Avertir le modérateur

10/06/2012

Le 'barbarisme' à visage humain

 

polemique-burqa-organisee-integristes-L-2.jpg

Avec sa ‘bravitude’ légendaire et cette once de ‘méprisance’ qui lui va si bien lorsqu’il barbote dans une de ces piscines d’un de ces non-minables à plus de 5000 euros par mois, Jef Copé, en son ump opposante, condamne le « barbarisme » en Afghanistan :

« cet acte de barbarisme sans nom… »

Si ‘cet acte de ‘barbarisme’ n’a pas de nom, c’est précisément, qu’il ne doit pas être le concept idoine et cette locution mal à propos, pas des plus appropriées, rapport à l’usage que fait Jeff de notre langue française.

Rappelons donc que le barbarisme du latin barbarismus (expression vicieuse) est une faute de langage qui consiste, soit à se servir de mots forgés ou altérés, soit de donner aux mots un sens différent de celui qu'ils ont reçu de l'usage.

autrement nommé, solécisme.

« cet acte de barbarisme » est donc l’illustration parfaite de ce qu’est un barbarisme.

Le barbarisme n’ayant donc aucun rapport avec la barbarie, on peut en conclure que Copé non seulement dit des conneries (on le savait déjà) mais en plus en écrit direct à l’AFP sous forme de communiqué.

Il doit y avoir là comme l’acte manqué d’un isme fulgurant faisant pendant plus ou moins consciemment à un islamisme affleurant aussi pratique à dénoncer au Pakistan qu’utile à encaisser au Qatar.

On remarquera au passage que ce sont ces fins illettrés, nourris à l’idiome du village et au souverain poncif de managers comptables, qui exigent des étrangers la maîtrise d’une langue qu’ils maltraitent eux-mêmes.

polemique-burqa-organisee-integristes-L-2.jpg

qui de la femme  burqa ou du sac poubelle explosera en premier...?

Si, comme l’écrit médiocrement Jef, « rien n'est plus odieux et plus lâche qu'un attentat kamikaze » (un homme avec ceinture explosive sous une burqa) on peut se demander pourtant en quoi un tapis de bombes phosphorées où l’exécution d’une silhouette par joystick et drone interposée auraient quelque chose de plus noble et de plus loyal.

83 + 4 soldats morts pour des figues…de barbarie, triste gâchis certes, mais c’est quand même le principe des guerres, que des militaires y meurent la tripaille à l’air ; de ces guerres disproportionnées, du drone contre la pétoire, et qui nous ont donné cette sordide habitude du zéro mort chez nous, sans trop s’effaroucher de l’hécatombe d’en face.

Si comme l’écrit admirablement Camus, ‘mal nommer les choses c’est participer au malheur du monde’ alors ces perversions du langage, ces approximations sémantiques, cette misère littéraire pourraient bien finir par recouvrir de toute vacuité le sens des choses et l’appréhension du réel.

A vider les mots de leur sens, à les dévier, les nier, les contraindre, les châtrer, à appauvrir le langage pour mieux anesthésier la pensée, à corrompre le discours jusqu’à énoncer que :

le travail c’est la liberté

la liberté c’est l’esclavage

la guerre c’est la paix

la droite c’est le peuple

alors devenons nous étrangers à notre propre langue, devenons nous nos propres barbares, terroristes incultes de notre propre et confuse civilisation.

C’est le vocabulaire qu’il nous faut reconquérir d’abord pour botter le cul de l’économique.

Pour que le mot reprenne le pouvoir sur le chiffre enfin.

tgb

14:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

05/06/2012

Chouchou star, ministre d’intérieur

 

2012-05-21T140404Z_1_APAE84K132U00_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-MARSEILLE-VALLS-20120521.JPG

C’est l’histoire d’un type qui entre au PS par anticommunisme.

ça démarre fort.

Un PS dont le mot socialiste lui donne de l’urticaire.

UMP c’était bien comme sigle, mais c’était déjà pris.

C’est ballot.

6% qu’il obtient, chouchou star, lors des primaires.

Moins il pèse, plus on l’expose.

Un pur produit de chez Golderberg

fabricateur de larbins sups depuis 3 générations

Blair, Cameron, Obama…

programmé le manu pour la tête de gondole

avec plan de carrière pour finir kapo chef du nouvel ordre mondial

quand il sera grand.

jpg.jpeg

72% de popularité le néo-Guéant en flanelle.

bon flic bon genre bon gendre.

Du néo-Drucker relooké Façon pavillonnaire et lotissement.

De la tribu des bien coiffés, du poil irréprochable

Le Laurent Delahousse de la politique policée ou de la police politique

Ses dossiers, ses écoutes, son bon docteur Bauer.

955423-1129443.jpg

Ah Alain Bauer, le Sarko-Vallso compatible du complexe panico-sécuritaire avec retours sur investissements, option CIA…le parrain…

Chouchou star, c’est un, de la trempe de l’épave politique Kouchner.

Au moins !

Aussi Populaire que fifrelin.

Mais le bon vrai français à toujours eu du goût pour la canaille médiatique, l’escroc du pixel, le Tapie hertzien.

Va te faire un quinquennat de la star Ac de la mort, notre ministre vu de l’intérieur

Le super héros en extérieur jour en intérieur nuit à se zoomer le nombril en 3 D.

zahia_2_0.jpg

Le fils caché de Sarko et Zahia.

 

Un partisan de la video surveillance oui mais coquette

De la bavure certes mais pomponnée

Du tazer oui mais avec cravate assortie.

Le Gérard Philippe de l’interné expulsé

Le petit marquis du Rom sans papier,

Le pomponné de l’islamophobie facile

qui plait à ma gauche qui plait à ma droite

Aux gars de la marine aussi.

Plus casher que halal.

mais les goûts et les couleurs, savez…

4002697_original.jpg

Mon cauchemar :

Copé/Valls aux prochaines présidentielles

Un combat de titans.

Le vide contre le rien mais propre.

Hygiène irréprochable.

 

Chouchou star, mr tout en com finira avec du sang sur les mains

mais manucurées, impeccables.

On a sa dignité !

0n a ses convictions !

tgb

10:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

31/05/2012

Mélenchon chez rue Affre, ou presque…

PhotosJLM-18-064.jpg

Hier matin, 30 mai, Goutte d’or, sous un doux soleil de printemps, Jean-Luc Mélenchon vient soutenir le candidat du Front de gauche aux législatives dans la 17e circonscription, Ian Brossat.

Première Station, Marcadet-Poissonnier, au milieu d’un essaim bon enfant de militants, tracts et drapeaux à la main, il apparaît soudain à l’arrière d’une moto, avant de plonger dans la mêlée. Un gamin intimidé poussé par sa mère en djellaba lui remet une lettre. Mélenchon chausse ses lunettes, la lit attentivement , puis, d’un air entendu la confie à Yann Brossat rayonnant.

Le cortège s’ébranle.

Coups de klaxons chaleureux, passants surpris, riverains au balcon, Mélenchon refuse d’être une rock star et en est une quand même, enchaînant bises, poignées de main, autographes, encouragements, sous le feu incessant des appareils photos et autres téléphones brandis à bout de bras.

Station 2 - Thé à la menthe au comptoir d’un bistrot. Débat impromptu ; une vanne par ci, une tape amicale par là ; un jeune black lui demande ce qu’il compte faire pour lui : « rien ! » répond Mélenchon,     « c’est vous qui allez faire » - le type en reste comme deux ronds de flan.

flickr_photo_downloa#3DFF85.jpg

Et hop c’est reparti au pas de charge, dans une déambulation au timing serré qui sait prendre son temps ; savoir faire de l’animal politique comme un poisson dans l’eau, étonnamment présent et spontané dans un exercice de figures imposées quasi mécanique.

« Je me sens bien dans les quartiers populaires, il y a une espèce de connivence » dit-il et ça se voit.

Mot juste, geste approprié, regard attentif, le tout à l’accéléré.

Le métier.

Station 3 – « Au cochon d’or », institution charcutière au cœur de « Château Rouge » entre deux boucheries halal. Trois sans papiers supplient JLM d’intervenir pour eux. Yann Brossat note leurs coordonnés fébrilement ; le périple se poursuit.

Rue Myrha, un jeune mec sur un scooter n’en revient pas :

« Mélenchon à la goutte d’or, putain c’est bien ! »

La goutte d’or où se côtoient, se frottent et se mélangent plus ou moins une centaine d’ethnies et de cultures, où le FN fait à peine 6%, là où dans mon bled natal en Savoie il triomphe à 40 % sans qu’il y ait la moindre trace basanée.

On évite d’un cheveu la rue Affre ; un scandale !

flickr_photo_downloa#3DFF86.jpg

Station 4 : square Leon ; la petite troupe s’égaille et prend ses aises sur les pelouses. Les mères de famille présentent leurs bambins, quatre « chibanis » attablés suspendent leur jeu de dames, un éboueur vert fluo retire ses gants pour aller en serrer une, tandis que JLM nettoie ses pompes à même le flot du caniveau.

Station 5 : rue de la mode ; les portes s’ouvrent, les visages s’illuminent, Méluche s’engouffre dans une boutique, disparaît un moment, en ressort tout sourire…

Dernière station, pas loin de mon bureau de vote rue Saint Mathieu où le Front de Gauche culmine à 21%, mieux que Sarkozy et Le Pen réunis, JLM enfile son blouson de cuir et grimpe à l’arrière de la moto.

Prochaine station Hénin-Beaumont, tandis que Ian Brossat reste à entretenir la flamme de « l’humain d’abord » à la Goutte d’or.

tgb

photos tirées du site de Ian Brossat

11:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9)

28/05/2012

Christine Lagarde et ses pinces à vélo

christine-lagarde.jpg

Comme nous l’allons le démontrer brillamment sur cette note minutieuse, Christine Lagarde, un de ces douteux résidus laissé par l’ancien locataire de l’Elysée, réfugié au Maroc, à bouffer du halal royal, n’est pas la moitié d’une conne puisqu’elle sait compter jusqu’à 4.

Car Christine Lagarde non seulement allie aux qualités physiques de l’ancienne championne de natation synchronisée qu’elle fut, d’indéniables facultés intellectuelles à la tête du FMI qu’elle est, sans compter un doigté psychologique rare.

1149493_LagardeLPMartignac.jpg

1 ) Par exemple dans sa dernière déclaration, si Christine Lagarde juge que ‘les Grecs ont moins besoin d’aide que les enfants du Niger’ qui, eux même, ont bien moins besoin d’aide que Bernard Tapie qui à titre humanitaire et au prix de quelques acrobaties comptables reçu quelques centaines de millions d’euros à nos frais pour s’offrir un yacht défiscalisé, elle démontre une incontestable cohérence dans sa vision de la hiérarchie nécessiteuse.

224077_lagarde_460x306.jpg

2) Qu’en exigeant des grecs saignés à mort qu’ils payent leurs impôts, ce que font sans échappatoire (prélèvement à la source) tous les salariés et fonctionnaires helléniques, Christine Lagarde au statut de diplomate international jouissant d’un salaire de 380 989 euros annuel assez décent, sans compter les 50 000 euros de frais de représentation dont je me contenterai largement, est elle-même exonérée de la moindre ponction financière, c’est dire sa légitimité à encourager l’esprit civique au nom d’un intérêt général bien senti.

L-IRLANDE-DOIT-RELEVER-L-IMPOT-SUR-LES-SOCIETES-DIT-CHRISTINE-LAGARDE.jpg

3) Que, si en matière de paradis fiscal qui n’existe plus comme tout le monde le sait à Davos, elle avait encore quelque lacune, elle pourrait toujours demander à son compagnon Xavier Giocanti, dont les sociétés installées à Saint Martin échappent sournoisement à l’impôt, des conseils judicieux, rapport à l’exemplarité citoyenne.

12.11.Lagarde.FMI.930.620_scalewidth_630.jpg

4) Qu’enfin nous rappellerons avec affection la formule désopilante de Marie Antoinette Lagarde toujours prompte au bon mot : « si les français ne peuvent pas se payer l'essence qu'ils aillent a vélo!!! » Un sens de l’humour qui nous fait regretter soudain que Christine n’ait aucun goût pour les Sofitel et les femmes de chambre.

En fait, je me fiche bien de cette gourdasse et de sa propension à éléphanter grave dans de la porcelaine fine, c’est juste que la pâle Christine est emblématique de ces porte-flingues de l’ordre mondial qu’on nous présente incessamment comme exclusif et dont l’incompétence n’a d’égal que le cynisme ou l’inconscience.

Un mépris de classe bon enfant allant de soi.

On peut juste se demander de quel degré de lucidité jouissent encore ces valets des puissants, dont la spectaculaire médiocrité couverte par une totale impunité, pourrait bien finir par être au final, le talon d’Achille d’un système aussi puissant que pourri.

Car, à nous refourguer du haut fonctionnaire, du haut banquier, du haut expert hyper super privilégié dont la mission est d’exiger chaque jour des pauvres gens d’impossibles sacrifices pourrait bien être comme une stratégie suicidaire.

Au final, savoir que le nouvel ordre mondial repose sur des rouages aussi consternant que Gaston Lagarde pourrait bien être une bonne nouvelle.

tgb

11:46 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu