Avertir le modérateur

20/11/2007

Portenawaque

b5e33dbf56b2c387dffe5878eee2b98d.jpgVu que le champignon se fait rare en cet automne contestataire, j’ai fait ma cueillette de grosses conneries phalloïdes sur le ouaibe

Pas perdu mon temps : bonne pioche et panier plein.

Dans le grand ‘portenawaque’ de la semaine quelques morceaux choisis

MERDEF

"Nous demandons et espérons la reprise du travail dès ce lundi. C'est désormais une affaire de responsabilité mais aussi de solidarité nationale" : La présidente de l'organisation patronale Laurence Parisot. (cette « conne » dixit not’ président)

Dans la guerre sémantique que nous livre la droite réactionnaire, contre-réformiste, et néo-conservatrice, voilà que le Medef s’approprie la solidarité et pourquoi pas la  justice sociale pendant qu’on y est.

Personnellement avant que je me sente solidaire du grand capital et que j’éprouve de la compassion pour les opprimés Lagardère, Bouygues, Pinault, Arnault, Bolloré… ça risque de prendre un certain temps – disons quelques millions d’années (environ)

Manif après la messe


Les manifestants, entre 5.000 et 10.000 selon les organisateurs, 8.000 selon la préfecture de police, sont partis de la place de la République peu après 15h en direction de la place de la Nation.
(Le point.fr)

Avec cette manif de droite à loden et fourrure, j’aurai enfin vu la police compter plus de participants que les organisateurs. Un grand moment d’arithmétique démocratique. De là à penser que c’est le ministère de l’intérieur UMP qui sponsorise… (mais oui je sais, je vois le mal partout).

Le défroqué Martin

Le Haut commissaire aux Solidarités actives, Martin Hirsch, interrogé au sujet des conflits sociaux en cours, a affirmé que des réformes étaient nécessaires, ajoutant qu'il était "important que ceux qui ont une place dans la société" fassent un "petit effort".

L’ancien Enarque d’EMMAÜS refroqué UMP, demande un petit sacrifice aux privilégiés smicards, il ne lui viendrait pas à l’idée de demander un petit effort aux militaires, aux députés, aux ministres à 6000 euros la retraite (dont lui) et au président augmenté de 206%.

Je ne parle même pas des manifestants à fourrure et loden du  dimanche après la messe, aux spéculateurs et actionnaires de tout poil et aux réfugiés fiscaux scandalisés par l’ISF.

Bon allez Martin un petit effort décent  – ta gueule  !!!

Carton jaune

François Chérèque, secrétaire général de la CFDT : "Quand une réforme est inéluctable, il faut obtenir des contreparties"

Un type qui avant de commencer une négociation déclare que de toute façon il signera, est soit un super stratège dont la tactique m’échappe, soit un super guignol dont la tactique ne m’échappe pas et je vous laisse deviner quelle proposition je privilégie.

la star Ac du Bushisme


Antoine Audouard, Nicole Bacharan, Antoine Basbous, Pascal Bruckner, André Comte-Sponville, Chahdortt Djavann, Luc Ferry, Alain Finkielkraut, Michèle Fitoussi, Caroline Fourest, André Glucksmann, Bernard-Henri Lévy, Abdelwahab Meddeb, Olivier Rubinstein, Mohamed Sifaoui, Dominique Simonnet, Michel Taubman, Philippe Val, Marc Weitzmann…


Cette liste de pétitionnaires (en faveur ici d’Ayaan Hirsi ) recoupe grosso modo le comité de rédaction de la revue des néo-conservateurs en France (le meilleur des mondes).

Vous retrouverez cette même liste (à quelques noms prés), pour soutenir le génial Redeker tout en string, pour fustiger l’Iran ou la Syrie, ou dans la pétition hebdomadaire contre Chavez.

Fabricants de pétitions à la chaîne (3876 plus ou moins) vous ne retrouverez en revanche jamais ces photocopieurs du listing indigné pour dénoncer la prison d’ABOU GRAHIB, de Guantanamo ou la colonisation en Israël.

Pas aveugles juste borgnes.

C.A.P de président


Évoquant les résultats des programmes d’influence des États-unis, lors d’une cérémonie officielle le 25 octobre 2007, Karen Hugues, sous-secrétaire d’État chargée de la Diplomatie publique [propagande] et des Affaires publiques [relations publiques], a déclaré : « Plus de 130 participants [à nos programmes depuis 1945] sont devenus les leaders de leurs pays, y compris l’actuel Premier ministre de Grande-Bretagne [Gordon Brown], le président de France [Nicolas Sarkozy] et le président de Turquie [Abdullah Gül] ».


‘La France tu l’aimes ou tu la quittes’ qu’il disait….

Groupuscule alsacien

Jean-Marie Bockel, ex-PS rallié au gouvernement Fillon, lancera son nouveau parti le 1er décembre.  La nouvelle formation, baptisée "Gauche moderne", tentera d'incarner la ligne sociale libérale, "qui est celle de toute la gauche en Europe, sauf en France", a expliqué Jean-Marie Bockel depuis Washington. . Il a estimé que les idées dont il était porteur étaient partagées par quelque 30% des Français.

Bonne idée de lancer un parti politique croupion en direct des USA, ça lève un doute à ceux qui auraient juré que le Bockel Blairiste avait un faible pour les bolcheviks.

Une voix à vous dégoûter de vos oreilles
(Frédéric Dard)

Beau lapsus de Martinon (imbécile officiel – d’après not’ président) :

« NS va s’inspirer des méthodes allemandes pour lutter contre les chômeurs »…


Je ne sais pas pourquoi mais ce Marmiton là est tellement nul que j’ai comme l’intuition qu’il réussira même à se faire battre à Neuilly.

A suivre…

tgb

14:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

16/11/2007

Saakachkekchose

ee5fc2d37b9e099bb92c13890c0c9961.jpg
Celui-là aussi ils nous l’avaient bien vendu, au téléachat des JT
Du bon produit télégénique, frais, allégé et parfumé à la rose.

Avec un soupçon de Soros Fondation versus CIA.

Beau packaging (en français, on appelle ça conditionnement), cette révolution là, calquée rôdée sur celle de velours en Serbie, avec le Kit démocratique et pacifique clés en main, les tee shirts, les drapeaux et les belles images zoulies de colère populaire sous cellophane.

Oui celui-là aussi ils nous l’avaient bien fourgué, en Kennedy Georgien élevé au grain US avec sa dame Ricaine première main, au sourire Cecilia, façon relooking.

Ils nous l’avaient vendu nouveau, moderne, occidentalement présentable, délicatement non-violent, bref super tendance, genre produit de l’année.

Il nous l’avait même visité, l’ami Georges W, le chef du service marketing, à Tbilissi en personne, lui donnant du ‘phare de la liberté par çi, du bon élève de l’économie de marché par là.

Ils nous l’avaient vendu « des roses » cette révolution-là avant de l’exporter orange en Ukraine et pouquoi pas pervenche ailleurs.

Du copié collé pile poils pour PPDA et Pujadas, grands spécialistes de l’info à colorier.

Ils nous l’avaient sorti à coups de pompes dans le train le vieux « renard blanc » l’Edouard Chevardnadze, redevenu un poil trop soviétique à leur goût.

Ils nous l’avaient noirci juste ce qu’il faut en tyrannique has been côté cour, en corrompu gâteux côté jardin.

C’est qu’on n’était pas là pour rigoler, y’avait de l’enjeu stratégique et pétrolier dans l’air, de l’Otan et de l’oléoduc dans le panier de la rosière.

C ‘était en 2003.  Mikhail Saakachvili, le larbin Bushien devenait la star du feuilleton - les bons contre les méchants – Saison 1, la tête de gondole de l’offensive commerciale made in West, la super-promo du mois.

Et puis patratas, novembre 2007, saison 5 :

corruption galopante, assassinats ciblés, économie sinistrée, opposants emprisonnés, manifestants bastonnés, état d'urgence proclamé, couvre-feu instauré….

Elle n’a plus que des épines dans le c… cette révolution des Roses à la noix.

Bien pâlotte la démocratie Hollywood, bien tristoune la vitrine Lafayette.

Et y sont où…………
Et y sont où…………..

nos bellâtres du prêt-à-penser assimil, nos  droit-de-l'hommiste diplômés en larmoiements, nos indignés distingués de la zapette, nos géomètres de la morale à variations saisonnières et géographiques

d’une discrétion de pâquerette...

les fleuristes de la philo discount.


tgb




19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Plat unique

d92716ca78f94da65d560fbb89412f0f.png
 
 
 

15:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

14/11/2007

Sous vos applaudissements, cher public...

ef2028363951af647f6732eb985f0d64.jpg
Quand une centaine d’étudiantdiantdiants débloqueurs pas-politisés-de-droite en est à applaudir une escouade de CRS matraquant une autre centaine d’étudiants bloqueurs de fac à Nanterre tout en scandant ‘allez les bleus’ on se dit avec Courteline ‘qu’il vaut mieux gâcher sa jeunesse que de ne rien en faire du tout »

rue89

Ne rien en faire du tout c’est avoir évidemment du Jean-Pierre Pernaut dans la tête et reprendre à son compte cette putain de grossière sémantique idéologisée à donf : otages – groupuscules – privilèges …

Quand on voit ce que sont devenus les gauchistes de 68 versus Glucksmann/Kouchner/July/Cohn-Bendit, on n’ose imaginer ce que deviendront les collabos de l’UNI (syndicat d’extrême droite ripoliné UMP) dont la jouissance à voir matraquer leurs frangins d’étude me laisse à penser qu’en bon Versaillais qu’ils sont, ils auraient applaudi aussi à l’exécution des communards, mouillé leur slibard à la pétainisation des esprits et auraient inévitablement taxé de Gaulle de dangereux terroriste.

On a la jeunesse qu’on peut.

Quand ces futurs stagiaires non rémunérés en sont à se ranger du côté des garde-chiourmes de la ploutocratie pour défendre une loi Pecresse profilant déjà la privatisation rampante et cocalisée des universités, on se réjouit d’avoir passé la quarantaine et de pouvoir leur pisser à la raie.

C’ est pas très argumenté certes mais ça soulage.

Ces prémices de guerre civile largement encouragés par le pouvoir selon la vieille stratégie merdique : diviser pour régner – laisse augurer du fossé haineux qui se creuse chaque jour davantage entre deux France jusqu’à un possible affrontement tant on kiffe à souffler sur les braises du côté des apprentis sorciers de l’Elysée et de leurs larbins à la pensée tiède.

Matraquage médiatique par ci, matraquage policier par là,  et sous vos applaudissement cher public, c’est à coups de tonfa et de Pernaut JP, qu’on finit par faire rentrer la saloperie formatée dans les têtes.

De plus, au petit jeu scabreux d’offrir en plat du jour, le bouc émissaire quotidien, le syndicaliste archaîque, l’immigré sans papier, l’étudiant bloqueur, le fonctionnaire planqué, à faire croire que les acquis sociaux gagnés de haute lutte sont ringards tandis que le néo-esclavagisme est hyper moderne, faudra pas trop s’étonner de l’irruption violente de luttes radicales et un poil Molotov, un de ces quatre.

08db99cb70330b07d1776411553a85ac.png



Mention spéciale tout de même au président de la fac de Nanterre, Olivier Audéoud, qui entre deux listes d’étudiants sans papiers à remettre très administrativement au Colonel Hortefeux, trouve le temps d’appeler la flicaille sur le campus et de comparer les groupes d’étudiants bloqueurs à des ‘milices nazies’ (entendu de mes oreilles interloquées sur France culture).

Avec une veulerie de ce calibre ne cherchons plus ce que la France aujourd’hui peut apporter au monde, voire exporter : la servilité.

Gnafron réveille-toi ils sont devenus complètement cons.
Et le pire c’est qu’ils en sont fiers.

tgb

16:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu