Avertir le modérateur

25/05/2008

Ingrid, Gilad, pas Salah et les autres….

 
 
 
 
 
800379854.png



Parmi les 1870 citoyens français incarcérés à l’étranger pour crimes et délits divers : trafic de stupéfiants 20 % ; atteinte à l’ordre public 20 % ; atteintes aux personnes  30 % ; autres crimes et délits 30%, outre la star otage Betancourt, le soldat israélien Gilad Shalit (prisonnier de guerre du Hamas), les cas graves et urgents de Serge Atlaoui, de Michael blanc et de Florence Cassez (droit commun), il est un prisonnier politique ? de guerre ? de droit commun ? fort discret et fort négligé dans nos médias de France :

Salah Hamouri.

Ce Franco-palestinien est aujourd’hui condamné par un tribunal militaire israélien et sans aucune preuve, à sept ans de prison pour délit d’intention : accusé d’être passé devant le domicile du rabin Yossef Ovadia*, chef spirituel du parti religieux extrémiste Shass, ce qui suffit à prouver sa participation à une tentative d’assassinat.

Vous avez bien lu : sept ans de prison pour être passé devant le domicile d’un rabbin, assez peu recommandable de surcroit

Ça fait cher la visite
Le délit d’intention quésaco ?

Un truc du genre : tu pourrais, il ne serait pas impossible, il serait même possible, plausible, probable, il ne m’étonnerait pas, ce serait assez ton genre, on te connaît allez allez, avec ton profil, ton patronyme et ton faciès, forcément évident, dans l’immense éventail des possibles, des hypothèses, du faisceau de présomptions, pas inenvisageable, assez envisageable, plus qu’envisageable, presque sûr, quasi-certain, en tout cas potentiellement, théoriquement, par anticipation prudente, suspicion légitime, et dans le doute et selon qu’il vaut mieux tenir que courir, qu’un homme averti en vaut deux, et comme on ne sait jamais, puisqu’il y a des chances, et vu qu’on ne peut pas prendre le risque pas vrai, sinon on aurait quand même l’air ballot si ….

que tu prépares une méchante embrouille, voire pire.

Bref, une potentialité d'intentionnalité hypothétiquement préméditée...


Sept ans de prison pour ne pas avoir pris la tangente, pour ne pas pratiquer le détour et négliger l’itinéraire de délestage ça fait cher du raccourcis.

En tout cas, plus cher que pour ce policier israelien :

Le 28 avril 2008, le tribunal de district de Jérusalem a condamné le policier Yanai Lazia à 6 ans et demi d’emprisonnement pour avoir tué en 2002 ‘Amran Abu Hamdiya (18 ans) de Hébron. Lazia et trois autres policiers ont jeté Abu Hamdiya d’une jeep qui roulait à toute vitesse
(info-palestine-net)


Un conseil (que vous ne trouverez sans doute pas dans le guide du routard) si vous passez par Israël, testez le rebond d’un ado palestinien sur bitume plutôt que le passage express devant le domicile d’un curé raciste et infréquentable.

Si, Deux-lanoé, pour le prix d’un (liberal et socialiste - cherchez les deux intrus) en avait, plutôt que de prendre le thé avec un pape tibetain, il afficherait à côté du portrait d’Ingrid sur la façade de la mairie de Paris, le portrait de Salah. (bien que je trouve ces manifestations compatissantes et miévres trés contre-productives)


Même si en termes électoraux ce serait indéniablement moins rentable, on prendrait nettement plus au sérieux les états d’âme humanitaires, de ce futur candidat battu aux prochaines présidentielles.

Quand à la marionnette Rama Yade droit de l’hommiste à mi-temps, elle ferait mieux de récupérer ses RTT compassionnels et faire des piges pour Total avec Kouchner en Birmanie, plutôt que de bafouiller des bafouilles pour le moins partielles et partiales à la Ponce Pilate.

Autre conseil (que vous ne trouverez toujours pas dans le guide du routard) Si vous êtes pris un jour en otage ( quart d’heure de célébrité mondiale assuré) ou devenez prisonnier politique quelque part, choisissez de préférence des ravisseurs, ennemis du Tonton atlantique, (Hamas, Farc, …) plutôt qu’alliés, officiellement (BHLement si vous préférez) irréprochables.

Avec un peu de bol, peut-être même que Bobo Ménard vous fera un tee shirt.

Un comme ça

2134654335.JPG

 

 

 

pas comme ça.1452645336.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 tgb

 

* quelques citations amusantes du rabbin en question : - Il faut anéantir les Arabes. Il ne faut pas avoir pitié d’eux, il faut leur tirer dessus avec des super missiles, les anéantir, ces méchants, ces maudits - "les Arabes sont des « vipères », des êtres nuisibles et venimeux. - la « Shoah » est de la faute des juifs. S’ils ont subi ce sort c’est qu’ils avaient pêché - … 

14:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

22/05/2008

Le coût des autres

429305824.jpg
Si, dans la biodiversité, 1226 espèces d’oiseaux, sont aujourd’hui menacés d’extinction, il y a en revanche une espèce même pas protégée qui pour l’instant prolifère : l’espèce de con.

Cet étrange spécimen assez primaire, qui s’en prend à plus pauvre, à plus faible pour purger sa haine et sa misère et met au pouvoir ses propres prédateurs naturels morts de rire au balcon, nous enseigne au moins une chose qui nous console peu :

La saloperie est universelle.

Si, ici, de bons pères de famille à peu prés éduqués et faisant Hortefeux comme métier (une bien triste profession) en arrivent raisonnablement à menotter pour expulsion des enfants de sans papiers, agés de trois ans, là-bas dans les townships d’Afrique du sud – l’immense pays coloré de l’immense Mandela, on en vient à flamber, une vieille tradition il est vrai (au prix du baril de pétrole c’est presque un luxe) l’immigré zimbabwéen voleur de pain et de travail.

Outre donc, qu’on peut constater que la haine des autres n’est pas l’apanage de l’homme blanc salissant (mais on s’en doutait un peu) savoir que la mondialisation heureuse et civilisatrice renvoie les hommes à la bestialité ne m’étonne guère. Il avait de sérieuses dispositions à la base.

Mais justement

Le goût des autres nous avait-on dit joliment un jour d’égarement humaniste au ciné…
Qu’espérer d’autre ?
Que tenter d’autre ?
Quel autre projet spécifiquement humain possible, que la fraternité ?

Le coût des autres nous répond cette néo-civilisation nous invitant chaleureusement, petits grouillots plébéiens, à nous entre-tuer en famille.

Diviser, isoler, atomiser, cliver, attiser les antagonismes, propager les haines, désigner les boucs émissaires, casser les solidarités, les liens sociaux, faire de l’un l’ennemi de l’autre.

La modernité disent ils …

Tant que notre énergie du désespoir insidieusement canalisée servira à nous foutre sur la gueule, on pourra entendre encore un certain temps les bouchons de champagne sauter dans les suites du Carlton.

Que le PS en pleine danse nuptiale socialo-libérale nous envisage en néo-manager, n’arrange rien.

Qu’elle sache bien, cette gauche capitularde, qu’en nous confisquant arbitrairement toute réelle alternative, en nous interdisant toute utopie vitale, en se convertissant au coût de l’autre plutôt qu’au goût de l’autre, elle prend la responsabilité historique du désespoir.

Et de l’incendie.


tgb

20:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

19/05/2008

Comme un lundi....

547694975.jpg
Des cyclones à 120 000 morts minimum en Birmanie, des séismes à 50 000 morts facile en Chine (trop fort ces chinois on les titille avec des curés en lévitation, ils vous sortent un tsunami en contre feu) et voilà que la France dans sa grandeur orgueilleuse et pour sortir de l’anonymat international nous balance une réplique fulgurante :

Séisme de magnitude 4,2 ressenti dans la région de Tarbes: aucun dégât


Bien tenté !!!

Sauf que, je ne voudrais pas être rabat joie, pas mon genre pensez bien, mais c’est pas avec ce genre de catastrophe minable qu’on risque de faire la une de l’actualité mondiale.

Sûr et certain qu’un pays moisi à 4,2 sur l’échelle de Richter peut s’offrir la perspective grandiose d’un choc colossal entre l’immense Jean François Copé, la gauche moderne de la droite moderne, et la méga-pointure Manuel Valls la droite moderne de la gauche moderne aux présidentielles de 2017.

Gloire à la fadeur contemporaine et au bipartisme moderne et dialectique.

Pour vous dire, un combat d’une telle envergure comme horizon utopique me fout carrément la trique et ne mégotons pas, j’en salive abondamment d’avance.

Dans le registre les géants de l’histoire, je lis en ce dimanche d’actualité dépotante, la prise de pouvoir irrésistible du mastodonte Hervé Morin au Nouveau centre, (les russes tremblent) l’appel du 18 mai des amis du révolutionnaire DSK, l’espoir…(l’Asie sert les fesses), les velléités du velléitaire et titanesque Kouchner tenté un matin de démissionner – faites semblant de me retenir où je fais semblant de m’en aller – (l’Iran fait dans son froc) et la réélection triomphale du redoutable Jean-Michel Baylet radical moderne de gauche de droite. (L’Albanie en est tétanisée ).

Quand on lit, dévasté, qu’en cette fin de saison, au mercato socialisse, le tellurique Montebourg rejoint le Sporting Club DSK, tandis que le renversant Peillon reste au Racing Royal Club, sans oublier que l’audacieux et imaginatif Jean-Paul Huchon refuse de signer à l’Olympique Delanoê Parisien, tant de chambardement cataclysmique vous laisse quasi sur le toit.

Dans la France à talonnettes et au demi porte-avion, de telles ailes de géant les empêchant de marcher, il est beau et bouleversant l’envol de ces personnages accélérant l’histoire, et enivrant, leur ombre immense portée sur la noble terre de France.

Quand le peuple devient people,
au royaume des nains, le nabot est un géant

Car lire en toutes lettres cette phrase gravée à jamais dans le long travelling du combat humain et de l’emphase historique sous la plume du foudroyant Xavier Bertrand :

J’ai l’ambition de conjuguer le libéral et le social


Cela nous promet déjà l’affrontement prométhéen d’un Valls qui lui a carrément l’ambition moderne de conjuguer le social au libéral et d’un Copé jurant audacieusement d’associer au libéral moderne un moderne social assez gonflé.

Oui devant un tel bouleversement tectonique de plaques continentales, dans ce grondement fracassant des soubresauts de l’histoire, nul doute que j’ai bien fait de rapatrier mes fesses dare dare de mon espace vital et de laisser mon Ginkgo Biloba (qui pète le feu) se débrouiller seul dans la jungle savoyarde.

Ce magma dominical d’idées furieuses, de volcans en éruption intellectuelle, ce choc nitzchéen de la menthe à l’eau contre la grenadine avec ne lésinons pas cette goutte de limonade en fusion dans un verre de Besancenot versus Drucker nous promet une hauteur de vue universelle rarement atteinte.

Pas de doute, en ce mois de mai survolté, la France de la démesure est de retour.


tgb

09:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

07/05/2008

Nettoyage de printemps

1899950423.jpg



Forcément, y’a un moment  si tu veux pas exploser du cervelet, si tu veux pas te lobotomiser le crémol, si tu commences à envisager comme acceptable l’idée de porter une ceinture de saucisses de Frankfort chargée, devant le siège du Merdef, t’as plutôt intérêt à te vider les intestins de la tête fissa.
 
De te récurer à grandes eaux les neurones du ciboulot, de te détartrer grave les dépôts d’Elkabbach, de Mougeotte et de Valls Manuel, les résidus encalaminés de Lagarde et Mouchard, au Harpic citron et à la balayette à chiottes.

Intérêt oui à te décrasser les synapses de tous ces bouts de Messieurs propres aux gants blancs et au trou de balle tout merdeux, de ces experts en tornades blanches Birmanes avec CV Katrina.

Bref, quand t’en es à sniffer le st Marc ménage pour retrouver l’odeur des pins tournesols, vaut mieux tirer la chasse, te vider le disque dur et faire rapidos une cure de bucolique.

Parce qu’il est prouvé scientifiquement et démontré dans les labos du très humaniste Monsanto, qu’il vaut mieux naître moineau dans les jardins de la grande mosquée de Paris, entre miettes de corne de gazelle, bains à la fontaine marocaine et gazouillis dans les branches d’acacias plutôt que pigeon à château rouge, à picorer du vomis de junky gavé au Subutex.

Tout ça pour dire, question survie, qu’il m’est urgent de faire une pause, d’oxygéner mon clavier tout déprimé et ma souris plus très verte.

Urgent de planter mes choux, de cultiver mon jardin (secret) et d’anticiper une famine post-libérale qui, en termes de culture de résultat, se pose un peu là.

Rendez vous donc dans une petite dizaine
En attendant vous pouvez toujours faire œuvre de salubrité publique, en commandant là, ce très bon ouvrage çi….

1078951912.jpg

 

 

 

 

 

 

                                  On reste en contact

  tgb

13:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu