Avertir le modérateur

12/11/2011

Trichet président !

financial_crisis_0363.jpg

Depuis que Standard and Poor's (S&P) a dégradé de manière spectaculaire la note française en juin dernier, une crise politique sans précédent, combinée à une crise économique due à l’ampleur de la dette, risquaient de dévaster notre pays s’enfonçant chaque jour un peu plus peu dans le chaos des grèves, des émeutes et autres mouvements populaires.

« La chienlit c’est pas moi c’est lui » devait d’ailleurs déclarer particulièrement inspiré le président de la république, relégué à une pure représentation symbolique, depuis le retour de la cohabitation, désignant ainsi l’homme de Matignon.

Les propos inconséquents et irresponsables du premier ministre François Hollande, appelant, dans un moment d’égarement et à la consternation générale en Europe, à donner la parole au peuple par le biais d’un referendum, avait fini par jeter le trouble et la confusion.

Heureusement, sous la pression des marchés et de Bruxelles, le premier ministre français donnait sa démission et des négociations pouvaient s’engager en vue de former un gouvernement de coalition nationale.

financial_crisis_0363.jpg

Comme de persistantes rumeurs le laissaient présager, c’est donc bien l’ancien patron de la BCE, Jean-Claude Trichet, qui prend la tête du gouvernement français au soulagement des forces économiques.

Après Mario Draghi, Mario Monti, bienvenue à Jean-Mario Trichet dans le club des super Marioles Marionnettes Mario.

Si Mr Trichet n’est malheureusement pas un ancien collaborateur de la banque Goldman Sachs, cet handicap devrait être surmonté tant il dispose aujourd’hui de la confiance des marchés.

Il devrait annoncer rapidement son projet de privatisation des services publics dont la sécurité sociale et le système des retraites et la nationalisation provisoire, le temps de les recapitaliser, des banques nationales.

Dans un gouvernement resserré de16 membres, on retrouve donc 10 ministres socialistes conservant leur portefeuille dont Manuel Valls à l’intérieur, Pierre Moscovici aux finances et Jean Paul Huchon à la santé, l’arrivée de 4 ministres UMP dont Thierry Mariani à la défense et Nadine Morano au ministère de la culture et l’entrée fracassante de 4 ministres du front national dont Marine Le Pen à l’éducation nationale et Louis Aliot à la jeunesse et aux sports.

Pour saluer ce gouvernement de combat et d’union nationale, le CAC 40 connaissait dans la journée une hausse euphorique de plus de 6%, marquant ainsi sa satisfaction devant l’ordre rétabli.

financial_crisis_0363.jpg

« Mieux vaut une extrême droite responsable, véritable rempart du capitalisme, qu’un grotesque referendum populiste et démagogue aux relents staliniens » déclarait tout sourire Christine Lagarde, patronne du FMI, à sa sortie de Matignon.

Dans la presse aujourd'hui, tous les éditorialistes raisonnables en convenaient.

 

Bhristophe Carbier

Alias tgb

10:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (27)

08/11/2011

Moi, Diafoirus, banquier légiste...

atten16.jpg

« Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées entières prêtes au combat. Si le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour des banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront, sans maison et sans toit, sur la terre que leurs parents ont conquis » attribuée à Thomas Jefferson (1802)

Fallait oser !

Mettre à la tête de la BCE Mario Draghi, ancien collaborateur de Goldman Sachs, l’institution même qui maquilla les comptes de la Grèce tout en spéculant contre elle, est une putain de riche idée ou une idée de putain riche.

Donner à la maladie le statut du médecin, n’est-ce pas finalement le principe même du vaccin. Se soigner par le virus ?

Et c’est Lucas Papademos, ex-vice-président de la Banque centrale européenne (2002-2010) et ex-gouverneur de la Banque centrale grecque (1994-2002), bras droit de Jean-Claude Trichet qui est pressenti à Athènes comme futur premier ministre.

Et c’est l’économiste Mario Monti, ancien commissaire européen, International Advisor pour Goldman Sachs,membre du comité de direction du groupe Bilderberg, qui est pressenti comme président du conseil à Rome.

Et c’est le malade, pressenti pour soigner.

atten16.jpg

Et, que les agences de notation dégradent le AAA français et c’est Nabot premier qui bouffe le thermomètre, et qu’elles maintiennent le AAA et c’est François Normal qui se le carre dans l’oignon. Nonobstant le fait que l’on du bêtement se priver des services programmés d’un brillant patron de FMI, qui se le cala sous l’aisselle pour causes de spéculation précoce.

Trichet président !

Que les marchés, mieux que les peuples, aient chassé du pouvoir Socratès au Portugal, Papandréou en Grèce, bientôt Zapatero en Espagne ou Berlusconi en Italie, montre combien la ploutocratie du crédit revolver revolving est balèze, question touché rectal.

Du multipartisme donc au bipartisme de bon aloi, de la coalition à l’union nationale voici venir enfin le triomphe de la pensée unique débarrassée de ses fioritures démocratiques pour l’avènement d’un despotisme éclairé versus BEP comptable.

Il n’y a pas le choix.

atten16.jpg

Et ce sont les états mis sous tutelle, et les peuples mis sous surveillance et les démocraties mises en parenthèses le temps d’une petite phase totalitaire puissamment glycériné du suppositoire.

Et ce sont tous les Diafoirus de la doxa compétitive, du fascisme bancaire, les techniciens de la calculette titrisée, les experts du subprime visionnaire, fort de leur compétence avérée dans le carnage, qui vont pouvoir à coups de scalpels infectés, charcuter, achever puis autopsier ‘l’état providence’ et bousiller l’ultime potion qui les sauva même du coma.

Bienvenue donc en la dictature financière du pompier pyromane, du médecin légiste, du chirurgien pochtron, sous le regard clinique de Bruxelles, vers un suicide collectif sur ordonnance.

Ou

Comment mourir en bonne santé par la purge et la saignée.

Comment sauver les marchés en saignant les peuples à blanc.

Patientes, patients, chers cadavres citoyens, avalez donc vermifuges et comprimés, mettez à la diète votre bulletin de vote, que votre sang impur abreuve les sillons de l’économie de marché libre et non faussée.

Souscrivez à la thérapie par les plantes des pieds devant.

Rendez vous à la morgue des pseudo-puissants.

atten16.jpg

Quant au choix des figurants 2012, tapez A, tapez B, si ça vous amuse..

l’appel téléphonique étant naturellement surtaxé pour cause de rigueur.

tgb

12:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (27)

04/11/2011

4 poids sur mesure

balance-1.jpg

1) - Selon que vous serez prisonnier de guerre ou prisonnier politique, vous ornerez les unes des médias, les frontons des mairies ou pourrirez dans une geôle israélienne suite à un procès expéditif pour une INTENTION d’attentat jamais prouvée.

Selon que vous serez franco-israélien, ne parlant pas un mot de notre langue ou franco-palestinien parfaitement bilingue, vous serez soutenu par Claude Goasguen, membre actif du comité de soutien et inspirateur de la loi Besson, réclamant un niveau scolaire de 3ème en français pour toute naturalisation, pas à une contradiction démago pourrie prés, ou parfaitement ignoré par le ministre de la défense un tantinet Longuet à la détente.

arno.jpg

Selon que vous serez soldat d’occupation en treillis, quelque chose comme le petit kapo à roulettes Klarsfeld en sa jolie panoplie ou militant d’indépendance, vous serez échangé contre mille prisonniers palestiniens mais pas Barghouti, ou l’on n'accordera même pas à votre mère 5 minutes d’intérêt entre deux portes.

Selon que vous serez l’otage du Hamas Gilad Shalit ou l’otage d’Israël Salah Hamouri vous embrasserez enfin vos parents au bout de 5 longues années ou serez confiné au secret au bout de 7 ans interminables, après avoir purgé la totalité de votre peine.

charlie_hebdo.jpg

2) - Selon que vous serez Charlie hebdo ou Roméo Castellucci, le ministre expulseur de l’intérieur Guéant viendra vous rouler une pelle médiatique à domicile et vous offrir ses matraques érectiles pour soutenir la liberté d’expression d’anars super subversifs mais avec dividendes, ou considérera que les intégristes de la calotte pontificale eux, ne font pas dans l’autodafé et s’en poncepilatera les mains tout autant que le néantissime ministre de la sous-culture benaliste en son boudoir.

images-1.jpg

3) - Selon que vous aurez, piscine avec la communauté musulmane à Lille chez la dangereuse islamiste Aubry ou piscine avec la communauté juive à Aix les Bains chez le dévoué trésorier maire ump Dord, sœur Caroline Fourest, Tripote (moi) Laïque et Jean François Copé vous exploiteront leur fonds de commerce opportunément laïcard bien indigné ou iront faire trempette dans le petit bain en apnée.

chien-dans-un-couffin.jpg

4) - Selon que vous serez Giulia ou Dolores-Christina, vous bloquerez tout un quartier de Paris durant 15 jours, réquisitionnerez tout un étage de la meilleure maternité du pays, la Muette, ou crèverez dans la rue le nez dans le caniveau comme un chien. Et encore dans ce pays, même les chiens sont mieux traités.

Bref, selon ou selon, vous serez considéré ou pas, citoyen ou pas, intégriste ou pas, égal ou pas, sur n’importe quel critère autre que celui de la justice républicaine.

tgb

13:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (29)

01/11/2011

Une balle dans la dette

chien-fleur-jaune.jpg

Les bourses européennes s’effondrent suite à l’annonce du referendum Grec.

Ben voilà, phase 1, on te chiade un sommet franco-allemand DE LA DERNIERE CHANCE avec dramatisation et tout que si ça marche pas tu meurs direct dans d’atroces souffrances mais qu' heureusement à 3 ou 4 heures du mat justement ça marche et que l’Europe du monde de l’univers galactique est sauvé et qu’en plus j’ai gagné un ours en peluche à la tombola.

Après, phase 2, on te bichonne une grande émission sur mesure à l’ORTF en couleurs, pour te narrer comment que c’est moi tout seul (et un peu Angela) entre deux biberons que je t’ai sauvé l’Europe du monde de l’univers galactique pendant que le pauvre Obama en est à compter ses 14 derniers amis sur sa liste « fesses bouc » des potes d’Israël et de supprimer l’argent de poche de l’Unesco pour passer ses p'tits nerfs.

Enfin phase 3, juste avant le pince-fesses du G.20 à Nice où je devais faire une entrée triomphale sur le porte bagage d’un destrier blanc monté par le ténébreux pilote de motocrottes Estrosi, le scalp de Kadhafi à la ceinture, je te fabrique du sondage cousu main par « ho pis non ouais » et bidouillée par la baderne Moujeotte qui dit combien que je fus convaincant en super héros président protecteur.

C’était bien ficelé.

CHRYSANTHEME_1143_250.jpg

Et voilà t’y pas que l’espèce de danseur chef de sirtaki qu’à même plus de quoi se payer une bouteille d’Ouzo à crédit, décide de consulter par referendum son peuple bouffeur de moussaka au bord de l’insurrection, avec une question con du genre :

- Oui ou non que tu veux te la mettre la balle dans la dette ?

Tu parles d’une connerie !

Allez allez faut pas me la faire à moi, que je le connais le peuple, français, irlandais, hollandais, grec tout pareil, que je me suis déjà assis dessus, sûr qu’il voudra pas se la coller tout seul la bastos dans la tronche l’ingrat, qu’il entrave que dalle à l’économie des riches qui fait banquer les pauvres et qu’il préfère privilégier sa survie de merde plutôt que de rassurer la dictature des gentils marchés. Qu’après faudra encore le dissoudre dans l’acide parlementaire et trouver une combine pour lui faire avaler la pilule austère.

Tu paries que ça va finir par me coûter mon AAA et que je vais me retrouver à changer les couches de Giulia pendant tout le prochain quinquennat à regarder Flamby à la télé, faire ma politique à moi ?

Pensez si un referendum populaire « c’est irrationnel et dangereux ». Question peuple, ils sont 99 on est 1. Pour dire si c’est pas malin en termes arithmétique de lui poser la question de confiance de chez Darty même si on leur bourre le mou avec du Aphatie rayon « la bourse ou la vie ».

chrysanthemes-toussaint1.jpg

P’tain y’a des jours, des années ou des siècles, on ferait mieux de rester couché entre deux chrysanthèmes.

tgb

12:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu