Avertir le modérateur

16/06/2008

Mais qu’est ce que c’est que ce peuple de rouquins gorgé de Guinness, de whiskey et de Joyce, éleveur d’ovins et de puces informatiques qui fait rien qu’à contrarier l’Europe de nos élites clairvoyantes ?

1698209728.png


C’est pas pour cafter, pas mon genre, mais y’en a quand même marre de ces pécores qui font là où on leur dit de faire quand il s’agit d’élire un Berluscopopuliste, un démagozarkozygue et qui dés qu’on leur demande de répondre oui ou oui à une question où il faut répondre oui, finissent par répondre non, comme des cons.

C’est pourtant pas compliqué

La réponse est OUI
Peu importe la question.
 
A quoi ça sert que nos fabricateurs de consentement breveté par les meilleurs spin-doctors du monde et relayé par un rouleau compresseur médiatique bigrement couillu en consensualité se décarcassent ?

A quoi ça sert de mettre tant d’application, tant de sophistication à abrutir les masses populaires, si, sur un referendum basique et fastoche où le choix se situe clairement entre un oui socialo libéral et un oui libéralo-social, les bouseux ne sont même pas foutus de cocher la case indiquée ?

Car, c’est quand même pas une poignée de celtes frustres et ingrats qui plus est, à peine sorti de la misère grâce à notre euro-pognon, qui va bloquer le processus gagnant gagnant de 500 millions d’idéalistes européens dans leur marche triomphante vers le paradis capitalo-technocratique bruxellois où l’on a toujours le juste souci d’harmoniser les lois sociales sur le pire.

Certes sur ces 500 millions d’Europhiles convaincus, les français ont dit non, les hollandais on dit non, les allemands auraient dit non, les anglais aussi, les italiens pareil et les danois tout autant, mais on eut quand même la lucidité de ne pas leur poser la question, tant les peuples même conditionnés finissent toujours par sentir un peu des pieds et qu’après ça schlingue grave dans les isoloirs, obligeant nos oligarchies chatouilleuses du tarin à mettre du sent bon dessus avant de tout aseptiser au kärcher avec des hauts le cœur.

Que l’Europe enfin, dans sa grande sagesse, se passe définitivement des peuples laborieux et la démocratie, des opinions publiques un peu dure de la feuille :

Elle fera leur bonheur malgré eux.
Au napalm s’il le faut.

C’est précisément ce que nous propose un Daniel Cohn Bendit au mieux de sa forme libertaire :

« Le non irlandais a une fois de plus montré que les référendums nationaux constituent un instrument inadéquat pour décider des questions européennes". Communiqué du vendredi 13 juin 2008

Tandis qu’un député européen vertement libéral, élu par personne et sans cravate - donc forcément de gauche - est évidemment plus adéquat.

Se substituer au peuple, c’est d’ailleurs ce qu’avait bien capté l’UMPS au dernier congrès de Versailles en corrigeant subtilement les égarements d’une population infoutue de voter droit.

- imbéciles d’irlandais -
nous déclare courageusement le télévisionnaire Minc, plagiste d’entreprise en faillite, plagiaire d’essai pas transformé et fossoyeur de journal de ré(v)férence.

Quand on est l’auteur de l’historique : - Sarko est fait pour le job – on n’est évidemment plus à une connerie prés et on a toute latitude pour se les enfiler comme des perles avec cet air condescendant que Bolloré lui envie quand il lui signe ses chèques.

Non, déjà que le peuple est à peine capable de voter pour le bon chanteur à la star Ac, qu’il est tout juste bon à pétitionner pour le retour de PPDA, héros du journalisme critique et indépendant, à la une de la une, on ne va quand même pas prendre le risque que la plèbe ne plébiscite pas quand on lui demande de plébisciter là où on lui demande de plébisciter.

Lui demander de choisir la société dans laquelle il souhaite vivre est une évidente aberration politique.

Et puis quoi encore ?

Parce que, résultat des courses, maintenant notre quasi Euro-président, le mari de la chanteuse tsoin tsoin, qui se remettait à peine, à mieux crapahuter dans les sondages ;  ben il est tout navré.

Alors qu’il pourrait tranquillement continuer à dédicacer les disques de sa femme au beau milieu d’un troupeau d’infirmières en chaleur … (C’est quand même vrai que c’est con un people quand il mouille abondamment pour son propre bourreau.)…

le voilà obligé de cacher ce peuple qu’il ne saurait voir, jusqu’à ce que le Oui s’ensuive.

Pour faire simple la prochaine fois, un seul bulletin possible : oui ou oui

Mais entre le Oui Cohn Bendit
Et le Oui Sarkozy

Le choix restera cornélien.

Heureusement y’aura pas de prochaine fois.


Tgb


Grand jeu concours – sauras tu reconnaître ce personnage politique (photo du haut) qui cache sa grosse tête derrière son tout petit doigt et qui aura beaucoup contribué au non irlandais par son arrogance tout en faisant une leçon culpabilisante à un peuple Celte peu sensible à ce genre d’arguments ?

15:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

13/06/2008

Bol d'EIRE

1312270437.jpg

NO, NON, NEIN, NEE, EZ, NE, NANN, AWA, NEJ, EI, NAGE, OHI, NEM,, NEEN, NEI, NIE, NAO, NU, NENI…

27 manières de dire non à cette Europe-là.

Celle d’une oligarchie contre les peuples
De l’économie contre la politique
De la technocratie contre la démocratie
De la compétitivité contre la solidarité
De l’atlantisme contre l’européanisme
Du profit contre l’humanisme
Des 60 Heures hebdos contre nos 35 H
De la régression sociale contre le progrès

Cela dit, ne nous faisons aucune illusion : le peuple a mal voté ?
il sera dissous ( t ?) (on peut faire confiance aux socialistes)

et comme disait l’autre :

- Dix sous  ( un peu moins de deux euros) c’est pas cher -

En attendant, soyons fous, tous au pub  (je nous accorde pour cette fois un peu d'opium du peuple)

du foot, des potes, une Guiness, et même une clope…(la vie quoi !)

c’est pas tous les jours qu’on rigole


tgb

15:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

12/06/2008

Mickey in Babylone

2056442208.jpg

 

Arme de distraction massive (ADM)

236234268.jpg


                            

                                      Dans les ruines de Babylone



Et pendant ce temps-là à Space Mountain :

Mme Bush femme de néo-colonialiste peu distingué, visite, tout en indignation héliportée, la vallée de Bamiyan, où se dressaient les statues géantes de deux Bouddhas détruites par les talibans il y a sept ans

323016422.JPG


L’inculte à talonnettes, le nabot de Blanche Neige, modernise la ligne du RER A de chez Eurodisney en faisant semblant de compatir au sort misérable des usagers, tout en suçant la queue du Mickey de passage à Paris.

1167556371.jpg



                          attraction in Bagdadland ! (en projet à Téhéran)

 

 

"L'Amérique est le seul pays à être passé directement de la barbarie à la décadence sans être passé par la civilisation"

  (Oscar Wilde : Dublin 1854-Paris 1900 - ou Albert Einstein selon les sources)

 

 

tgb 

 

15:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

09/06/2008

Encore merci pour tout, George !

1134047047.jpg



Si le concept assez bidon d’anti-américanisme primaire que nous renvoit les néo-cons et leurs larbins quand ils sont à court d’arguments (et ils le sont d’autant plus qu’ils usent et abusent de ce genre de notions creuses), me paraît être carrément pervers, tant il me semble évident qu’on se doit d’exercer par salubrité publique et hygiène mentale son esprit critique sur tous les pays, les pouvoirs, les politiques quels qu’ils soient sans pour autant être taxé d’anti quelque chose définitivement primaire, secondaire ou tertiaire ;

Si cette facilité rhétorique, cette pétition de principe, ce jugement de valeurs minable me paraît être le comble de la pensée sous vide en revanche je revendique crânement et sans aucune originalité, mon anti-bushisme primitif, archétypal, instinctif et reptilien.

C’est le moindre des réflexes de survie que de considérer comme ennemi de l’humanité ce sale type mal étoilé, qui jusqu’à la dernière seconde de la dernière minute de la dernière heure du dernier jour de son putain de mandat aura mis en péril la planète tout entière et fait prendre un retard peut être fatal au sauvetage de notre pauvre monde.

Si vous le croisez, puisqu’il est par chez nous ces jours-ci avec son copain de chambrée à talonnettes, je vous serai grée de lui cracher dessus de ma part et notamment en raision de ses six point là :


1) Le secrétaire américain à l'énergie Samuel Bodman a estimé, samedi 7 juin, qu'il n'y avait pas de crise du pétrole malgré la forte hausse du prix du brut et qu'il n'était pas nécessaire de réguler le marché.


2) Un projet de loi américain, qui visait notamment une réduction de 66 % des émissions de CO2 d'ici à 2050 et la création d'un marché des droits à polluer, a été enterré par le Sénat américain, vendredi 6 juin, après un vote de procédure. La proposition de loi, défendue par des élus démocrates et républicains, a finalement été rejetée, ses détracteurs soulignant qu'elle pourrait provoquer des nouvelles hausses du prix des carburants et ralentir une économie déjà mal en point…..Qualifié d'historique par plusieurs experts, le projet de loi n'a pourtant jamais eu beaucoup de chances d'être adopté. Au-delà de l'opposition parlementaire, le président George W. Bush avait pris soin de prévenir qu'il opposerait immédiatement son veto si elle venait à être approuvée.

3) Les Etats-Unis ont décidé de limiter au maximum leurs contacts avec le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, jugeant son bilan "pathétique". "La secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice, a pris la décision que nous ne contacterions le Conseil des droits de l'Homme que quand nous penserons que les questions traitées sont d'un intérêt national profond pour les Etats-Unis", à déclaré le porte-parole du département d'Etat, Sean McCormack. (07.06.08 afp)

4) 111 pays adoptent la Convention de Dublin contre les armes à sous-munitions sauf les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Pakistan et Israël

5) Le protocole de Kyoto, a été ouvert à ratification le 16 mars 1998, et est entré en vigueur en février 2005. Il a été ratifié à ce jour par 172 pays à l'exception notable des États-Unis

6) Le sommet de la FAO dans la capitale italienne se conclut sans que les questions relatives à l’impact des biocarburants et des politiques agricoles des uns et des autres ne soient tranchées. …Aucun engagement concret ne ressort de ce sommet de Rome. Au plus, la déclaration finale parle « d’études approfondies » sur le sujet pour respecter le principe de « développement durable », mais ne prévoit aucune instance pour évaluer ou réglementer leur production....L’impact de l’utilisation de céréales pour fabriquer du biocarburant est largement montré du doigt comme un facteur à l’origine de la crise actuelle, mais les principaux producteurs, comme le Brésil et les États-Unis, ne sont pas de cet avis.


On peut toujours espérer sans grande conviction toutefois que ce criminel de guerre (et ses complices) sera un jour traduit devant un tribunal international et condamné pour le reste de ses jours à lire des livres ; pas la bible de grâce mais le dernier opus de Naomi Klein par exemple.

Grand seigneur on lui épargnera le dernier Glucksmann ou BHL, on n'est quand même pas salaud à ce point.

tgb

19:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu