Avertir le modérateur

01/06/2013

Jus de crâne sous la coupole

L375xH500_jpg_niemeyer-pc-paris-e8b50.jpg

C’est donc plein les pattes, ce vendredi soir, et après avoir contribué à une pleine semaine de productivité hollandaise, que je ralliais le colonel Fabien pour assister au siège du PC, à un débat avec Emmanuel Todd autour de son bouquin « Le mystère français ».

Etude écrite en collaboration avec le « pas très rebelle destroy » Hervé le Bras, dixit le camarade non-marxiste d’essence judéo-bolchevique Manu.

C’est d’ailleurs à l’initiative de Todd que cette rencontre avait lieu, ce qui lui permettait enfin de venir titiller l’appareil communiste en sa demeure et me donnait l’occasion de me glisser sous la coupole d’Oscar Neimeyer longtemps fantasmée.

Voilà c’est fait et ça vaut le déplacement.

31kxyRRQmyL._SY445_.jpg

Le mystère français : la France passée au scanner de la cartographie, à travers l’œil d’un démographe et d’un anthropologue.

Conférence débat en présence de Pierre Laurent acceptant volontiers de se laisser intellectuellement chahuter, où il fut question en vrac de « catholicisme zombi » versus Ayrault, de communisme mort, ce qui en soi est déjà plus sain que le maraboutage, de libertaire égalitaire, de « mentalités contre superstructures » de pensée unique autrement nommé pensée zéro, de zone euro alias zone mark, et statistiquement parlant de la relative stagnation du FN en ses bastions (15% en 88, 17% en 2012) voire de son inéluctable déclin en Ile de France.

Dans le pessimisme ambiant quelques fragments d’espérance donc.

Comme par exemple, quand 55% des enfants naissent hors mariage, il est permis de douter de la droitisation des mœurs et autorisé à penser que les partis politiques sont au final plus à droite que l’électorat. Que, contrairement aux pays anglo-saxons, toutes les classes sociales en France font des enfants, renforçant ainsi une cohérence nationale ; que le soi disant transfert des voix PC vers le FN est une ineptie ; que l’Europe martyrisée par l’Allemagne est vouée à l’échec, que l’euro censé unifier le continent, le sacrifie.

Il y fut question aussi d’une soi disant culture de gouvernement socialiste parfaitement illusoire, contrairement à une gauche de gauche idéaliste éminemment plus réaliste, de l’incompétence crasse et risible de nos dirigeants, de leur vision économiste de la vie totalement rétrécie, des longues années d’humiliation à subir pour Hollande de la part de l’Allemagne, de la nullité d’une oligarchie dans l’incapacité de quelque intelligence.

DSC_0808.jpg

Mais aussi de l’absence d’un récit national de gauche, d’une parole au nom de la France portée disparue, d’un européanisme dans son désastre poussé à recourir à l’autoritarisme politique, de l’immaturité des masses à agir, de son atomisation, et dans ce vide idéologique, d’une place qui reste à prendre, d’un mouvement qui reste à recomposer.

Bref, autant d’éléments discutables certes, mais stimulant agréablement le jus de crâne, dans des échanges bruts de décoffrage et une ambiance bon enfant.

Ces débats étant appelés à se renouveler, il est une bonne nouvelle : le parti communiste français se remet à penser. Il faudra sans doute quelques années pour que cette phosphorescence se formalise mais que l’intelligence passe à gauche est le signe prometteur de la vitalité.

Moi-même fourbu, en ressorti tout régénéré.

tgb

10:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

20/05/2013

Charrette

kyrgyz-herders-paley_64639_990x742.jpgBon, charrette pour les semaines qui viennent. Donc Rue-Affre tournera un peu au ralenti.

J'essaierai quand même de sortir un texte de temps en temps, histoire de pas trop laisser les affr'euses et affr'eux sur leur faim.

En attendant vous pouvez toujours réviser les dernières notes. Certaines étant visiblement passées à travers.

hasta la vista

tgb

19:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

15/05/2013

L'auberge espagnole

jardin-ferme-auberge-de-la-raterie-wierre-effro-18410104022.JPG

Chez mon pote. Dans l'Ain. Petite maison colorée, biscornue, charmante.

De bric et de broc.

Il est peintre, bidouilleur/sculpteur au bout du hameau du haut du village.

 

Parfois des touristes se perdent...

Un couple d'allemands hier.

Beau soleil, petite table en fer dans le jardin ombragé, chaises assorties sous parasol.

Ils s'installent.

 

Mon pote imperturbable et accueillant

- vous désirez ?...boire ?...on a ça...ou ça...ou ça... du blanc ?... du Bugey...excellent...grignoter ?... ben...bouts de jambon...fromage...olives ?...ça marche !!!

Service impec, soigné, petits plats dans les grands...

Conversation sympa dans un sabir franco-anglo-deutch

petit tour du proprio...les toilettes ?? au fond à droite...

 

20 minutes plus tard, le couple d'allemand : combien on vous doit ?

mon pote : rien !

eux : rien ???

mon pote : rien, nichts, nothing, walou que dalle... c'est un lieu privé ici, vous êtes chez moi

welcome !

 

Ainsi parfois les hommes vivent

à l'hospitalité, à la bonne franquette

faisant d'un lieu particulier, une auberge espagnole

sans plus de formalités.

 

tgb

09:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

11/05/2013

L'antidote

logo_fakir.jpg

TGV, garde de Lyon, place 104, fenêtre

 A ma place, quadra blonde, bagousée

 moi gentleman : "préférez fenêtre ?"

 elle : "et vous ?"

 moi : "oui !"

Elle me rend ma place.

 

Je m'installe

Je sors mon Fakir nouveau

Je l'étale sur la tablette

"La semaine où la gauche est passée à droite"

J'ouvre, page 6, je lis :

 

 - Yves Calvi, animateur de C dans l'air : "Le seul enjeu de 2012 ne doit il pas être la réduction de la dette... ?"

Nicolas Baverez du point : oui !

Nicolas Beytout des Echos : Si !

Jean-Pierre Gaillard de LCI : bah oui !

Philippe Dessertine de Libé : Bien sûr !

 Yves Calvi : tout le monde est d'accord ?

Nicolas Baverez : Il n'y a pas d'alternative... (France 5, 14 septembre 2011) -

 

Tiré d'un dossier consacré au livre collectif Fakir "Vive la banqueroute" ou comment dans l'histoire de France et contrairement à la Star Ac du "qu'un choix possible", Sully, Colbert, Talleyrand,Poincaré, entre autres, s'assirent sur la dette en beauté...

suivi d'un dialogue avec Lordon

Instructif !

Je tourne la tête vers ma voisine, elle lit, "réveillez vous" de Nicolas Baverez

l'indignez vous tendance CAC 40 du révolé du Fouquet's opprimé

le oui oui du déclin et de la daube en gare.

 

-  Bien content de pas lui avoir cédé ma place, j'me dis.

 

Deux mondes opposés en parallèle

Moi Fakir, elle Flikar

3 heures sans un mot un regard

et chacun dans sa bulle

 

A l'arrivée, comme à chaque fois, je laisse mon Fakir sur la tablette pour que quelqu'un en profite, ou découvre...

 

Elle dit : je peux ?

Je dis : c'est l'antidote !

Pas sûr qu'elle ait compris...

Je m'éloigne.

 

tgb

10:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu