Avertir le modérateur

25/05/2016

La peau du drapeau

coupe-du-monde.ou-etiez-vous-le-12-juillet-1998.jpg

C’était le 12 juillet 1998. Une belle soirée d’été. Un temps que déjà les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Nous étions tout une foule mélangée devant un écran géant à Stalingrad. Et puis 1 et 2 et 3 zéro et soudain tout un peuple d’exploser de joie et une liesse populaire de s’emparer de Paris libéré.

La France pavoisée ! des drapeaux tricolores sortis de nulle part aux fenêtres partout, agités et brandis en toute spontanéité.

Et les blacks de me dire que la France c’est Dessailly et les rebeu de me dire que la France c’est Zizou et les antillais de me dire que la France c’est Thuram et les arméniens, et les bretons et les marseillais… et l’équipe de France de faire de la France une équipe et tout le monde de s’embrasser sur le crâne fraternellement dans l’allégresse et de revendiquer sa part de chauvinisme bon enfant.

Un soir, une nuit, deux jours de bonheur enivré avant que cette folle effervescence de finir recyclée à embrasser un mac do. C’était court c’était dense c’était éphémère, mais ça a existé même si ça paraît loin.

securite-liberte-506x380.jpg

Je n’ai rien contre l’étendard sanglant élevé, même si j’ai bien conscience avec Sweig que dans le lever du drapeau toute l’intelligence est dans la trompette. Le patriotisme étant l’amour des siens, le nationalisme la haine des autres (Romain Gary) je ne vois pas pourquoi, on laisserait les symboles républicains à la crapule fachoïde et le bleu blanc rouge et la Marseillaise et nos mythes et nos héros.

Déjà que la laïcité dévoyée entre leurs mains s’est travestie en islamophobie avec crèches dans les mairies, on imagine aisément ce qu’ils finiront par faire, sauce Orwel, la guerre étant la paix, la liberté l’esclavage, l’ignorance, la force, de Liberte Egalité Fraternité, notre socle républicain.

4508711_3_746f_manuel-valls-francois-hollande-et-emmanuel_b8949093982ef95aa6bcf6bdb55ad603.jpg

Tout ça pour dire que l’injonction cocardière de François W. Pays Bas, va t’en guerre à géométrie variable, à s’ériger du drapeau dans une laborieuse tentative de récupération politicarde, il peut se la carrer jusqu’à la hampe dans son état d’urgence électoral.

Quand il cessera de piloter son pédalo nucléaire à vue et nous proposera un projet une vision un horizon un peu noble et ambitieux pour ce pays autre que le taux de stabilité ou de croissance à chéquier wahabbite ou l’escalade sécuritaire, on en reparlera.

perfectly-timed-photos-26.jpg

En attendant notre Guy cuit Mollet pourrait avoir la décence de ne pas spéculer sur le cours du sang et la peau des autres et ne pas s’accaparer l’abreuvage de nos sillons dont il porte une évidente irresponsabilité.

tgb

 

19:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Maman j’ai encore raté l’élection

 

CJ9K5VsWUAELTxh.jpg

Bon, allez cherchez plus, c’est moi ! C’est moi l’abstentionniste responsable de tout.

C’est pas le NO alternative, qu’on se retrouve tous dans la nasse compétitive à se cracher dessus.

C’est pas les merdias mainstream qui font leur beurre avec le cul de la crémière populiste et l’islam qui fait brrrrrrr peur.

C’est pas le nabot et son mentor Buisson qui a ouvert les vannes de la haine et de l’identité nationale.

C’est pas non plus Flanby, son Macron, son Valls, et son état d’urgence, ses milliards au merdef, sa dépendance aux monarchies pétrolières et à lOtan, sa triangulation performante et sa stratégie géniale à faire monter les fachos pour être réélu président sert à rien en 2017  (pas fichu de viser dur ou mou mais dans le trou ), avec 50,0001 % des voix devant les bruns.

Non non, je reconnais, j’admets, c’est que moi et 50% d’autres irresponsables.

J’ai toujours eu la vocation du bouc émissaire.

B1wUmMnIEAACHT4.jpg

Mais d’abord quelques précisions :

1) Je ne me suis pas abstenu, du genre à aller à la plage en décembre avec mon râteau et ma pelle en remerciant le réchauffement climatique. J’ai raisonnablement, sciemment, délibérément refusé de participer à ce simulacre.

2) J’ai bien compris que je vote blanc ou noir, rouge ou vert, jaune ou indigo, « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens »

3) J’ai bien pigé que la liste pour laquelle j’aurais éventuellement pu me déplacer, à savoir celle menée par le charismatique Pierre Laurent que je considère au passage comme le responsable de la casse d'un Front de Gauche devenu illisible à force d'accointances opportunistes avec le PS, allait direct négocier ma voix pour quelques strapontins en Ile de France.

Fusion ou regroupement technique qu'ils appellent ça. Je les laisse à leur novlangue honteuse, en ces temps d'interdiction de tout rassemblement.

4) J’avais bien noté que Syrisa ou pas, ça consistait au final à manger son chapeau plutôt que de la moussaka.

Certes j’aurais pu voter blanc. Heu…. Quelqu’un peut me dire le nombre de bulletins nuls exprimés à ces régionales ? On est d’accord !

Au moins, en m’abstenant, l’on me commente, l’on me désigne, voire on me stigmatise. J’existe.

B8wBs3XCQAECjqH.png

Alors bien sûr l’épouvantail FN. La peur du méchant loup à te faire rentrer dans le rang pour suivre le berger et ses chiens de garde jusqu’à l’abattoir. Le loup ou l’abattoir ? sacré dilemme. Aller voter pour acheter un sursis ? Encore quelques secondes monsieur le bourreau...

la belle affaire !

A défaut de choisir le moins pire je me prépare au pire. Et il faut du courage à sortir du story-telling, à ne plus se raconter d’histoires.

A propos du pire, ça n 'a pas l'air de trop inquiéter les marchés cette affaire-là ! + 0,88 pour le CAC 40. C 'est dire si Gattaz a des insomnies.

Je m’empresse donc de vous dire à l’heure des bilans, des mobilisations et des petits arrangements de façade qu’en toute bonne conscience, je n’irai pas non plus voter dimanche, me fichant bien de savoir, qui de Pécresse, Bartolone alias Huchon, défilera sous l’arc de triomphe.

Pour le coup je ne suis pas résigné, plus vigilant que jamais, je me contente d’être lucide.

Evidemment, ça fait toujours un peu mal à la tête de penser avec.

tgb

 

19:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14)

Mr Normal, estivant…

5566287_hollande-wallis_545x460_autocrop.jpg

A l’heure où j’écris ces lignes vous ne trouverez l’info que dans le Figaro.

C’est l’un de ces curieux paradoxes, qui fait qu’à l’international, et ça fait un peu chier de le dire, seul le canard du marchand d’armes Dassault fait encore à peu près son boulot.

Un journalisme factuel, honnête et objectif.

Oui tandis que des dizaines de milliers d’argentins manifestent dans la rue contre les mesures ultra libérales et régressives du nouveau président très à droite Macron Macri, élu à peine depuis deux mois, et qu’à ce titre il reçoit, comme c’est étonnant, le soutien de notre moderne normal venu faire du tourisme commercial au phosphore entre deux couronnes de fleurs, j’ai beau envoyer du mot clef dans tous les sens :

Walou dans les autres hebdos en ligne.

Nulle trace évidemment dans les torchons socio-libéraux de référence. Pas même une bafouille de Paulo A Paranagua, larbin appointé de la cia toujours prompt à cracher sa désinformation sur Maduro, Morales ou Correa et que dalle dans le torche cul Libération qui a quand même d’autres Melenchon à fouetter et notamment , trouver de toute urgence la sex-tape torride de Jean-Luc roulant des pelles à Vladimir.

CbvLPEyWwAAxxLC.jpg

Donc Mr normal président, fort modernement , non seulement se sent obligé de renvoyer la France à l’esclavage en explosant le code du travail ici, mais se fait une joie d’aller bousiller les conquêtes sociales obtenues sous la présidence de Cristina Kirchner en Argentine qu’il n’eut pas le temps de visiter durant les huit ans de sa gouvernance.

L’avait poney ou Gayet ou les deux à la fois.

Oui on peut dire que notre gros tas de modernité avariée a de la suite dans les idées. Non seulement il ne se contente pas de bousiller socialement, diplomatiquement, culturellement … notre pays mais a de plus l’ambition d’aller dégueulasser ailleurs.

On pourrait penser que pendant qu’il est absent au moins ne fait-il pas de conneries : ben non !

Pour quelqu’un qui en son temps refusa le survol de notre territoire au président Morales, qui rencontra au Mexique le président mafieux local, qui foula de ses mocassins à glands le sol de Colombie, du Perou… en évitant soigneusement tous les gouvernements progressifs et disons le de gauche, on ne pouvait quand même pas s’attendre à ce qu’il aille fleurir la tombe de Chavez, et ce, malgré son goût prononcé pour les commémorations pluvieuses.

Certes me direz-vous, notre bouffi ennemi de la finance visita en son temps Castro et même le reçut en son palais, mais c’était, il va de soi après avoir reçu la permission du Boss américain.

Il faut donc convenir que si le jeune ringard franquiste Valls n‘est pas un gauchiste forcené et le Jeune post moderne Macron aux autocars visionnaires n‘est pas précisément un bolchevik d’avant garde, Mr François Pays Bas, chef comptable de son état, n’est ni socio-démocrate, ni même socio-libéral mais un pur ultralibéral viscéralement droitard jusqu’au bout de ses trois poils de cul passés au cirage.

Et c’est encore lui qui en parle le mieux…

tgb

 

19:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

07/05/2016

T’es de gauche ? non j’suis musulman !

sinereligion_reference.jpg

 Si hier vous étiez dans un coma profond, pris par les flammes à Fort McMurray, ou plus simplement imperméable au fast-news, je vous signale à toutes fins utiles qu’un maire musulman vient d’être élu maire de Londres.

Oui, musulman. Accessoirement travailliste. (plutôt Blair que Corbyn d’ailleurs).

ChwiCtEXEAAdKEq.jpg

Car c’est ainsi qu’aujourd’hui en « journalisme » , l’on renverse les facteurs. On est d’abord de sa religion avant d’être de sa conviction, de son orientation sexuelle avant d’être de ses idées, de son image avant d’être de ses valeurs. Je ne parle même du programme vu qu’on a bien compris comment, en général, les politiques s’asseyaient dessus.

Et pour pousser plus loin, façon Pujadas, le subtil parfum communautariste et le racolage merdiatique, Sadiq Khan musulman prolo aura donc été élu contre Zac Goldsmith juif milliardaire.

Tout de suite ça exhale meilleur son choc des civilisations, son grand remplacement façon Houellebecq visionnaire et son invasion islamiste et barbare. (Notons au passage que dans le jt en question, la mort de Siné n’aura pas été évoquée, pas plus qu’Hollande n’y sera allé de son communiqué larmoyant, sorte d’hommage posthume finalement par le néant).

Alors évidemment l’info pour piliers de bars d’y aller aussitôt de son sondage tout en nuances…

ChxTSGnXIAECIAd.jpg

Et d’imaginer alors dans le genre question con pour sondés à tube digestif hyper réactif du clic rapport à Strauss Kahn par exemple, si les français étaient prêts à voter pour un juif obsédé sexuel ?

Ce qui d’emblée pose le cadre tout en finesse.

Sauf que des élus musulmans, juifs, catholiques, athées, protestants, agnostiques et tutti quanti, y’en a déjà un certain nombre, sans qu’on ait besoin de trier dans le tas à les évaluer sur leurs fréquentations de la mosquée, synagogue, église ou bordel de madame X.

Lorsque les électeurs votent pour le républicain Balkany, votent-ils pour un catho, un juif, un musulman ou plus simplement pour un fraudeur fiscal notoire ?

La question de l’intégrité et de la compétence ayant peut-être quelque intérêt supérieur.

sadiq-khan-refugees-welcome-300x200.jpg

Je me fous de savoir si le député Tian chasseur de fraude sociale et épinglé pour un compte en Suisse bouffe casher hallal ou du poisson le vendredi, en revanche je lui botterais volontiers son gros cul de tartufe bien joufflu.

Au risque de heurter les pudeurs à géométrie variable de frère Pujadas.

tgb

 

11:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (20)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu