Avertir le modérateur

01/04/2014

Cap au pire

16 Titanic.jpg

Et voilà que le petit père Flanby, droit dans ses pantoufles descendant Ayrault aux poubelles, en profita pour discourir du pupitre :

 

Hello salut coucou françaises et françois

Que j’ai tout entendu, bien capté le message

Que vous votâtes à gauche ou que vous votâtes pas

On continue tout droit par la voie de garage.

 

J’ai un produit d’synthèse, de l’emballé sous vide

Qu’y pense tous les matins en s’épilant l’maillot

Du Tony Blair Schröder, un truc assez hybride

y‘a pas les talonnettes mais c’est comme du Sarko

 

Comme premier ministre, j’avais pensé Gattaz

Mais faudrait pas changer les nobles traditions

Le flic de l’intérieur, ça sent si bon le gaz

Que ça va embaumer l’hôtel Matignon

iceberg-224x300.jpg

Gardons le cap au pire, capitaine Manu

Je te confie la barre de la France pédalo

Plus vite on l’aura enfoncé dans le cul

Plus vite l’iceberg fondra la zone euro

 

Cinq virgule six pour cent aux dernières primaires

Le score éblouissant de mon jeune padawan

Je peux aller tranquille finir mon dessert

Tandis que les merdias, de sondages se pavanent

 

Un bellâtre aux manettes, ça va être de la balle

Estampillé merdef cloné des USA

Dans les clous d’la doxa, nouvel ordre mondial

Ami de la finance pas de Léonarda

16 Titanic.jpg

Hello salut coucou françaises et françois

Que j’ai tout entendu, bien capté le message

Que vous votâtes à gauche ou que vous votâtes pas

On continue tout droit, j’ai le goût du naufrage

 

J’ai trois pactes au frigo hyper compétitifs

De solidarité, responsabilité

Et ma botte secrète, encore un pacte de six

Histoire de me murger avec Julie Gayet

 

Vous me direz pépère peut pas tomber plus bas

Ne vous méprenez pas en ce premier avril

Du gouffre de Padirac entendez donc ma voix

Mon projet politique ? la France à Lexomil.

 

tgb

13:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (16)

24/03/2014

Honorable !

IMG_5406+%282%29.jpg

Notre score, son score, le score de Danièle Atala, dans la bouillasse de dimanche soir est honorable.

7,2%

Meilleur score Front de Gauche sur Paris (on se console comme on peut) derrière Danièle Simonnet (10,36 %) qui, à l’heure où j’écris ces lignes, se maintient pour le deuxième tour et portera tous les espoirs de l’opposition de gauche dans la capitale.

Elle sera probablement réélue conseillère de Paris et nous représentera tous sans petits arrangements misérables et avec nos seules voix, celles de l’aspiration à l’alternative. De cette ligne autonome et digne que l’on voit triompher à Grenoble, ville souvent laboratoire qui ouvre la voie.

Honorable !

Parce que même si le candidat du FN qui n’a jamais foutu les pieds dans cet arrondissement durant la campagne progresse dans le 18éme (6,8%) nous le devançons et même très largement dans les quartiers populaires, ce qui n’est pas toujours le cas dans les quartiers bourgeois.

Ici, le peuple n’adhère pas aux idées sales et simplistes de la haine.

1784508_7_dff6_…f7631c65c44.jpg

Honorable !

Parce que malgré la trahison stratégiquement suicidaire du PC dans sa schizophrénie - je dénonce nationalement ce que je justifie localement - et qui pour un plat de nouilles a brisé la magnifique dynamique du front de gauche - ( à nous battre comme des chiens pour recouvrir sur les affiches ce logo Front de Gauche offert sur un plateau à la solfériniennne Hidalgo) - dynamique, qu’il faudra replâtrer en serrant les dents pour les européennes, nous parvenons à marquer notre territoire dans cette terre si particulière et si mélangée de ce 18éme populaire.

Honorable oui ! même si ce mot paraît désormais désuet démodé, tant l’on est soudain sidéré dans ces élections de l’ordure par le goût de nombre de français pour la crapule, l’escroc, le cupide, le bonimenteur, le repris de justice, le menteur opportuniste, le tricheur cumulard, le bourrin inculte, le clown :

Lagaff élu au premier tour.

Honorable encore, pour avoir définitivement rompu les amarres avec ce pouvoir social libéral qui ne sait quoi inventer pour cracher à la gueule de son électorat, tout à flatter les puissances d’argent qui de toute façon le méprisent, dans cette stratégie mortifère et perverse à jouer du FN pour ne pas gouverner à gauche.

Honorable toujours, de ne pas patauger avec ces merdias indignes cultivant le pire pour mieux s’en indigner à pleine page. De ces médias aux ordres de l'argent privé, sous perfusion publique, préférant dramatiser une manif de 2000 personnes au Venezuela plutôt que de juste couvrir une marche de 2 millions de personnes à Madrid.

Honorable enfin de proposer inlassablement jusqu’à l’épuisement de sortir du petit jeu vicieux des français très colère qui bottent le cul du PS jusqu’à la prochaine fois ou encore plus colère ils botteront le cul de l’UMP et ainsi de suite jusqu’à l’absurde et l’abstention générale, militante ou résignée qui ne changera rien de plus que ce simulacre de démocratie.

1472100_1020145…186564098_n.jpg

Soulagé aussi !

Parce que le Parti de gauche est tellement riche, que c’est notre propre pognon (qu’on a pas) qu’on engageait dans ce combat et que le simple fait d’être au-dessus du seuil maléfique des 5% nous permet de ne pas prendre du crédit pourri pour dix ans.

Héroïque surtout !

Héroïque Atala, qui prit sur ses épaules toute la charge d’une campagne, presque seule au début, avec les moyens du bord, des bricolages improvisés et dans les dissensions internes, avant que peu à peu, une véritable équipe se forme autour d’elle et laborieusement entre en synergie, jusqu’à finir unie dans une belle énergie.

Merci.

Héroïque Danièle oui, jusqu’à conclure la dernière semaine, clouée au lit avec une pneumopathie et 39,7 de fièvre par tant d’usure, de fatigue et de stress. A marcher zombie dans un dernier effort d’une déambulation ensoleillée avec Jean-Luc Melenchon.

Un 39,7 qui n’est hélas pas notre score à l’arrivée mais inéluctablement le deviendra.

dimension V.jpg

Héroïque enfin la lionne rousse, tandis qu’hier dimanche, ce 23 mars précisément, nous étions tous tendus vers la ligne d’arrivée et qu’en profitait pour nous quitter douloureusement Romain Atala, non sans avoir voté pour Danièle. Atala ce grand peintre franco-marocain à qui je rendrai hommage ici, plus tard.

Un départ qui nous atteint comme un coup de poignard et qui relativise tout ce qui peut être encore réparable...

sauf le manque.

tgb

au dessus : toile de Romain Atala

15:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (33)

21/03/2014

Dernière ligne gauche

Devine qui est venu nous voir ce soir dans le dix huitième ???

 

BjQQVAICUAAQXSS.jpg

photo 1.JPG

photo 3.JPG

Jean-Luc Melenchon, Danièle Atala, Danielle Simonnet

1982007_1015233…226955009_n.jpg

et tgb...

17:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (22)

18/03/2014

Madame Rue Affre

IMG_5360.jpg

Si vous venez en nos quartiers, Madame Rue Affre, vous pouvez pas la rater.

Elle est sur tous les murs.

Certes, ça défrise quelques écolos vélo boulot dodo qui composent assez facilement avec le libéralisme à la Flanby mais s’époumonent devant une affiche sauvage qui nuit considérablement à l’environnement.

Pensez une affiche en papier sur un mur décrépi...

Ahhh cette écologie radicale de la brosse à dent : sauver la planète en évitant de faire couler l’eau du robinet entre deux pics de pollution.

Afficher rouge et vert dans le 18éme c’est quand même assez sympa.

T’as des joggeurs qui s’arrêtent et reviennent sur leur pas pour te serrer la main, t’as des types en vélo qui lèvent le poing fraternellement, t’as des rouleurs de joints qui t’indiquent les bons « spots » à coller comme les coins à champignon qu’on se refile en loucedé, t’as tous ceux qui, à l’heure de Pujadas, sont encore à traîner dans les rues et tandis que tu affiches, affichent un grand sourire à lire Melenchon.

Tiens à propos le vote des étrangers s’en est où ?

On dirait par chez nous comme ça au jugé, au doigt levé à prendre la température de la rue que le Front de Gauche ferait comme en Crimée dans les 95%.

Sauf qu’on se doute qu’on fera un chouïa moins.

A propos c’est aujourd’hui, le jour anniversaire de l’insurrection de la Commune. Comme personne n’en parlera, j’en parle ici, comme en parleront ce soir de Pigalle à Montmartre mes petits camarades.

En ces temps austères à sucer les noyaux, ne pas oublier qu’il pourrait revenir dés dimanche

le temps des cerises.

tgb

10:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu