Avertir le modérateur

05/03/2017

Le Monde, journal de révérence

proxy copie.jpg

CAF : près de 43000 fraudes en 2016 Ainsi titre Le Monde, journal de référence, juge et parti, qui vient d’inventer dans sa grande mission d’assainissement de l’information, le ministère de la vérité autrement appelé

« décodex ».

C’est qui qui informe tout propre, c’est qui qui informe tout cracra ? c’est Le monde qui dit qui sait qui c’est en toute objectivité, du haut de sa légitimité institutionnelle, cédant à cette déviance contagieuse d’une époque performeuse : l’évaluation.

Et de me souvenir de cette anecdote narrée par Sacha Guitry :

- Maître j’ai fait un livre objectif !

- Bravo, maintenant vous n’avez plus qu’à ne pas le signer !

Co9YaIjWYAAvLt4.jpg

Donc Caf : près de 43 000 fraudes en 2016 - Voici en l’état, une information factuelle, vérifiable et incontestable - Un fait ça ne ment pas - un fait ça ne prend pas parti, un fait est un fait et nul dogmatisme là dedans, rien que du réalisme autrement nommé par ces sérieux gens là, pragmatisme.

A voir !

A voir, car lorsqu’on lit l’article, on découvre que ces 43 000 fraudes qui paraissent innombrables ne représentent que 0,36% des bénéficiaires, soit quasi que dalle, pas de quoi en tout cas fouetter un lecteur électeur d’un journal de révérence macroniste.

Or titrer - Caf : près de 43 000 fraudes en 2016 ou Fraude CAF : 0,36% des bénéficiaires - ça vous change, l’angle d’un article, son message politique et en ces temps d’élections présidentielles sensibles, l’info, qui devient en l’occurence, prise de position. On appelle ça un - biais d’intentionnalité -

Oui le choix d’un fait plutôt que d’un autre, son éclairage, son interprétation, est parfaitement idéologique et totalement subjectif - qu’il soit conscient, inconscient, implicite, explicite. Il est en tout cas toujours plus ou moins orienté et inductif.

Il n’est pas de vérité vraie révélée mais qu’une vérité relative : le choix éditorial.

CZZ8vmRWIAAje4b.png

Ainsi la démonstration est faite. Le Monde dans son titrage opte certes pour du factuel (logos) mais aussi du conceptuel (éthos) voire franchement de l’émotionnel (pathos). pour ne pas dire du sensationnel (proxos).

Il est évident qu’en termes d’impact et de racolage, 43 000 fraudeurs c’est bien plus vendeur que 0,36% et que ça ne joue pas sur les mêmes registres.

OUI, le donneur de leçons, le celui qui dit qui y est, le délateur rouge jaune vert, le ministère officiel de l’information propre sur elle, la police montée de l’intox et de la propagande, le commissariat de l’éthique professionnelle et de la plume assermentée avec label, le politburo de la mérdiocratie, véhicule sa part dogmatique, sa logique mercantile, nous livre sa vision biaisée donc politique, bref tapine tout autant que les copains.

L’arbitrage en plus.

CqzDXsoWIAA5iY8.jpg

Comme pour Fillon, plus on a tendance à se draper de vertu et à en faire son fonds de commerce plus le vice ( de forme comme de fond) finit par percer et par faire tâche.

C’est bizarrement en ces périodes de carnaval que les masques des tartuffes font le moins illusion.

tgb

Share|






 

13:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10)

23/02/2017

Macron : le yaourt président

C2EGj21XAAEoc_0.jpg

"j'ai été dans le bassin minier"

E.Macron 

applaudissements

 

- Mon véritable adversaire n’ a pas de un nom, pas de un visage, pas de (presque) un parti, il ne présentera jamais sa candidature et pourtant déjà il gouverne. Cet adversaire, c’est le (pantin du) monde de la finance »

F. Hollande revu et corrigé par...

tgb

 

Share|






17:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13)

20/02/2017

Le moindre mal c’est le mal en sursis (Melenchon sinon rien !)

C4NjdoyWQAEnlso.jpg

"Ceux qui choisissent le moindre mal oublient très vite qu'ils ont choisi le mal." (Hannah Arendt, cité par JLM)

Je ne voterai plus socialiste. Ni cette fois, ni jamais. La dernière fois que j’ai voté socialiste c’était pour François Hollande ou plus exactement contre Nicolas Sarkozy. Je me suis décidé la veille pour le lendemain, en me forçant la main. Je n’attendais rien du personnage. Ce fut pire.

Ce vote je me le suis reproché chaque jour durant 5 ans. Ma honte étant renforcée par le fait que je me sentais floué et que j’en étais complice. Il est moins douloureux au final d’affronter un ennemi désigné qu’un mauvais ami et pour le dire simplement, qu’un traître.

Car le traître non seulement abuse de votre bulletin mais en plus décrédibilise la notion même qu’il est censé défendre et châtre toute idée (en l’occurence ici ) de Gauche.

Il tue l’espérance de toute alternative, la confisque, la galvaude.

proxy-1.jpg

Je ne voterai en aucun cas Hamon donc. Le sigle PS me donnant des hauts le coeur. Et que ceux qui s’amusent à faire des additions Melenchon + Hamon + Jadot = 30%, ne se fassent aucune illusion. La politique n’étant pas de la comptabilité, les électeurs n’appartenant à personne, il n’y a aucune autre logique que la sienne propre.

Additionner des choux fleurs, des choux à la crème et des choux de Bruxelles ne correspond à aucun plat identifié, n’a rien de digeste et finit par foutre la gerbe.



Pour la nausée, j’ai déjà donné. 


Je ne voterai donc ni pour le moins pire, ni pour le moindre mal, ni pour m’acheter du temps avant les méchants, ni en cédant au chantage du vote utile et de l’épouvantail FN rabatteur officiel à faire gober n’importe quoi.

Je voterai pour ma conviction. Pour la France Insoumise, pour cette vision d’ensemble appréhendant enfin ce siècle avec intelligence et lucidité. Qu’ensuite ce ne soit pas simple à imposer dans le rapport de forces, que le syndrome Tsipras guette et que dans tout pouvoir sommeille déjà l’abus de pouvoir est mon affaire. Je n’en suis pas dupe mais je préfère cette forme de réalisme utopique au pragmatisme apocalyptique.

Selon-M6-Benoit-Hamon-ne-participera-pas-a-Une-ambition-intime-a-cause-du-poste-de-son-epouse-a-LVMH.jpg

Non je ne voterai pas Hamon et rien de personnel. Il est juste pour moi urgentissime qu’en termes d’hygiène démocratique, son parti (et ses alliés), ses calculs pourris, ses misérables dérives, ses sales combines disparaissent, fassent place nette à une véritable alternative.

J’ai la conviction profonde que rien de nouveau ne repoussera sur les résidus d’une pseudo gauche dévoyée et corrompue.

Cy6fMklXEAARAPt.jpg

Et je laisse l’argument suprême et culpabilisant du : si vous ne votez pour une politique de merde avec les mêmes députés de merde vous aurez une politique de merde avec d’autres gens de merde et ce sera de votre faute - aux cuistres et aux outrecuidants.

qu’ils aillent se faire cuire le cul.

CyxqdkWXAAAiq_S.jpg

Oui terminé le coup du levier à faire avaler n’importe quel glissement vers le pire pour éviter le pire. Car à ce petit jeu de dérive permanente, on finira par vous expliquer un jour qu’il vaut mieux Jean Marine Lepen que Jean Marion Lepen.

Non, que l’on cesse de se raconter des histoires, de se mettre la tête dans le sable dans cette permanente fuite en avant. Oui, il faut accepter à un moment donné d’avoir le canon sur la tempe de regarder le type en face et de lui dire - vas y tire ! - pour retrouver sa liberté.

Mettre fin au chantage d’une manière ou d’une autre.

Oui il va falloir prendre le risque d’être confronté au pire et le plus tôt sera le mieux, avant qu’il ne se renforce encore, avant qu’il ne se dé-diabolise encore, maquillée comme une pute.
Tant je pense qu’au final il est plus « raisonnable » d’affronter un fascisme sale bien identifié qu’un totalitarisme sournois, cool et sympa, qui ruse.

arton31440-36878.jpg

Donc sans calculs, sans états d’âme, sans billard à deux bandes, sans tactique ni stratégie, je vote pour Mélenchon, au premier comme au second tour

C4NjdoyWQAEnlso.jpg

et sinon rien.

tgb

Share|






12:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (15)

13/02/2017

Le prix de tout la valeur de rien

C4afBY_WIAE8BqA.jpg

Aujourd'hui les gens connaissent le prix de tout et la valeur de rien. OSCAR WILDE

Les choses se clarifient.

On progresse.

Dans une société en pleine déliquescence, il est important de remettre des repères auxquels se référer. Ainsi puisque tout se doit d’être à un moment donné, matérialisé, quantifié, évalué, connaissons nous enfin le prix des choses :

C4dZrnWXUAAyFP_.jpg

- Le coût de l’humanité et de la compassion : 3000 euros avec sursis

- Le bénéfice d’un emploi fictif : 1000 000 euros

- La Grand croix de la légion d’honneur : 100 000 euros

- Le salaire d’un assisté : 524 euros

- Le salaire d’un assistant fictif : 5800 euros

- Le prix d’une pige à la revue des deux mondes pour une femme de ministre : 50 000 euros

- Le prix d’une pige à la revue des deux mondes quand on n’est pas femme de ministre : 23 €H

- La privatisation de la sécurité sociale par Axa : 200 000 euros

- Un contrat de 18 mois à la banque Rothschild : 2,4 millions d’euros

C4YSVlxWQAEhX7U.jpg

Ce qui nous donne déjà une certaine vision systémique des choses.

Pour affiner ce précieux constat, voyons également les tarifs judiciaires rapportés à certains délits :

C0x6LuwXEAA5Cdr.jpg

- Une calotte à un premier ministre arrogant : 3 mois de prison avec sursis

- Un délit d’embuscade potentielle : 6 mois de prison ferme

- Le vol d’une boîte de maquereaux : 3 mois de prison ferme

- Le versement de 400 millions d’argent public à un escroc notoire : rien

- Montrer son cul à la maréchaussée : 1 mois de prison ferme

- Enfiler une matraque dans un fondement : un malheureux accident

- Fraude fiscale et blanchiment d’argent en bande organisée : rien

C2sCnQfXcAABqAz.jpg

Dans ce monde aux valeurs inversées...

C4aGCd5WEAI04tE.jpg

où il est exigé de laisser crever de faim et de froid le miséreux tandis que tel austéritaire président de région se fait augmenter ses indemnités pour  " ne pas  dormir dans sa bagnole ", il n’est pas spécialement étonnant que d’étranges solutions soient données à de redoutables problèmes :

Les membres du personnel médical épuisés, humiliés, méprisés, se suicident dans les hôpitaux en se jetant dans le vide ?

condamnons les terrasses !

 

tgb

Share|






 

12:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu