Avertir le modérateur

03/04/2013

Et la presse de la 25ème heure de tondre Cahuzac

BGIx3BWCQAAbhz4.jpg

En tant que chauve assumé, je pourrais évidemment me réjouir de la chute d’un greffeur de cheveux tendance PPDA, corrompu par les labos pharmaceutiques, dans cette pratique quasi généralisée aujourd’hui chez les privilégiés du pantouflage public/privé, du conflit d’intérêt en toute impunité.

Résumé !

Voir le chasseur de fraudes fiscales sociales, finir en gibier de compte off shore à se payer sur la dette, ne manquant pas d’intérêts.

Mais comme Edwy Plenel « je me méfie des médias qui après avoir critiqué mediapart chercheraient à piétiner Cahuzac » pour se refaire une virginité journalistique à bon compte.

On les connaît, allez allez, lécheurs, lâcheurs, lyncheurs, ces faibles avec les forts, ces forts avec les morts, dont ils usent après moult complaisance, comme paillasson.

Les résistants de la 25éme heure, une tondeuse à la main, penchés sur la femme adultère m’ont toujours foutu la gerbe.

On ne peut consacrer ses unes sur l’invasion des burqas, l’assistanat des gueux, consacrer sa chronique à ergoter aphatiquementemphatiquement sur Ségolène croisant Valérie dans les chiottes de l’Elysée et mettre à jour des scandales d’état, surtout quand on rabâche de la compétitivité en vivant de subventions publiques.

BGIx3BWCQAAbhz4.jpg

Comme a son habitude donc, la presse de caniveau connivence, après avoir craché sur le zest de presse indépendante, de hurler avec les loups, dénonçant en sus le pseudo « populisme » de Mélenchon d’une main tout en prenant le thé avec Lepen de l’autre.

On ne s’étonnera guère des penchants des éditocrates de la démago pour gogos, choisissant par atavisme le brun plutôt que le rouge/vert, fidèles à leurs réflexe de classe dont la lutte manifestement semble bougrement exister.

Et la droite de s‘offusquer en toute tartufferie tout à proposer de l’exonération à l’exilé fiscal, tandis que ses affaires, Karachi, Tapie, Bettencourt, sondages de l’Elysée, Takieddine…, de remonter tel l’étron à la surface.

Ce n’est donc pas le cadavre de Cahuzac qui nous préoccupe ici, mais bien plutôt la dégénérescence d’un système gangrené par l’argent fou au service d’un individualisme suicidaire dans l’effondrement moral et politique d’une caste tout entière.

La nature ayant horreur du vide…

Non pas que nous réclamions de la pureté à tout prix, de cette pureté dont on connaît les dérives malsaines, telle les andouillettes, un peu de merde au fond, ne nuisant pas forcément, mais qu’au moins la saloperie reste un minimum circonscrite.

BGIx3BWCQAAbhz4.jpg

C’est pourquoi suite à l’étrange suicide de l’avocat Olivier Metzner, puis du sous-directeur des affaires économiques et financières à la PJ parisienne en charge des grands dossiers politico-financiers Noël Robin, tous deux liés à l’affaire Bettencourt, (je dis ça je dis rien, qu’après encore on me donnera du conspirationiste) nous attendons que les chiens de garde de l’oligarchie pourrissante, se penchent quelque peu sur la question.

Ce sont les chars qu'il nous faut attaquer, pas les ambulances...

Mais autant vous le dire de suite, je me fais assez peu d’illusions.

tgb

15:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

01/04/2013

Il est plus ou moins frais mon poisson

poisson-clown.jpg

Parmi ces dix informations une seule est un poisson d’avril ; sauras tu la retrouver ? réponds puis clique

sur chacune des propositions.

1 - Une vache en véritable stratège, mettant bas des jumeaux sacrifie un veau pour en sauver un autre

2 - contrairement à ce que nous répètent les éditocrates à longueur de réforme de retraite l’espérance de vie diminue en France

3 - Botul libérateur de la Libye tout seul ne peut plus y foutre les pieds même accompagné

4 - L’Arabie Saoudite renonce enfin à la décapitation

5 - les arbres pourraient être immortels 

6 - En 2008 Nelson Mandela était encore considéré comme terroriste

7 - Contrairement à Jérôme Cahuzac, Manuel Valls croit à la lutte des classes

8 - Lady Di était un trav’lo

9 - Ayant le même ADN, quand l'un des deux jumeaux viole on met en prison les deux

10 - Le président socialiste Hollande pas socialiste eut sa carte au RPR

tgb

Share |

11:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

28/03/2013

Dans la boîte à outils du petit sophiste des médias…(suite)

boite_outils.jpg

Ainsi, dans la boîte à outils des petits sophistes des médias, 4 arguments définitifs tout terrain, vite assénés, vite mémorisés, applicables à toutes les situations et tous basés sur la pétition de principe, le jugement de valeur, la culpabilisation.

Outre l’antisionisme assimilé systématiquement à l’antisémitisme et balancé à l’envi :

- L’esprit munichois

Pour les professionnels de la rhétorique Ikea, l’esprit munichois permet de disqualifier toute tentative d’opposition à une guerre et particulièrement de ces guerres impérialistes ravalées en interventions humanitaires : Afghanistan, Irak, Libye…

Le syllogisme est assez vicieux ; tu ne veux pas combattre le terroriste là-bas, donc tu finiras par le combattre ici, résumé par la célèbre formule de Churchill usée jusqu’à la corde : « Vous aviez le choix entre la guerre et le déshonneur. Vous avez choisi le déshonneur, et vous aurez la guerre »

Sentiment exploité : la lâcheté.

boite_outils.jpg

- Le conspirationnisme (ou complotisme)

Pour les professionnels de la rhétorique Bricorama, si tu ne prends pas comme vérité révélée toute version officielle, tu es un dangereux conspirationniste. Ainsi quelque soit la thèse d’état, il n’est rien à questionner, rien à discuter, aucun doute à avoir, aucune zone d’ombre à explorer.

Par exemple donc, pour l’incendie du Reichstag, la version nazie tu prendras, étant entendu qu’aucun gouvernement n’aurait l’idée saugrenue d’aller vendre à l’ONU une intervention militaire contre des armes de destruction massives qui n’existent pas.

La propagande théorisée par Goebbels connais pas !

On notera en revanche qu’il suffira qu’un ancien président de la république soit mis en examen pour qu’une clique de ses amis outrés, hurle au complot des juges rouges et laxistes sauf sur ce coup-là.

Dans ce sens-là donc, la conspiration bolchevique est autorisée.

Sentiment exploité : la paranoïa

boite_outils.jpg

- La haine de soi

Comme il est relativement difficile de taxer un intellectuel juif d’antisémite, les professionnels de la rhétorique BHV ont inventé le concept clef en main, de la haine de soi.

Il est déjà assez consternant de chercher derrière un intellectuel sa confession, il est encore plus désespérant d’expliquer que toute critique envers la politique coloniale d’Israël et ses dérives extrémistes faite par un "juif" ne peut être que pathologique ; déviance mentale, névrose psychiatrique, mépris de soi-même.

Ainsi Chomsky, Braumann, Gideon Levy, Edgar Morin, Stéphane Hessel…n’ont pas une analyse critique et raisonnée de la politique israélienne mais la haine de ce qu’ils sont, la haine de leur judaïcité. Fermez le ban.

Sentiment exploité : la honte.

boite_outils.jpg

De cette grammaire rhétorique rudimentaire en kit, nous constatons qu’elle ne démontre jamais mais qu’elle se contente toujours de taper dans le registre émotionnel, du jugement moral et définitif.

Intellectuellement malhonnête, médiatiquement efficace.

tgb

11:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

25/03/2013

Dans la boîte à outils du petit sophiste des médias…

louplune.jpg

« Pierre Moscovici ne pense plus dans la langue française mais dans la langue de la finance internationale »

Si l’on trouve dans cette formule de Jean-Luc Melenchon, la moindre trace d’antisémitisme, alors on peut dors et déjà renoncer à toute critique, tout débat contradictoire, en intégrant directement l’appartenance communautariste dans toute citation. L’exact contraire de l’esprit républicain.

En psychiatrie, on dit que la suspicion de pathologie crée la pathologie.

Il faut être sacrément tordu ou avoir un sacré strabisme politique pour interpréter chaque déclaration à l’aune ethnique, en projetant sa propre obsession tribale ou religieuse, en usant d’une pseudo rhétorique à l’argumentaire appauvri sacrément pervers.

User à tort et à travers de l’antisémitisme, un de ces mots terribles, cette arme de destruction massive, cette pétition de principe fallacieuse censée vous vitrifier, c’est faire la sale économie de la moindre démonstration dialectique.

Hurler ainsi au loup antisémite en permanence depuis 30 ans, pourrait bien finir par le faire sortir du bois vraiment sans que personne ne l’identifie cette fois.

Car le vrai danger de ce mauvais procès est, que si tout le monde est antisémite, Siné, Ménargues, Boniface, Mermet, Godard, Bourdieu, Onfray, Bové, Besancenot… alors plus personne ne l’est.

louplune.jpg

Or de l’antisémitisme, il en est.

On en constate la mauvaise résurgence en Grèce, en Roumanie ou en Hongrie par exemple.

Mais plutôt que le combattre là où il pointe vraiment sa triste figure, on joue à instrumentaliser et galvauder la notion par raccourci facile ou confort argumentaire, par volonté malsaine de détruire et salir en usant d’une pression psychologique visant à l’autocensure, jusqu’à justifier tout comportement douteux pour mieux s’exonérer de toute responsabilité.

Ainsi brandir l’antisémitisme pour mieux couvrir les acrobaties érotico-suicidaires de Strauss Kahn, les petites combines africaines de Kouchner, l’abus de Polanski ou la politique libérale de Moscovici…c’est rendre un bien mauvais service à la cause juste et cruciale de la traque du poison racial, de la bête immonde.

Et pourquoi pas pendant qu’on y est nous sortir de l’affaire Dreyfus pour mieux soustraire le présumé détrousseur de vieille dame de Neuilly à la justice.

Banaliser l’antisémitisme par commodité personnelle ou pour mieux discréditer l’adversaire c’est précisément tuer dangereusement la notion même, s’en servir et ne plus la servir et au final faire le jeu du raciste.

Tant qu’il n’est pas démontré que tout moustique piquant BHL est antisémite, Botul peut éviter de sortir à tout bout de champ son pistolet…. à eau.

louplune.jpg

Ainsi, dans la boîte à outils des petits sophistes des médias, il est une clef multiprise à 4 ou 5 crans, pratique à utiliser et vite opérationnelle, dont ils usent et abusent jusqu’à annihiler toute pensée.

C’est le but.

(à suivre…)

tgb

12:52 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu