte.jpg



Oui, ce dimanche, je l’avoue, pour protester contre l’inertie désinvolte des instances dirigeantes, son incapacité à ouvrir un débat avec la base et à entendre ses revendications, j’ai boycotté cannes hameçons et moulinets et j’ai préféré lâchement je l’admets, aller voter, rejoignant ainsi l’immense parti des abstentionnistes de la pêche à la truite.

Quoiqu’il ait pu m’en coûter, de couper ainsi au rituel dominical communautaire, je veux exprimer par ce geste radical que trop c’est trop, que la plaisanterie à maintenant assez durée et que le mépris des élites privilégiées de la pisciculture française, voire européenne n’est plus admissible.

Un geste que le bureau national de la fédération française serait bien inspiré d’entendre, un coup de semonce à interpréter comme un sérieux avertissement.

mouche_verte.jpg


Car, et que nos élus de l’association en leur tour d’ivoire parisienne, en soient convaincus, cet acte outré, cet acte désespéré, comme une ultime protestation, mes amis et moi solidaires dans l’adversité, oui cet acte symbolique et mortifère nous sommes prêts à le renouveler.

Prêt à déserter nos rives, nos rivières, nos lacs et nos bords maritimes pour rejoindre l’ensemble des vieux pantouflards mal oxygénés (40%) dans d’obscures et sordides écoles primaires et glisser avec eux un bout de papier un peu vain dans une urne un peu rance.

Qu’ils en soient persuadés, si cette action n’était pas prise en compte dans de réelles négociations ouvrant enfin des perspectives, alors un de ces dimanche prochain, nous serions prêt, dans un vaste mouvement jusqu’au boutiste, à recommencer l’opération et alors, les irresponsables repus qui nous dirigent deviendraient les fossoyeurs de la pisciculture française.

Qu’ils se le tiennent pour dit.

tgb

11:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (27)

05/06/2009

Votons (f') utile

1170887976.jpg

Pour Nadal on sait. Comme quoi même les super héros, favoris des bookmakers peuvent aller au tapis. Pour le front de gauche, on sait pas, mais on peut toujours essayer.

Car,

Contrairement à ce que prétends Martine Aubry et ses petits camarades un peu sociaux ici et très libéraux là-bas, s’il est un vote utile en région parisienne c’est bien le vote Front de gauche.

En effet par la grâce d’une arithmétique électorale pour le moins complexe et alambiquée qui m’échappe, l’élu, que pourrait décrocher sur Paris le front de Gauche serait arraché à l’ump.

Une histoire de pourcentage à la mort moi l’vote qui fait qu’au delà des élus certains du PS, en rapport avec leur pourcentage, le score qu’il leur faudrait pour obtenir un siège supplémentaire est carrément improbable. Donc, chaque voix, au dessus de ce seuil, serait irrémédiablement perdue et ferait finalement le jeu de la yaourtière Barnier puisque, comme pour la sacem, au final c’est le plus riche qui touche.

En revanche, en revanche chaque voix allant au front de gauche et lui permettant de grimper à un certain étiage lui permettrait d’obtenir cet élu.

C’est de la cuisine politicienne d’expert-comptable certes, mais c’est bon à savoir.

Un élu, ça servirait à quoi ?

Et bien quand on voit le boulot abattu à lui tout seul par Francis Wurtz du pc (qui ne se représente hélas pas) ça pourrait bien servir à quelque chose.

A,

Foutre sa zone
Alerter
Contester
Dénoncer
Hurler dans l’hémicycle
Mettre un doigt à Barroso
Tout ça quoi…

Donc affre’uses affr’eux de la région parisienne, je ne sais pas ce que vous foutez dimanche, sûrement pas que des choses intelligentes, je vous connais allez allez, mais je serais vous (remarquez je dis ça mais j’aime autant pas je suis déjà moi et c’est bien assez pénible), j’irai quand même glisser un petit quelque chose dans l’urne.

Election piège à con je sais mais abstention piége à néo-couillons. Pas mieux.

Je dis ça je dis rien
Z’êtes pas obligé
C’est juste pour vous éviter, si ça se jouait à quelques voix, de vous en mordre les doigts et les miens par la même occase.

tgb

18:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (27)

03/06/2009

La boîte noire



image019.JPG


Y’a pas que les gros avions qui disparaissent des écrans radars et qui viennent s’écraser sur le parvis de Notre Dame pour un grand moment de compassion sondagier, entre Roland Garros et Nouvelle Star, y’a aussi les infos dont on nous abreuve à longueur d’ondes et de pixels et qui subitement disparaissent de nos écrans de contrôle sans qu’on en retrouve jamais la boite noire.

Quid, des suites, par exemple de l’appel bouleversant de notre porte manteau national avec bibi anglais, pour la libération de la Birmane Aung San Suu Ky ? Serait ce que les murmures caritatifs de notre première dame de France portent si peu que les échos ne soient encore parvenus aux oreilles d’une junte militaire tétanisée sans doute ?

Quid du corbeau épistolier, mauvais gâcheur de bonnes balles de 9mm qu’il envoyait sous pli (hélas) à quelques baltringues de l’ump et qui participait si bien à créer cette atmosphère incomparable de tension sulfureuse et de vigilance sécuritaire face au terrorisme ?

Quid encore, de cette pandémie dramatique qui tout en prenant en grippe les cochons faisaient les joies  audimateuses de Laurence Pujadas et de son JT spécial court-bouillon pour les nuls ?

Portées disparues ces infos là, tout comme le vol AF447 tout juteux, qui une fois bien essoré par Paris match et consorts, avec de vrais morceaux de douleur de familles à la une, retournera pourrir par 4000 mètres de fond.

Tant il est vrai que ce n’est pas l’écran plasma qui fait l’info mais bien l’info à la con qui fait écran.

tgb

14:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (18)

01/06/2009

Chouchou s’en va t’en guerre !!!

diapob6cf4b15a97a44f6c8be723cba9fe426.jpg
diapob6cf4b15a97a44f6c8be723cba9fe426.jpg



Le dernier néo-conservateur de la planète s’appelle Chouchou.

Ce Chouchou-là est tellement moderne qu’il est devenu le caniche à Bush sans Bush.

Juste un léger retard à l’allumage.

Comme, avec ses petits camarades de la mouvance « meilleur des mondes et philosophons gaiement au Flore » il a raté, à sa grande amertume, l’héroïque libération de l’Irak du mal par les forces civilisées du bien (de cette civilisation supérieure que nous sert en ses télés le Papounet au fascisme burlesque par exemple) Chouchou atomique ne rêve que d’en découdre pour épater peut être la femme de Chouchou.

T’as vu comment que j’en ai une grosse …de bombe.

Et comme tous les types qui ont joués à la guerre, planqués dans les couloirs d’un ministère, épaulé par le très populaire docteur Folamour expert en sparadrap à phosphore humanitaire, qui a peine nommé aux affaires étrangères déclarait « qu’il fallait se préparer à faire la guerre à l’Iran » le dernier intégriste du choc des civilisations vient de foutre la France en plein milieu du merdier.

Une base de 500 militaires à Abu Dhabi, tout juste en face de l’Iran ; comme quoi le monde est petit.

Chouchou non content d’envoyer mille types de plus se faire dessouder en Afghanistan pour des clous, non content de réintégrer l’OTAN pour des nèfles vient d’engager la France au cœur de toutes les tensions qui s’y retrouvera évidemment piégée à la première bombe Israélienne tombant à tout hasard sur les perses.

Comme quoi y’a des coïncidences dans la vie.

De plus quand on a 60 mirages pourris de chez Dassault distributeur officiel d’enveloppes électorales, à refourguer à quelqu’un, on regarde pas à la dépense.

Je serai militaire, j’aurai d’avance les boules d’aller mourir pour Chouchou, et autant dire pour rien, mais chacun son métier.

Il est aujourd’hui assez navrant de constater que plus Barack Obama tente de rééquilibrer sa politique au moyen orient, plus Chouchou 1er  tente d’incliner la sienne, au service de Netanyahou.

Mais a-t-on le droit de déclarer tout haut, que « derrière la politique du gouvernement d’extrême droite israélien, Chouchou je te vois ? »

Cela dit quand on a une vocation de caniche nain consistant à mordre les faibles et à faire le beau devant les puissants, l’essentiel n’est pas la longueur de la laisse mais bien la qualité de la gamelle.

Je prends le pari qu’à l’instar de Bush junior, dans quelques années on pourra dire que Chouchou fût le plus mauvais président de la France.

Une façon comme une autre de rentrer dans l’histoire.

Tgb

Photo : skalpa

15:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu