Avertir le modérateur

04/05/2012

Le bonheur existe peu...

Bulletin-Hollande.jpg

c'est le soulagement qui existe (Alain Cahen)

 

tgb

19:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

02/05/2012

Questions pour des millions

63328405_1-2-jeux-de-societe-.jpg

Vous aimez « questions pour un champion, vous appréciez « qui veut gagner des millions » Vous adorerez « questions pour des millions »

Rue Affre, toujours opportuniste avec ce sens de la vénalité qui n’aura échappé à personne, vous propose en ce mercredi de débat présidentiel, son jeu de société original et éducatif en version familiale (de 8 à 88 ans) du fameux rituel politique.

Commandez dès aujourd’hui en promo exceptionnelle « questions pour des millions » pour la somme modique de 99, 99 euros. (livraison avant dimanche 6 mai)

Fourni avec sa piste finement illustrée :

sarkopoly-1.jpg

Un jeu de cartes thématiques :

Faut-il souscrire un quatrième crédit révolving ?

Petit déjeuner – hallal ou ricoré ?

Doit-on offrir le permis de conduire à Kevin ?

Belle maman en maison de retraite est-elle une assistée ?

Y a t’il trop d’immigrés dans le salon ?…

Un jeu de répliques célèbres à replacer

- Vous n’avez pas le monopole du cœur

- Les yeux dans les yeux je vous le dis

- Vous avez raison Mr le premier ministre

- L’homme du passé l’homme du passif…

couple-playmobil_pics_809.jpg

Plus les figurines des deux animateurs vedettes et leurs formules originales :

- vous êtes en avance de 46 secondes -

- vous avez 1mn 07 de retard sur votre temps de parole

- je vous propose de conclure en 12 secondes -

- Il vous reste 4 secondes pour développer votre argumentation...

Ainsi que le chronomètre magique (piles non fournies)

22h22.jpg

Une exclusivité Rue Affre (existe aussi en version voyage )

 

Edité par « la société du spectacle »

 

Tgb

12:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8)

29/04/2012

Pour solde de tout compte

AhalvF0CAAAO94h.jpg

Ben dites donc, filez pas de blé à la petite frappe, pas votre voix non plus

Parce que c’est pas le genre à rembourser.

Une voix, une balle

50 millions, un porte-avion.

Plus BHL en comique troupier.

Du brutal !

style-sarkozy.jpg

Il a le contrat facile le p’tit mafieux.

La dette la dette la dette boum.

Remboursé dans sa gueule le Kadhaf’

On a connu des investissements plus rentables.

Buter son banquier en voilà une idée qu’elle est bonne !

Pas bien réglo mais efficace.

Ni douilles ni traces

La Libye libérée !!!

De l’alibi béton ça...

Sarkozy_Kadhafi_terrorisme.jpg

Je serais un de ses débiteurs au nabot, me méfierais !

Je défouraillerais en premier

Comme le parrain Pinault.

L’a du métier le gars.

Du genre à te dissoudre l’affranchi dans l’acide.

Congédiée la petite frappe

Au profit du petit gros comptable

francois_hollande_ouverture_bis_article_big.jpg

Not dangerous.

Pour solde de tout compte

A régler !

tgb

11:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

25/04/2012

Malheur aux vainqueurs !

vainqueur-t13476.jpg

Au point de rupture sociale où nous sommes, le prochain élu à la présidence de la république, qui que ce soit, signera à mon humble flair, sa consécration tout autant que son suicide politique.

Et celui de son parti.

Que François Hollande soit élu, et tout honnête homme qu’il puisse être, entre l’enclume FN et le marteau FdG, le savonnage systématique de la planche à gouverner par les débris d’une UMP revancharde, les injonctions austères bruxelloises et le chantage des marchés, il sera inexorablement broyé.

ArCYyPiCQAAZ2Rl.jpg

Certes, Super François pourrait toujours nous sortir à notre grand étonnement un déguisement de superman et se révéler comme un super héros, sait-on jamais, mais franchement j’ai des doutes.

Et je crains méchamment et en toute empathie pour son taux de cholestérol.

Oui je crains que les notables du socialisme modéré, tout à leur équilibrisme, aient à peine le temps de chauffer de leur cul, le siège moelleux de leur véhicule de fonction avant d’en être éjecté.

Raisonnablement, on peut penser qu’Hollande finira comme Zapatero, Socratès ou Papandréou accélérant l’agonie d’une sociale démocratie ravagée par l’Histoire.

ArE6dCRCQAMFRxn.jpg

Mais que l’infâme nabot par je ne sais quelle truanderie, dégueulasserie ou subterfuge finisse par sauver sa peau, évitant ainsi le parloir et, dans la tourmente des austérités à répétition, des réformes régressives, des scandales à répétitions, des provocations vulgaires et brutales, finira-t-il lui aussi par être dégagé, si ce n’est par l’espèce de peuple souverain, du moins, comme son alter égo en cabotinage Berlusco, par le système lui-même, lassé des clowns peu sortables par grand vent.

Bref, à moyen terme, en France comme en Europe, les 2 partis de gouvernement se relayant en alternance dans un bipartisme gestionnaire complice et confortable et s’accommandant de (à) la sauce libérale plus ou moins épicée, sont voués à la disparition.

On n’est plus là pour composer.

C’est donc paradoxalement autour de deux forces radicales contestant ce système même et qui, notons l’ironie au passage, se partagèrent pour des raisons bien différentes le ‘NON’ au traité de Lisbonne, que se recomposera vraisemblablement le paysage politique français autant qu’européen.

Front contre Front.

foule-melench-b5304.jpg

On peut observer aisément dans toute l’Europe, cette montée des fascismes reliftés et autres populismes new-looks baignant invariablement dans le jus de leur nationalisme rance et étrangement dénoncé par une commission de Bruxelles largement responsable de cette poussée de fièvre, comme on peut assister enfin à la renaissance d’une véritable (je vais éviter le qualificatif ‘vraie’) gauche anticapitaliste se consacrant enfin à l’alternative.

Deux contestations radicales d’un même système pour deux visions du monde opposées.

On sait d’évidence et par l’Histoire sur laquelle des deux forces s’appuieront les puissances d’argent pour maintenir leur domination, sachant que pendant les travaux, les affaires continuent, voire s’épanouissent.

710549839.jpg

Ainsi donc, voici venu le temps du qui perd gagne, tant aujourd’hui un parti de gouvernement n’a pour toute fonction, non plus de faire de la politique, mais de manager des populations soumises à des diktats supérieurs dans un contrat à durée extrêmement déterminée.

En ces années de crises, fini les climats tempérés, les heures tièdes, les douceurs pondérées. Dans l’affrontement des pôles et des guerres peu civiles, choisis ton camp camarade !

L’Histoire a de l’humour, mais, on n’est plus là pour rigoler.

tgb

16:44 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (19)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu