Avertir le modérateur

11/04/2016

La primaire des primaires

CaUOxYTWAAAjDt1.jpg

Devant la multiplication des primaires, primaire écolococosocialocollabo, primaire fachocentrorepublicanosarko et primaire sociocivicofrancodroito, il serait sage et judicieux d’organiser une primaire des primaires afin de ne pas trop encombrer les primaires.

Parce qu’on a beau dire trop de primaires finit par tuer les primaires.

Donc avant de procéder à la primaire suprême qui désignera le candidat du secondaire, soit le premier tour du championnat de celui (ou celle) qu’à la plus grosse, sélectionnons la meilleure primaire de toutes les primaires.

Je sais pas si vous me suivez.

Un bel exemple en tout cas de compétitivité civique et illustrée. Soit 4 élections en tout.

On voit tout de suite le côté simplifié de la chose.

CbMD_k9WAAER1fx.jpg

Il est évident que tous les candidats des primaires non retenues seront automatiquement éliminés. Ce qui dégagera de la compétition un certain nombre de baltringues distingués aussi dispensables qu’insipides en grappes.

Non on ne redouble pas une primaire. Non, on ne rejoint pas en douce la primaire gagnante. Ce sera quitte ou double et tous les candidats se foutant sur la gueule la veille disparaîtront ensemble dans un bel exemple d’échec fraternel et solidaire.

Seuls les participants de la primaire gagnante pourront continuer à s’insulter copieusement avant de former un gouvernement éventuel.

Bref, pour résumer, on fait un tournoi préalable de primaires avant de passer à la primaire qui désignera le candidat final opposé aux autres candidats pas passés par les primaires.

CfEBLdRXEAA6lON.jpg

Vous me direz que c’est un peu injuste, rapport aux petits malins s’exonérant de primaires et je vous répondrais qu’en effet c’est ni sport ni équitable mais qu’il faut être un peu con pour participer à des primaires quand rien dans le règlement ne vous y oblige.

Je vous rappelle que l’heureux gagnant des primaires précédentes fut notre immense président dont l’inconsistance le dispute à la pluviométrie.

Notons également qu’avec 5% au concours, on peut finir premier ministre. C’est dire si l’enjeu des primaires en vaut la peine et que ce mode de désignation électoral reste incontestablement le meilleur moyen de choisir le moyen le meilleur.

Est ce clair ?

Cfwe1_KXIAAOnl5.jpg

Devant un tel challenge parfaitement enthousiasmant, je ne vous cache pas que je suis moi-même à deux doigts de lancer ma propre primaire, parce qu’à 50 ans si t’as pas participé à une primaire t’as quand même vachement raté ta vie.

tgb

 

17:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

07/04/2016

Vent debout

vd1.jpeg

De la galanterie républicaine

vd2.JPG

A l’élégance toute monarchique

vd3.jpg

Tandis que tombe la pluie forcément islamique

vd4.jpg

Et que le dernier des tyrans fait météo modeste

Ce-YkvTW8AE2aMH-2.jpg

De quels étranges privilèges royaux et rincés

vd6.jpg

Dans la débandade guignolo-libérale

vd7.jpg

L’histoire toute en images conservera ?

vd8.jpg

du geste sacrificiel de l’adulte

vd9.jpg

A l’aile protectrice paternellement désintéressée

43583669-homme-d-affaires-avec-parapluies-et-prot-ge-l-argent-la-s-curit-financi-re-stock-vector-illustration.jpg

Que reste-t-il du paradis fiscal au parachute disparu

vd11.jpg

Quand le printemps pluvieux et précaire

vd12.JPG

S’installe debout et malgré tout ?

vd13.jpg

Une trace de buée sur une tête de genou.

tgb

 

19:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)

01/04/2016

A la pêche au gros

accompagnement-changement.jpg

Parmi ces dix informations, une seule est un poisson d’avril - sauras-tu la retrouver ?

Exemplarité - Xavier Bertrand fermement décidé à faire de la politique autrement après avoir entendu distinctement le message des français aux dernières régionales renonce au cumul des mandats et pour compenser ce manque à gagner s’augmente de 4000 euros en tant que président de l'agglomération de Saint-Quentin.

Compétitivité - Jaloux du patron de Renault Carlos Ghosn bénéficiant d’un salaire de 7,251 millions, sans omettre les 8 millions d’euros qu’il touche en tant que PDG de Nissan, Carlos Tavarés big boss de PSA, double rageusement son salaire dans le virage pour atteindre la somme ridicule de 5,24 millions d’Euros.

Sérénité - Le gouvernement dont la priorité est à la jeunesse a commandé 115 000 munitions de lanceurs de balles de défense destinés aux flashballs, soit deux fois plus que l’année dernière. Quand gouvernement acheter grenades, printemps chaud !

Bien vu ! – Le brillant spécialiste de l’islam et du monde arabe Gilles Kepel, expert de référence omni présent dans les médias avait finement prophétisé dans son ouvrage visionnaire « Jihad » paru en 2000, le déclin de l islamisme. 

Socialisme – Revalorisation spectaculaire des prestations sociales au premier avril 2016. 0,80 centimes de hausse pour le minimum vieillesse et près de 50 centimes pour le RSA et autres allocations familiales.

Ce6fWf8W4AA-_N1-1.jpg

Fait divers - François Hollande fuyant la France aurait été arrêté à Varennes.

Austérité - Dans cette France déclinante et assistée où les entrepreneurs souffrent le martyr, la fortune des 500 français les plus riches a triplé depuis 2009 et s élève en 2015 à 460 milliards d‘euros soit cinq fois plus qu’en 1996 – la vie d’un entrepreneur est plus dure que celle d’un salarié.

Sa(ou)domasochisme - Une jeune saoudienne de 19 ans est condamnée à 200 coups de fouet pour avoir été violée. La Salooooope ! Manquerait plus qu’on lui donne la légion d’honneur…

Linguistique - Selon le test Flesch-Kincaid, Donald Trump, en tête de la course à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2016, se démarque par un vocabulaire particulièrement pauvre, du niveau d’un enfant de dix ans.

Grand remplacement - Un jeune Comorien de huit ans arrivé sans papiers à Roissy CDG est retenu depuis plus de dix jours en zone d’attente. L’histoire ne dit pas s’il comprend les nuances sémantiques de Trump (voir ci dessus).

Est-il bien utile de vous donner la solution ?

tgb

 

14:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

19/11/2015

Tirer dans le tas

B8v7yzKIUAAVIi0.jpg

Il faudra quand même bien un jour, entre deux coups d’état d’urgence et les errances d’une diplomatie vautrée et incompétente, s’interroger sur la violence et la vacuité d’une société qui engendre de jeunes connards sanguinaires et immatures prenant un pied certain à tirer dans le tas comme en 3 D.

Oui, ces minables d’entre les ordinaires, cédant à la toute puissance et se la jouant super héros macabres, maître du monde un instant, purgeant à la kalash leurs frustrations adolescentes avec cette promesse de refoulé chronique d’un jour je me vengerai.

Du fachochïde Breivik, aux allumés laborieusement islamistes du 13 novembre, en passant par tous les cracheurs de feu et de haine des campus américains en quête du quart d’ heure de gloire et de l’ivresse sanguinaire, s’arrogeant le droit de vie ou de mort sur leurs semblables, s’érigeant un instant en juge suprême, s’interroger oui sur ces furoncles purulents d’une société de consommation de masse comme de carnages.

De la télé réalité virtuelle au réel un peu flou, la vie comme sous acide, la mort comme mauvais trip, comment passer de rien à tout par la mitraille, la ceinture explosive, quitte à embrasser au passage la première cause à la con qui passe, le premier Jihad bricolé, le dernier mouvement sectaire un peu in à tirer son coup comme on peut.

CNpY31SWUAAih_b.jpg

Dans ce monde en vrille et en sucette sans pitié sans amour, où pour toute utopie l’on vous somme d’être milliardaire en bossant le dimanche, devenir pour un instant enfin compétitif et attendre comme un « challenge » l’assaut final du Raid.

Le kif !

Incarner la terreur pour le bien. Le leur. Le mien. A imposer ma médiocre vérité en vérité. Le fanatisme pour tout bagages, le néant pour toute pathologie, remplir son vide de n’importe quoi et avoir enfin raison à en perdre la raison.

Quitte à être nié, foncer droit dans le déni. Etre le pire plutôt que rien dans ce bordel ambiant, ce monde renversé de la folle machine qui rassure les marchés en écrasant les hommes. Un œil sur le taux de stabilité, l’autre sur le taux de croissance.

Oui, être quelqu’un avant de redevenir personne, et à défaut de rites initiatiques de repères ou de rituels, noyer sa rage dans le sang et y trouver un sens.

Et pas tellement s’étonner que le chaos des bombes là-bas, finisse par nous revenir en tapis volant. Des guerres prétendues chirurgicales, en ramasser les dommages collatéraux ici, tandis que nos médiocres politiques lèchent de la babouche pétrolière et obscurantiste en tartuffes distingués.

A force de tirer dans le tas, pouvait on s’en tirer ?

Tout le monde connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui est mort au Bataclan et tout le monde d’être un peu mort dedans.

Rester vivant alors, humain et libre, pour toute vengeance.

tgb

 

20:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu