Avertir le modérateur

05/12/2011

Le Plan B polonais (2)

0212-SCHRANK-A_0.jpg

Ainsi donc, on nous aurait menti : Il y avait un plan B.

Pourtant en 2005 quand on nous fit un méga super beau traité de Lisbonne que mieux y’avait pas, on nous expliquât dûment, que d’alternative point.

Que tout y était nickel chromé, gravé dans le marbre ; le bonheur bruxellois, le nirvana libéral, la béatitude communautaire, la prospérité made in Europe et qu’il n’y avait rien d’autre en rayon.

Circulez rien à voir.

Vous aurez noté que chez ces gens-là, la non-alternative est un postulat de départ autant que d’arrivée d’une totale constance.

Faut dire qu’ayant une idée par siècle, sont pas du genre à gâcher.

Bref, ce foutu traité totalement génial que mieux y’avait pas et que si t’étais pas foutu de piger ça c’était que t’étais con ou que t’étais con, était à prendre et à pas laisser ou sinon c’était la fin du monde ou Armageddon.

Là, quand même, t’avais un peu le choix.

Devant l’insistance subtile de Philippe Val, oui ou la mort, de Jean-Marie Colombani, oui ou l’apocalypse, de François Hollande, oui ou la guerre atomique, et de tout ce que la France comptait d’intelligence concentrée, oui ou l’invasion de sauterelles, le peuple méchamment impressionné envoya la constitution se faire foutre le 29 mai 2005 à près de 55%.

Serge July en fit une dépression.

arton15247-b1e8b.jpg

Oh bourrins que nous étions, nous miasmes populaires, de n’avoir point perçu la perfection de la chose et que nos zélites conscientisées quoique abasourdies de tant d’ingratitude s’empressèrent de réparer à Versailles le 4 février 2008 avec la jaune complicité des socialistes toujours prompts à voler au secours de la démocratie dans les heures sombres de notre histoire (Pétain, Algérie française toussa…) pour faire notre bonheur malgré nous.

Respect côté abnégation.

C’est ainsi que ce jour-là on nous fit bien comprendre qu’à partir de maintenant et de tout de suite, la démocratie consisterait à avoir le choix entre le oui ou le oui dans la mesure ou le non était exclu.

Les Hollandais, les Irlandais et Papandréou exécuté sur le champ, purent en témoigner.

Pour la suite, éventuellement on nous conservait toute latitude pour trancher entre François Sarkozy et Nicolas Hollande dans la mesure ou Goldman Sachs n’avait personne d’autre de disponible dans l’immédiat.

Or voilà qu’apparemment, et pour en revenir à notre constitution, bien que ce traité fût parfait, il pouvait être plus que parfait encore.

En pire il va de soi.

Et c’est ainsi que le couple le plus sexy de l’année, Merkozy et Sarkel, tout à leur révision face au Grand Marché, nous inventèrent le traité lavant plus blanc que blanc, avouant sans le dire (affaire de modestie sûrement) que le traité était tellement parfait qu’il restait perfectible.

Rassurez vous, on vous demandera pas votre avis.

C’est donc naturellement que nous attendons confiants et divertis les prochains plans C, D, E…

pm-herman-van-rompuy.jpg

Au plan Z, nous empaillerons Giscard pour faire rire Van Rompuy.

On a les plaisirs qu’on peut.

 

tgb

18:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

02/12/2011

Lafrançapeur

m-le-maudit-fritz-lang.jpg

Jean-Claude B. avait 65 ans. Il est mort lundi, à 17 h 50, sur le trottoir devant son immeuble de la rue Capitaine-Lelièvre, dans le quartier de Kergoat, à Brest.

Il arrivait à Jean-Claude B. de crier la nuit, d’être négligé, de parler aux enfants du quartier, de porter des claquettes.

Et ça ne se fait pas.

Quelques minutes plus tôt, trois policiers l’avaient interpellé dans le hall, au milieu d’une foule en furie qui le cernait. Des femmes criaient. Des enfants pleuraient. Le commissariat avait reçu un appel à 16 h 40 : « On a repéré un pervers sexuel qui tourne autour de l’école. On l’a poursuivi. On l’a bloqué dans le hall. Venez vite ! »

Les policiers étaient venus vite, avaient extrait Jean- Claude B. de la foule, l’avaient menotté. Dans le fourgon, le retraité avait fait un malaise cardiaque puis était mort.

m-le-maudit.gif

Jean-Claude B. ancien ouvrier de l’Arsenal, mis sous curatelle avait, circonstance aggravante, le vendredi 18 novembre, pris par la main une fillette de 3 ans qui s’était perdue et l’avait ramenée à l’école, en claquettes.

Et ça c’est louche.

D’après les braves gens : - Jean-Claude B avait l’air suspect - n’était pas net - regardait les enfants bizarrement - avait un drôle de comportement - m’obligeait à cacher ma fille derrière moi - était là tous les soirs - s'appuyait contre un poteau pour manger un yaourt - et portait des claquettes…-

Et ça c’est grave.

D’après la voisine - Jean-Claude B. n était pas méchant – était différent - un peu frustre - parlait peu - mal - savait pas se défendre - était insulté par les gamins - a eu peur de la police - ne méritait pas ça -

- Et ça c’est triste.

D’après le commissaire - Pas d’antécédent judiciaire - malheureux concours de circonstance - climat sécuritaire - interprétation erronée d’un comportement par des parents de bonne foi - Aucune suite pénale -

Et ça c’est con.

D’après le journal - Un homme, soupçonné par la rumeur d'être un "pervers sexuel", est mort d'une crise cardiaque hier soir à Brest peu après son interpellation par la police qui croyait intervenir en flagrant délit d'enlèvement d'une fillette, a-t-on appris aujourd'hui de source policière. -

Et ça c’est moche.

maudit.jpg

« Il est mort, Je pense que c’est un mal pour un bien » déclara une mère de famille soulagée, avant de rentrer chez elle, regarder le journal télévisé en claquettes.

Et ça c’est la France.

tgb

17:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (36)

29/11/2011

Les barbus et les barbouzes

cure+rabbin+imam.jpg

Ainsi donc il semblerait, que le printemps arabe finisse par accoucher d’une souris islamiste.

Ainsi donc il semblerait, que la révolution jasmin finisse par se négliger du système pileux.

Ainsi donc il semblerait, que les élections au Maroc, prochainement en Egypte, puis en Libye finissent par avoir l’urne barbue.

Une barbe modérée certes, genre barbichette à la turque, libéralement compatible, mais quand même…

Ainsi donc il semblerait, que par l’entremise de quelques dictateurs leaders de la ligue arabe, atlantiquement choyés, 296 millions de dollars soient passés des banques de Ryad aux poches salafistes en cash, aux frères musulmans par virement°.

Des élections oui mais en biffetons.

Ainsi donc il semblerait que, pendant que nos chers amis dictateurs rétrogrades et hirsutes d’Arabie saoudite, du Qatar, du Koweit ou de Jordanie…massacrent du peuple au Bahreïn, du dictateur glabre mais ennemi en Syrie tout en cernant l’Algérie, le nouvel ordre mondial s’emploie à confisquer la contestation sociale populaire pour refourguer de l’hirsutisme comme soupape d’émancipation velue.

Un moindre mal, au grand soulagement des marchés rasés de frais avec after shave millésimé.

Et ne nous leurrons pas, nous commençons à avoir les mêmes à la maison :

1605295_3_bba6_a-toulouse-le-16-novembre-manifestation-de.jpg

Ainsi donc il semblerait que l’occident, fidèle à sa géniale stratégie perdante perdante, qui lui fit soutenir les talibans en Afghanistan contre les soviétiques pour se les cogner quelques années plus tard, qui lui fit instrumentaliser le Hamas religieux plutôt que le Fatah laïc rien que pour emmerder Arafat, n’ait rien changé à son vieux principe qui fit les belles heures du 20ème siècle et les fulgurances récentes de Luc Ferry :

Mieux vaut Hitler que le front populaire

Mieux vaut religieux que laïc

archaïque que progressiste

libéral que socialiste

obscurantiste qu’émancipé.

Mieux vaut un bon choc de civilisation qu’une vieille lutte des classes.

Mieux vaut à genoux et s’en remettre à la justice divine, que debout et combatif pour une justice sociale.

Bref comme pu le déclarer toujours inspiré, le chanoine de Latran :

‘L’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé !’

images.jpg

Ainsi donc voyons nous à l’œuvre, la vieille connivence des barbus et des barbouzes, travaillant à fabriquer du croyant plutôt que du citoyen comme nous l’explique ce texte court et limpide de Kamel Daoud à propos du deal passé entre les islamistes et les occidentaux.

Lumineux !

tgb

° de source égyptienne selon Charles Enderlin

17:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (23)

27/11/2011

Soirée Salah Hamouri

SH 1.jpg

Un message de Salah depuis sa prison


(Soumis par admin le 24 novembre, 2011 - 10:23)


"J'ai espéré être avec vous ces prochains jours mais on sait bien que l'occupation essaie toujours de confisquer notre joie et notre espoir. Mais notre volonté et la votre, notre combat et le votre, et les buts collectifs pour la liberté et la justice vont continuer à dessiner notre chemin pour le futur. Et pour un nouveau monde sans occupation et sans souffrances."

Salah Hamouri
Prison de Shata
Le 23 novembre 2011

Soirée Salah Hamouri

11:13 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu