Avertir le modérateur

04/02/2009

Ça impacte grave

jhy.jpeg

Ben voilà,

on a l’imprudence, ou l’ingénuité de titrer une note « Jenifer a une dent contre Sofia » (voir plus bas) et résultat des courses le lendemain dés Potron-minet :

Au tableau de bord ronce de noyer, de mon blog décapotable turbo compressé je relève, sur le cadran design de la liste des MOTS CLES (Mots tapés qui amènent à RUE AFFRE pour les non-initiés)

jenifer et sofia      15.91%
jenifer sofia     15.91%
jennifer a une dent contre sofia     9.09%
rue affre     9.09%
jenifer     6.82%
jenifer sofia dent     4.55%
jennifer contre sofia     4.55%
-     2.27%
affre     2.27%
commentaire composé : bon appétit messieurs de ruy blas     2.27%
damien et sofia     2.27%
herve fell     2.27%
jenifer a une dent contre sofia     2.27%
jenifer contre sofia     2.27%
jenifer sofya     2.27%
jennifer a un dent contre sofia     2.27%
jennifer dent contre sofia     2.27%
jennifer dent sofia     2.27%
jennifer n'aime pas sofia     2.27%
jenyfer et sofia

La saga des « radasses » tel l’Alien à tentacules ouebiennes vient de prendre possession des lieux et de son centre névralgique.

Adieu.

Désolé de vous faire pénétrer dans mes cuisines blogueuses mais quand même, ça secoue. Se confronter comme ça, au réveil à ce phénomène super palpable de la décérébration mentale pré adolescente….

Chez les cons communicants, on dirait :

« Jenifer et Sofia » ça impacte grave.

Alors certes, ça fait péter les stats et on se prend un instant narcissique pour le mec de chez influent. Pis, après l’ivresse des altitudes vaniteuses, dégrisé, on se ré-oxygène le neurone de la lucidité par terre et on se remet à raisonner.

Et on se dit que – on est quand même bien résiduel face au matraquage de la conformation marketée –

Et on repense à « Zgur le sage » qui écrivait ici même, il y a quelques notes à peine, rapport à un laisser aller optimiste coupable de ma part :

«  face à la puissance massifiée du marketing et de la pensée formatée, ton blog critique et ta vigilance subversive peuvent toujours aller se gratter camarade »

Il ne disait pas les choses tout à fait comme ça, c’est un garçon délicat, mais ça pouvait se traduire comme ça.

Bref, le combat désespéré et à la mords-moi l’nœud, de la roquette artisanale contre la bombe à neutron civilisée. (remarquez y’a bien deux tours et une super-puissance qui se sont effondrées suite à quelques coups de cutters, mais enfin…)

Autant dire qu’on peut aborder quelque sujet ardu que ce soit, dénoncer au scalpel quelque usurpateur Elyséen, ou se fader de l’analyse fouillée et référencée, on se retrouve sacrément en slibard face au marteau pilon de l’usine à cons.

sad-6.jpeg



Cela dit, j’imagine avec une certaine délectation quand même, les pisseuses et les pisseurs, tendance « Jenifer pétasse, contre section Sofia Pouffiasse, gavés de croquettes télévisuelles, se confronter direct à ma prose tendancieuse et se télé-décharger ailleurs dans un sursaut d’hygiène mentale cocacolisée.

Une question donc…

Pourquoi encore se creuser le corps calleux et se cogner de l’escroquerie médiatique genre bon docteur K... à 70 ° de popularité thermométrée et son endive professionnelle Christine, du Sangate tout réglé, fermée par Sarko de l’intérieur avec clandestins glissés sous le tapis par -10 et de la promesse de jambon Gandrange qui n’engage que ceux qui l’écoute ? (ce qui m ‘étonne, ce n’est pas que le vendeur de cravates n’ait pas de parole, c’est qu’il y ait des prolos et des syndicalistes aguerris qu’aient pu lui accorder un soupçon de crédit nuptial –)

Tentative de réponse hasardeuse :

30-ins11.jpg



Ben parce que, finalement en sortant du mode «  les blogueurs convaincants parlent aux blogueurs convaincus », si dans la fournée pré-pubère des staracadémiqueuses et des staracadémiqueurs, j’en eus alpagué qu’un seul par le bout de l’appareil dentaire et au moins dix secondes avant zapping éjectable, je n’aurai pas tout à fait perdu mon temps que j’aime à foutre en l’air de toute façon.

Chacun son luxe.

On a l’effet papillon modeste certain mercredi.

 

tgb

19:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

02/02/2009

bataille de chiffres en polochons

élysee.jpg


« Chez ces gens là, monsieur, on ne pense pas, on compte. » le Grand Jacques.

Quand dans le monde si performant et romantique de la culture du résultat, les chiffres remplacent les lettres, les nombres, les mots et le management, le vivre ensemble, tout finit donc par une jolie déclaration langoureusement statistique.

La gestion des ressources humaines, ou des flux migratoires comme nous l’a si subtilement démontré l’agent Brice 29796 au temps béni de ses rafles zélées, occulte opportunément le fait que derrière la courbe mathématique et l’asymptote se cache une réalité vivante et singulière, une histoire individuelle et déchirante, bref une vie dans toute sa tragédie.

Exemple : une institutrice me racontait récemment comment, dans une classe où l’on faisait disparaître un enfant avant l’arrivée de la police, on demandait aux autres gamins de tenir leur langue – comme de mauvais relents.…

Mais, question clinique, 29796 c’est quand même nettement plus sympa et présentable au JT de l’info discount.

A l’épicier Besson donc de ramasser le mistigri recensé. Nous lui souhaitons de joyeux objectifs 2009 et partons vomir ailleurs en admettant contraint la domination de l’esprit de géométrie pseudo rentable sur l’esprit de finesse pseudo utopique.

securedownload-1.jpeg


Et soit, comptons. Comptons et recomptons et appréhendons cet univers impitoyable façon matricule.

Quelques chiffres brutaux.

France : 45 000 chômeurs de plus
Chine : 20 000 000 !!! –

Comme ça hop à la louche y’a comme un truc qui effleure tout à coup sans qu’on se fasse trop mal aux neurones : le sentiment diffus qu’on ne joue pas vraiment dans la même division.

Un tantinet humiliant.

45000 chômeurs de plus en France c’est considérable et en même temps tellement insignifiant relativement à quelque pays émergent que ça en foutrait la honte.

Je sais pas moi, mais quand on a la prétention d’être un grand président, présidant magistralement un grand pays on se débrouille quand même pour avoir  des stats présentables.

securedownload.jpeg


Qu’il se le dise, aucune chance que je prenne ce minable petit joueur au sérieux en lui reconnaissant quelque part de génie français que ce soit. A moins de dix millions de chômeurs-feignants (prêt à penser pour troll umpiste) en France, inutile de venir bouffonner TV, un jeudi de plus.  

Car tenez par exemple

Israël :  tirs de roquettes - 13 morts en 10 ans -  Palestine : carnages technologiques divers : 1300 morts en 10 jours

La preuve quand même qu’on peut être un tout petit pays dans le trou du cul du monde et avoir de l’ambition comptable. Des Gens qui vous font, rapport disproportion, du 1 pour 1000 ne peuvent être complètement mauvais.

On pressent l’envergure. L’utilisation prochaine de l’atomique.
L’Armageddon collectif.
On voit grand.

Et pour refiler la métaphore sportive, traduit en résultats footballistiques, ça nous donne du 1000 buts à 1.

Et encore BHL, nous démontrant avec sa sagacité exemplaire, que l’équipe de Palestine fort agressive, ayant trichée, deux ou trois cartons rouges n’eurent pas été inutiles, l’expulsion du goal par exemple…on imagine la réalité du score.

Certes à vaincre sans périls, on triomphe sans gloire, mais restons fair-play et apprécions la performance.

736ebe45501d79e5075c74547a54c17c.jpg


Sinon …

29 janvier  2009 : coût de la journée de grève  300 millions d’euros (je ne sais comment on calcule ce genre de trucs mais admettons)  15 juillet 2008 : l’état donne à Tapie 400 millions d’euros.

Premier constat : une grève, c’est pas cher. Deuxième constat : Si on récupère le pognon de Nanard on s’en offre une seconde.

Enfin….

Marseille – Manif du 29 janvier
20 000 participants selon la police
1000 000  selon les organisateurs.

Et bien là je dis chapeau.

Marseille à la hauteur de sa réputation.
Tout dans l’exagération volubile et pittoresque, confronté à la mesquinerie pathétique de la minoration flicarde.

Enfin un peu de démesure.

securead.jpeg

.
Quand l’excellent Madoff escroque et chourave 50 milliards de dollars tout en restant libre de ses mouvements, où que quelques traders survoltés, font péter enfin la planète financière, on retient difficilement un fou rire devant le récidiviste accro au vol de carambar qui se console à peine de six mois de préventive.

Mon conseil du jour : Voyez Géant.

DSDeGaul.jpg


« Un nain a beau se tenir sur une montagne, il n’en est pas plus grand pour cela. » Sénèque.

La France à talonnettes joue petit. Camarade président pensez échasses.

tgb

15:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

30/01/2009

Jenifer a une dent contre Sofia.

Dent.gifJ’avais ça sous les yeux.
Ce titre abscons à la une d’une espèce d’affichette pendouillant du plafond de la rame de métro.

Ce genre d’affichette envahissant jusque notre bulle intime et que personne n’ose arracher, on se demande bien pourquoi, hors quelques casseurs de pubs à l’occase que je remercie chaleureusement.

Donc Jenifer a une dent contre Sofia.

Et j’étais perplexe.

Me piquant de quelque culture, je calais néanmoins et à ma grande honte sur le cas Jenifer et Sofia.

Cette lacune, n’y prenant garde, eut pu même me culpabiliser.

- Quoi, tu ne connais pas Jenifer et Sofia alors qu’elles font la une de Conasse magazine au nez et à la barbe de millions d’otages des salauds de sud-grévistes privilégiés de la RATP ? -

Genre tout penaud comme avec Denisot au grand journal de Canal + qui dans un délire de fans boutonneux et appareillés dentaires, nous annonce chaque soir la nouvelle star mondiale du box office universel dont on a jamais entendu causé et qui s’auto détruit la semaine suivante.

Mais je m’égare.

Donc Jenifer et Sofia…
Et je méditais la chose (Et vu qu’on a pas grand chose à faire d’autre, dans une rame de métro…)

Et je soliloquais en me disant, qu’il était assez étrange que des gens arrivent à se passionner pour d’autres gens qui existent à peine et qui sont sans conteste moins intéressant qu’eux.

Parce qu’à force de fabriquer de la star à canon industrielle et de la retrouver six mois plus tard à la foire du potiron de Petzouille sous le Bief…ça devrait finir quand même par démystifier le truc.

Dent.gif


Or pendant que mamie ménagère se demande avec angoisse si Jenifer va se faire lourder par son proxénète producteur ou Sofia se faire brouter par le fils caché de Jean-Pierre Pernaud, elle occulte sa fille fracassée tous les soirs par Robert son mari au chomdu, elle néglige son neveu en BEP option overdose, elle s’indiffère que sa voisine en soit à sa quatrième TS au Kärcher, et fait carrément l’autruche devant sa vieille mère frappée d’Alzheimer qui prend sa carte à l’UMP (ce qui est de loin le symptôme le plus alarmant d’une pathologie dégénérescente)

Se sentir plus préoccupé par les vergetures de mme Méteo, qu’on reluque en proximité virtuelle tous les soirs certes, mais quand même, ou le chômage tout relatif de la prostate de PPDA, que par le cocard de sa propre fille reste pour moi une énigme.

Même si je commence à comprendre pourquoi le Président avant-gardiste de L’ORTF moderne ne souhaitait pas plus que ça augmenter la redevance télé.

Pas si con quand même…

On peut toujours se dire que cette addiction aux pixels est précisément de l’ordre de la toxicomanie et qu’on se goinfre de télé pour oublier sa vie de merde, certes.

N’empêche que même accro à Jenifer et Sofia, y’a quand même peu de chances que ça améliore l’état de vos caries et compense le non remboursement programmé de votre dentier.

Dent.gif


Mais que Jenifer ait une dent contre Sofia, n’est pas si anodin que ça au final parce que par glissement progressif et druckerisation rampante, on finit par retrouver en une des journaux consensuels du soir que :

Bernard a une dent contre Rama
Rachida une dent contre Brice
qui lui même a un vieux chicot pourri contre Jean-François qui aiguise son incisive contre Xavier…

Sans parler de Ségolène qui se garde une molaire droite supérieure contre Martine…

La politique cabinet versus Aphatie dentiste.

Vous me direz que dans une certaine catégorie de population canine qui raye le plancher des gueux…

Dent.gif


Tout ça, pour dire qu’hier même dans les rues, défilaient deux millions de français au moins, avec en poche la procuration de quelques millions d’autres et qui avaient comme une dent acérée contre un certain Nicolas. (Un mec qui à l’époque cherchait la croissance avec ses quenottes de lait et qui roule aujourd’hui sur les gencives.)

Les méchants crocs qu’ils avaient ces millions là hier…avec de la rage dedans…

Et visiblement ils se foutaient bien que Jenifer ait une dent contre Sofia.

Eux, ils avaient juste une furieuse envie de montrer les leurs en attendant vraiment de m’ordre.

Dent.gif


Cela dit et entre nous c’est qui Jenifer et pourquoi elle a une dent contre Sofia ?

Quand même pas mourir idiot !!!



tgb

20:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

29/01/2009

réponse magistrale au rébus naboléonien

Dés - orme - haie - Caen - île - ya - hune - grève - an - France - plu (plan local d'urbainisme) - Personne (Paul) - noeud - sang - nappe - herse - oie

(Désormais quand il y a une grève en France plus personne ne s'en apperçoit - NS -)

 

 

résultat des courses :

original.11280.demi.jpg
images-1.jpg

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu