Avertir le modérateur

10/10/2012

La compétitivité est-elle compétitive ?

patricia muzard.jpg

C’est l’histoire de ces sales types qui squattent nos merdias à longueur de journée, qui récitent à l’envi les mêmes rengaines libérales, la même vulgate primaire et régressive, les mêmes slogans obsédants jusqu’à l’anesthésie :

Austérité, flexibilité, compétitivité.

jusqu’à te convaincre de crever la dalle trop cher, de vivre trop vieux, de pas ramper assez bas.

Vous les connaissez bien, ils sont inamovibles, intouchables, increvables, plus ils disent de conneries plus ils ont la parole, plus l’histoire les contredit, plus ils se répandent. Ils n’existent ni pour leur compétence, ni pour leur honnêteté, pas plus pour leur originalité que pour leur discernement, juste pour leur propension servile à repasser les plats, juste pour leur capacité à la reptation rémunérée, à vendre toujours la même soupe moisie en s’en réservant toujours deux cuillers.

Une pour le compte courant, une pour le compte off shore.

Non seulement ils préconisent pour les autres, tous les autres, les petits, les faibles, les crevards, la nécessaire précarité, la misère raisonnable, l’inévitable mouise certes mais pragmatique, drapés dans leur déontologie admirable mais encore en profitent-ils pour s’engraisser, se goinfrer, se gaver à nos frais jusqu’à la nausée.

Avec cette insolente indécence à s’empiffrer en douce tout en nous chipotant les miettes, à mieux nous culpabiliser de leur dette.

Leur fond de commerce ? la déche des autres.

Puisque ces salopards en sont à renverser la sémantique, à saloper les mots, à brouiller les concepts, autant ne pas nous gêner ; on les appelle des experts, appelons les des enculés.

Et posons nous donc la question :

ces bons à rien de parasites de collabos sont-ils eux-mêmes compétitifs ? Celui-là qui pérore de la rigueur à l’antenne et celle-là qui ergote de la régression sociale au micro sont-ils eux-mêmes rentables ? Combien nous coûtent t’ils ? Ne pourrait-on pas inventer un impôt sur la saloperie humaine, l’escroc du paf, l’enfoiré de l’entubage médiatique ?

Parce qu’à bien y réfléchir, les porte-flingues de la compétitivité sans alternative, du libéralisme sans concurrence ne rouleraient-ils pas pour un même monopole ?

C’est juste l’histoire gerbante de ces petits kapos de l’histoire, de cette caste de cadres sups au service de l’oligarchie ploutocrate. Demain ils nous harcèleront de l’urgence à privatiser la sécu, hier ils nous alertait du danger populo-chaviste, toujours au service des puissants, des mêmes lobbies, pro nucléaire, pro ogm, pro atlantiste, pro fric, quelqu’en soit le coût quelqu’en soit le prix, à toujours se préoccuper de l’avenir de nos enfants pour mieux les en priver.

Allez faites moi plaisir, si vous en croisez un avant moi, crachez lui à la gueule de ma part.

Pour la beauté du geste… gratuit !!!

tgb


photo : Patricia Muzard

15:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4)

07/10/2012

La bombe au chocolat

A4hjz4OCcAAAwo1.jpg

Y’avait longtemps, au moins 2 jours, qu’on ne nous avait pas refourgué du barbu qui tue.

De l’hirsute anti-blanc avec tout plein de petits pains tnt au chocolat piégé dedans.

Ça manquait.

Oui mes amis, les terroristes sont dans nos quartiers. Les combattants du Djihad sont dans nos rues, les talibans dans l’escalier et si ça se trouve même sous nos lits, voire entre les poils de cul de Diam’s, comme le montre précisément la photo ci-dessus (prise en caméra cachée) de ce fanatique musulman sournois, ricanant menaçant tout à la fois, tout à manipuler ses deux grenades dégoulinantes de mort.

On a les twin tower qu’on peut.

Ainsi donc, ‘une cellule bien organisée’ avec à sa tête Jérémie Louis-Sidney, aspirant martyr de son état, ’failli commettre l’irréparable le 19 septembre à Sarcelles’ en jetant dans une épicerie casher, une grenade au plâtre…

Bilan de l’attentat : un blessé léger ; zéro dégât

…avant que de rejoindre les 70 vierges à Strasbourg, généreusement offertes par le GIGN.

Au martyr Jérémie aspirait, en martyr Jérémy mourut. voilà au moins un jeune de banlieue avec de la suite dans les idées et une véritable vocation.

Inchallah !

Pour mémoire je rappelle donc les ‘scores’ des extrémismes récents en Europe :

Breivik : islamophobe - 77 morts

Louis-Sidney : Islamofasciste - 1 mort (lui).

A3ALBBnCAAAH0lH.jpg

‘coup de filet antiterroriste’ ‘démantèlement d'une cellule islamiste radicale’’menace terroriste en France’ en racolèrent d’aise les merdias, tandis que notre ministre de l’intérieur en reporta sine die son voyage au Qatar, merveilleux pays de nos riches et gentils salafistes, finançant aimablement nos cités pour mieux éradiquer en direct sur nos plateaux tv, les pauvres et méchants salafistes de nos cités.

Faut suivre…

De la grosse diversion donc, avec de vieilles grosses ficelles de l’intérieur que pendant que tu regardes gouverné par la peur la grosse grenade couler sur le cornet tu fais moins gaffe au gros traité européen qui lui c’est sûr va vraiment te péter à la gueule.

Pendant le simulacre islamofaismoipeur, le terrorisme financier lui, continue.

tgb

12:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

30/09/2012

La manif du dimanche

317521_10151177…923584634_n.jpg

Oh le joli dimanche, bien automnal, bien ensoleillé pour retraiter le traité dans la pure tradition.

On a fait nos dix kilomètres à pied sur le trajet tout balisé.

La Nation, Place d’Italie, itinéraire en U. Presque à tourner en rond.

Deux jolies voitures de police ouvraient le défilé, tandis que de gentils cyclistes de la maréchaussée encadraient le cortège.

On avait sorti les drapeaux, les ballons, les flonflons, et même les déguisements façon carnaval. Oh les jolies photos.

Entre deux slogans téléphonés, un peu mous du mégaphone, on y apprenait que le socialiste était tout comme le radis, rose dehors, blanc dedans.

Dans les odeurs de merguez, une belle brochette de leaders radieux de la gauche réunie, faisait son sport dominical à petits pas comptés.

On beuglait résistance, bien plutôt qu’offensive, on poussait les poussettes, on distribuait les tracts, on déambulait tranquille région par région.

Et que voilà le Limousin et que voici la Charente marquée au maillot par la Picardie…sous les bannières multicolores des militants débonnaires.

L’ardeur était paresseuse ainsi que la moyenne d’âge.

Le peuple mobilisé quoiqu’un peu baladeur sur les jolis bords de seine.

A4DnHDXCEAA511W.jpg

On était 80 000 disaient les organisateurs

On était 15 000 disait la police.

On n’en parlera pas disaient les télés qui n’en parlaient pas.

On était 3 glands disait Aphatie en duplex de sa maison de campagne.

La prochaine fois, on criera Allah akbar pour faire la une de Charlie hebdo disaient les plus déconneurs.

A la fin on s’est dit que quand même, y’avait vachement de monde et que dimanche prochain on irait aux champignons. On s’est fait des bisous, on a plié le matos, on s’est éparpillé. La province est remontée dans les jolis cars, Paris a repris son joli métro. Les bagnoles ont repris leurs jolis boulevards, tandis qu’Hollande reprenait du joli gâteau de son joli quatre heures.

Les terroristes de la finance pouvaient continuer peinards à balancer leurs bombes économiques ici ou là sous le regard ému de la troïka. On pouvait continuer à ramasser du cadavre de licenciés broyés, de suicidés spéculés en s’indignant dans les pointillés entre deux salons de l’auto.

Y’avait bien, question rapport de force, d’autres façons de négocier mais bon…au grand jeu des tricheurs, fallait pas tricher.

Puisque le changement c’est maintenant alors, la prochaine fois, on fera le trajet dans l’autre sens, histoire de tout changer.

Ça va chier !

tgb

photo : Actualutte - dessin : Azo


19:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

dimanche, c'est manif

t

IMG_0474.jpg

une installation métropolitaine des filles du cercle Rosa Luxemburg

photo : D.A

11:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu